Festival de Cannes

All posts tagged Festival de Cannes

Rating:

Attention….petit chef d’oeuvre….un retour aux sources du Western.

B1Htz3xIgAAzbYq

 

Nous sommes aux Etats Unis, dans les années 1870, dans le Far West, avec des terres arides, des villes décimées. le pétrole n’est pas encore une matière première. On se bat pour survivre, et le pays est celui de tous, avec beaucoup d’étrangers, comme John (Mads Mikkelsen), qui est installé là depuis des années, avec son frère, et qui attend l’arrivée de sa femme et de son fils de 7 ans. A peine sortis du train, ils partent en diligence vers leur terre dévastée. Petit problème. ils ne sont pas seuls dans cette carriole, et deux bandits violents ont des vues sur la femme. Ils jettent John de la diligence et vont violer la femme, et tuer l’enfant. John  ne laissera pas ces crimes impunis, et va abattre les meurtriers qui ont déjà fait du ménage en assassinat tous les humains dans leur moyen de transport. Cela va attirer plus que des ennuis à John, puisque le bandit est le frère du chef d’un gang des plus dangereux, Delarue. John va se retrouver seul contre tous, même ceux de la communauté où il vivait, qui tous ont peur de représailles sanglantes. arrivera-t-il à éliminer toute la bande, et à se confronter à celle-ci, et à celle qui était la femme du bandit assassiné (Eva Green) .

Extended-02-Mikael-persbrandt-Mads-mikkelsen-The-Salvation-FG Director-Kristian-Levring-Selfportrait The Salvation 206_THE SALVATION - Mads Mikkelsen_Mikael persbrandt - photo by Joe Alblas The Salvation

 

Ce film est en quelque sorte un retour aux sources, ou un hommage au western, qui est un genre un peu désuet. Mais le réalisateur, Kristian Levring, réussit le tour de force de renouveler le genre, de le filmer avec audace, tout en gardant l’intérêt du spectateur de la première à la dernière minute. C’est du bonheur à chaque instant, on reste cloué à son fauteuil, en évitant les poncifs qui montreraient trop de sang, ou trop de démonstrations d’épouvante, comme un viol ou le meurtre d’un enfant ou de quelque méchant que ce soit; Les paysages sont de toute beauté, les interprètes formidables. Bien entendu Mads Mikkelsen est parfait, mais ce n’est pas nouveau. Eva Green etEric Cantona, tout comme Jonathan Pryce, dans des seconds rôles  le sont tout autant.

Extended-23-Jeffrey-Dean-Morgan-The-Salvation-FG Extended-41-Eva-Green-The-Salvation-FG Extended-46-Jeffrey-Dean-Morgan-The-Salvation-FG The Salvation Extended-47-Mads-Mikkelsen-The-Salvation-FG TheSalvation_EvaGreen

 

Si tous les films  étaient de cette qualité, les cinémas seraient pleins à toutes les séances et le BluRay se vendraient par milliers! . Je ne mâche pas mes mots en parlant de superbe film. Le genre de petit bijou auquel on ne s’attend pas. Une bonne surprise venue du Danemark. Ne la manquez pas!

Parlons un peu plus du BluRay:

Durée du film : 92 minutes, format image 2.35 en 16/9 compatible, présenté en VO avec sous titres obligatoires ou VF en 5.1 DTS master audio. L’mage est d’excellente qualité. On regrettera le manque de bonus pour ce superbe film.

Le film annonce :