révolution

All posts tagged révolution

VOTRE VOTE
Rating:

Formidable adaptation du plus célèbre musical tiré de l’oeuvre de Victor Hugo.

le visuel suivant est le visuel US, il est fort probable que le visuel français soit différent!

L’avantage d’un film comme Les Misérables, c’est qu’il n’est nul besoin de raconter l’intrigue; On connait tous les personnages : Jean Valmjean (Hugh Jackman), L »‘Inspecteur Javert (Russel Crowe, Fantine (Anne Hathaway), Cosette (Amanda Seyfried) et Marius (Eddie Redmayne) sans oublier Eponine ( Samantah Barks) et les Thénardier (Helena Bonham Carter et Sacha Baron Cohen). Ce que l’on ne sait pas encore, c’est que touis ces acteurs ont chanté toutes les scènes en direct, alors que généralement le réalisateur enregistre les voix et les acteurs chantent en play back. Ici, tout ce que l’on entend est du son direct, c’est la décision du Réalisateur, Tom Hooper, qui avait déjà été couronné pour un Oscar avec Le Discours d’un Roi.

En parlant d’Oscars, le film était nommé dans 8 catégories, dont meilleur film, meilleur acteur (Hugh Jackman), meilleure actrice dans un second rôle (Anne Hathaway). 3 oscars dans l’escarcelle dont un pour Anne Hathaway!

Tous ceux, et ils sont nombreux qui ont vu une des productions des Misérables ne seront pas déçus, même si les voix des deux acteurs principaux , et plus particulièrement celle de Russel Crowe ne sont pas extraordinaires, ni même mémorables, alors que celles des jeunes acteurs :Eddie Redmayne et Amanda Seyfried (Marius et Cosette ) sont vraiment bien placées et font tout le charme de la seconde partie.

Le film est certes long (2h30), mais on ne sent pas le temps passer. Les auteurs ont tranché dans la partition, en ne gardant que les morceaux de bravoure en intégralité, certains ont subi le couperet, comme dans les scènes des Thénardier, et dans certaines chansons ne mettant pas en gros plan un des principaux protagonistes. Quand je dis couperet, ce n’est pas la guillotine,  toutes les chansons du Musical sont présentes, mais certaines sont été simplement raccourcies. Avec, rien que pour le film une chanson originale pour Hugh Jackman.

Mais ne boudons pas notre plaisir. Cette adaptation d’un musical est de haut rang, tout comme le furent il y a longtemps: West Side Story, La Mélodie du Bonheur, Funny Girl ou Oliver. ou, plus récemment Mama Mia. On est très loin du raté que fut ‘Le Phantom Of The Opera’.

N’oubliez surtout pas vos Kleenex. J’ai beau connaitre la fin… avoir vu le musical au théâtre et en DVD et Bluray une bonne centaine de fois, j’ai pleuré à chaudes larmes pendant les dernières 20 minutes, si ce n’est plus.

5*

films annonces et extraits :
http://www.youtube.com/watch?v=L
AgbwmEphF4

et aussi :

http://www.addictomovie.com/une-2eme-bande-annonce-magnifique-pour-les-miserables/

 

La qualité de ce Blu Ray est en tous points parfaite. Les images sont d’un rendu incroyable. Quant au son, c’est tout simplement époustouflant, mais sachez toutefois, qu’il faudra pousser le niveau sonore pour obtenir les meilleurs résultats. Je ne reviendrai pas sur les qualités du musical, on sait qu’il a fait un score énorme outre Manche et Outre Atlantique, alors que la France l’a boudé. Mais il est temps de se rattraper.

Ce qu’il ne faut surtout pas manquer ce sont les suppléments sur ce Blu Ray, ils sont nombreux et très intéressants et pour une fois, ceux qui ne comprennent pas l’anglais auront des sous titres  !

L’approche révolutionnaire des Misérables se déroule en plusieurs parties :

Les stars du film, puis Le lien avec le West End ( Londres), Les extérieurs des Misérables, la création du Paris parfait, la bataille sur les barriocades et enfin, les explications sur comment le film a été chanté en direct!  Vous retrouverez le réalisateur, Tom Hooper, le producteur, Cameron MacIntocsh, certains acteurs, comme Hugh Jackman, Eddie Redmayne dans la majorité de ces bonus.

Autre grand chapitre de ces bonus, l’oeuvre de Victor Hugo.

Certains apprécieront les commentaires sur le film par le réalisateur, mais là il s’agit plus d’une prouesse réservée aux vrais fondus de cinéma.