C’est encore mieux l’après midi

All posts tagged C’est encore mieux l’après midi

Rating:
VOTRE VOTE

Le pièce de Ray Cooney qui avait été adaptée par Michel Blanc et Gérard Jugnot il y a quelques années retrouve une nouvelle vie au Théâtre de la Renaissance dans une mise en scène signée Arthur Jugnot!

Etant fan absolu du père (Gérard) et du fils (Arthur), impossible de résister à l’envie de voir ce petit monument du rire qu’est ESPECES MENACEES, qui  se joue tout l’été au Théâtre de la Renaissance. Pour en parler, qui mieux que deux des interprêtes, Gaëlle Gauthier et Arnaud Gidoin, devant la caméra d’ONSORTOUPAS!

Le jour de son anniversaire, Yvon (Laurent Ournac) échange par mégarde sa mallette de comptable contre celle d’un inconnu dans le RER et y découvre des millions. Il décide aussitôt de s’envoler pour Buenos Aires, en Argentine, afin d’y commencer une nouvelle vie au soleil. Mais c’est sans compter sur le refus obstiné de sa femme (Gaelle Gauthier), les intrusions successives d’un couple d’amis inopportuns (Arnaud Gidoin & Zoé Bruneau), d’un policier douteux (Yannik Mazzili), d’un commissaire tatillon (Thierry Heckendorn), d’un chauffeur de taxi irascible (Sébastien Pierre), et l’arrivée d’un tueur (Serge Da Silva) bien décidé à récupérer son dû…

Ca bouge dans tous les sens, les portes cachent les uns ou les autres et les rebondissements  créent des salves de rires dans toute la salle! C’est le genre de comédie dont on ne se lasse pas, et qui font la réputation de Ray Conney (C’est Encore Mieux l’Après Midi, Tout le Plaisir est Pour Nous, Un Oreiller ou Trois? Chat ou Souris, parmi les pièces adaptées en français). Si vraiment vous avez envie de rire, et ici attention c’est très contagieux, même avec un masque, mais sans risque pour la santé, si ce n’est du bien, voilà une bonne adresse.

Espèces Menacées, jusqu’au 11 septembre au Théâtre de la Renaissance, 20 Boulevard St Martin Paris

du mercredi au samedi à 20h30, matinées samedi à 17h00

Prix des places de 19 à 45 €

Rating:
VOTRE VOTE

Un jeune comédien, qui n’a rien d’un débutant, auteur de quelques pièces déjà: Rudy Milstein est actuellement sur la scène du Théâtre Lepic avec une pièce formidable : J’AIME VALENTINE, MAIS BON….

Si le nom Rudy Milstein ne vous dit rien, peut-être vous souvenez-vous de ce mec brun, cheveux hirsutes, barbe clairsemée qui a joué dans la Troupe à Palmade, et dans des comédies qui ont marqué le théâtre ces dernières années : L’Entreprise, Cousins Comme Cochons, ou C’est encore mieux l’après midi, lors des représentations au Théâtre Hébertôt. Auteur, sa première pièce, les Malheurs de Rudy, avait connu un franc succès dans plusieurs salles à Paris. Plus récemment il était aux côtés de Richard Berry dans LA NOUVELLE au théâtre de Paris.

Pour sa nouvelle pièce, qui se joue dans un théâtre racheté récemment pas Salomé Lelouch (ex Théâtre XIII), le théâtre Lepic, il se retrouve, sous la houlette du metteur en scène Mikael Chirinian, aux côtés d’Agnès Miguras (Valentine) et Farid Bouzenad (Marc) . Il est Idal , un mec paumé, mais pas trop, qui a envie d’être heureux, mais qui est plutôt flemmard, amoureux de Valentine, qui a gardé d’excellents contacts avec son ex, Marc. Il y a  des  juifs, des goys, un peu des musulmans aussi. On mélange, on secoue, et on obtient des rires dans la salle.

Une rencontre s’imposait, tant ce comédien respire la sympathie:

la bande annonce :

Les bons moments de théâtre où on rit tout en gardant l’esprit éveillé, sans pour autant nous mettre martel en tête, sont rares, en voici un, ne le manquez pas.

 

TOUTES LES PHOTOS : ©FabriceROBIN

J’AIME VALENTINE, MAIS BON c’est au Théâtre Lepic ,

Du mercredi au samedi à 21h00

Réservations :

Par téléphone à partir de 17h :
01 42 54 15 12 (paiement CB).

Sur place aux mêmes horaires.      1 avenue Junot, Paris 18ème.

En ligne sur le site de réservation :
theatrelepic.com