Jérémie Lippmann

All posts tagged Jérémie Lippmann

Rating:
VOTRE VOTE

Pour la première fois sur une scène de théâtre, un acteur hors du commun, qui nous prouve qu’un grand comédien se sent à l’aise autant au cinéma qu’au théâtre. Richard Anconina est absolument parfait dans COUPABLE!

Nous sommes dans un commissariat, mais pas n’importe lequel. Le centre de Police Secours, le 17 si vous préférez.  Pendant une nuit de garde, Pascal reçoit l’étrange appel d’une femme en danger retenue par un homme qui pourrait être son mari. La communication est subitement coupée. Prêt à tout pour sauver cette voix dans la nuit, Pascal bascule dans une course effrénée contre la montre. C’est presque un sel en scène, pourtant Richard Anconina a une collègue (Gaelle Voukissa) qui le visite régulièrement, vu qu’il termine son service dans les minutes qui suivent. Si ce sont les 2 seuls sur scène, plusieurs personnes se manifestent au téléphone, puisque Pascal est en liaison avec d’autres services, puisqu’il tente tout pour retrouver la femme saine et sauve.

Je ne vous en conterai pas plus, cela gâcherait l’intrigue, à moins que vous n’ayez vu le film danois DEN SKYLDIGE de Gustav Möller et Emil Nygaard Albertsen, sorti il y a quelques années. Ici le suspense est total jusqu’à la dernière minute, et je dois bien avouer que je me suis retrouvé scotché à mon fauteuil, et que pour rien au monde  je ne me serais levé. Jérémie Lippmann a réussi ce tour de force dans la mise en scène, et la salle est totalement conquise. Tout dans cette pièce mérite des superlatifs, avec une unité de temps et de lieu, mais ne vous inquiétez pas: la pièce n’est pas en vers, mais avec des dialogues actuels adaptés par Camilla Barnes et Bertrand Degrémont . Une des meilleures surprises de cette rentrée théâtrale.

Photos @ Céline Nieszawer

On savait que Monsieur Anconina était un grand acteur, qui a joué souvent devant les caméras de Claude Lelouch ( entre autres : Itinéraire d’un enfant gâté, aux côtés de Belmondo, ou Police De Maurice Pialat,  mais aussi pour Claude Berri (Tchao Pantin, avec Coluche) , Le Battant, de et avec Alain Delon, et la série La Vérité Si Je Mens, parmi bien d’autres. Maintenant on peut l’applaudir sur la scène. Et ce sont des applaudissements vraiment mérités, et chaleureux.

Représentations du mardi au samedi à 20h, Matinées les samedis et dimanches à 16h en septembre

et à partir du 1er octobre du mardi au samedi 20.00 plus samedi et dimanche 16.00

Prix à partir de 29 euros, jusqu’à 69€

 

Réservations sur le site : https://www.theatremarigny.fr/spectacle/coupable/   

ou au  : 01 76 49 47 12.

 

La bande annonce Teaser du spectacle:

 

Rating:
VOTRE VOTE

Rouge est un des grands moments de Théâtre de cette rentrée, qui se joue au Théâtre Montparnasse actuellement

 

New-York, fin des années 50, Mark Rothko se retrouve dans son atelier, aux prises avec une commande de vastes peintures murales que vient de lui passer un architecte d’un immeuble de très haut standing. Il s’est trouvé un jeune assistant qui va s’occuper de toutes les tâches annexes comme mélanger les peintures, préparer les toiles, aller lui chercher ou préparer ses repas, mais les relations entre maître et élève évoluent.

Des rôles difficiles pour les 2 protagonistes : Niels Arestrup et Alexis Moncorgé. La scène est immense, quasiment vide, sauf quelques toiles , rouges comme le titre! Nous assistons à une joute verbale dont personne ne peut sortir indemne, ni les deux personnages, ni les spectateurs. C’est une pure merveille que cette pièce de John Logan qui a reçu rien moins que 6 Tony Awards et qui n’avait pas encore été jouée en France à ce jour.

L’adaptation française est l’oeuvre de Jean-Marie Besset, et la mise en scène efficace est signée Jérémie Lippmann, dans des décors certes dépouillés mais avec de grands panneaux Rouge, qui justifient le titre. La salle exulte et applaudit à tout rompre, et le moins que l’on puisse dire c’est que le public a toujours raison, qui ne se trompe jamais.

Des tonnes d’applaudissements, une salle enthousiaste, une bonne pièce: Il n’en fallait pas plus pour retrouver un des comédiens qui m’avait déjà impressionné récemment : Alexis Moncorgé, qui se retrouve donc en entretien exclusif pour Onsortoupas.fr

la bande annonce :

Rouge, c’est au Théâtre Montparnasse

Réservations : 01 43 22 77 74

du mardi au samedi à 21h – matinée dimanche à 15h30
Tarifs : 52€/48€/36€/18€• 10€ pour les – de 26 ans

De plus amples informations sur notre site internet : theatremontparnasse.com
THÉÂTRE MONTPARNASSE – 31, rue de la gaîté – 75014 PARIS

Rating:
VOTRE VOTE

Quelle belle rencontre que celle de Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg, sous la plume de Bertrand Soulier…

Deux Géants, chacun dans leur domaine, à un moment clé de leur carrière. Elle, Brigitte ( Mathilde Bisson) est au sommet, qui ne se contente pas d’être la comédienne française la plus célèbre au monde, qui aime chanter, et qui vit avec un milliardaire, Gunther Sachs. Lui, ( Jérémie Lippmann) n’est pas encore l’Homme à la Tête de Choux. Il a certes quelques succès à son actif, comme Le Poinçonneur des Lilas, mais il n’est pas encore Gainsbarre, même si on vient juste de lui proposer de signer une musique de film pour Le Pacha, avec Jean Gabin, excusez du peu! Il se sont rencontrés, ils vivent un amour quasi impossible, sous les feux des projecteurs, et leur refuge n’est rien moins qu’une chambre d’hôtel au Ritz. La chambre qui abrite leurs amours est aussi le lieu où Brigitte va découvrir les chansons que lui a créées Serge. Et c’est sur sa demande que serge va concocter un titre qui deviendra célèbre, puisqu’elle lui demande la plus belle chanson d’amour jamais écrite.

On le sait Je t’Aime moi Non Plus connaîtra une carrière incroyable. le disque passe une fois sur les ondes et se fait interdire immédiatement d’antenne. Serge Gainsbourg gardera toutefois le titre qu’il fera interpréter plus tard par Jane Birkin, avant que le public ne découvre officiellement la version Bardot Gainsbourg plus de dix ans après. Certes l’auteur a dû broder un peu pour raconter cette histoire avec des extraits de l’Histoire de Bonnie and Clyde en une durée assez courte pour permettre une exploitation scénique à 19h00.

C’est une pure réussite, avec une mise en scène très habile de Philippoe Lelouche. Les comédiens sont parfaits, on a l’impression de voir et d’entendre Bardot et Gainsbourg. La ressemblance est non seulement physique mais vocale. Les intonations sont telles que l’on peut imaginer se retrouver à la fin des années 60 lorsque le 45 tours est sorti, qui s’est vendu à des millions d’exemplaires de par le monde. Tout le monde ne connaissait pas l’histoire de ce tube.Voilà qui est fait avec force talent.

C’est une des meilleures surprises de ce début d’année et je ne peux que vous conseiller d’y courir. J’espère avoir le plaisir de vous informer bientôt que les comédiens auront envie de se retrouver devant la caméra d’Onsortoupas.fr, pour nous parler de ces personnages mythiques.

En attendant, courez au Théâtre de la Madeleine

Moi Non Plus, c’est du mardi au samedi à 19 h00 .

Réservations au 01 42 65 07 09

LA BANDE ANNONCE