avier Simonin

All posts tagged avier Simonin

Rating:

Voila la bonne surprise de cet été, dans un théâtre climatisé, une pièce très drôle qui parle de racisme , et de testament.

Première scène un mec en costard se présente à la douane où il est accueilli par un douanier black….à l’accent du Lavandou. Le problème c’est que le mec en costume est blanc, mais parle avec un curieux accent.

Deuxième scène, un appartement, une veuve toute récente , un testament absent, et l’appartement reviendra à qui? la veuve, belle mère juive? son avocat, black? un neveu? une prétendue nièce, du genre beurette? ou une belle asiatique qui pourrait aussi être une autre nièce du défunt assez volage, faut-il le préciser?

Sue ce canevas, Marion Sarraut a mis en scène une comédie burlesque qui ne manque pas de rebondissements, ni de bons mots, sans oublier une pléiade de « faux proverbes » togolais, le tout concocté avec génie par Louis-Michel Colla, qui réussit la belle performance de l’été : nous distraire avec un sujet sérieux, et nous faire rire du début à la fin.

Voilà de la comédie comme on l’aime, bien écrite, superbement interprétée, tous les acteurs et actrices ( Ana Piévic, Xavier Simonin, Hervé Dipari, Leanna Chea, Marie Montoya)

sont bons, qui jouent à la perfection, et qui ne tirent jamais la couverture à eux. Certes l’auteur a mis les proverbes togolais dans la bouche du même personnage, qui en plus est capable d’exercices de diction que je ne pensais même pas possible, et qui sont chaudement applaudis par le public.

CA COULE DE SOURCE, c’est du mardi au samedi à 21h00 au Théâtre de la Gaité Montparnasse, rue de la Gaité, avec matinées les dimanches à 15h00.

Locations au 01 43 22 16 18

Prix des places: de 18 à 36€, moins de 26 ans, au théâtre le jour de la représentation en fonction des places disponibles : 10€

1 billet acheté pour l’un des spectacles à l’affiche spectacles = 1 billet à 16€ (1ère catégorie) pour l’autre spectacle durant tout l’été. Vente au théâtre ou par téléphone.
Valable pour « Ça coule de source » et « Molière malgré moi » dans la limite des places disponibles