Richard Berry

All posts tagged Richard Berry

Rating:

Un jeune comédien, qui n’a rien d’un débutant, auteur de quelques pièces déjà: Rudy Milstein est actuellement sur la scène du Théâtre Lepic avec une pièce formidable : J’AIME VALENTINE, MAIS BON….

Si le nom Rudy Milstein ne vous dit rien, peut-être vous souvenez-vous de ce mec brun, cheveux hirsutes, barbe clairsemée qui a joué dans la Troupe à Palmade, et dans des comédies qui ont marqué le théâtre ces dernières années : L’Entreprise, Cousins Comme Cochons, ou C’est encore mieux l’après midi, lors des représentations au Théâtre Hébertôt. Auteur, sa première pièce, les Malheurs de Rudy, avait connu un franc succès dans plusieurs salles à Paris. Plus récemment il était aux côtés de Richard Berry dans LA NOUVELLE au théâtre de Paris.

Pour sa nouvelle pièce, qui se joue dans un théâtre racheté récemment pas Salomé Lelouch (ex Théâtre XIII), le théâtre Lepic, il se retrouve, sous la houlette du metteur en scène Mikael Chirinian, aux côtés d’Agnès Miguras (Valentine) et Farid Bouzenad (Marc) . Il est Idal , un mec paumé, mais pas trop, qui a envie d’être heureux, mais qui est plutôt flemmard, amoureux de Valentine, qui a gardé d’excellents contacts avec son ex, Marc. Il y a  des  juifs, des goys, un peu des musulmans aussi. On mélange, on secoue, et on obtient des rires dans la salle.

Une rencontre s’imposait, tant ce comédien respire la sympathie:

la bande annonce :

Les bons moments de théâtre où on rit tout en gardant l’esprit éveillé, sans pour autant nous mettre martel en tête, sont rares, en voici un, ne le manquez pas.

 

 

TOUTES LES PHOTOS : ©FabriceROBIN

J’AIME VALENTINE, MAIS BON c’est au Théâtre Lepic ,

Du mercredi au samedi à 21h00

Réservations :

Par téléphone à partir de 17h :
01 42 54 15 12 (paiement CB).

Sur place aux mêmes horaires.      1 avenue Junot, Paris 18ème.

En ligne sur le site de réservation :
theatrelepic.com

 

Rating:

Plaidoiries, le titre résume tout.

C’est un seul en scène avec Richard Berry, qui nous fait revivre les plaidoiries de 5 grands procès qui ont marqué les annales des tribunaux. Le texte est tiré du livre : Les grandes plaidoiries des ténors du barreau , de Mathieu Aron.

Premier procès, un infanticide de Véronique Courjault, qui avait tué 3 de ses bébés, par ‘simple’ déni de grossesse. La défense était alors assurée par Maître Henri Leclerc en 2006. .Seconde plaidoirie, celle de Michel Zaoui pour le procès de Maurice Papon qui revisite des heures vraiment sombre de l’histoire de France, pour un procès qui a eu lieu à la fin des années 1990. Troisième procès, peut-être le plus célèbre, celui de Christian Ranucci, défendu alors par Paul Lombard, et le procès est vraiment retentissant de par le jugement rendu. Quatrième procès, beaucoup plus récent, celui défendu par Maître Jean-Pierre Mignard,  qui se déroulait à Clichy sous Bois où 2 jeunes adolescents, Zyed Benna et Bouna Traoré, avaient trouvé la mort dans une centrale EDF. On termine par une des plus émouvantes, défendue par Maître Gisèle Halimi, qui défendait l’avortement.

 

Dans une mise en scène à la fois simple et ultra efficace signée Eric Théobald, Richard Berry, nous donne toute la mesure de son talent. On boit ses mots, on admire ses gestes. Il n’en fait jamais trop. Il se contente d’être un de ces 5 grands du barreau et défend la vérité. Je suis reste abasourdi de ce travail des mots, et très étonné quand j’ai vu que le spectacle se terminait. J’avais l’impression d’être dans un Tribunal, être un des jurés peut-être et chercher systématiquement quelle aurait été ma décision. Plaidoiries s’avère un des grands moments de cette rentrée théâtrale, qui mérite les applaudissements nourris de la salle qui a fait une véritable ovation, à MONSIEUR Richard Berry, ou dois-je dire Maître Richard Berry.

Plaidoiries, c’est au Théâtre Antoine, jusqu’au 17 Novembre, et c’est à 19h00. du mercredi au samedi.

Prix des places : de 20 à 50€ (carré or)

Le théâtre Antoine, c’est au 14 Boulevard de Strasbourg Paris 10ème

réservations : 01 42 08 77 71 et sur internet : www.theatre-antoine.com

 

Le Théâtre Antoine peut se vanter d’une superbe programmation pour la saison prochaine.

Le théâtre de Jean Marc Dumontet et Laurent Ruquier va connaître de belles soirées dès septembre prochain, avec notamment la nouvelle pièce signée Laurent Ruquier : Pourvu qu’il soit heureux, mis en scène par Steve Suissa, avec Francis Huster, Fanny Cottençon et Louis Le Barazer, et qui sera à 21h00 pour une série de représentations dès le  12 septembre

 

et , à 19h00 cette fois, un très grand comédien va tenir l’affiche de Plaidoiries :

 

Richard Berry, Plaidoiries, Je Vous Demande l’Impossible , mis en scène par Eric Théobald:

et, pour commencer l’année 2019 en beauté: un duo de choc sur la scène du Théâtre Antoine : Dany Boon et Valérie Bonneton : 8 Euros de plus de Sébastien Thiery, dans une mise en scène de Stéphane Hillel

Tous renseignements et pré-achats de places sur le site du Théatre Antoine :

https://www.theatre-antoine.com

 

 

Rating:

La Nouvelle est une des meilleures pièces actuellement à l’affiche, et si vous êtes un habitué de ce site, vous vous en souvenez certainement :

LA NOUVELLE, une pièce formidable avec des comédiens hors pair au Théâtre de Paris

 

 

Rudy Milstein, qui est un des deux fils de Richard Berry dans cette pièce a accepté le jeu de l’interview avec Onsortoupas, et c’est tant mieux, il ne manque pas de talent et il transpire…la sympathie . Une rencontre vraiment formidable!

Rudy Milstein joue dans La Nouvelle au Théâtre de Paris:

La Nouvelle, au Théâtre de Paris :

Représentation :

  • Du mardi au samedi à 20h30
  • Les samedis à 17h00
  • Les dimanches à 15h30
  • Prix des places : de 28 à 78 € selon les jours
  • Réservations : 01 48 74 25 37