menus

All posts tagged menus

Rating:
VOTRE VOTE

Un petit qui se voudrait grand….

. 2014-01-03 001 images images (4)

 

Difficile de parler de Corsair, qui est une compagnie aérienne pour le moins curieuse.

Dans certains domaines, elle peut se rapprocher des grandes compagnies, et dans d’autres, elle est au niveau des charters. Tout d’abord, reprenons le voyage dès le début. La réservation. Le personnel à l’accueil téléphonique est plutôt sympathique, efficace, surtout lorsque vous demandez à voyager en classe Grand Large. Qu’est-ce donc que la classe Grand Large?  C’est l’équivalent de la classe Eco Plus, ou Premium sur d’autres compagnies. Vous avez un fauteuil plus large, qui s’incline légèrement plus que ceux de la classe éco. Vous avez un accueil personnalisé, avec un enregistrement dédié, comme les classe affaires des autres compagnies, et un salon d’attente, comme en business sur les autres compagnies. Les menus sont améliorés par rapport à la classe éco, avec vins et Champagne à discrétion de bonne qualité. Au niveau boissons, effectivement on voit la différence. En revanche les tarifs sont vraiment très élevés. Un Aller Retour Paris Orly vers l’Ile Maurice coûte environ 2500€. A titre de comparaison, un aller retour Paris CDG vers Bangcock avec Etihad ou Qatar coûte moins de 2000€ en classe business, avec un luxe rare, un vrai lit pour dormir, et un service à bord absolument incomparable. Et avec Emirates, dans cette classe Businesss, l’aller retour Paris CDG / Ile Maurice, avec escale  est aux environs de 3000€, et ici encore avec un luxe qui est sans aucune comparaison avec celui offert par Corsair.

J’ai voyagé avec une personne qui avait des difficultés pour se déplacer, et j’avais donc indiqué lors de la réservation, le besoin d’un fauteuil. Arrivé à l’enregistrement, tout était en règle, et le fauteuil avait été demandé. Gros avantage, vous franchissez tous les contrôles en VIP, aucune file d’attente, arrêt au salon d’Orly, salon ouvert il y a un peu plus d’un an. Salon confortable, avec snacks de qualité, et différents alcools, et même Champagne (il faut le signaler, parce que c’est assez rare dans les salons). Accueil personnifié, et l’attente se fait dans les meilleures conditions, jusqu’à ce qu’on vienne nous chercher pour accéder à l’avion. La Classe Grand Large dans le Boing 747 est sur le pont supérieur. Accueil avec boissons au choix. Belle petite pochette comme vous pouvez le voir sur la photo.

Au niveau restauration, franchement pas de quoi se relever. Le menu de l’aller est génial, mais uniquement si vous aimez le foie gras,   si vous y êtes allergique, ben tant pis pour vous. A ce sujet, il faut bien que certains n’aient pas de chance, c’est ce qui m’est arrivé. On me sert le plateau repas, mais la tablette pour dîner est tellement instable ( elle est dévissée), que tout le repas s est retrouvé à terre, en plein dans les chaussures, qui baignaient avec du vin et  autres légumes!!! réjouissant, n’est ce pas. Je vous fais grace de la photo. On m’a certes trouvé un nouveau siège, mais quant aux excuses, je les attends encore. Enfin non, une des hotesses fut vraiment sympa, alors que l’autre avait du travailler comme maton dans une prison avant de postuler sur Corsair. J’ai vu le chef de cabine qui m’a fait un petit mot expliquant les choses…à sa façon, pour bénéficier de l’assurance. A ce propos, nous verrons bien ce qui va se passer pour ma paire de chaussures qui a due être jetée à l’arrivée. Après celà le reste du voyage s’est déroulé normalement, j’avais un nouveau siège, sans voisin, mais impossible de dormir, le siège ne permettant pas la position couchée. A l’arrivée, le fauteuil pour la personne attendait et nous a fait passer à nouveau tous les contrôles très rapidement, livraison des bagages rapide, et on nous a emmenés jusqu’à la voiture qui nous attendait.

Le retour fut sans incident notable. Le nouvel aéroport de Maurice est superbe, le salon  grand et sympa, et incroyable mais vrai, un plat servi absolument remarquable. Un des meilleurs que j’ai pu déguster en vol. En résumé: si Corsair améliorait la qualité de ses sièges (pourtant nouveaux) et veillait à ne plus embaucher d’hôtesses désagréables, alors que le reste du personnel est vraiment top, cela pourrait donner envie de voyager avec eux. Quant à la politique tarifaire, inutile d’y revenir. On pratique les prix d’une grande quand on est grand! Sans oublier les frequent travelers qui doivent faire des pieds et des mains pour obtenir les points acquis ( voir autre article sur Corsair sur ce site). Dommage de gâcher un séjour paradisiaque avec un tel voyage, alors qu’avec quelques améliorations tout cela pourrait devenir très agréable.