MEL GIBSON

All posts tagged MEL GIBSON

Rating:
VOTRE VOTE

Mel Gibson passe à nouveau derrière la caméra pour un véritable chef d’oeuvre

120x160_tu-ne-tueras-point_d

Généralement je ne suis pas vraiment un fou des films qui traitent de la guerre, avec les sempiternelles scènes de combat, les bons et les méchants, bien qu’il en existe de grands comme Le Pont de la Rivière Kwai, Il faut sauver le soldat Ryan, Apocalypse Now, La liste de Schindler , Les canons de Navarone ou plus récemment Invincible. Je dirai que lorsque j’ai le choix, je ne me précipite pas vers les films de guerre. Mais cette fois, je dois bien avouer que je n’ai pas regretté de voir ce film signé Mel Gibson, qui nous avait déjà montré son savoir faire sur les champs de bataille avec Braveheart. Mais cette fois il a trouvé un scénario particulier, qui est vraiment loin de ce qu’a a pu voir.

hacksawridge_markrogers-d2-2451

1945, la guerre dans le Pacifique fait rage,  les forces américaines mènent l’une des batailles les plus acharnées du conflit sur l’île d’Okinawa. Un jeune américain s’enrôle, pour faire comme tout le monde, avec un rêve, celui d’être infirmier . Ce soldat ,  Desmond T. Doss devient  objecteur de conscience, ayant fait le serment de ne jamais tuer ni toucher à une arme, veut servir son pays et s’engage dans l’infanterie. Fidèle à ses convictions , il va devoir subir toutes les corvées possibles, surtout par ses supérieurs, au moment de faire ses classes, mais il tient bon. Quand il est envoyé a Okinawa, il arrive armé de son seul courage. il est infirmier et a réussi à ne jamais toucher un fusil. il va pourtant sauver la vie de dizaines de soldats blessés en les ramenant un par un en sûreté, sous le feu ennemi. Il sera un héros.

hacksawridge_d52-20465 hacksawridge_d43-17534-already-released-by-lg hacksawridge_d43-17470 hacksawridge_d33-15411-edit hacksawridge_d20-9321-edit hacksawridge_d15-6927-edit-edit

Mel Gibson nous montre en détails ultra  réalistes ce qui s’est passé, et cette histoire vraie nous tient en haleine pendant 2h15.

hacksawridge_d14-6618 hacksawridge_d8-4765-edit hacksawridge_d6-3630-edit hacksawridge_d2-2164-edit hacksawridge_d2-2044-edit-already-released-by-lg

Quelques extraits d’un entretien avec Mel Gibson :« Lorsque j’ai entendu parler de Desmond Doss, le premier objecteur de conscience à recevoir la Médaille d’honneur, la plus haute distinction militaire des États-Unis, j’ai été stupéfait par l’ampleur de son sacrifice. De la manière la plus pure et la plus altruiste qui soit, cet homme a risqué sa vie à maintes reprises pour sauver celle de ses camarades. Desmond était un homme ordinaire, mais il a accompli l’extraordinaire.
« Quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté et que tous les jeunes hommes se sont précipités pour s’enrôler, Desmond s’est retrouvé confronté à un dilemme : comme n’importe lequel de ses compatriotes, il voulait servir son pays, mais la violence était incompatible avec ses croyances religieuses et ses principes moraux. Il s’opposait ne serait-ce qu’à tenir une arme. Son refus d’infléchir ses convictions lui a  valu d’être intensément persécuté, mais c’est uniquement armé de sa foi qu’il est entré dans l’enfer de la guerre pour devenir l’un des plus grands héros de tous les temps.»

Une belle brochette de comédiens, comme Andrew Garfield dans le rôle de Desmond, Téresa Palmer est sa fiancée, Hugo Weaving son père et Rachel Graffith sa mère.  Les hommes de son bataillon : Luke Bracey, Vince Vaughn, Sam Worthington parmi d’autres sont formidables sous la direction de Mel Gibson.

d0a9525 hacksaw-ridge

Voilà un grand film à ne surtout pas montrer aux plus jeunes de par le réalisme des scènes, des champs de bataille, qui sont d’un réalisme difficile à soutenir , et qui ne conviennent pas aux âmes sensibles.

Mais ce film sera certainement un film qui marquera le cinéma de guerre. C’est du grand cinéma et là il est difficile de soutenir le contraire. C’est un chez d’oeuvre! Point final!

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

Troisième épisode, et pourtant on s’y amuse toujours…..et plus encore!

 

120x160 Family Date Exp03 7_07 HD téléchargement

 

Sylvester Stallone sait parfaitement ce qu’il fait. Pour moi, il est loin d’être stupide. Il a trouvé un nouveau filon après les Rocky et Rambo, et il bien raison, parce que ce troisième volet des aventures des Expendables est au niveau des deux premiers. Il a réuni tout ce qui fait un blockbuster, avec une bande d’acteurs qui se retrouvent dans des situations désagréables pour eux, avec de l’action pure, et une belle dose d’humour. Ca a marché deux fois, ça marchera aussi pour celui-ci et les suivants. Pourquoi se priver d’un genre bien à lui, le film d’action pure, 100% adrénaline, en s’entourant de potes, dont certains disparaissent pour laisser la place à d’autres. Cette fois, les anciens recrutent des nouveaux et le générique est d’enfer : Stallone, Schwartenegger, Harrison Ford, Antonio Bnaderas, Mel Gibson, Dolph Lungren, Jason Statham, Jet Li, Wesley Snipes, et les nouvelles recrues, dont Kellan Lutz, Ronda Rousey, pour n’en citer que quelques uns. Et la sauce prend dès les premières secondes.

a5232bcc10a1c24be092dd1b1d62ed28 3903090f47064be296b17dbd458f5fc0 031774e82568dc7ef9a13bdec1cdfbbd 4181d16445062c7ba4a60bc669de8108 75ddc7b48939f69249fab77d94c968d9

Certes il ne faut pas chercher pour creuser le scénario, il y a un très méchant, Mel Gibson, et les autres. Barney, Christmas et le reste de l’équipe affrontent Conrad Stonebanks, qui fut autrefois le fondateur des Expendables avec Barney. Stonebanks devint par la suite un redoutable trafiquant d’armes, que Barney fut obligé d’abattre… Du moins, c’est ce qu’il croyait.Ayant échappé à la mort, Stonebanks a maintenant pour seul objectif d’éliminer l’équipe des Expendables. Mais Barney a d’autres plans… Il décide d’apporter du sang neuf à son unité spéciale et d’engager de nouveaux équipiers plus jeunes, plus vifs et plus calés en nouvelles technologies. Cette mission se révèle rapidement un choc des cultures et des générations, entre adeptes de la vieille école et experts high-tech. Les Expendables vont livrer leur bataille la plus explosive et la plus personnelle…

524a88a9e38b095a597fd81e854fbdc2 278a832ba82ba86f0dca4bc6a6f05606 images (1) images (2) images (3)

Ça castagne dans tous les sens, du début à la fin, avec tout le matériel disponible, des chars d’assaut, un immeuble désaffecté, avec des courses poursuites, desbagarres en veux tu, en voilà, bref tout ce qu’on aime dans le cinéma d’action avec la dose d’humour qui rend le tout bien plus sympa. Les acteurs en font des tonnes et le spectateur est ravi. C’est ce qu’on est venu voir, et on en a pour son argent.

images (4) images 1a0b16d22d10cff68e2d7109b95ad56c 3f9ab6c369baaebbd02f257a38c2636d 7c369983bd8243d3cef9c97e17dbd8b3

Je ne boude pas mon plaisir à les voir tous se débattre dans des situations toujours désespérées. J’ai aimé et je le dis tout haut. Sylvester Stallone aime bien son boulot, même s’il a confié la réalisation à Patrick Hughes. Il sait ce que le public veut voir et lui en donne encore plus que ce à quoi il s’attendait. Saluons quand même les producteurs, français, Samuel et Victor Hadida, des mecs absolument adorables, que je connais depuis des années, et qui, eux aussi connaissent parfaitement leur job, qui ont réussi à être au sommet de la production pour de nombreux films.

7d759bbb91f400965a33fb752ed046e1 7e213c5c29fda2402282b2cced29ec99 9c4d305aa2176ddcfb910961e28d3b05 23dd232169c02337b72ee51a22e33c49

 

 

Le film annonce et un extrait :

VF

VO: