Théâtre Edouard VII

All posts tagged Théâtre Edouard VII

VOTRE VOTE
Rating:

Vanessa Paradis, comédienne et chanteuse a ajouté une nouvelle corde à son arc avec la scène, celle du Théâtre Edouard 7 à Paris, où elle joue MAMAN, une pièce écrite spécialement pour elle.

Tout se passe en famille ici. Tout d’abord l’histoire, celle d’une femme qui ferme sa boutique de lingerie un soir d’hiver, et qui attend un taxi qui a bien du mal à arriver. C’est le moment que choisit un jeune homme pour l’aborder, pensant que c’est une prostituée. Et sans vouloir être désobligeant, on comprend que voir une telle beauté attendre devant une boutique de lingerie , on peut comprendre que le mec fasse un premier pas. S’en suit une discussion un peu surréaliste, où les 2 personnages vont se parler et apprendre à se connaître et on sent que la jeune femme semble s’intéresser au jeune homme, même si on ne comprend pas bien tenants et aboutissants. Vanessa Paradis est ce femme face à Félix Moati, les 2 sont époustouflants de justesse, et la salle est d’ores et déjà conquise et sous leur crame; Petit changement de décor où on retrouve la jeune femme chez elle, face à son mari, Eric Elmosnino, où elle lui compte les évènements et tente de le persuader de venir rechercher le jeune mec qui n’a pas de famille pas d’amis et dont on doute de l’avenir. Alors, pourquoi Maman? Si vous comptez sur moi pour vous le dire, vous êtes au mauvais endroit.

On vient au Théâtre Edouard VII pour applaudir Vanessa Paradis, et il est certain qu’on ne le regrette pas. Elle est éblouissante, belle, on n’a d’yeux que pour elle, et on envie l’auteur et metteur en scène, Samuel Benchetrit qui réussit ce tour de force de nous offrir une belle pièce que le public salue bas! Il est vrai qu’on ne parle que d’elle, que l’on ne voit qu’elle et pourtant Félix Moati mérite tout autant de louanges. Il est parfait dans ce rôle complexe, le public s’intéresse à sa présence, se pose des questions, et il ne joue pas dans la facilité. N’oublions pas de citer, dans un petit rôle Gabor Rassof.

Samuel Benchetrit a non seulement écrit la pièce, mais il a su la mettre en scène, et cette mise en scène est intelligente, captivante avec des décors simples d’Emmanuelle Le Roy. Des pièces comme celle-là on en redemande, et même si on voit que le public s’est surtout déplacé pour voir Vanessa Paradis, on voit qu’il est conquis avec une salle qui applaudit à tout rompre, qui ovationne les comédiens. Et qui plus est, voir une salle comble, c’est malheureusement encore trop rare actuellement

Crédits : Photos de scène (Claude Gassian). Photos de studio (Jean-Baptiste Mondino).

Maman !

Au Théâtre Edouard VII,   10 Place Edouard VII Paris 9ème

Du mardi au samedi à 21h
Samedi à 16h30
Dimanche à 16h
Durée : 1h40

Réservations : 01 47 42 59 92

ou

https://www.theatreedouard7.com/spectacles/maman

Présentation du Pass Sanitaire obligatoire pour entrer dans le théâtre!

VOTRE VOTE

A mon humble avis, ce concert fut bien meilleur que celui de la veille

En voici les meilleurs extraits:

 

 

VOTRE VOTE

Premier récital intime dans le cadre du superbe Théâtre Edouard VII à Paris, en voici quelques extraits:

 

VOTRE VOTE
Rating:

Comédienne adorée des français, auteur de talent, Anny Duperey revient pour quelques jours sur la scène du Théâtre Edouard VII

Ce n’est pas vraiment un seul(e) en scène, vu qu’elle est accompagnée par Simon Mimoun au violon, ce n’est pas vraiment une lecture de son livre Les Chats du Hasard, parce que cette comédienne adorable vit son histoire, nous captive, joue, virevolte, devant une salle subjuguée. Quel talent! que de bonheur dans cette belle salle, la mise en scène est parfaite, signée Ninon Brétecher ! On pourrait rester des heures à l’écouter, à la regarder, et plus particulièrement si on a un animal à 4 pattes, félin si possible. On se sent concernés, on écoute encore plus attentivement.

Ce ne fut pas ma première rencontre avec cette immense comédienne, nous nous étions rencontrés dans un Festival de cinéma dans les sommets d’Avoriaz, il y a bien des années. Mais le plaisir de l’interviewer est resté intact :

Profitez des dernières représentations avant la fin de l’année, ne vous laissez pas immobiliser par des gilets quelque soit leur couleur. Venez passer un pur  moment de délices .

Les Chats de Hasard, c’est au théâtre Edouard VII, 10 place Edouard VII (tout proche de l’Olympia)

Du jeudi au samedi à 19h00 et les dimanches à 18h00, jusqu’au 30 Décembre

Réservations au 01 47 42 59 92

ou www.theatreedouard7.com

 

VOTRE VOTE
Rating:

Un comédien connu Philippe Torreton, un musicos ultra célèbre, Richard Kolinka ( ex TELEPHONE) et aux claviers :  Aristide Rosier…..c’est MEC !

Un concept curieux : déclamer des textes de chansons d’un auteur méconnu, Allain Leprest, avec deux musiciens, qui ne jouent pas la musique que ce chanteur avait écrite sur ces paroles. Et pourtant ça fonctionne, et même très bien, servi par cet excellent comédien, détenteur d’un César en 1997 pour Capitaine Conan, Philippe Torreton. Un spectacle qui mérite le détour et surtout une explication, alors quoi de mieux que de demander à Monsieur Philippe Torreton :

 

MEC ! c’est au théâtre Edouard VII jusqu’au 21 Octobre, du jeudi au samedi à 19h00, et le dimanche à 18h00.

Locations: sur place, 10 place Edouard VII , ou par téléphone : 01 47 42 59 92

les lundis de 11h00 à 18h00, du mardi au samedi : de 11h00 à 21h00 et le dimanche de 11h00 à 18h00