John Hamm

All posts tagged John Hamm

Rating:

Un film qui se situe entre un super polar, une comédie musicale,  un suspense violent avec une belle brochette d’acteurs

Effectivement il est difficile de le classer, mais qu’importe, du moment qu’on ne s’y ennuie pas une seconde. Le film respecte les critères du théâtre classique , unité de temps et de lieu, mais la comparaison s’arrête là! En fait la première scène du film nous montre une personne qui cache une valise dans le plancher d’une chambre d’hôtel … Quelques péripéties plus tard ( je ne vais quand même pas vous dévoiler tout!,  on se retrouve à l’hôtel l’El Royale, un établissement autrefois luxueux maintenant bien défraîchi.
Situé sur la frontière entre la Californie et le Nevada, l’El Royale incarne parfaitement le choc entre passé et présent. Autrefois, célébrités et personnalités politiques influentes s’y côtoyaient, au casino, au bar, à la piscine ou dans les suites somptueuses.

Chris Hemworth

Chris Hemworth

Dakota Johnson

Dans cet hôtel oublié de tous, un prêtre, une chanteuse de soul, un voyageur de commerce, une hippie et sa sœur, un homme énigmatique, et le jeune gérant de l’hôtel vont se retrouver. Est-ce le hasard ou recherchent-ils tous quelque chose? Au cours d’une nuit comme seul le destin sait les orchestrer, tous auront une dernière chance de se racheter, avant que l’enfer ne se déchaîne…
Le réalisateur, Drew Goddard nous a concocté un suspense de plus de 2 heures où on n’a aucune envie de sortir. L’atmosphère est lourde comme du plomb et les acteurs absolument fantastiques : le père Daniel Flynn (Jeff Bridges) , Darlène Sweet (Cynthia Erivo) en chanteuse de blues,  Laramie Seymour Sullivan , un représentant en aspirateurs (John Hamm), puis Emily Summerspring (Dakota Johnson) . Le réceptionniste et homme à tout faire de l’établissement ( Lewis Pullman) semble désorienté. On n’oubliera pas la 5ème client, Rose (Caillee Spaeny) et bien plus tard Chris Hemworth. La musique a une place prépondérante, avec un superbe Juke Box qui joue les airs les plus célèbres de la fin des années 60 :  Miles (Santa Catalina) – The Four Preps . Twenty Five Miles – Edwin Starr , Bend Me, Shape Me – The American Breed, He’s A Rebel – Alana Da Fonseca , I Got A Feeling – Four Tops , Bernadette – Four Tops ,  He’s Sure The Boy I Love – The Crystals , The Letter – The Box Tops, Twelve Thirty (Young Girls Are Coming To The Canyon) – The Mamas & The Papas , Baby, I Love You – Tommy Roe

Jon Hamm

Jeff Bridges / Cynthia Erivo

046.RAF

 

Dakota Johnson / Lewis Pullman

Si la violence ne vous effraie pas,  si vous aimez le cinéma avec un vrai suspense, et de bons acteurs, n’hésitez pas à venir prendre une chambre à ‘hôtel El Royale, dont la particularité est qu’il est traversé par la frontière entre le Nevada et la Californie!

La bande annonce :

 

 

 

 

 

Rating:

Mélange de genre, entre l’action, le polar et la comédie, Baby Driver est un projet fou, mais projet totalement réussi.

Baby (Ansel Elgort), jeune orphelin particulier, qui s’occupe d’un vieillard, se retrouve forcé à collaborer avec un chef de gang de braqueurs . C’est lui le chauffeur, lui qui réussit des exploits avec une voiture. Mais il vit dans un monde où il se sent étranger, et se balade toujours avec ses écouteurs sur les oreilles. Il vit les braquages, les accélérations au rythme de sa musique, celle qui le fait vibrer.  Baby se bat pour sortir de l’emprise du milieu. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Debora (Lily James), qui travaille comme serveuse dans un restaurant. Il se dit alors qu’il peut changer de vie et quitter la criminalité. Mais Doc (Kevin Spacey), son employeur, ne voit pas les choses de la même manière.

Le réalisateur, Edgar Wright,  a misé juste avec ces acteurs et surtout sur les deux ados qui sont au centre de tout, avec un Kevin Spacey, toujours parfait , mais que l’on va malheureusement voir nettement moins sur les écrans,  suite aux derniers scandales. Profitez donc de la sortie en BluRay de ce Baby Driver, dont on nous annonce déjà une suite pour 2019.

Parmi les spécificités de ce Bluray :

  • Audio :  Anglais (DTS-HD 5.1), Français (DTS-HD 5.1), Russe (Dolby Digital 5.1), Allemand (DTS-HD 5.1),
  • Sous-titres : Français, Anglais, Turc, Letton, Russe, Lituanien, Finnois, Suédois, Néerlandais, Norvégien, Danois, Estonien, Allemand, Arabe
  • Les bonus :
  • Commentaire audio d’Edgar Wright (VOST)
    Commentaire audio d’Edgar Wright et Bill Pope (VOST)
    11 scènes coupées ou versions longues (20’28 » – VOST)
    L’envers du décor (VOST) :
    – C’est mon Baby : Edgar Wright (9’18 »)
    – Mozart en kart : la conquête d’Ansel (5’52 »)
    – Il me faut un titre qui tue : la musique (6’14 »)
    – La nouvelle équipe : le groupe de Doc (10’55 »)
    – Trouve-nous du bon son : la chorégraphie (6’08 »)
    – Le Diable derrière le volant : les courses poursuites (6’46 »)
    Animations d’une sélection de scènes : 8 animatiques et répétitions (35’42 » – VOST)
    Répétitions et pré production : 3 séquences (17’03 » – VOST)
    Clip « Blue Song » de Mint Royale réalisé par Edgar Wright (2003 – 4’15 »)
    Galerie complète des storyboards (4 galeries)
    18 teasers et bandes-annonces (21’10 » – VOST)

le Bluray est disponible sous 3 formats:

BluRay simple (environ 20€), Steelbook (25€)  et 4 K (30 €)

La bande annonce :