Josh Brolin

All posts tagged Josh Brolin

VOTRE VOTE
Rating:

Voilà le film qui nous rassure sur la science fiction au cinéma, et sur l’adaptation du célèbre roman de Franck Herbert au cinéma, du grand art!

DUNE raconte l’histoire de Paul Atreides, jeune homme aussi doué que brillant, (Timothée Chalamet) voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement. Car s’il veut préserver l’avenir de sa famille et de son peuple, il devra se rendre sur la planète la plus dangereuse de l’univers – la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse au monde, capable de décupler la puissance de l’humanité. Tandis que des forces maléfiques se disputent le contrôle de cette planète, seuls ceux qui parviennent à dominer leur peur pourront survivre…

L’histoire de Dune débute en l’année 10191!  après que fut fondée la  Guilde Spaciale. L’univers connu est régi par un emprereur , qui exerce son pouvoir total sur la multitude de planètes de l’Imperium, un  empire qui s’étend sur des centaines de mondes dans la galaxie. Mais, on ne trouve l’EPICE que sur la planète  Arrakis, la          « planète des sables » que ses habitants autochtones appellent « Dune ». Cette épice est la seule qui permette des voyages intergalactiques sans risque de se perdre.

J’avais dévoré le roman lors de sa sortie en France, premier de plusieurs tomes parus. J’en gardais un souvenir très fort. Je m’étais précipité lors de la sortie du film de David Lynch en 1984, et, curieusement le seul pays où il a connu un certain succés fur la France, échec commercial partout ailleurs dans le monde. cette fois aucun souci à se faire pour Denis Villeneuve. Ce qu’il nous offre est un véritable diamant. Des décors superbes ( la majorité ayant été tournée en Jordanie), et surtout un scénario que l’on comprend vraiment. Sans oublier les interprêtes. Certes Timothée Chalamet est bouleversant que je mets déjà en tête de liste pour des prix d’interprétation, oscars etc. Il est de toutes les scènes, omniprésent, aux côtés de celle qui joue sa mère : Rebecca Fergusson. Au générique, des noms célèbres : Oscar Isaac, Jason Momoa, Stellan Skarsgard, Josh Brolin, Javier Bardem, Charlotte Rampling, dans des rôles nettement moins importants.

Seul regret, et ce n’en est pas vraiment un : il va falloir attendre quelques mois avant de voir la deuxième partie ( et pourquoi pas une 3ème, cela nous ferait triple dose de bonheur au cinéma). pour cette première dose : 2h6 de bonheur!

 

Toutes les photos : @Warnerbros pictures

Certes on va rester sur sa faim parce que ce qui nous est proposé n’est que la première partie. Mais c’est à couper le souffle! Surtout si vous voyez le film dans une grande salle. Je ne peux que vous conseiller pour les salles parisiennes : La salle Dolby Atmos du Pathé beaugrenelle, avec son écran géant, qui rest le must des must pour moi, mais aussi les salles IMAX, comme le salle Dolby Atmos du Pathé beaugrenelle ou le Pathé la Villette, Pathé Belle Epine, Quai d’Ivry ou Disneyland! Il y a de très nombreuses salles dans toute la France vous pouvez y aller sans risque de regretter d’avoir acheté votre place. Je crois que c’est un des meilleurs films de scince fiction que j’ai pu voir, aussi fort qu’un 2001 l’odyssée de l’Espace, ce qui n’est pas peu dire!

le film annonce :

et en version française:

 

 

VOTRE VOTE

Ultra violent, et passionnant, le Blu Ray sera disponible le 12 Juin

Le titre laisse entendre que ce n’est pas destiné aux bambins et il est certain que les plus jeunes ne doivent pas voir ce film.

Comment, en 1949, Mickey Cohen, Sean Penn, un mec impitoyable veut régner sur le crime organisé, en usant au maximum de la violence et de la peur. Sans oublier de très nombreuses enveloppes qu’il va distribuer aux personnages les plus haut placés de la ville. Drogue, crime, prostitution, armes, paris clandestins, tout est bon pour faire de lui  un homme très très puissant. Mais quelqu’un voit cela d’un autre oeil, et il demande à une bande de flics , dirigés par le sergent O’Mara (Josh Brolin) et Jerry Wooters (Ryan Gosling) de lui mettre des bâtons dans les roues. Il va s’entourer des meilleurs et cette fine équipe tentera le tout pour le tout pour éliminer Mickey Cohen.

Tout cela se fera d’une manière assez inattendue. Plutôt que l’affronter , ils font tout pour que l’argent ne rentre pas, s’envole, puisque c’est le seul moyen de ne pas se retrouver sous les balles de ses tueurs….quoique…. La fine fleur réunie est composée des meilleurs, et pour arriver à rétablir l’ordre dans la ville de Los Angeles, il leur faut user de moyens très techniques, de le battre sur son terrain, et me^me utiliser la violence dans le pire des cas.

Le film tient le spectateur en haleine de bout en bout.. Le film est tiré d’une histoire vraie, et le réalisateur, Ruben Fleischer, nous en met plein la vue. Les acteurs sont parfaits de bout en bout. La reconstitution historique est vraiment impressionnante. Comme écrit plus haut, il ne faut pas être rebuté par la violence. La scène du début du film vous en donne immédiatement t la mesure, où Mickey montre ce qu’il peut faire lorsqu’il est en colère et qu’il veut démontrer sa puissance aux autres villes qu’il voudrait avoir sous son joug. Mais ne vous arrêtez pas à cette violence, quasi gratuite, et vous verrez que vous serrez cloué à votre fauteuil de bout en bout.

4*

le film annonce :http://www.youtube.com/watch?v=k7s6RY9CpQc

VOTRE VOTE
Rating:

3030Inspiré d’un fait divers , ce film vous offre des images en 3D à couper le souffle!

71O+MjQB5nL._SY445_ everest1

EVEREST_120_DATE

Inspiré par la tentative, en 1996, d’ascension de la plus haute montagne du monde, EVEREST retrace la trajectoire  de deux expéditions mises à l’épreuve par l’un des blizzards les plus redoutables de l’histoire. Tout en nouant des amitiés malgré les embûches et les conflits, et en voyant leur force de caractère ébranlée par les éléments déchaînés, les alpinistes vont affronter des obstacles quasi insurmontables, obnubilés par leur lutte acharnée pour la survie. Le 10 mai 1996,  Rob Hall, responsable consciencieux et prudent de l’agence néo-zélandaise Adventure Consultants, et Scott Fischer, alpiniste aguerri et patron d’une agence installée à Seattle, mènent leurs équipes respectives dans l’ascension de l’Everest, le plus haut sommet sur Terre qui culmine à 8 848 mètres . Les alpinistes ont passé les deux mois précédents  à s’acclimater à la très haute altitude, au froid extrême et à la raréfaction de l’air, et ils ont fait face à des taux d’oxygène si bas que le fait même de marcher s’avère totalement épuisant. 5 atteignent le sommet ce jour-là mais un orage imprévu d’une extrême violence s’abat sur les grimpeurs alors qu’ils entament leur descente.

AA44_D017_00771_R_CROP Everest AA44_TP_00035R AA44_TP_00018R AA44_TP_00002R

Un film signé BALTASAR KORMÁKUR, qui nous offre des images absolument incroyables, qui plus est tournées en 3D, et que l’on peut voir sur certains écrans en IMAX. Les comédiens ont dû beaucoup souffrir pour tourner dans des conditions improbables. JASON CLARKE, JOSH BROLIN, JOHN HAWKES, ROBIN WRIGHT, EMILY WATSON, MICHAEL KELLY, KEIRA KNIGHTLEY, SAM WORTHINGTON ,MARTIN HENDERSON, ELIZABETH DEBICKI, INGVAR SIGURDSSON et JAKE GYLLENHAAL sont au générique de ce film qui nous emmène sur le sommet du monde, avec tempêtes de neige et de froid, conditions météo épouvantables après nous avoir montré aussi le bon côté, lorsque le soleil est de la partie. On vibre avec les deux équipes, on voit à quel point certains surmontent les difficultés physiques, avec en plus la femme d’un des chefs d’expédition qui attend un enfant d’un jour à l’autre.

AA44_FP_00164R AA44_FP_00122R AA44_FP_00121R AA44_FP_00078RV2 AA44_FP_00007R

En deux heures, vous aurez une palette de sentiments qui vous tombera dessus, vous allez admirer les paysages, suivre les grimpeurs, applaudir aux prestations des comédiens, avoir peur pour ceux que vous voyez sur l’écran. Moi qui suis à 100% mer et soleil, qui suis très sujet au vertige, je peux vous dire que je suis resté collé à mon siège et que rien au monde ne m’en aurait fait bouger avant que je ne connaisse la fin du film. Pas de mention spéciale pour un comédien ou un autre, tous sont au sommet (je sais, c’est facile, mais bon). Certes, vous ne venez pas ici pour de la franche rigolade, mais vous verrez que vous ne regretterez pas d’être monté sur l’Everest!

Everest Everest Everest

La version BluRay est une vraie splendeur, tant au niveau des images que du son, que ce soit dans la version 2D ou 3D.

de superbes bonus :

« Course vers le somment » : le making of d’Everest 10’59
« Aspirer à l’authenticité » : la véritable histoire 6’47
« Apprendre à grimper » 4’42
« Une montagne de travail » 5’13
Commentaire audio de Baltasar Kormákur

il existe, 2 versions différentes : la version 3D (qui offre aussi la version 2D et la copie digitale) (22.9ç€ chez Amazon

et la version 2D avec la copie digitale offerte (17.99€ chez Amazon), vendue en boitier acier (SteelBook)

Le film annonce: