Nantes

All posts tagged Nantes

Rating:

Le Presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat…

  bejartballetlausanne-lepresbytere

Le Béjart Ballet Lausanne donnera 5 représentations exceptionnelles au Palais des Congrès de Paris du 04 au 6 avril 2015 e ! Après plus de 350 représentations à travers le monde, le ballet qui sera présenté est Le Presbytère, un des ballets les plus populaires de Maurice Béjart et véritable succès public depuis sa création en 1997, au Théâtre Chaillot avec Elton John et Queen sur scène.  Ce ballet est un hommage à Jorge Donn, danseur icône de Béjart, et Freddie Mercury, morts tous deux du Sida, un Hymne à la vie ! Sur les musiques de Queen et de Mozart, les chorégraphies de Maurice Béjart, les 40 danseurs, costumés par Gianni Versace, enchaînent avec force et grâce les tableaux d’un ballet poignant sur la jeunesse et l’espoir. Plus que jamais, la compagnie honore et entretient l’héritage de Maurice Béjart, la création… Œuvre grandiose de Maurice Béjart, Le Presbytère est un rendez vous prestigieux et glamour  pour les amateurs de danse et les fans du grand Maurice Béjart.

Presbytere_BBL_Doron Chmiel 6 Presbytere_BBL_Doron Chmiel 5 Presbytere_BBL_Doron Chmiel 3 Presbytere_BBL_Doron Chmiel 1

De ce Presbytère, Maurice Béjart disait : « Il y a un peu plus de trente ans, au milieu de la surprenante musique de Berlioz entrecoupée de bombardements et de bruits de mitrailleuses, un Frère Laurent peu conventionnel s’écriait devant Jorge Donn et Hitomi Asakawa : “Faites l’amour, pas la guerre !”. Aujourd’hui, Gil Roman, qui a à peu près l’âge de la création de mon Roméo et Juliette, entouré de danseurs qui n’ont jamais vu ce ballet répond : “Vous nous avez dit : faites l’amour, pas la guerre.  Nous avons fait l’amour, pourquoi l’amour nous fait-il la guerre ?” Cri d’angoisse d’une jeunesse pour laquelle le problème de la mort par l’amour s’ajoute à celui des guerres multiples qui n’ont pas cessé dans le monde depuis la soi-disant FIN de la dernière guerre mondiale ! Mes ballets sont avant tout des rencontres : avec une musique, avec la vie, avec la mort, avec l’amour… avec des êtres dont le passé et l’œuvre se réincarnent en moi, de même que le danseur que je ne suis plus, se réincarne à chaque fois en des interprètes qui le dépassent. Coup de foudre pour la musique de Queen. Invention, violence, humour, amour, tout est là. Je les aime, ils m’inspirent, ils me guident et, de temps en temps dans ce no man’s land où nous irons tous un jour, Freddie Mercury, j’en suis sûr, se met au piano avec Mozart. Un ballet sur la jeunesse et l’espoir puisque, indécrottable, optimiste, je crois aussi malgré tout que The Show Must Go On, comme le chante Queen. »

Credit DoronChmiel

Photo :@Francois Paolini

Photo :@Francois Paolini

Photo :@Francois Paolini

Photo :@Francois Paolini

Photo :@Francois Paolini

Photo :@Francois Paolini

 

Depuis sa fondation, en 1987, le Béjart Ballet Lausanne sillonne le monde. Avec ses près de 40 danseurs de 21 nationalités, le Béjart Ballet Lausanne dispose d’un large répertoire, au cœur duquel l’œuvre grandiose de Maurice Béjart (Le Sacre du printemps, Boléro, Le Mandarin merveilleux, Le Presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat…). A la mort de Béjart en 2007, Gil Roman, son disciple depuis trente ans, reprend la direction artistique de la compagnie et ajoute à son répertoire ses propres chorégraphies (Aria, Syncope, Là où sont les oiseaux, Anima Blues). Il passe également commande à des chorégraphes amis comme Julio Arozarena, Sthna Kabar-Louêt, Tony Fabre et Christophe Garcia. La compagnie reste ainsi fidèle à sa vocation : un espace de création.

BBL_LePresbytere_CreditDoronChmiel 10 BBL_LePresbytere_CreditDoronChmiel 4 BBL_LePresbytere_CreditDoronChmiel 2*

J’ai vu ce spectacle aujourd’hui, et je ne m’en suis pas encore remis. J’ai été ébloui, émerveillé, totalement enthousiaste devant cette troupe. C’est certainement un des meilleurs spectacles que j’ai vu cette année. l’harmonie des danseurs et danseuses, la synchronisation parfaite, le mélange de musiques, beaucoup de Queen et un peu de Mozart, tout cela en fait un spectacle qu’il faut avoir vu  au moins une fois. J’étais tellement sous le charme que je serais volontiers resté le revoir à la séance qui suivait. Que dire des danseurs? on remarque très vite ceux qui dominent le troupe, et tout particulièrement un danseur que je pense brésilien : Oscar Chacon, qui évolue et danse avec une rare perfection. La salle est d’ailleurs d’accord avec moi qui s’est levé pour faire une ovation au final à ca spectacle signé Béjart, où celui qui dirige maintenant le troupe: Gil Roman est apparu sur scène pour les applaudissements très nourris et amplement mérités. C’est BEAU !! Si le spectacle passe près de chez vous, précipitez vous, s’il reste encore des places. C’est bien plus qu’un ballet. Si vous aimez la musique de Queen, ce double hommage à Jorge Donn et à Freddy Mercury est à ne manquer sous aucun prétexte. Si vous n’aimez pas la danse, écoutez la musique, et fredonnez les plus grands succès du groupe Queen! Je m’en voudrais de ne pas saluer les costumes de Gianni Versace qui sont d’une splendeur incroyable.

Oscar Chacon photo extraite du programme

Oscar Chacon photo extraite du programme

CREDIT PHOTOS : Doron Chmiel sauf mention contraire

Représentations :

Marseille – Le Dôme – Mardi 31 mars et Mercredi 1er Avril à 20h30

Paris – Palais des congrès – Samedi 4 avril 15h30 et 20h30, Dimanche 5  15h30 et 20h30 et Lundi 6 Avril à 13h30 

Dijon – Zénith – Jeudi 9 avril 20h30 

Lyon – Amphithéâtre 3000 – Samedi 11 avril 15h30 et 20h30  et Dimanche 12 Avril 13h30

Nantes – Zénith – Mercredi 15 avril 20h30 

Rouen – Zénith – Samedi 18 avril 20h 30

Roubaix – Théâtre le Colisée – Mercredi 22 avril, Jeudi 23 et Vendredi 24 Avril 20h30

 

Tarif Palais des congrès Paris :
Carré Or : 120 e
Cat 1 : 95 e / réduit : 90 e
Cat 2 : 65 e / réduit : 60 e
Cat 3 : 45 e / réduit : 40 e
– de 26 ans : 30 e

Tarifs France :  (excepté Roubaix ) : Carré Or : 88 e Cat 1 : 72 e / réduit : 67 e Cat 2 : 50 e / réduit : 45 e Cat 3 : 35 e / réduit : 32 e – de 26 ans : 20 e (en non numéroté)

Rating:

Voilà réunis les plus célèbres Opéras et les ballets classiques les plus représentés au monde, interprétés par l’Opéra National de Russie accompagnés de son orchestre !

Visuel-Operamania-20X30+5mm-72dpi-Final page-spectacle-Operamania-574x268

Des titres parmi les plus célèbres  : Carmen de  Georges Bizet le plus grand succès de l’opéra dans le monde entier, La Bohème de Giaccomo Puccini considéré comme l’un des compositeurs majeurs de la fin du 19ème siècle, Le Barbier de Séville l’opéra le plus populaire de Rossini… Ainsi que quatre oeuvres magistrales : La Traviata, Nabucco et Rigoletto de  Giuseppe Verdi, et la très romantique opérette de Franz Lehar : Le Pays du Sourire.
Les ballets ne sont pas en reste, avec trois œuvres splendides du grand chorégraphe Marius Petipa : Le Lac des Cygnes de Tchaïkovski qui reste, plus d’un siècle après sa création, le ballet le plus populaire. Toujours de Tchaïkovski, La Belle au bois dormant et Casse Noisette, l’oeuvre qui ravit les enfants comme les adultes ; Don Quichotte (musique de Ludwig Minkus) à la virtuosité étincelante et au charme espagnol. Des œuvres grandioses interprétées par de grandes voix, sublimées par l’orchestre et des danseurs renommés. Une mise en scènes dans de magnifiques décors , de beaux costumes : OPERAMANIA, est une sorte de méli mélo, un rendez-vous unique pour les amateurs de bel canto et de danse !

PROGRAMME-06-01-15
LE MEILLEUR DE L’OPÉRA ET DE LA DANSE
• Le Barbier de Séville • Don Quichotte • Casse-Noisette • Rigoletto • Shéhérazade • La Traviata • Le Lac des Cygnes • La Bohème • Carmen • Don Juan • Nabucco • La Belle au Bois Dormant

Ce spectacle est une sorte de très grande bande annonce de ce qui est le plus connu en airs d’opéras, ou en ballets. Et il faut le voir comme tel. On ne viendra pas ici pour entendre Caruso ou Pavarotti, sinon on sera extrêmement déçu. On vient là pour voir un échantillon des ballets les plus célèbres et pour entendre des airs d’opéras que tout le monde connaît avec une troupe d’une cinquantaine de personnes. le centre de la scène est réservé à l’orchestre, et c’est le plus bel atout de cet OPERAMANIA. Dirigé de main de Maestro, l’orchestre symphonique sur scène est brillant. Normal, c’est l’Orchestre de l’Opéra national de Russie. Les danseurs et danseuses évoluent dans de très beaux costumes, comme ceux que l’on peut voir dans les ballets les plus classiques. Certes les chorégraphies ne sont pas exceptionnelles, mais les danseurs et danseuses présents sur scène plaisent vraiment au public, qui est ravi. Côté voix, celles des sopranes et autres voix féminines , sans être de grands interprètes, sont puissantes. En revanche sur les ténors et basses, on ne peut pas en dire autant. Certains n’étaient pas au top lors du spectacle d’hier à Paris. Mais le public ne s’en est pas ému. C’est un spectacle destiné totalement aux néophytes qui donnera, espérons le, envie d’aller voir un opéra en entier, ou un ballet entier. Le producteur français du spectacle nous offre régulièrement les plus beaux ballets classiques, comme Giselle, ou le Lac des Cygnes qui sont montrés en tournée dans toute la France. Courrez-y, vous ne pouvez pas être déçu. D’ailleurs Monsieur le producteur….vu que vous avez réussi à nous montrer un ballet de la Scala de Milan, dites leur de faire une tournée avec le sublissime AÏDA, qui avait été monté par Franco Zeffirelli il y a quelques années dans des décors grandioses. Je suis certain que le monde entier aimerait applaudir cette production qui est et restera certainement le version d’AÏDA de référence. Et vous qui avez apprécié ce spectacle, n’hésitez pas à laisser votre commentaire. 

photo-opramania83 photo-opramania55 photo-opramania54 photo-opramania41 photo-opramania32 photo-opramania31 photo-opramania24

Représentations les   le 17 Février à Troyes, le 18 à Chalons en Champagne, le 19 à Metz, le 20 à Nancy, le 21 à Dijon, le 22 à Strasbourg, 24 à Annecy, 25 à Grenoble, 26 à Gap, 27 à Toulon, 28 à Marseille, 1er Mars à Nice, puis autres dates :

 
3
Aurillac,
Le Prisme
20:00
4
Pau,
Zénith
20:00
5
Montpellier,
Zénith Sud
20:00
6
Perpignan,
Parc des Expos
20:30
7
Toulouse,
Zénith
15:0020:30
8
Bordeaux,
Patinoire Meriadeck
15:30
 
10
Tours,
Vinci
20:00
11
Nantes,
Cité des Congrès
20:00
12
Rennes,
Liberté
20:00
13
Rouen,
Zénith
20:30
14
Lille,
Zénith Arena
20:30
15
Bruxelles,
Forest National
16:00
 
17
Besançon,
Micropolis
20:00
18
Bourges,
Palais d’Auron
20:00
19
Limoges,
Zénith
20:00
20
Clermont Ferrand ,
Zénith d’Auvergne
20:30
21
Saint Etienne,
Zénith
20:30
22
Lyon,
L’Amphithéâtre (Salle 3000)…
15:30
 
24
Dammarie-les-Lys,
Espace P. Bachelet – La Cartonnerie…
20:00
25
Dunkerque,
Kursaal
20:00
26
Liège,
Forum
20:00
27
Gand (Gent),
Le Capitole
20:30
28
Anvers,
Stadsschouwburg
20:30
29
Amiens,
Zénith
20:00
 
31
Orléans,
Zénith
20:00
1 Avril
Angers,
Amphitea
20:00
2
Le Mans,
Antares
20:00
3
Deols,
M.A.CH 36
20:30
4
Lyon,
L’Amphithéâtre (Salle 3000)…
20:30
 le 7 à Anzins

 

 

vous trouverez toutes les dates et horaires sur le site : franceconcert.fr

Tarifs à Paris : de 38 à 72€

 

Ci dessous la bande annonce réalisée pour les représentations en Australie