film annonce Bienvenue à Suburbicon

All posts tagged film annonce Bienvenue à Suburbicon

Rating:

George Clooney nous démontre dans son 6ème film en tant que réalisateur, qu’il est un grand et qu’il ne se cantonne pas dans un style.

Bienvenue à Suburbicon  débute avec une publicité pour une petite ville modèle, Suburbicon, créée en 1959, avec des maisons aux prix abordables, des pelouses très bien entretenues, l’endroit idéal pour la famille modèle. Par là entendez qu’en ce temps la famille modèle est blanche, raciste, qui vit le rêve américain, dans la banlieue ensoleillée d’une grande ville. Mais l’arrivée d’une famille de couleur va bouleverser la vie de tous ces ‘banlieusards’ américains, qui vont montrer toute la haine dont ils sont capables. Voilà, vous avez le décor. Maintenant il faut y poser quelques personnages et ces personnages vont en fait nous entraîner dans une toute autre histoire, certes située à Suburbicon, avec une famille semble-t-il unie, le mari Gardner Lodge (Matt Damon), la femme handicapée par un accident de voiture, le soeur jumelle de cette dernière (Julianne Moore) , et l’enfant du couple un jeune garçon dans las 10/11 ans. Leurs voisins: les blacks, qui ont aussi un enfant du même âge, et les deux jeunes vont sympathiser et faire du sport ensemble. L’arrivée d’un duo  de mecs dangereux  en pleine nuit chez les  Lodge va avoir des suites désastreuses, et va vous réserver bien des surprises, avec quelques coups de théâtre.

George Clooney jongle avec la caméra, la casquette de producteur, et celle de co-scénariste, puisque les frères Joel et Ethan Cohen  ont travaillé avec lui et Grant Heslov pour vous ménager un suspense digne des plus grands du 7ème art. Dès l’apparition de l’horrible duo, on se fait quelques idées….mais on est très loin du compte, et les surprises vont se poursuivre tout au long des 95 minutes du film.

Voilà du grand art, du cinéma comme on l’aime, avec des acteurs remarquables en tous points, des premiers rôles aux moins importants. Tous sont parfaits et d’une justesse de ton que seuls les grands acteurs peuvent vous offrir. Matt Damon n’est pas le super héros, il est très loin de ses énormes succès comme Il faut sauver le soldat Ryan, la trilogie Océan ou le rôle de Jason Bourne. Il va vous surprendre, et c’est le moins que l’on puisse dire.

Le cinéma américain se porte bien, nous sommes aux antipodes du blockbuster avec Bienvenue à Suburbicon, et pourtant on rentre dans le film pour en sortir avec quelques séquelles. Thriller et racisme….un cocktail détonnant!

Le film annonce :

en VOST :

en Version Française: