Archives

All posts for the month septembre, 2017

Francis Huster est un grand comédien, et si vous êtes un habitué de ce site, vous savez à quel point il peut toucher son public, dans de nombreux registres. Cette fois, c’est un peu différent puisque Monsieur Huster se remet à la plume avec un nouveau livre :

Il n’en fallait pas plus pour que l’envie de le rencontrer soit forte et voilà l’entretien qu’il a accepté pour vous:

Le livre de Francis Huster : N’abandonnez jamais, ne renoncez à rien est édité aux éditions du Cherche Midi, vendu au prix de 18 €

 

Une pièce bien sérieuse sur la dernière guerre, sous le Maréchal Pétain, avec un résistant célèbre, Jean Moulin, ainsi que ses compagnons et le Général de Gaulle.

A Chartres, le préfet entre dans l’histoire car, au terme d’une journée de torture, il tente de se suicider plutôt que d’attester un compte rendu où les Allemands accusent des tirailleurs sénégalais d’atrocités sur des civils. Jean Moulin a 40 ans, et comprend très vite que la libération du pays ne pourra venir que du Général de Gaulle et des Français de Londres.  En quatre actes, 1940, Invasion, 1941, Résistance, 1942, Organisation, 1943, Passion, se déploie le courage de ce héros , depuis son patient travail d’unificateur jusqu’à son agonie aux mains de Klaus Barbie, chef de la Gestapo de Lyon. Comment un homme de gauche – Moulin – s’est allié à un homme de droite – De Gaulle – pour sauver l’honneur de la France.

photo @ Lucas Dubosc

photo @ Marc Ginot

photo @ Marc Ginot

photo @ Marc Ginot

photo @ Marc Ginot

Cette pièce est loin d’être un chef d’oeuvre d’humour, quoique le comédien qui joue le Général de Gaulle ( Stéphane Dausse) soit criant de vérité avec les intonations propres au Général. Les comédiens, dominés par Arnaud Denis , qui est un Jean Moulin très convainquant, sont tous dans le ton : Sophie Tellier (Antoinette Sachs), Gonzague Van Bervesselès ( Maurice Denis, René Hardy, et un nazi) et Laurent Charpentier (Henry Frenay , Gorka Devaille et un autre nazi), Laure, la sœur de Jean moulin, interprétée par Chloé Lambert sans oublier Michael Evans ( Klaus Barbie et Pierre de Bénouville). A lire ces lignes vous pouvez penser que plusieurs personnages pour un même comédien, c’est difficile à comprendre, mais soyez rassuré, la trame est intelligente, le texte concis, et bien que l’auteur, Jean-Marie Besset ait écrit une oeuvre  difficile, qui dure 2h15, la salle réagit  et apprécie . Il faut se souvenir de l’excellent Banquet d’Auteuil du même auteur qui s’était joué dans cette même salle du Théâtre 14, avant d’être reprise au XXème théâtre et donner lieu à une captation en vidéo.

photo @ Marc Ginot

photo @ Marc Ginot

photo @ Marc Ginot

photo @ Marc Ginot

photo @ Marc Ginot

Allez découvrir les dernières années de la vie de Jean Moulin, dans une mise en scène de Régis de Martrin-Donos, de Juin 1940 au 18 Juillet 1943, si vous êtes passionné de notre Histoire, ou pour découvrir un texte qui donne à réfléchir.

photo @ Marc Ginot

Jean Moulin, Evangile, jusqu’au 21 Octobre au Théâtre 14, 20 avenue Marc Sangnier dans le 14ème,  mardi, vendredi et samedi à 20h30, mercredi et jeudi à 19h00, avec matinées les samedis à 16h00

Réservations au 01 45 45 49 77 (du lundi au samedi de 14h00 à 18h00)

prix des places en plein taris : 25€, tarifs réduits à 18€, moins de 26 ans et demandeurs d’emploi : 16€

film annonce :

 

 

Rating:

Les fans de Sylvie Vartan, seront aux anges avec ce beau livre de Benoît Cachin : La Plus Belle Pour Aller Chanter

Près de 300 pages, qui retracent la carrière fabuleuse de Sylvie, avec des tonnes de photos dont certaines quasi introuvables, les photos de toutes les pochettes, les souvenirs de Sylvie sur chaque décade.

Ce qui est appréciable, c’est le regard de l’auteur sur la carrière de celle dont je peux me targuer d’être un fan depuis très longtemps. Pour infos, vous trouverez un entretien avec cette idole dans le N° 11 de Garçon, entretien que j’ai eu la chance de faire avec celle qui reste et restera la plus belle pour aller chanter:

Un grand merci à Daniel Millet pour la splendide photo qui illustre cet article!

Curieusement , bien que je me sois toujours intéressé à la carrière de Sylvie, ce livre m’a encore appris plein de choses sur sa discographie, comme un album pour les japonais au début des années 70, et en fait tous ses disques, en différentes langues dont l’Italien, et même ses albums enregistrés en public. Sylvie a vendu des millions d’albums et nous attendons déjà avec impatience un prochain album l’année prochaine, sans oublier les rendez-vous à l’Olympia dans les jours à venir:

Encore quelques pages pour vous donner un avant goût de ce très beau livre qui fait honneur à ma bibliothèque et que ceux qui aiment Sylvie Vartan vont se dépêcher de commander. Le livre édité chez Gründ est vendu 29.95€

Après les travaux de rénovation, Mogador ouvre à nouveau ses portes pour la création d’un musical avec GREASE, succès assuré!

 

Grease est un titre que tout le monde connaît, surtout pour le film de 1977 réalisé par Randal Kleiser, qui réunissait deux stars: John Travolta et Olivia Newton-John. Le film était tiré d’une comédie musicale , qui avait subi plusieurs transformations depuis sa création originale en 1969, sur une idée originale de Jim Jacobs, qui fut jouée pour la première fois à Broadway en 1972, et l’an prochain le film fêtera ses 40 ans….sans avoir vraiment pris de rides.

Vous entendrez 20 chansons, parmi lesquelles les tubes incontournables : You’re The One That I Want, avec certains titres en Anglais, d’autres en anglais et français et enfin d’autres totalement traduits en français.

Pour cela 28 comédiens sur scène, 8 musiciens , eux aussi sur scène, 40 changements de décors, et 200 costumes. Une équipe de 130 personnes travaille sur ce  musical. Explications sur la Genèse du spectacle par Nicolas Engel, qui a fait toute l’adaptation française de ce musical célèbre :

Vous voulez en savoir plus sur le côté technique, lumière son…petits entretiens dans la salle, sous la direction d’Eric Lousteau Carrere:

Il faut aussi parler des costumes, voilà donc quelques photos…qui vous donneront un aperçu:

La musique, c’est quand même ce qu’on attend le plus, surtout que pour la première fois les musiciens seront sur la scène de Mogador, le directeur musical, Dominique Trottein vous donne quelques explications sur la tonalité musicale :

Et enfin, il est normal de garder ce que l’on préfère pour la fin, voici deux extraits musicaux avec la troupe, dont un extrait avec la Troupe au grand complet!

Et la dernière vidéo , avec  la troupe au grand complet :

Pour terminer un avant goût de ce que vous pourrez voir bientôt, des entretiens avec les principaux artistes. Celui qui suit est l’entretien avec celui qui joue le meilleur ami de  Danny Zucko: Kenickie, interprété par un jeune homme plein de talent : Yanis Si Ah:

Toutes les photos et vidéos : @Guy Courthéoux /Onsort oupas.fr ( sauf visuel affiche!), tous droits réservés

Quelques infos pratiques: Grease, c’est au Théâtre Mogador et c’est à partir du 28 septembre!

du mardi au jeudi à 20.00 ( prix des places de 25 à 75 €)

vendredi  à 20.00 (prix des places de 29.50 à 99.50€)

samedi à 15.00 et 20.00 (places de 29.50 à 99.50€)

Dimanche à 15.00 (places de 29.50 à 99.50€)

Réservations à la caisse du théâtre, 25 rue de Mogador dans le 9ème :

CAISSE DU THÉÂTRE

Horaires d’ouverture
Lundi 12h00 – 19h00
Mardi 12h00 – 20h30
Mercredi 12h00 – 20h30
Jeudi 12h00 – 20h30
Vendredi 12h00 – 20h30
Samedi 12h00 – 20h30
Dimanche 12h00 – 16h00
Fermeture totale de la caisse et du plateau le 1er Mai 2018

Réservations par téléphone au 01 53 33 45 30

PLATEAU TÉLÉPHONIQUE

Horaires d’ouverture
Lundi 10h00 – 19h00
Mardi 10h00 – 19h00
Mercredi 10h00 – 19h00
Jeudi 10h00 – 19h00
Vendredi 10h00 – 19h00
Samedi 10h00 – 19h00
Dimanche Fermé