Félix Beaupérin

All posts tagged Félix Beaupérin

Rating:

Un texte puissant, d’excellents comédiens voilà ce que vous réserve LA MÉNAGERIE DE VERRE.

Retour dans le temps. Nous voilà transportés dans les années 30, et à Saint Louis aux Etats Unis. Un narrateur et comédien (Charles Templon) nous narre  la vie de sa famille. Le père a disparu, sans laisser de commentaires, si ce n’est une carte postale. Il reste la mère Amanda (Christiana Reali), la soeur  Laura ( Ophelia Kolb) et le narrateur (Tom) qui est le frère de cette dernière. Ophélia possède un léger handicap, qui claudique, et qui vit cloîtrée dans son univers, qui a deux passions, les disques que son père avait laissés, et de minuscules animaux en verre . La mère voudrait, avec une certaine insistance, qu’un ‘galant’  puisse courtise Laura, et demande à Tom qu’il invite un des garçons avec qui il travaille, Jim (Félix Beaupérin). La vie de la famille bascule le temps d’une soirée. Laura se souvient de ce garçon dont elle avait été secrètement amoureuse lorsqu’elle allait à l’école. L’arrivée de ce dernier sera un choc pour elle.

photo:© Pascal Gely

La pièce, qui fut la première de Tennessee Williams , traduite par Isabelle Famchon est mise en scène par Charlotte Rondelez qui a fait un travail formidable en réunissant 4 comédiens vraiment parfaits. Une fois de plus, le théâtre de Poche Montparnasse a trouvé de quoi satisfaire le public. Le texte, l’auteur, la mise en scène, tout peut séduire, alors qu’on ne nage pas dans la gaieté, loin s’en faut.

photo: © Pascal Gely

Onsortoupas a rencontré un des comédiens, Félix Beaupérin, qui parle de ce rôle, au centre de toute la pîèce, même s’il n’arrive que dans la seconde partie.

 

LA MÉNAGERIE DE VERRE, c’est au Théâtre de Poche Montparnasse du mardi au samedi à 21.00 et le dimanche à 17.30, dans la grande salle.

Durée : environ 1h50

Réservations fortement recommandées, la salle affiche complet tous les soirs.

Réservations au 01 45 44 50 21

au guichet du théâtre : lundi, mardi, jeudi, vendredi de 14h00 à 18h00 et mercredi, samedi et dimanche de 11h00 à 18h00

ou sur le site du théâtre : www.theatredepoche-montparnasse.com

Photo© Pascal Gely

 

 

Rating:

Un curieux banquet, où la nourriture est plus spirituelle que terrestre, mais qui ne manque ni d’intelligence, ni d’une certaine audace.

ONsortoupas001 ONsortoupas002

 

Après que Le Banquet d’Auteuil ait connu un franc succès au théâtre 14, le directeur du Vingtième théâtre, Pascal Martinet, a choisi de reprendre une pièce de Jean-Marie Besset pour sa programmation de septembre et octobre. En partant de personnages réels, et de faits réels, l’auteur nous offre une nouvelle image de Molière, qui ne serait pas si hétéro que cela, et ce par passion pour un jeune acteur de 17 ans : Michel Baron. Tout cela est vrai : Molière avait accueilli chez lui ce jeune homme d’une beauté hors du commun (et l’acteur qui l’interprète, Félix Beaupérin, possède tous les atouts que devait posséder Baron), cela avait créé des dissensions avec sa femme Armande, qui avait chassé le garçon, que Molière avait recherché pour le faire revenir à Auteuil où il avait une résidence. Molière avait beaucoup d’amitiés avec les libertins du siècle, comme Lully, Cyrano de Bergerac, Chapelle ou Dassoucy. Et ces amis vont venir avec leur giton rendre visite à Molière dans l’espoir de voir qui est ce superbe garçon dont ils ont tant entendu parler. Chapelle (Hervé Lassïnce) revient justement chez Molière (Jean-Baptiste Marcenac), qui serait le correcteur de ses copies. Il a invité  Lully (Frédéric Rose ) avec son minet Osmane (Quentin Moriot,remplacé en  octobre par  Gonzague Van Bervesselès ), Nantouillet (Grégory Cartelier), Jonsac (Romain Girelli), Dassoucy (Dominique Ratonnat) et Pierrotin (Antoine Baillet-Devallez). Tous vont se retrouver pour boire autour d’une table, et deviser gaiement. Apparaît alors le spectre de Cyrano de Bergerc (Alain Marcel), qui leur rappelle quelques bons épisodes, et fait tout son possible pour faire venir Baron. Lorsque celui-ci arrive enfin, les choses vont changer.

PhotoLot Banquet31 PhotoLot Banquet25

J’avais entendu, ou plutôt lu des critiques diverses sur la pièce, qui m’avaient laissé plutôt perplexe. Certains ont été jusqu’à prétendre que c’était à la limite du porno, que tous les acteurs étaient nus. Je ne peux que les traiter d’imbéciles. J’ai vu cette superbe pièce hier soir, et il n’en est rien. Certes on voit pendant quelques minutes les trois gitons en costume d’Adam, mais cela n’a rien de choquant. Ils montrent leurs fesses (comme si on n’en avait jamais vu!) et quand le nu est frontal il ne choquerait pas un gamin de 10 ans. On voit trois corps superbes sans que cela ne soit vraiment érotique et absolument sans équivoque ou pornographie. Cette scène est courte et s’avère utile pour le récit. De là à crier au scandale, on se croirait revenu aux années 70 quand on avait présenté ‘O Calcutta’ où toute la troupe était nue, et que cela avait fait scandale. Si certaines personnes qui se croient des critiques ont des idées aussi rétrogrades qu’elles changent donc de métier, même si la pièce est quand même militante…

PhotoLot Banquet19unnamed

Félix Beaupérin photo : Vincent de Bon

Félix Beaupérin
photo : Vincent de Bon

photo: Marc Ginot

photo: Marc Ginot

La pièce est bien écrite, et le seul reproche qu’on pourrait lui faire (et encore moi,  cela ne m’a pas marqué) c’est qu’elle dure deux heures. Mais pris par les dialogues raffinés, et par cette histoire que je ne connaissais pas, je suis sorti ébloui par ce que j’avais vu. Une  mise en scène intelligente de Régis de Martrin-Donos donne toute son ampleur au texte. Je ne connaissais pas les mœurs ou goûts des protagonistes, et j’avoue que je me suis aussi amusé. Les comédiens sont excellents. Jean-Baptiste Marcenac et Félix Beaupérin dans les deux rôles principaux, mais cela n’empêche pas que les 8 autres soient au diapason. Pour revenir à Félix Beaupérin, je l’avais déjà remarqué récemment dans ‘Et si on recommençait’ où il était Michel Sardou jeune, et déjà remarquable.

La salle était pleine, et conquise visiblement. Soyez rassuré il n’y avait pas que des hommes dans la salle. C’est une des salles les plus hétéroclites que j’ai vu, hommes et femmes, jeunes et plus âgés, couples et célibataires, tous ont largement applaudi, et je n’ai entendu que de bons commentaires à la sortie! D’ailleurs cela me donne envie de revoir ce très beau spectacle, et boire un verre avec des comédiens ensuite!

Alors Messieurs les censeurs, râleurs, empêcheurs de tourner en rond, allez donc voir ailleurs et laissez nous apprécier!

PhotoLot Banquet14 PhotoLot Banquet09

 

TOUTES LES PHOTOS sauf mention contraire@ LOT

 

C’est à EPICENTRE que l’on doit l’excellente idée de sortir cette pièce en DVD, comme vous pouvez en voir la jaquette au début de cet article.

En plus du spectacle en intégral, bien entendu, vous avez trois suppléments : un making of, dans les coulisses du Vingtième théâtre, avec tous les comédiens, le metteur en scène, l’auteur, les comédiens et celui qui a composé la partition musicale, Jean-Pierre Stora, d’une durée d’environ 26 minutes, . Autres suppléments, une galerie photos et la biographie de Jean-Marie Besset. C’est dans ces coulisses que l’on apprend beaucoup de choses sur l’histoire, et l’HISTOIRE telle qu’elle était.

Ceux qui n’ont pas eu la chance d’applaudir ce spectacle pourront la découvrir, et les autres, dont j’ai fait partie, pourront revoir la pièce, se remémorer le texte, et c’est tellement rare de voir cette troupe, de la revoir, que je ne peux que vous conseiller de vous procurer ce DVD. Prix de vente : environ 17€.