Les Fugitifs

All posts tagged Les Fugitifs

Rating:
VOTRE VOTE

Force est d’avouer que j’avais quelques réticences sur ce film, ayant adoré LE JOUET de Francis Véber sorti en 1976. J’en avais parlé plus tard avec le réalisateur lors de la sortie d’un autre de ses films. Et je dois dire que je suis très loin d’être déçu par ce NOUVEAU JOUET qu’a réalisé James Huth. Une vision plus actuelle de cette histoire avec des comédiens au top.

Nul n’est mieux servi que par soi -même dit le proverbe, et c’est le cas vu que le scénario a été habilement adapté par Jamel Debbouze,  James Huth et  Sonja Shilitto, bien entendu d’après le scénario original de Francis Véber, qui, ne l’oublions pas est quand même l’auteur de quelques très grands succès du cinéma français, comme Les Compères, Le Diner de cons, Les Fugitifs ou encore La chèvre, toujours servis par d’immenses comédiens.

Cette fois, un jeune fils de milliardaire français, qui a perdu sa maman peu de temps avant, enfant gâté, pourri, (Simon Fallu) va se voir offrir un cadeau qu’il choisira lui même dans un des grands magasins  que dirige son père ( Daniel Auteuil). Le moins que l’on puisse dire c’est que son choix sera des plus douteux, puisqu’il va demander son JOUET, en l’occurrence le gardien de nuit de ce grand magasin (Djamel Debbouze).  Ce dernier est totalement fauché  et n’acceptera ce deal d’une journée qu’avec compensation qui lui permettra d’aider sa femme enceinte La suite je ne vous la dévoilerai pas. Le choc entre deux mondes, les prolos et les grandes fortunes, avec un gamin  qui mérite des claques….

J’ai vu le film en salles, en soirée, et je dois bien me rendre à l’évidence, la salle a marché, a ri et j’ai pris un vif plaisir à cette comédie.  J’ai entendu de nombreux rires dans la salle, et la joie se lisait sur les visages à la sortie. Dommage que le circuit de salles se soit rétréci pour la seconde semaine d’exploitation. Le film méritait mieux, et je ne regrète pas de m’être déplacedans une salle pour passer un excellent moment.

N’hésitez pas, si ce film se joue près de chez vous, vous serez certain de passer 90 minutes agréables, même si les comédiens en font des tonnes, mais  bon, c’est une comédie, et accentuer les traits de caractère est une des ficelles dans ces cas là!

 

Le film annonce :

 

Rating:
VOTRE VOTE

L’auteur du Dîner de Cons, de Cher Trésor, du Placard , nous offre sa dernière création : Un Animal de Compagnie au Théâtre des Nouveautés.

Christine (Noémie De Lattre),  décoratrice d’intérieur, et Henri (Stéphane Freiss), journaliste, sont mariés depuis 20 ans. Alors qu’Henri a toujours désiré un enfant, Christine, préférant privilégier sa vie professionnelle, s’est décidée trop tard. Christine, tentant de compenser sa frustration, demande un jour à Henri de lui acheter un Yorkshire… Il revient de l’animalerie avec un poisson rouge ! Pour se venger, Christine va rappeler un de ses anciens potes, un Fainéant de 1ère classe (Philippe Vieux) qui va s’incruster chez eux. Et la venue d’une ex call girl (Dinara Droukarova) va encore ajouter du piment.Mais que va en penser l’animal de compagnie?

A ces noms il faut en ajouter un, et non des moindres, c’est celui de Gérard Jugnot, qui pourtant ne sera jamais sur scène, vu qu’il prête sa voix au poisson rouge, personnage important, qui tourne en rond dans son bocal (d’ailleurs j’aimerais bien savoir par quel procédé l’animal est animé, alors que visiblement il n’y a pas d’eau dans cet aquarium!).

Comme à son habitude, Francis Véber ne se contente pas de l’écriture, mais assure aussi, et avec brio,  la mise en scène. On sait qu’il a réalisé des films à succès comme La chèvre, Les Compères, Les Fugitifs, Le Placard, Le Dîner de cons et bien d’autres. Il est donc évident qu’on va passer une très bonne soirée, avec ces comédiens qui sont parfaitement dirigés. Stéphane Freiss joue dans la finesse, comme Noémie de Lattre, alors que Philippe Vieux attire les rires de la salle , tout comme Dinara Droukarova avec des rôles qui s’y prêtent totalement.

Sans être du théâtre de boulevard, on se laisse porter par les dialogues et surtout les pensées intempestives du poisson rouge (des deux poissons rouges).

UN ANIMAL DE COMPAGNIE, c’est au théâtre des Nouveautés, du mardi au vendredi à 21h00, samedi 16h30 et 21h00, dimanche 16h00

Tarifs: de 15 à 60 €

réservations : 01 47 70 52 76    et theatredesnouveautes.fr

la bande annonce :