Rooney Mara

All posts tagged Rooney Mara

Rating:

Il y a des films comme celui-là qui vous prennent aux tripes dès les premières secondes et ne vous lâchent qu’après le mot FIN.

Tiré d’une histoire vraie, ce film signé Garth Davis nous transporte en Inde, dans une région très pauvre, où une jeune femme vit avec ses deux fils, très jeunes. L’un des deux, Saroo, va devoir traverser l’Inde seul dans un train, sans son frère qu’il a perdu sur un quai de gare. A des milliers de kilomètres de chez lui, ce petit garçon de 5 ans va devoir apprendre à survivre dans la mégapole de Calcutta. Il finira par se retrouver dans un orphelinat, et adopté par un couple d’Australiens. 25 ans plus tard, il pense toujours à son frère et à sa mère en Inde…mais comment retrouver une famille dans ce pays surpeuplé, alors qu’on ne se souvient même pas du nom du village où on a vécu alors?

Tiré d »un livre autobiographique de Saroo Brierley (A Long Way Home) ce film réunit quelques acteurs connus : Dev Patel (Slumdog Millionnaire, Indian Palace), Nicole Kidman, que l’on ne présente plus et Rooney Mara (MilleniumCarol). Le rôle du jeune garçon est interprété par un gamin absolument extraordinaire, Sunny Pawar, auquel on s’identifie immédiatement, et qui sait nous faire passer toutes les émotions que le film suscite dès les premières minutes. C’est un acteur né, le genre d’interprète que l’on ne peut que remarquer, et qui a été sélectionné après de longues recherches. Dev Patel incarnera ce personnage à 30 ans, et là encore on ne peut que se réjouir de ce qu’il réussit à faire passer à l’écran.

Le film est vraiment bouleversant, passionnant, qui nous comble de bonheur, malgré tout ce que l’on voit dans la jeunesse de ce petit garçon. Dire que c’est un chef d’oeuvre ne devrait pas suffire, C’est encore plus que cela. C’est un film que l’on peut voir en famille, et surtout que l’on doit voir. On doit partager tous ces moments d’émotion, c’est là la marque d’un grand film. Quand on sait que c’est la première réalisation pour le grand écran du réalisateur Garth Davis, on ne peut que lui prédire une carrière formidable s’il travaille dans ce registre.

J’ai rarement été aussi ému au cinéma, j’ai vibré tout au long des 119 minutes de ce film. Génial, grandiose, les mots me manquent. Aidez moi!

le film annonce :

 

Rating:

Et si on s’intéressait à Peter, avant qu’il ne soit Peter Pan, quand il était copain avec un certain Crochet, et qu’ils se battaient ensemble contre le terrible pirate Barbe Noire?

FR 120x160 PAN FR HD

Sur  cette idée astucieuse,  Jason FUCHS a écrit le scénario de ce Pan, réalisé par Joe Wright. Tout bébé, Peter a été abandonné par sa mère à l’entrée d’un orphelinat. Peter n’est pas heureux là bas, surtout que celle qui dirige l’établissement n’est pas du genre à partager la nourriture. D’ailleurs il ne faudra pas très longtemps avant que le jeune Peter (Levi Miller) , qui a 12 ans, ne découvre le pot aux roses. Et une nuit un fait très étrange se produit, l’Angleterre est en pleine guerre, et des enfants de l’orphelinat sont enlevés par d’étranges bateaux….qui volent dans les airs pour les amener dans un pays extravagant, dominé par l’horrible Barbe Noire (Hugh Jackman) , qui fait de ses ‘sujets’ de véritables esclaves. C’est dans ce ‘Neverland’ que Peter rencontre Crochet (Garrett Hedlung) , plus âgé que lui et la jeune guerrière  Tiger Lily (Rooney Mara). Ils vont devoir se battre pour sauver le Pays Imaginaire.

IMG_1842.DNG IMG_0658.DNG IMG_1599.DNG IMG_2318.DNG IMG_3901.DNG _75A5749.dng PAN PAN PAN PAN

Sur ce postulat, on découvre que rien n’est tout blanc ou tout noir, puisque Crochet et Peter Pan sont en fait très potes, et vont tenter de sauver les fées. On est loin du film d’animation des studios Disney, et des autres adaptations cinématographiques, comme Hook de Steven Spielberg ou le Peter Pan de P.J. Hoganen 2003. Mais ce héros favori des enfants continue sa carrière, et si le film marche, inutile de dire qu’on sent bien qu’on peut faire la suite, qui nous expliquerait la brouille entre Crochet et Peter Pan.

PAN PAN PAN PAN PAN PAN PAN

Que ce film trouve son public, ou non, je dois bien avouer que les effets spéciaux sont saisissants, tout d’abord le voyage au dessus de Londres, avec le vaisseau volant, et lorsque l’on se retrouve dans l’antre des fées, avec des cristaux de lumière. De quoi donner le vertige. Je ne dirai pas que c’est un chef d’oeuvre, mais le film m’a redonné une âme d’enfant, et les aventures de Peter Pan, de Crochet et de Barbe Noire m’ont vraiment fait passer un très bon moment. Quant à Hugh Jackman, grimé en horrible méchant, il a l’air de beaucoup s’amuser. Autre exemple: quand on tire un coup de feu, c’est un petit nuage de couleur qui sort de l’arme, ainsi personne n’a peur. Un joli film pour les vacances scolaires, à découvrir absolument en 3D.

PAN PAN PAN PAN PAN PAN PAN

photos et vidéos : @ Warner Bros

le film annonce :

 

 

 

Rating:

L’autre côté de Rio , les Favelas ….et la corruption. Un film poignant qui nous garde en haleine tout du long.

5053083031718_3D BR

 

Un portefeuille qui contient des documents compromettants a été balancé dans une benne à ordure de Rio. Ce sont des gosses des Favelas qui le trouvent et tentent d’en extraire le mystère. Mais ils ne semblent pas se rendre compte que le danger est bien fort qu’ils ne le pensent, surtout lorsque déboule la police locale. Rafael (Rickson Tevez) et Gardo (Luis Eduardo) vont réaliser que la découverte de ce portefeuille va les dépasser, et avec leur ami Rato -Le Rat (Gabriel Weinstein) ils vont devoir résoudre l’énigme, échapper à la police, trouver pourquoi le propriétaire s’en est débarrassé, pourquoi le chef de la Police (Selton Mella) fait tout son possible pour rendre certains documents très compromettants à un élu totalement corrompu. Les gamins de 14 ans n’ont que deux adultes à qui ils peuvent faire confiance , un père missionnaire (Martin Sheen) et sa jeune assistante (Rooney Mara). Le secret vaut quand même des millions de Reals en billets de banque. Vont-ils trouver le jackpot?

T_D001_00140 T_D001_00186 T_D001_00234 T_D005_00565 T_D005_00598 T_D013_01370

Voilà un film qui marche à 100 à l’heure. Aucun temps mort. On le sent dès les premières images, qui ne nous offrent que les tout premiers éléments de ce qui va suivre, avec une mort violente de quelqu’un qui est poursuivi par la police et qui jette un objet en cuir dans une benne à ordure qui passe. On poursuit le chemin dans les détritus des Favelas, avec des gosses qui fouillent les ordures pour trouver de quoi survivre. Les jeunes acteurs sortent justement des Favelas et sont d’un naturel époustouflant. Ils sont d’une justesse à faire frémir les plus grands sur les écrans. Ils nous plongent dans ces dédales des favelas, dans la misère, et dans le luxe, dans la bonté et l’horreur de certaines situations, avec ce réalisateur de génie qu’est Stephen Daldry, à qui on doit quand même de grands films comme Billy Elliott, The Hours, The Reader et Extrêmement fort et Incroyablement Près, ces films ayant  totalisé 19 nominations aux Oscars dont deux victoires.

T_D013_01571 T_D014_01852 T_D014_01983 T_D015_02314 T_D015_02319 T_D016_02522

On est loin , très loin, du Rio de rêve, avec Ipanema, les belles plages, le luxe, la samba et le Carnaval. Ici, ce sont les bidonvilles dont on croit presque sentir les odeurs, les montagnes de détritus, les sous terrains, tout ce que le touriste n’a que peu de chance de découvrir un jour. On verra à quel point la corruption est importante dès qu’on franchit les échelons de la politique et de certaines administrations.

Le public du Festival de cinéma de Rome ne s’y est pas trompé qui lui a décerné le Prix du Public . Un grand film qui fait réfléchir et qui garde en haleine de la première à la dernière minute.

T_D017_02881 T_D013_01416T_D017_03193 T_D001_00014

Ne manquez surtout pas ce film. Si vous l’avez manqué lors de sa sortie en salles il y a quelques mois. Ce film est vraiment poignat. La réalisation très réalistes, les acteurs des plus jeunes aux plus anciens totalement exceptionnels! Un grand film!

Caractéristiques du Blu Ray : durée du film :  1h49, aucun supplément ou bonus ( dans la version que j’ai visionnée)

image 16/9, format respecté 2.40.1

Son : brésilien(original) DTS HD Master Audio 5.1 / français, espagnol et allemand DTS Digital Surround 5.1

Sous-titres : français, anglais*, allemand et japonais

Le film annonce :

 

en VF :