Michel Blanc

All posts tagged Michel Blanc

VOTRE VOTE
Rating:

Vu l’énorme succès du film PAPY FAIT DE LA RESISTANCE, on a oublié que ce fut tout d’abord une pièce de théâtre qui s’est jouée au Splendid St Martin  du  au , puis du  au . Elle est revenue pour notre bonheur au Théâtre de Paris pour une série limitée de représentations!

Ecrite par Martin Lamotte & Christian Clavier, le cinéma s’en est emparé en 1983 avec une distribution de choix : Jacqueline Maillan, Michel Galabru, Jean Carmet,        Gérard Jugnot, Dominique Lavanant, Martin Lamotte, Christian Clavier, Thierry Lhermitte, Jean Yanne, Roland Giraud, Jacques Villeret, Josiane Balasko, Michel Blanc, Jean-Claude Brialy,  Jacques François, Bernard Giraudeau et Julien Guiomar, pour ne citer que les plus connus.

Pour cette reprise, 40 ans plus tard, seul Martin Lamotte fait partie de l’ancienne équipe, qui est cette fois Papy aux côtés de Catherine Jacob, Karine Belly, Remi Johnsen, Serge Postigo qui a co-adapté et mis en scène cette version actuelle , Antoine Croset, Julien Jacob, Lionel Laget, sans oublier, comme indiqué sur l’affiche : Gustav Le Chat! J’ai beaucoup aimé la mise en scène, et les différents décors en plaque tournante signés François-Jean de Ligueras.

Nous sommes en Juin 1940 ! La France est envahie, qui gémît sous la botte nazie. Dans Paris occupé, les habitants subissent de plein fouet la débâcle , mais. certains ne se résignent pas et résistent. C’est le cas d’André Bourdelle, grand musicien, qui,  en 1941 sera fait prisonnier et mourra en prison la même année. Sa femme et ses enfants ont repris le flambeau aux côtés de leur grand-père qu’ils appellent affectueusement…Papy. La pièce commence le jour de l’arrivée du général Sponz, général allemand, qui vient élire son quartier général dans l’hôtel particulier de la famille Bourdelle. Celle-ci s’en va vivre à la cave, n’oublions pas «Super Résistant» qui apparaît au gré des aléas de la guerre ainsi qu’un fils très efféminé qui cache des  secrets, un général allemand francophile, et une pléiade de rôles tenus par les comédiens qui se déchainent sur scène !

Toutes les photos : © Lorène Carpentier

La pièce avait été filmée pendant les restrictions Covid et diffusée à la télé. Je pense qu’il doit être possible de la retrouver  en replay ou sur YouTube!

Peut-être une tournée à l’horizon, si c’est le cas ne manquez pas la possibilité de rire franchement!

 

VOTRE VOTE
Rating:

Le pièce de Ray Cooney qui avait été adaptée par Michel Blanc et Gérard Jugnot il y a quelques années retrouve une nouvelle vie au Théâtre de la Renaissance dans une mise en scène signée Arthur Jugnot!

Etant fan absolu du père (Gérard) et du fils (Arthur), impossible de résister à l’envie de voir ce petit monument du rire qu’est ESPECES MENACEES, qui  se joue tout l’été au Théâtre de la Renaissance. Pour en parler, qui mieux que deux des interprêtes, Gaëlle Gauthier et Arnaud Gidoin, devant la caméra d’ONSORTOUPAS!

Le jour de son anniversaire, Yvon (Laurent Ournac) échange par mégarde sa mallette de comptable contre celle d’un inconnu dans le RER et y découvre des millions. Il décide aussitôt de s’envoler pour Buenos Aires, en Argentine, afin d’y commencer une nouvelle vie au soleil. Mais c’est sans compter sur le refus obstiné de sa femme (Gaelle Gauthier), les intrusions successives d’un couple d’amis inopportuns (Arnaud Gidoin & Zoé Bruneau), d’un policier douteux (Yannik Mazzili), d’un commissaire tatillon (Thierry Heckendorn), d’un chauffeur de taxi irascible (Sébastien Pierre), et l’arrivée d’un tueur (Serge Da Silva) bien décidé à récupérer son dû…

Ca bouge dans tous les sens, les portes cachent les uns ou les autres et les rebondissements  créent des salves de rires dans toute la salle! C’est le genre de comédie dont on ne se lasse pas, et qui font la réputation de Ray Conney (C’est Encore Mieux l’Après Midi, Tout le Plaisir est Pour Nous, Un Oreiller ou Trois? Chat ou Souris, parmi les pièces adaptées en français). Si vraiment vous avez envie de rire, et ici attention c’est très contagieux, même avec un masque, mais sans risque pour la santé, si ce n’est du bien, voilà une bonne adresse.

Espèces Menacées, jusqu’au 11 septembre au Théâtre de la Renaissance, 20 Boulevard St Martin Paris

du mercredi au samedi à 20h30, matinées samedi à 17h00

Prix des places de 19 à 45 €

VOTRE VOTE
Rating:

Descendu en flèche par la critique, et adoré par les spectateurs…qui a raison?  Vous allez pouvoir juger vous même avec la sortie du BluRay des nouvelles aventures d’Aladin.

71E-BlQRamL._SL1500_

Je vais essayer d’être objectif, avec ce film qui débute de nos jours où la veille de Noël, Sam (Kev Adams) et Khalid (William Lebghil) déguisés en père Noël dans un grand magasin parisien, espèrent pouvoir voler tout ce qui leur tombera sous le nez. Malheureusement pour lui, Sam est coincé par des enfants âgés de 6 à 10 ans dont il devient le souffre-douleur qui lui demandent de leur raconter une histoire, qui sera celle d’Aladin. Il décide alors de la raconter mais à sa manière, et pare la magie du cinéma on se retrouve au pays des mille et une nuits, avec un Vizir (Michel Blanc), un génie (Eric Judor), un méchant conseiller (Jean-Paul Rouve), une belle princesse (Vanessa Guide) et sa servante (Audrey Lamy). Le film revisite le conte célèbre , tout en gardant la trame, la recherche de la lampe, l’amour entre Aladin et Jasmine, mais avec un mode comique que certains peuvent trouver déplacé, et que d’autres vont adorer.

Certes dans ce film (réalisé par Arthur Benzaquen) on ne lorgne pas du côté de Visconti ou Fellini, on est loin de La Grande Vadrouille, et pourtant je me suis laissé bercer par cette histoire extravagante. J’avoue qu’avec tout ce qu’on m’avait dit, j’étais prêt à zapper dès les premières minutes, et pourtant non. J’ai regardé de bout en bout et je me suis amusé. J’ai peut-être l’âme d’un petit garçon? J’ai découvert avec ce film Kev Adams, que je connaissais de nom, mais je n’avais encore vu aucune de ses prestations. Et je ne regrette pas mon choix. De toutes façons, j’ai toujours pensé que le public avait raison, tout au moins si le film fait des scores au box office. Il m’est difficile de penser que plusieurs millions de spectateurs sont des imbéciles. En revanche lorsqu’un film ne touche pas sa cible, ce n’est pas toujours la faute du public, avec le nombre de films qui sortent chaque semaine. En conséquent pourquoi ne pas vous faire une idée, seul, en famille, avec une bande d’ados, ce qui sera certainement le meilleur choix.

Coté BluRay, rien à redire, l’image est excellente. Le son est en français (curieux non?) en 2.0 ou en DTS 5.1, avec quelques bonus :

Making of (20′)
Scènes coupées (29′)
Bêtisier (7′)

Si vous êtes d’accord avec moi ( ou non) n’hésitez pas à commenter!

 

VOTRE VOTE
Rating:

Encore un Feel Good Movie ! On en sort heureux de vivre !

3D BR_v2_LRDB

 

 

Un feel good movie c’est un film qui nous fait nous sentir bien. Des personnages sympathiques, un peu ce que la collection Arlequin est aux romans d’amour, mais en beaucoup mieux. Les Recettes du Bonheur, c’est le titre du nouveau film de Lasse Hallström (Ma Vie de Chien, Gilbert Grape, Des Saumons dans le Désert, et la majorité, si ce n’est tous les clips d’Abba!!), qui est produit, excusez du peu,  par Steven Spielberg et Oprah Winfrey.

THE HUNDRED-FOOT JOURNEY THE HUNDRED-FOOT JOURNEY THE HUNDRED-FOOT JOURNEY THE HUNDRED-FOOT JOURNEY THE HUNDRED-FOOT JOURNEY

 

Ce film a été tourné en grande partie en France, , c’est l’adaptation d’un livre de Richard C. Morais du même titre. L’histoire d’une famille obligée de quitter l’Inde où ils sont nés, pour s’exiler en Angleterre et ensuite venir s’installer dans un petit village : Saint Antonin noble Val.  Le chef de famille (Om Puri) est convaincu que c’est l’endroit idéal pour y vivre et pour que son fils Hassan Kadam (Manish Dayal), qui possède en quelque sorte de goût absolu, puis montrer ce qu’il peut faire en matière de cuisine. Belle idée, qui ne semble plus aussi bonne lorsque juste en face, à 30 mètres, se trouve un restaurant gastronomique tenu  avec poigne par Madame Mallory (Hellen Mirren) , qui ne supporte pas l’idée d’avoir en face un restaurant indien.  Une guerre sans pitié va les voir s’affronter…et pourtant, tout risque de changer lorsqu’Hassan se prend de passion pour la grande cuisine française, aidée en cela par la sous chef de cuisine du restaurant étoile, Marguerite (Charlotte Le Bon). Le chef indien pourra-t-il devenir un grand chef français?

 

THE HUNDRED-FOOT JOURNEY 106_THFJ_D001_00208FD.jpg 137_THFJ_D012_01639FD.jpg 146_THFJ_D004_00654FD.jpg 168_THFJ_D013_01806FD.jpg

 

C’est la productrice Juliet Blake qui s’est la première intéressée au roman , pour le proposer à Steven Spielberg et Oprah Winfrey. Lorsqu’on regarde certains plats sur l’écran, la faim peut nous tenailler. Ce fut mon cas. On nous explique dans le film que Madame Mallory choisit ses chefs en leur demandant simplement de lui préparer une omelette. De voir réaliser cette omelette m’a poussé à l’essayer dès le lendemain…avec un certain succès….des choses toutes simples, un film de recettes….dont une que tout un chacun peut retenir et tenter, sans avoir pris de cours chez Paul Bocuse!

 

171_THFJ_D013_01921FD.jpg 220_THFJ_D027_03647FD.jpg 298_THFJ_D034_04355FD.jpg THE HUNDRED-FOOT JOURNEY

 

Ce film est un bel instant de bonheur, avec la vraie recette…..de l’omelette et du bonheur!!

 

Le film annonce :

 

 

Un extrait: