MISS

All posts tagged MISS

VOTRE VOTE
Rating:

Le cinéma peut nous apporter des instants magiques. C’est le cas avec MISS de Ruben Alvès

 

Alex, petit garçon  de 9 ans a un rêve : être un jour élu Miss France. 15 ans plus tard, Alex (Alexandre Wetter) a perdu ses parents et stagne dans une vie monotone, mais entouré d’une drôle de famille, puisqu’ils sont plusieurs colocataires dans la maison de Yolande (Isabelle Nanty). Parmi ces colocataires, une prostituée sur le retour (Thibault de Montalembert) . Une rencontre imprévue va réveiller ce rêve oublié. Alex décide alors de concourir à Miss France en cachant son identité de garçon. Beauté, excellence, camaraderie… Au gré des étapes d’un concours sans merci, aidé par une famille de coeur haute en couleurs, Alex va partir à la conquête du titre, de sa féminité et surtout, de lui-même… Les comédiens sont tous épatants, Pascale Arbillot dans le rôle de la sélectionneuse est parfaite, tout autant qu’Alexandre Wetter dans le rôle titre, sans oublier la géniale Isabelle Nanty, dont je ne me lasse jamais quand elle est au générique d’un film.

Après un film que j’avais alors adoré (La Cage Dorée), Ruben Alves réussit un film qui nous fait passer par bien des sentiments, le rire, et les larmes….de bonheur notamment. Le scénario se situe certes dans le domaine des Miss, domaine dont je suis pour le moins étranger, même si j’ai eu la chance de rencontrer 2 miss dont Miss Corse et l’actuelle Miss France ( dans un hôtel cet été, accompagnées par la plus célèbre de toutes (Sylvie Tellier). J’avoue franchement ne pas savoir qui était qui, et j’ai été subjugué par leur gentillesse.

Les 2 photos ci-dessus :@ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr

Mais là, nous sommes dans leur univers, mais il ne s’agit pas du tout d’un film sur les Miss. C’est plus profond, plus fédérateur que ces élections qui pourtant attirent des millions de téléspectateurs chaque année.

Il faut surtout parler des comédiens et comédiennes que l’on voit sur l’écran : En tout premier Isabelle Nanty qui a chaque film réussit à nous montrer une autre facette de son talent Je ne vais pas mentir : JE L’ADORE. Dans MISS, elle nous bouleverse et avec son talent réussit à nous faire rire ou sourire. Le plus improbable reste Thibault de Montalembert, dans le rôle de la prostituée du Bois de Boulogne, Lola, dans lesquel on ne pouvait pas s’attendre à le voir et où il excelle. Tous les acteurs de la bande de la maison méritent d’être cités : Quentin Faure (Elias), Moussa Mansaly (Randy), Hedi Bouchenafa (Ahmed). Stéfi Celma, Miss Paca, rivale d’Alex n’a rien à envier aux autres question talent. A noter la présence de 2 comédiens que l’on adore dans l’équipe d’onsortoupas : Jean Franco, et un caméo de Guillaume Mélanie. Je vous laisse la surprise de découvrir une célébrité qui fait une courte apparition, grande amie de ces 2 comédiens. On ne peut passer sous silence celle qui joue l’organisatrice de ce concours, Pascale Arbillot, qui s’est quand même retrouvée face à Sylvie Tellier, qui officie dans ce rôle dans la vie réelle. Et enfin, celui sur qui repose tout le film, ex mannequin, d’une beauté à faire frémir tous ceux et celles qui verront ce film : Alexandre Wetter, dont c’est le premier rôle au cinéma, et à mon avis certainement pas le dernier. Il crêve l’écran.

Toutes les photos sauf celles des véritables Miss / Sylvie Tellier : @ Julien Panié © 2020 ZAZI FILMS – CHAPKA FILMS – FRANCE 2 CINEMA – MARVELOUS PRODUCTIONS.

Le Bluray arrive dans les bacs, et comme toujours avec Warner Home Vidéo, la qualité est au rendez-vous. 107 minutes de bonheur, ça n’a pas de prix et pourtant le Bluray est disponible à 20.06€ sur Amazon.

Le film est bien entendu en français  en dolby 5.1, avec Master Audio DTS HD.

une version en audio description est disponible etdes sous-titres français pour sourds et malentendants peuvent être visibles.

Côté bonus, quelques scènes coupée : Yolande réclame le loyer, Petit Déjeuner chez Lola, Casting Miss, Elioas vien chercher Alex, inerviews famille.un petit montage: Miss craque, et une très grande galerie de photos.

Il n’y a pas de scène choquante ( je n’aime pas ce terme), tout est dans l’esprit du film, et une fois encore je dois avouer que le réalisateur, Ruben Alves a réussi son pari, certes difficile, de faire de Miss un film tout public.

Je suis certes dithyrambique, mais je vous donne mon ressenti . Cela fait longtemps que je n’avais pas adoré un film comme celui-là, et sans nul doute ce film va rester longtemps dans mon top 10 de ma vidéothèque.

la bande annonce :