Accueil

Rating:

Des années après le premier opus en 1984, et un second volet en 1989,  sans oublier le film de 2021 (SOS Fantômes l’héritage), voilà la franchise qui prend un nouveau tournant, et je ne vais pas jouer les méchants. Je m’y suis amusé et c’est quand même le but de ce genre de production.

La famille Spengler revient là où tout a commencé, l’emblématique caserne de pompiers de New York. Ils vont alors devoir faire équipe avec les membres originels de S.O.S. Fantômes, qui ont mis en place un laboratoire de recherche top secret pour faire passer la chasse aux fantômes à la vitesse supérieure. Lorsque la découverte d’un ancien artefact libère une armée de fantômes qui répand une menace de glace sur la ville, les deux équipes S.O.S. Fantômes doivent unir leurs forces pour protéger leur maison et sauver le monde d’une seconde ère glaciaire.

Comment faire du neuf avec du vieux sans que cela soit barbant ou rébarbatif ? Cela n’a pas dû être facile et pourtant le réalisateur de ce nouvel opus, Gil Kenan, qui a travaillé avec Jason Reitman sur ce film a bien réussi sa mission. Il faut quand même penser que les effets spéciaux ont considérablement évolué  en 35 ans.  On se prend à imaginer ce qu’ait pu faire des grands réalisateurs comme Spielberg ou Georges Lucas s’ils avaient pu réaliser leurs plus grandes œuvres de nos jours. Je ne pense pas que les films qui ont marqué  plusieurs générations ressembleraient à ce que les plus anciens ont découverts en salles et  les générations suivantes en vidéo, ou sur un téléviseur, voire en vidéo. Rares sont les chefs d’œuvre qui ont traversé le temps en conservant leur cachet. J’en citerai 2, parce que ces films m’ont marqué lorsque je les ai découvert (certes très jeune) en salles : 2001 l’Odyssée de l’Espace de Stanley Kubrick et dans un tout autre genre Mort à Venise d’un autre grand du cinéma: Luchino Visconti. Je pourrais en citer bien d’autres mais je m’arrête volontairement aux 2 premiers qui me sont venus à l’esprit.

Là nous sommes dans un tout autre genre, la comédie loufoque où les effets spécieux ne sauraient démériter. Et je dois bien avouer que je craignais le pire avant de voir ce nouveau chapitre, qui en fait ne m’a pas déplus du tout. Côté acteurs : Paul Rudd, Carrie Coon, Finn Wolfhard, Mckenna Grace sont les membres de la famille, avec des apparitions surprises de quelques acteurs que vous reconnaitrez immédiatement comme Dan Aykroyd ou Bill Murray.

SOS Fantômes est un des premiers films à grand spectacle d’Avril, mais les super productions ne sont pas prêtes de s’arrêter.  d’ici la fin de l’été, vous allez en avoir plein les yeux, en tous cas c’est ce qu’on nous promets, sans que des suites attendues ne montrent le bout de leur « nez ». Pas de Mission Impossible, mais des Singes, mais gardons les surprises, vous verrez de belles bandes annonce en allant au cinéma!

bandes annonces et extraits :

 

 

Rating:

Voila de quoi vous donner envie d’aller trés bientôt découvrir ce film: en salles le 8 Mai

 

L’histoire :

Plusieurs générations après le règne de César, les singes ont définitivement pris le pouvoir. Les humains, quant à eux, ont régressé à l’état sauvage et vivent en retrait. Alors qu’un nouveau chef tyrannique construit peu à peu son empire, un jeune singe entreprend un périlleux voyage qui l’amènera à questionner tout ce qu’il sait du passé et à faire des choix qui définiront l’avenir des singes et des humains…

Rating:

Ce sont les derniers jours de Spamalot, qui joue les prolongations jusqu’au 10 Février

Pour ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de rire aux éclats, n’hésitez pas, le musical se joue au Théâtre de Paris, où j’ai rencontré Pierre François Martin Laval:

 

Mais ce n’est pas tout, voici deux des comédiens / chanteurs qui ont accepté de jouer au jeu : Question Réponse : Ricardo Lo Giudice & Matthieu Pillard

Il faut garder la surprise, parce que l’on rit tellement que même en ayant vu le spectacle, j’ai ri encore plus quand j’y suis retourné:

Dix ans après son succès parisien, la comédie adaptée du film Sacré Graal (1975) des Monty Python, revient dans l’hexagone avec son lot de lapins tueurs, de fieffés Français flatulents et cette question universelle : « les hirondelles peuvent elles transporter des noix de coco ? » qui réjouiront tous les connaisseurs du Grand Œuvre des Monty Python.

Créée en 2005 à Broadway par Eric Idle, l’un des membres des Monty Python (livret, chansons et musique) en collaboration avec John du Prez pour la musique, la comédie musicale est, comme le film avant elle, une parodie de la légende arthurienne, émaillée de l’humour si délicatement graveleux des Monty Python.

Sa première adaptation en France était signée Pierre-François Martin-Laval (Pef) et c’est de nouveau l’ex Robin-des-Bois qui va siéger à la Table ronde pour la mise en scène (et dans la distribution), avec une adaptation revisitée.

 

 

Spamalot c’est au théâtre de Paris 15 rue Blanche, proche métro Trinité

Jusqu’au 10 : du Mercredi au Samedi à 20h00

Dimanche à 15h00

.Matinée le Samedi à 15h00.

Places de 20 à 85€.

Durée 2h20.

Une fois n’est pas coutume, Marie Laure qui contribue à ce site, a eu l’occasion de vous faire quelques cadeaux, elle va vous en dire plus :

Ecoutons là vous expliquer :

Et pour ceux qui veulent tenter de gagner un de ces lots, une seule possibilité:

Envoyer un email avec vos coordonnées à cette adresse email : mlnoel0756@gmail.com

Prénom & Nom

code postal et ville

numéro de téléphone (portable uniquement)

Les gagnants seront avertis par SMS

 

 

Rating:

Quand on vous parle du Paradis Latin, la première chose qui vous vient à l’esprit, c’est un spectacle haut en couleurs, une belle salle, une ambiance comme on l’aime, et pourtant on oublie le plus souvent que c’est un cabaret où on mange bien, même très bien. Une erreur qu’il faut bien réparer, et une rencontre avec le chef de cuisine : Nicolas Breneliere va certainement vous donner envie de gouter à certains plats :

Après cette mise en bouche, un petit clin d’œil avec 2 danseurs qui se trouvaient proches de nous lors de cet entretien :

 

Réouverture d’un grand cabaret : LE PARADIS LATIN, nombreux entretiens et photos

Mais le PARADIS LATIN, c’est aussi un spectacle familial, certains après midis :

MON PREMIER CABARET, le premier spectacle de cabaret pour toute la famille, c’est au Paradis Latin et c’est exceptionnel !!!

Venez découvrir tout ce que vous pouvez avoir envie de découvrir sur ce cabaret sur leur site :

Accueil

Horaires d’ouverture

Le Paradis Latin est ouvert de 19h30 à 23h30 tous les jours, sauf le mardi.

Horaires et tarifs pour « L’Oiseau Paradis »

Soirée spectacle + dîner

Dîner – menu Gustave Eiffel
+
spectacle « L’Oiseau Paradis

Adulte : 175€
Enfant (- de 12 ans) : 95€

Heure d’arrivée :19h30

Horaire spectacle :Début : 21h30  Fin : 23h20

Dîner – menu Prestige
+
spectacle « L’Oiseau Paradis »

Adulte : 200€, Enfant (- de 12 ans) : 95€

Soirée spectacle + boissons

Spectacle « L’Oiseau Paradis »
+
coupe de Champagne
(ou deux boissons sans alcool)

Adulte : 90€
Enfant (- de 12 ans) : 50€

Heure d’arrivée :21h00

Spectacle « L’Oiseau Paradis »
+
demi-bouteille de Champagne

Adulte : 105€

Soirée spectacle seul

Spectacle « L’Oiseau Paradis »
Offre jeune

Moins de 26 ans : 50€

Spectacle « L’Oiseau Paradis »
Adulte

Tarif :80€

LE PARADIS LATIN :

28 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris
picto tel  +33 (0)1 43 25 28 28
Standard ouvert tous les jours de 9h à 18h

Ils sont nombreux année après année à recevoir cette belle récompense, citons, entre autres depuis sa création : Françoise Sagan , Pierre Brasseur, Pierre Fresnay, Eugène Ionesco, Jean Le Poulain, Jeanne Moreau, Serge Lama, Jean-Paul Belmondo, François Perier, Francis Huster, Raymond Devos, Fabrice Lucchini, Michel Galabru, Judith Magre, Michel Bouquet, Michel Fau, Michael Lonsdale, Christiana Réali, Catherine Frot, Franck Desmedt, Béatrice Agenin et celle qui a dirigé de main de maître le Théâtre Montparnasse : Myriam Feune de Colombie. Cette liste est loin d’être exhaustive, vu que le prix est remis chaque année depuis 1960!

Voici donc un  des lauréats de cette année, où furent aussi récompensés : Christine Murillo, Danielle Mathieu- Bouillon et Stéphane Hillel : Pierre Arditi

extrait de ses remerciements :

 

 

Rating:

Nouvel album inédit pour Frédéric François. Sortie prévue le 20 octobre 2023


Pour son 39ème album studio, Frédéric François, accompagné de 4 orchestrateurs de génie dont l’emblématique Didier Chapelle, vous présente un album haut en couleurs et en sonorités : 11 titres inédits qui vous feront voyager au rythme sensuel du slow, énergique de la pop et entraînant du reggaeton. Comme à son habitude, Frédéric François s’est entouré de paroliers de talent. En plus de Frédéric Zeitoun avec qui il a l’habitude de travailler et qui a notamment écrit tous les textes de son  album « La liberté d’aimer », il a fait appel à Lionel Florence.
« On a tous besoin d’aimer » C’est ainsi que  Frédéric François nous rappelle que l’amour est le fil conducteur de nos vies avec une élégance intemporelle qui lui est propre. Il vous emmènera à travers le temps en évoquant les différentes étapes de la Vie.
L’album sera accompagné d’un livret contenant les paroles des chansons ainsi que de nouvelles photos de l’artiste. Une très belle édition vinyle collector sera aussi disponible pour les fêtes de fin d’année.
Une tournée de plus de 30 représentations passera dans les pays francophones sans oublier l’Olympia à Paris le 12 novembre 2023.

Une rencontre avec Frédéric François est toujours un vrai bonheur. Et celle-ci en est un bel exemple :

 

Jai déjà écouté son album, qui est dans la continuité de ce qu’il a toujours fait. Rencontrer ce chanteur vraiment populaire est toujours un moment agréable. A très bientôt, Fredo, et promis je serai dans la salle le 12 Novembre

Rating:

La Maison du Loup est sans conteste une des bonnes surprises de cette rentrée. Surprise? Pas vraiment quand on sait que son auteur et principal interprète, n’est autre que Benoit Solés qui a déjà écrit LA MACHINE DE TURING qui poursuit sa carrière sur les Planches du théâtre du Palais Royal, toujours avec autant de succès

À la rencontre de Jack London…

Été 1913. Depuis sa libération, Ed Morrell (Benoit Solès) se bat pour que son ami, Jacob Heimer, toujours en prison, échappe à la peine de mort. Frappée par ce combat, Charmian ( Anne Plantey), épouse du célèbre écrivain Jack London (Amaury de Crayencourrt), invite Ed dans leur vaste propriété ”La Maison du Loup”. Son objectif est de provoquer chez Jack, en perte d’inspiration, une sorte d’étincelle. Ed parviendra-t-il à sauver Jacob ? Jack London écrira-t-il un nouveau roman ? Ce dernier a vécu  mille vies : marin, chercheur d’or, journaliste, romancier. Autant d’expériences qui ont irrigué son œuvre dans laquelle l’autobiographie et le combat pour la vie occupent une place primordiale. Autodidacte, il devint, par un travail forcené, l’écrivain le plus illustre des États-Unis, publiant de son vivant une quarantaine d’ouvrages, traduits dans le monde entier, parmi lesquels L’appel du monde sauvage, Croc-Blanc et Martin Eden.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

On se passionne sur cette histoire, cette rencontre très rapidement. On est captivé dès les premiers échanges entre les différents personnages  et la mise en scène de Tristan Petitgirard, avec une scénographie de Juliette Azzopardi assistée dans cette tâche par Jean Benoit Thibaut est particulièrement efficace.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

C’est dans le décor, et donc sur la scène du Théâtre Rive Gauche que je retrouve ce comédien at auteur, que j’avais déjà rencontré il y a quelques années lorsqu’il présentait sa pièce moliérisée : LA MACHINE DE TURING.

Des retrouvailles sous le signe de la bonne humeur:

Ne manquez pas cette pièce vraiment superbe au Théâtre Rive Gauche, elle mérite vraiment le détour, et c’est une des meilleures surprises de cette rentrée théâtrale.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l’auteur.

 

la bande annonce:

 

 

 

Rating:

Depuis quelques jours en salles, un grand film de science fiction: The Creator, par celui qui avait réalisé Rogue One en 2017: Gareth Edward

 

On se trouve dans un futur assez proche proche,  au moment où les humains et des  intelligence artificielle (IA) se livrent une guerre sans merci. Soldat américain infiltré en Asie, Joshua ‘John David Washington) est séparé de sa femme Maya (Gemma Chan) au cours d’un assaut. Supposant que celle-ci est décédée, il rentre aux États-Unis, complètement dévasté. Cinq ans plus tard, l’armée lui demande de revenir sur le terrain, craignant qu’une puissante intelligence artificielle n’ait créé une arme qui permette à l’Orient de gagner la guerre qu’elle livre à l’Occident. Sentant son utilisation proche, elle souhaite qu’il la trouve et la détruise. Lorsque la colonelle Jean Howell (Alison Janney)  apprend à Joshua que Maya est peut-être en vie et qu’elle se trouverait dans la zone de combat, celui-ci trouve soudainement un nouvel enjeu dans cette mission qu’il avait tout d’abord accepté à contrecœur. Cependant, peu après son arrivée en Asie, il découvre que l’arme en question n’est autre qu’une petite fille de 6 ans prénommée Alphie (Madeleine Yuna Voyles) . Dès lors, Joshua commence à remettre en question ses convictions sur l’IA . L’entente avec la fillette est totale, La relation ressemble étrangement à celle de père/fille.

Le film est réellement l’oeuvre de Gareth Edward, vu qu’il a plusieurs casquettes . outre celle de réalisateur, il en est aussi le scénariste et le producteur. Le film est certes assez long, 2 H13, mais les images sont de toute beauté, et bien que certaines scènes soient violentes, elles restent supportables. Le film 20th Century Fox est distribué par Disney, et on nous recommande vivement de le voir en IMAX, vu que le film a été tourné avec ce format. Mais il y a très peu de salles IMAX en France, et j’ai vu ce film dans des conditions tout aussi parfaites au Pathé Beaugrenelle dans leur salle Dolby, qui reste à mes yeux ce qui se fait de mieux au niveau confort, les fauteuils sont superbes, le son Dolby Atmos en font pour moi, et de loin, la meilleure salle de Paris.27

 

et quelques photos

Madeline Voyles  Alphie DANS LE FILM THE CREATOR. Photo courtesy of 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

 

THE CREATOR. Photo courtesy of 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

Madeline Voyles / Alphie DANS THE CREATOR. Photo courtesy of 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

THE CREATOR. Photo courtesy of 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

THE CREATOR. Photo courtesy of 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

THE CREATOR. Photo courtesy of 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

THE CREATOR. Photo courtesy of 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

THE CREATOR. Photo courtesy of 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

THE CREATOR. Photo courtesy of 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

THE CREATOR. Photo courtesy of 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

 

Rating:

La signature de Kenneth Branagh pour un film dont le héros est Hercule Poirot est gage de qualité, et ce nouvel opus en est la preuve.

On se retrouve à Venise, à la veille de la Toussaint, quelques années après la fin de la Seconde Guerre Mondiale. C’est là où se trouve le célèbre détective Hercule Poirot (Kenneth Branagh), qui a décidé d’y vivre sa retraite en effet,  il a renoncé à sa vocation d’enquêteur. Ce dernier reçoit chez lui une vieille amie, Ariadne Oliver, la plus célèbre auteur de romans policiers au monde, qui lui assure que le motif de sa visite n’a aucun rapport avec un crime : elle aimerait qu’il l’accompagne à une séance de spiritisme convaincue qu’il s’agit d’une imposture. Intrigué, Poirot accepte à contrecœur d’y assister et se retrouve alors dans un palais décrépi et soi-disant hanté, appartenant à la célèbre cantatrice Rowena Drake. Lorsque l’un des participants est sauvagement assassiné, toutes les personnes présentes deviennent de potentiels suspects. Le détective belge se retrouve une nouvelle fois plongé dans un monde sinistre d’ombres et de secrets…

Kenneth Branagh / Hercule Poirot 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios.

Michelle Yeoh / Joyce Reynolds / 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

Riccardo Scamarcio / Vitale Portfoglio, Camille Cottin / Olga Seminoff, Jude Hill / Leopold Ferrier, Tina Fey / Ariadne Oliver, Kelly Reilly / Rowena Drake, Emma Laird / Desdemona Holland, Ali Khan / Nicholas Holland, & Kyle Allen / Maxime Gerard Photo 20th Century Studios. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

© 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

Vous avez déjà compris que Poirot devra découvrir  et élucider ces mystères, avec tous les protagonistes sur place. Voilà donc une histoire de fantômes qui se déroule dans une maison hantée au cours d’une nuit de terreur.

Le réalisateur s’est offert à nouveau le beau rôle, en s’entourant d’une pléiade de comédiens : Kelly Reilly (Rowena Drake chanteuse d’opéra en retraite), Tina Fey (Ariadne Oliver, auteure de romans policiers), Jamie Dornan (Docteur Leslie Ferrier, médecin de la famille Drake), Jude Hill ( à 12 ans in est Léopold Ferrier, fils du précédent), Camille Cottin (Olga Seminoff, fidèle gouvernante de Rowena Drake), Michelle Yeoh (la medium de renommée mondiale), Ali Khan ( Nicholas Holland, assistant de Jayce Reynolds), Riccardo Scarmarcio ( Vitale Portfogliuo, un ancien policier), Kyle Allen (Maxime Gerard) , Emma Laird (Desdemona Holland, la soeur de Nicholas).

le film est une intrigue policière inspirée par un des livres d’Agatha Christie, mais sans en être une adaptation. En 104 minutes vous vous retrouverez dans un des palais vénitiens, avant de découvrir qui a fait quoi, et ne comptez pas sur moi pour vous le dévoiler.

© 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

© 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

Jude Hill /Leopold Ferrier, Camille Cottin / Olga Seminoff, Michelle Yeoh /Mrs. Reynolds, Jamie Dornan / Dr. Leslie Ferrier,  & Kyle Allen / Maxime Gerard © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

© 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

Kenneth Branagh / Hercule Poirot & Tina Fey /Ariadne Oliver . © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

. © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

Michelle Yeoh / Mrs. Reynolds © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

Kenneth Branagh / Hercule Poirot . © 2023 20th Century Studios. All Rights Reserved.

Le film est dans la lignée des récentes adaptations de l’auteur au cinéma. Ce n’est pas le chef d’oeuvre de l’année, mais cela se regarde avec plaisir et quelques petits frissons. Normal quand le chef d’orchestre n’est autre que Monsieur Kenneth Branagh.

le film annonce: