Brenton Thwates

All posts tagged Brenton Thwates

Rating:

Une bonne surprise que ce petit film de science fiction, superbement réalisé et interprété!

THE GIVER_120_HD_RVB

Nous sommes plongés dans un futur sans date, où toutes les émotions ont été supprimées pour créer un monde idéal. Toutefois, un ancien (Jeff Bridges) est chargé de conserver la mémoire de tout ce qui s’est passé dans le monde jusque là. Et il va devoir former un jeune pour que la chaîne de ‘passeur’ de mémoire puisse continuer. Tout cela supervisé par un personnage étrange, Chef Elder (Meryll Streep). C’est Jonas, un jeune mec qui ressemble à tous les autres qui obtient ce poste, qu’il n’a certainement pas sollicité. Et il va découvrir tout ce qui entoure leur petit monde. Mais peut-on repousser les limites, et tenter de faire connaître à ses concitoyens que la vie est autre chose que ce qu’ils vivent.

THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER

Le film est tiré d’un roman de Lois Lowry, qui en a vendu quelques 10 millions d’exemplaires de par le monde, au point que le roman est au programme de nombreux collèges aux Etats Unis. Le réalisateur, Phillip Noyce (Danger Immédiat, Calme Blanc, Patriot Games, Salt) a su tirer le meilleur du livre pour une réalisation qui joue sur la couleur et le noir et blanc, et encadre le jeune Brenton Twaites avec des acteurs de premier plan, comme Jeff Bridges ou Meryll Streep, qui tous deux ont de petits rôles, comparés à l’omniprésence de Jonas. On reconnaîtra un des personnages principaux de True Blood dans le rôle du père de Jonas (Alexander Skasgard) et Katie Holmes dans celui de la mère du héros. Mais tous ces rôles restent secondaires, les 2 rôles les plus importants aux côtés de Jonas étant ceux de la petite amie et du copain d’enfance de Jonas : Odeya Rush et Cameron Monaghan.

THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER

Au départ, on se demande un peu vers où le film va se tourner. On entre dans un film en noir et blanc, qui semble pour le moins fade, et en quelques minutes on rentre d ans le film pour n’en plus sortir. Un tout petit peu plus d’une heure 30 pour connaître le dénouement de cette histoire. Je suis resté sous le charme, et je ne doute pas que ceux qui iront voir ce film en salles seront d’accord avec moi.

Allez donc voir The Giveur, le passeur, vous serez conquis.

THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER THE GIVER

 

Le film annonce en VF :

 

la version originale, différente, du film annonce (vost)