Musique

Un chanteur qui garde son public, qu’il aime et qu’il respecte….et qui va fêter 50 ans avec eux ces jours-ci au Grand Rex à Paris, puis en tournée en France et en Belgique: Frédéric François.

Le capital sympathie de ce chanteur n’est pas prêt de s’épuiser! Chaque rencontre avec lui est un régal et vous aviez été nombreux (nombreuses) à manifester votre admiration, votre amour pour ce chanteur d’origine sicilienne, vivant en Belgique, qui fête ses 50 ans de succès.

Pour preuve, cette rencontre, à quelques jours d’un récital au Grand Rex, une salle où il ne s’était pas encore produit :

Si vous n’avez jamais vu Frédéric François sur scène, voici quelques photos, qui vous montreront son professionalisme, et l’amour que lui porte son public :

Toutes les photos : @ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr

 

Ci dessous : les dates de la tournée:

D’autres dates se sont ajoutées :

17 Octobre 2020

Le Forum Liège, Belgique

18 Octobre 2020

Théâtre Royal Mons, Belgique

et l’Olympia Paris le 25 Octobre 2020.

une petite photo de cadeau : la pochette de son dernier Cd:

Rating:

13 ans après son dernier album, et revoilà DAVE, avec un nouvel album, et un récital très bientôt à Bobino.

 

Idole de plusieurs générations, qui a débuté dans les années 70, Dave est un homme à qui on doit de nombreux tubes: doit-on citer Vanina, Lettre à Hélène, Tant qu’il y aura, Du côté de chez Swann? ou encore : La décision, Mon coeur est malade, Dansez maintenant, Hurlevent, Est-ce par hasard?

Nous n’allons pas citer tous ses tubes ni ses albums.  Homme de télévision, qui a animé des programmes dont des soirées Eurovision, voilà que Dave arrive avec un nouvel album, produit par Renaud (oui, le chanteur!) avec des textes plus engagés, et toujours de belles mélodies. Il va se produire à Bobino le 18 Novembre prochain pour présenter ces nouvelles chansons, et bien entendu les tubes qui jallonnent sa carrière.

Peut-on trouver meilleure raison pour rencontrer cet homme formidable, qui ne manque certainement pas d’humour, comme vous allez l’entendre dans l’entretien exclusif qu’il a réservé à onsortoupas.fr

Découvrez ce nouvel album avec ces titres:

Dernier regard, Deux moitiés d’une même orange,quittons nous bons amants, la fille aux 2 papas, plus libre que l’air, Sous quel arc en ciel parmi d’autres.

C’est vraiment différent de ce qu’il a fait jusqu’à aujourd’hui, mais toujours avec de superbes mélodies et son parolier attitré, Patrick Loiseau, qui lui a concocté 11 des 12 titres de cet album

Merci Dave

Rendez-vous à Bobino et cette pochette, c’est pour le souvenir!!

Lille va accueillir un festival musical d’un nouveau genre : le Transsibérien.

Le Festival Transsibérien Station Jeunesse est le premier arrêt européen d’un parcours lancé en 2014 à Novossibirsrk, par un des plus grands violonistes actuels : Vadim Repin, avce son ami Oleg Bely, ce derneir étant le directeur du Trans-Siberian Art Fesrtival, qui a déjà été au Japon,, aux Etats Unis et en Corée du sud. Des artistes de renommée mondiale s’y croisent. Et ce parcours va s’arrêter cette fois en Europe, en France et plus précisément à Lille, sous l’égide de Vadim Repin, Marina Bowers et Jean-Claude Casadesus. Ce festival qui se déroulera  dans la salle LE NOUVEAU SIECLE à Lille, va se dérouler sur 3 jours: 12 /13 et 14 décembre 2019.

JeanClaudeCasadesus.PIAS    photo:asappictures

VADIM REPIN ET JEAN-CLAUDE CASADESUS

3 jours de concerts et de masterclass, avec desn solistes de renommée mondiale, outre Vadim Repin au violon, Alexander Kniazev, violoncelle, Nicholas Angelich ,  et Andrei Korobeinikow, 2 pianistes, Jing Zhao, violoncelle…. Un programme bien complet où vous pourrez entendre des oeuvres de Sibelius, Brahms, Schumann, Tchaikowsky, Dvorak, Beethoven,  Choskatovitch parmi d’autres. Pluisieurs jeunes orchestres : Orchestre symphonique des jeunes de l’Oural, l’Orchestre des jeunes d’Ile de France, et le jeune orchestre du Hainaut- Cambrésis.

JeanClaudeCasadesus-PIAS
photo:UgoPonte

Vadim-Repin
photo:gela-megrelidze

Mais qui mieux qu’un grand maître , qui assure la direction artistique de ce festival, Jean-Claude Casadesus, pour en parler devant la caméra d’Onsortoupas.fr :

 

Entretien : @Guy Courthéoux / onsortoupas.fr

Réservation des places : FNAC et Office du Tourisme de Lille

Prix des places : Carré d’or : (sans distinction d’age) : 30€

Tarif normal : 20€

Jeunes (11/25) 15€

enfants (6/10) : 10€

gratuit pour les moins de 6 ans

Vadim-Repin
photo:gela-megrelidze

Rating:

Ils sont 5, ont entre 13 et 17 ans, ce sont les PETITES CANAILLES et ils sortent un album avec des titres mythiques des années 60.

 

Ces 5 là ont de très belles voix, et lors d’un show case, j’ai eu le plaisir de rencontrer 2 d’entre eux ( normal le canapé n’avait que 3 places! )

voici donc Carla et Hindy pour un entretien exclusif pour onsortoupas.fr

vous voulez connaître tous les titres sur ce CD :

 

Mais le mieux n’est-il pas de les écouter chanter en direct, devant une salle totalement conquise lors d’un show-case qui s’est déroulé il y a quelques jours. OnSortOuPas.fr y était et a filmé nombre de titres. Les voilà, régalez-vous

A tout seigneur, tout honneur  : ma préférée  qui est aussi celle d’hindy et Carla : Bang Bang ( autrefois créé en français par Sheila)

une version très douce de J’attendrai : ( en français par Claude François)

 

Deux titres ont été interprétés par Sylvie Vartan :

Le Locomotion

 

et DadouRon ron ( immense succés  pour Hallyday aussi)

 

Sans oublier Françoise Hardy : Comment te dire Adieu

Et Jacques Dutronc : Fais Pas Ci, Fais Pas Ca:

Autres canailles ( des vieilles canailles) :

Johnny Hallyday : Pour moi la vie va commencer,

 

puis Eddy Mitchell : Be bop a lula

autre star des sixties : Richard Anthony avec un tube immense : J’entends siffler le train :

Impossible de passer sous silence Christophe et ses Marionettes :

Il manque un titre en anglais que tout le monde connaît : Pretty Woman, créé par Roy Orbinson:

et un bonus final un medley :

TOUTES LES VIDEOS @ GUY COURTHEOUX POUR LE SITE  ONSORTOUPAS.FR, avec l’aimable autorisation de la production des petites Canailles. Toute reporduction interdite sans accord

 

 

Le CD avec 13 titres est actuellement disponible avec Lilian, Hindy ,  Carla, Madison et Ermonia

distribué par MCA / Universal

 

 

 

Rating:

Oh la belle vie, un titre qui connut la notoriété il y a quelques décennies, chanté par Sacha Distel.  Si le jeunes ne connaissent pas, leurs parents et grands parents l’ont fredonné.

Ils sont cinq, comme le nom de leur quintette le précise: Pascale Costes, Karine Sérafin, Sandrine Mont-Coudiot, Patrick Laviosa et Fabien Ballarin. Ils ne vivent que pour et par la musique, et si j’ai cité Sacha Distel , c’est uniquement en référence au titre de leur nouveau spectacle. Dans ce spectacle on va de la variété au classique, du jazz à la chanson française, de grands tubes américains qui ont franchi avec aisance la barre des années. Chacun devrait trouver des titres qui leur correspondent. Ce spectacle musical est mis en scène par Philippe Lelièvre et on ne s’y ennuie pas une seconde. On sourit, on rit, on fredonne et on donne de la voix sur un titre Mythique de Serge Gainsbourg.

Evitons de vous dévoiler trop de détails, demandons simplement à une des protagoniste, Pascale Costes de nous dévoiler quelques détails:

Tentons d’en savoir encore plus avec Patrick Laviosa, autre membre du quaintette:

Bon, le plus simple est de vous donner quelques extraits :

Encore un? le voici:

Toutes les vidéos : @ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr

 

Oh la belle vie par CINQ DE COEUR, c’est à la salle Réjane du Théâtre de Paris, tout l’été

du mardi au samedi à 20h30 et le dimanche à 15h00

durée du spectacle : environ 1h20

Prix des places : 29€ et 39€

réservations : www.theatredeparis.com

ou par téléphone 01 42 80 01 81

 

Un concert exceptionnel le 5 Juin au Temple  Saint Marcel au piano : Severin Von Eckardstein

Severin von Eckardstein a étudié notamment à Berlin avant de se perfectionner à l’Académie Internationale de piano du Lac de Côme, notamment aux côtés de William Grant Naboré. Il a obtenu le Premier Prix au Concours Reine Elisabeth de Bruxelles, en 2003.

©Jean-Baptiste-Millot-

Considéré comme l’un des pianistes les plus doués de sa génération, Severin von Eckardstein possède un répertoire d’une grande diversité. Passionné par la musique de Nikolaï Medtner, post-romantique russe qui est l’un de ses compositeurs de prédilection, ou par la musique française moderne où sa science des registres et des timbres fait merveille – il vient de sortir un CD associant les deux Livres d’Images de Debussy à La Maison dans les dunes de Dupont récompensé d’un CHOC de Classica et d’un Diapason d’Or  avec interprétations saisissantes du grand répertoire romantique allemand.

Severin_Von_Eckardstein_Digipack V2.indd

Rencontre avec ce pianiste doué lors d’un récent passage à Paris:

LE CONCERT

Mercredi 5 juin 2019 – 20h

Temple Saint-Marcel – 24 rue Pierre Nicole, 75005 Paris

 

Le répertoire :

Schubert ― Sonate pour piano No. 18 en sol majeur D. 894

Brahms ― 4 Klavierstücke Op. 119

Liszt ― Au bord d’une source (extrait des Années de pèlerinage I, S. 160)

Liszt ― extraits des Études d’exécution transcendante S. 139
(IV. Mazeppa, IX. Ricordanza, X. Allegro agitato molto)

SEVERIN VON ECKARDSTEIN, piano

 

LES TARIFS pour le concert du 5 juin 2019

 

Tarif

(Plein tarif) : 32,00 €

Tarif réduit : étudiants, chômeurs, personnes à mobilité réduite) : 17,00 €

Quelques vidéos :

Prokofiev, Concerto pour piano No. 2 Op. 16(extrait)

– Scriabine, 2 Poèmes Op. 32(extrait) :

 

– Scriabine, Sonate pour piano No. 3 (extrait) :

– Ravel, Alborada del gracioso, extrait des Miroirs:

 

– Chopin, Nocturnes Op. 15 :

 

 

 

Pour certains le nom Anaîs Delva n’est pas lié à une célébrité…et pourtant…

On aura pu voir AnaIs Delva à l’affiche de Cendrillon, Dracula, l’amour plus fort que la mort (mise en scène Kamel Ouali), Robin des Bois : la légende…ou presque, Salut les Copains, Spamalot (Pierre-François Martin-Laval) ou Hansel & Gretel. Elle aime le mélange bien dosé de chant et de comédie. Pour preuve, elle se produit sur la scène du Théâtre de la Tour Eiffel pour la N ième reprise de I LOVE PIAF, où elle pourra montrer l’étendue de son talent.

Ce spectacle musical raconte  la vie d’Edith Piaf et  fait revivre ses chansons, dont certaines inédites. Ce spectacle musical raconte la vie courte mais intense d’une femme qu’on appelait  » La Môme. De Shanghai à New-York, en passant par Moscou, Londres, Montréal ou Berlin, on fredonne, en français et quel que soit son âge, La Vie en Rose, L’Hymne à l’Amour, Milord ou Je ne Regrette Rien.

Les plus jeunes connaissent bien la voix d’Anaïs, puisque c’est elle qui fit le doublage français d’Elsa dans la Reine des Neiges, et qui a chanté Libérée, Délivrée….

En 2015, elle revisite les grands classiques de Disney dans l’album Anaïs Delva & les princesses de Disney, remplit la Cigale et le Trianon et effectue une tournée d’une vingtaine de dates.

Avec la complicité du réalisateur et compositeur Jules Jaconelli (Slimane, Florent Pagny…), Anaïs Delva a apporté une méticuleuse attention aux détails, cherché le ton et l’habit adéquats et fait passer les chansons par le prisme de la pop.

Cela fait  plus d’une raison pour rencontrer Anaïs, devant la caméra d’ONSORTOUPAS

et voici le clip de son nouveau titre : J’ai su:

I love Piaf, c’est au Théâtre de la Tour Eiffel,  du 3 Mai au 27 Juillet

Le vendredi et le samedi à 19h

TARIFS

Carré VIP : à partir de 25€
1ère Cat. : à partir de 19€
2ème Cat. : 20€

 

Une fois n’est pas coutume, nous croyons en un jeune inconnu, Clément Julia,  qui a pourtant bien des talents, comme vous allez pouvoir l’entendre

Clément Julia est un nom qui ne vous dit strictement rien, et c’est normal. Il sort tout juste d’une école pour les comédiens qui veulent faire de la comédie musicale, de la danse, du chant: L’AICOM ,  une école de théâtre, de chant et de danse française créée en 2004 par Pierre-Yves Duchesne. Il s’agit du premier campus français et européen dédié à la comédie musicale. L’école a ses bureaux à Créteil ( renseignements sur leur site : www.http://aicomparis.com. )

C’est là bas qu’il a fait ses premières armes, hésitant entre deux vocations, celle du chant et celle de comédien. Vu que le choix est difficile, il prend les 2.

Explications au micro d’onsortoupas.fr:

Psychanalyse théâtrale,  de et avec Clément Julia, qui assure en plus la mise en scène,  avec 2 autres comédiens : Pierre Georges, Cédrine Chevalier

c’est le mercredi à 19h45 au théâtre Laurette, 36 rue Bichat dans le 10ème

Durée : environ 1 heure

 

la bande annonce de son spectacle :

 

Quelques vidéos de Clément Julia, chanteur / interprète:

 

 

Rating:

Décidément le théâtre Marigny sait nous envoyer au firmament des comédies musicales. Après le superbe PEAU D’ÂNE, voila GUYS AND DOLLS!

À New York (Broadway), des amateurs de jeux de hasard (craps) et  une Mission locale de l’Armée du Salut. Sky Masterson , qui ne sait pas refuser un pari, surtout lorsqu’il est certain de gagner accepte le pari proposé par Nathan Detroit : séduire la première jeune femme qu’il lui montrera et l’emmener dîner à Cuba (La Havane) Nathan lui désigne Sarah Brown, une sœur de la Mission,  et Sky entreprend de la séduire en prétendant aider la Mission qui connaît des difficultés. Mais l’amour va déjouer les plans de Nathan (qui tente de monter un établissement de jeux) et de Sky ; le premier a pour « fiancée depuis 14 ans » la chanteuse de night-club ‘Miss’ Adelaide qui voudrait vraiment qu’on lui passe enfin la bague au doigt ; le second ne sera pas insensible aux charmes de Sarah, et réciproquement…

Jean-Luc Choplin qui dirige le Théâtre Marigny a eu l’heureuse idée de présenter cette comédie musicale qui n’avait jamais été montée en France.

This is why Broadway was born (Voilà pourquoi est né!) , pouvait-on lire dans Newsweek, au lendemain  de la première de Guys and Dolls, le 24 novembre 1950.  À l’affiche du 46 street Theater, à Broadway, le musical y reste pour 1 200 représentations, jusqu’en 28 novembre 1953. Un record et une pluie de récompenses, cinq Tony Awards en 1951 : meilleur musical, meilleure chorégraphie, meilleure direction musicale, meilleur acteur (Robert Alda) et meilleure actrice (Isabel Bigley). Dès 1953 Guys and Dolls  traverse l’Atlantique pour le West End de Londres et enchaîne 555 représentations au London Colliseum. Hollywood s’empare de cette histoire pour en faire un film qui sort en 1955. Pour porter à l’écran, Guys and Dolls qui venait de connaître un succès  colossal sur scène, à Broadway, le producteur  Samuel Goldwyn veut des stars.; Marlon Brando dans le rôle de Sky Masterson et Frank Sinatra dans celui de Nathan Detroit. Le titre français : Blanches Colombes et vilains messieurs ! Et avec le réalisateur Joseph L. Mankiewicz aux commandes !

TOUTES LES PHOTOS : @ Julien BENHAMOU

Et maintenant pour une série limitée de représentations, voici Guys And Dolls sur une scène parisienne, en version originale avec des comédiens, chanteurs, danseurs qui méritent amplement la standing ovation à laquelle ils ont droit :

Delycia Belgrave:  Agatha, Brendan Cull : Calvin,  Adam Denman : Liver Lips Louie,  Emily Goodenough : Martha, Matthew Goodgame :  Sky Masterson, Joanna Goodwin :  Margie, Swing,  Clare Halse : Sarah Brown,  Christopher Howell : Nathan Detroit,  Barry James : Arvide Abernathy,  Ria Jones :  Miss Adelaide, Ian Gareth Jones :  Lt. Brannigan, Rachel Izen :  Générale Cartwright,  Thomas-Lee Kidd : Angie the Ox,  Bobbie Little : Mimi,  Louis Mackrodt : Jackson the Jock, Swing,  Ross McLaren:  Harry the Horse,  Robbie McMillan:  Society Max,  Joel Montague : Nicely-Nicely Johnson

Jo Morris :Betsy ,  Jack North : Rusty Charlie,  Alexandra Waite-Roberts : Mabel,  Matthew Whennell-Clark:  Benny Southstreet, Joey Biltmore,  Gavin Wilkinson : Big Jule

 

Ria Jones est vraiment la perle rare, qui reçoit toutes les ovations,même s’il faut bien souligner que les 4 rôles principaux, dont le sien, sont extraordinaires. On vibre avec eux, dans cette mise en scène pétillante signée Stephen Mear, qui signe aussi la chorégraphie dans des décors somme toute assez simples de Peter McKintosh, et des éclairages de Tim Mitchell. Si seulement toutes les comédies musicales étaient de cet acabit, de cette qualité, le nombre amateurs décuplerait. J’ai pris un plaisir énorme à cette production. Il faut dire que je faisais totale confiance  à Jean-Luc Choplin qui après avoir créé des spectacles dans les premières années d’existence de Disneyland, avait ensuite pris les rennes du Chatelet, où il avait pu monter ou offrir les tournées des plus célèbres comédies musicales, comme LA MELODIE DU BONHEUR, HELLO DOLLY, CARROUSEL, 42d STREET, UN AMERICAIN A PARIS, SINGIN’ IN THE RAIN, LE ROI ET MOI, MY FAIR LADY, parmi bien d’autres comme Les Misérables (dans sa version anglaise). Croyez bien que je n’ai pas regretté cette soirée, et que j’attends avec impatience de savoir quelles surprises nous réserve le Théâtre Marigny pour la saison prochaine!

120 représentations  jusqu’ au 27 juillet 2019

En soirée à 20h et en matinée à 15h le samedi et 16h le dimanche
Tarif : à partir de 36 euros jusqu’à 105€ en Carré Or

Réservations : 01 76 49 47 12

HORAIRES DES GUICHETS :

Lundi : 13H00 à 17H00

Mardi au Samedi : 13H00 à 18H00

Dimanche : 13H00 a 17H00

bande annonce et extraits :

 

Rating:

Excellente nouvelle pour les fans de Sylvie Vartan. On nous annonce son retour sur une très grande scène parisienne :

Photo de l’affiche ci dessus : @ Jean-Marie Périer

De plus les locations viennent d’ouvrir. Vous pouvez réserver vos places dès aujourd’hui en suivant ce lien :

https://www.mcsi-inc.com/avectoi

https://www.legrandrex.com/en/evenement/1308?fbclid=IwAR1cP575b5PHsNMcj3XysUktSgyq1Z6oDq_irieYj4ovIpK4OImQmZKk04M

SYLVIE VARTAN revient au Grand Rex les 23 et 24 octobre 2019, avec un nouveau spectacle, nommé « AVEC TOI », basé sur son dernier album, du même nom, sorti en décembre 2018, et qui remporte un très vif succès.

Le show sera une célébration de la vie commune de Johnny et Sylvie et de la musique qu’ils ont faite durant ces Années Mythiques.

Sylvie y interprétera aussi bien les tubes de Johnny, que les siens, et racontera l’histoire que la musique a jouée dans leurs vies, en images et en chansons.

 

Tarifs:

PRESTIGE : 130,00 €

CARRE OR : 101,00 €

CATEGORIE 1 : 90,00 €

CATEGORIE 2 : 69,00 €

CATEGORIE 3 – PLACEMENT LIBRE ASSIS :41,00 €

En attendant le plaisir de la revoir sur scène, voici un portfolio réalisé lors de son dernier passage à Paris, au Grand Rex.

Toutes les photos :

mention obligatoire : @ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr. Tous droits réservés