Alain Delon

All posts tagged Alain Delon

VOTRE VOTE
Rating:

Pour la première fois sur une scène de théâtre, un acteur hors du commun, qui nous prouve qu’un grand comédien se sent à l’aise autant au cinéma qu’au théâtre. Richard Anconina est absolument parfait dans COUPABLE!

Nous sommes dans un commissariat, mais pas n’importe lequel. Le centre de Police Secours, le 17 si vous préférez.  Pendant une nuit de garde, Pascal reçoit l’étrange appel d’une femme en danger retenue par un homme qui pourrait être son mari. La communication est subitement coupée. Prêt à tout pour sauver cette voix dans la nuit, Pascal bascule dans une course effrénée contre la montre. C’est presque un sel en scène, pourtant Richard Anconina a une collègue (Gaelle Voukissa) qui le visite régulièrement, vu qu’il termine son service dans les minutes qui suivent. Si ce sont les 2 seuls sur scène, plusieurs personnes se manifestent au téléphone, puisque Pascal est en liaison avec d’autres services, puisqu’il tente tout pour retrouver la femme saine et sauve.

Je ne vous en conterai pas plus, cela gâcherait l’intrigue, à moins que vous n’ayez vu le film danois DEN SKYLDIGE de Gustav Möller et Emil Nygaard Albertsen, sorti il y a quelques années. Ici le suspense est total jusqu’à la dernière minute, et je dois bien avouer que je me suis retrouvé scotché à mon fauteuil, et que pour rien au monde  je ne me serais levé. Jérémie Lippmann a réussi ce tour de force dans la mise en scène, et la salle est totalement conquise. Tout dans cette pièce mérite des superlatifs, avec une unité de temps et de lieu, mais ne vous inquiétez pas: la pièce n’est pas en vers, mais avec des dialogues actuels adaptés par Camilla Barnes et Bertrand Degrémont . Une des meilleures surprises de cette rentrée théâtrale.

Photos @ Céline Nieszawer

On savait que Monsieur Anconina était un grand acteur, qui a joué souvent devant les caméras de Claude Lelouch ( entre autres : Itinéraire d’un enfant gâté, aux côtés de Belmondo, ou Police De Maurice Pialat,  mais aussi pour Claude Berri (Tchao Pantin, avec Coluche) , Le Battant, de et avec Alain Delon, et la série La Vérité Si Je Mens, parmi bien d’autres. Maintenant on peut l’applaudir sur la scène. Et ce sont des applaudissements vraiment mérités, et chaleureux.

Représentations du mardi au samedi à 20h, Matinées les samedis et dimanches à 16h en septembre

et à partir du 1er octobre du mardi au samedi 20.00 plus samedi et dimanche 16.00

Prix à partir de 29 euros, jusqu’à 69€

 

Réservations sur le site : https://www.theatremarigny.fr/spectacle/coupable/   

ou au  : 01 76 49 47 12.

 

La bande annonce Teaser du spectacle:

 

VOTRE VOTE
Rating:

Une carrière fulgurante, une voix exceptionnelle, un talent fou, et une gentillesse légendaire, voilà comment je definirai Nicoletta, que j’ai rencontrée à nouveau pour la manifestation : Des Livres, Des Stars à Paris

@ Eric Fougère

Nicoletta, je la connais depuis des années, quelques fêtes ensemble lors des festivals d’Avoriaz, et je l’ai toujours adorée. Il faut bien dire qu’elle est plus que sympathique, comme vous allez le découvrir dans l’entretien qui suit :

Quelques photos qui illustrent sa carrière :

photo : © Jean-Christophe Molinier.

photo: @Jacques Benaroch

photo : @ Jacques Benaroch

photo : @ Jean-Christophe Molignier/Norma Productions

Si certaines photos ne sont pas signées, elles sont toutefois extraites de son livre, qui se lit et se dévore comme vous pourrez en juger par vous-même

Nicoletta, Sous Sister, 50 ans de scène

Editions du Cherche Midi

28€

 

VOTRE VOTE
Rating:

Une belle histoire d’amour , un amour avec des lettres , avec Mylène Demongeot et Jean Piat, deux comédiens vraiment extraordinaires.

La pièce a été jouée de très nombreuses fois dans le monde entier, et en France, nous avions pu la voir avec Philipe Noiret et Anouk Aimé, mais aussi  avec Francis Huster et Christiana Reali, et le rôle masculin a été aussi interprété par Alain Delon, Bruno Crémer, Jean-Louis Trintignant, Jacques Wéber, Gérard Depardieu, qui tous furent le partenaire d’Anouk Aimée. Cette fois ce sont deux comédiens hors pair, Jean Piat et Mylène Demongeot qui lisent ces lettres d’amour sur la scène de la Comédie des Champs Elysées. On ressent toutes les émotions entre ces deux interprètes, de la première lettre quand ils ne sont que de jeunes enfants, jusqu’à la dernière au crépuscule de leur vie. On vibre à écouter leurs histoires, qui sont aussi leur histoire, leurs éloignements, leur vie sociale.

La mise en scène de Stéphanie Fagadau est toute sobre, laissant la place au texte d’Albert Ramsdell Gurney, traduit et adapté en français par Alexia Perimony. Un régal pour les oreilles, les comédiens étant assis devant leur propre bureau , sans trop bouger, sauf Mademoiselle Demongeot, qui va changer de fauteuil une fois ou deux, Jean Piat ayant, comme tout un chacun le sait, quelques difficultés à se déplacer, mais certainement pas pour le reste. Il lit ses lettres avec l’ardeur de la jeunesse jusqu’aux dernières minutes. Tous deux savent tenir la salle en haleine, même si beaucoup ont déjà vu cette pièce. On a toujours envie de la voir encore et encore, chaque comédien y ayant donné sa propre vision.

Avec des pièces comme celle-là, on a envie d’aller au théâtre, et c’est tant mieux, d’autant plus que la pièce est courte (1h20).

LOVE LETTERS c’est à la comédie des Champs Elysées jusqu’au 30 Juillet

Représentations du jeudi au samedi à 19h00, dimanche à 16h00.

Prix des places : de 20 à 48€

Réservations : comediesdeschampselysees.fr ou au 01 53 23 99 19

la bande annonce :

 

VOTRE VOTE
Rating:

Laurent Gerra est vraiment incroyable. Quand on pense connaître son talent, on découvre qu’il est encore capable de nous étonner.

claude012

Si on écoute son duo sur RTL chaque matin à 8h45, on sait qu’il se rapproche de l’actualité, qu’il la malmène à sa manière. On sait aussi qu’il possède un talent d’imitateur qui lui permet de nous offrir une palette des plus complètes. Tous les hommes (et certaines femmes) politiques se font égratigner chaque matin. Le monde du cinéma, de la télévision, du sport en prend aussi pour son grade. Et pourtant ce n’est jamais méchant.  C’est surtout un moyen de nous faire rire de bon matin. Et son spectacle? J’y arrive.

IMG_0703

Dans un véritable décor qui n’est pas sans rappeler les orchestres des années 50, Laurent Gerra n’est pas seul sur scène. le grand orchestre de Frédéric Manoukian est là, une belle formation qui occupe toute la scène. Et son spectacle ne nous donne aucun répit. Il balance  à tour de bras. Le proverbe dit : ‘Qui aime bien châtie bien’, alors il doit vraiment adorer notre président actuel. C’est sa tête de turc, mais on se souvient qu’il en avait fait autant avec le précédent.

Le spectacle est aussi un vrai coup de chapeau à ses idoles, ou à ceux qui ont fait le music hall en France : Henri Salvador, Yves Montand, Enrico Macias, Gilbert Bécaud, Claude Nougaro, Charles Aznavour, sans oublier Johnny Hallyday. Côté cinéma, il ne manque pas de saluer les géants de l’écran que sont Delon et Belmondo. Phlippe Lucchini est aussi de la partie. Bien entendu la liste n’est pas exhaustive. C’est un festival! Et le spectacle oscille constamment entre humour et amour, entre musique et parole, pour le plus grand bonheur de la salle, qui rit de bon coeur.

IMG_0726 IMG_0725 IMG_0712 IMG_0711

J’avais eu la chance de rencontrer Laurent il y a très longtemps, à l’époque où je ‘faisais’ de la radio. Nous avions alors, avec sa compagne de l’époque, passé de très bons moments dans des festivals de film, et j’en gardais un excellent souvenir. Si je vous dis que cela remonte à 1997, vous vous doutez donc que c’étaient ses débuts. Et Laurent, malgré sa popularité n’a pas changé. Lorsque je l’ai croisé il y a quelques mois dans la rue, il est venu vers moi, et lorsque j’ai été le saluer dans sa loge après le spectacle, il m’a accueilli comme le bon pain, alors qu’il y avait bien d’autres personnalités présentes, comme le prouvent ces quelques photos.

IMG_0737 IMG_0733 IMG_0760 IMG_0749 IMG_0746 IMG_0742 IMG_0728

Toutes les photos (sauf affiche du spectacle) @ Guy Courthéoux /Claude Laplace /onsortoupas.fr   tous droits réservés

Donc je me répète peut-être, mais MONSIEUR LAURENT GERRA est un grand, un très grand, et je lui tire mon chapeau ( comme lui sait si bien le faire pour les personnes qu’il admire).

Profitez des soirées à l’Olympia, suivez le en tournée, écoutez le  chaque matin du lundi au vendredi  ou les soirs sur RTL!

Merci Laurent pour cette soirée

 

VOTRE VOTE
Rating:

Le plus célèbre des photographes, celui qui a tout connu des années 60 nous raconte ses rencontres.

onsortoupas030

De son père François Périer, et de son géniteur qu’il ne nommera jamais sur scène, mais que tout le monde connaît, de ses premières photos avec les plus grands jazzmen des années 50 et 60 comme Miles Davis, Ray Charles, Dizzie Gillespie, Ella Fitzgerald,  de sa rencontre avec Daniel Filippachi , Jean-Marier Périer nous fait revivre ces années 60 avec les plus grandes stars, Hallyday et Claude François, et l’amitié qui les liait, ou encore du grand amour de sa vie, Françoise Hardy, de Sylvie Vartan, sans oublier Jacques Dutronc ou Eddy Mitchell et les stars d’Outre Manche comme les Beatles ou les Stones avec Mick Jagger. Il ne parle pas de tous ceux qui ont marqué ces décennies 60 et 70, mais nous montre des années de photos, avec aussi les deux plus grandes stars du cinéma Français, comme Brigitte Bardot ou Alain Delon.

IMG_0420 IMG_0423 IMG_0434 IMG_0437 IMG_0439 IMG_0448 IMG_0455

Il nous raconte des voyages, des anecdotes avec certains artistes, des rencontres improbables avec d’autres, et en deux heures, ceux qui l’ont rejoint dans cette causerie à bâtons rompus, sont sous le charme. On pourrait rester des heures durant à l’écouter. Vous me rétorquerez que tout cela est bien nostalgique, et que les jeunes ne sont pas intéressés. Alors expliquez moi pourquoi Hallyday fait encore de la scène, tout comme Vartan, pourquoi Claude François vend encore des milliers de disques prés de 40 ans après sa disparition, pourquoi les Beatles ont tellement marqué la musique et pourquoi les Stones font encore des concerts dans des stades pleins à craquer? Si ces gens là n’avaient pas marqué leur époque d’une manière ou d’une autre, comment se fait-il que hier soir la salle était pleine, que le nom de Jean-Marie Périer évoque immédiatement certaines photos, certains magazines comme Salut Les Copains?

IMG_0457 IMG_0454 IMG_0445 IMG_0443 IMG_0442 IMG_0440 IMG_0433 IMG_0429 IMG_0425

Si vous voulez comprendre les ‘pourquoi’, les ‘comment’, n’hésitez pas et venez écouter Jean-Marie Périer sur scène…et vous aurez certainement des réponses

Toutes les photos des artistes sont de Jean-Marie Périer…..et celles de ce grand Monsieur de la photo devant les photos projetées sont réalisées par onsortoupas.fr 

Jean Marie Périer sur scène, Flashback, c’est les lundi 19 et 26 octobre ainsi que le 2 novembre à 20h30

Places 20 et 30 €

location: 01 47 42 95 22  et sur le site : www.michodiere.com