Musique

Une fois n’est pas coutume, nous croyons en un jeune inconnu, Clément Julia,  qui a pourtant bien des talents, comme vous allez pouvoir l’entendre

Clément Julia est un nom qui ne vous dit strictement rien, et c’est normal. Il sort tout juste d’une école pour les comédiens qui veulent faire de la comédie musicale, de la danse, du chant: L’AICOM ,  une école de théâtre, de chant et de danse française créée en 2004 par Pierre-Yves Duchesne. Il s’agit du premier campus français et européen dédié à la comédie musicale. L’école a ses bureaux à Créteil ( renseignements sur leur site : www.http://aicomparis.com. )

C’est là bas qu’il a fait ses premières armes, hésitant entre deux vocations, celle du chant et celle de comédien. Vu que le choix est difficile, il prend les 2.

Explications au micro d’onsortoupas.fr:

Psychanalyse théâtrale,  de et avec Clément Julia, qui assure en plus la mise en scène,  avec 2 autres comédiens : Pierre Georges, Cédrine Chevalier

c’est le mercredi à 19h45 au théâtre Laurette, 36 rue Bichat dans le 10ème

Durée : environ 1 heure

 

la bande annonce de son spectacle :

 

Quelques vidéos de Clément Julia, chanteur / interprète:

 

 

Rating:

Décidément le théâtre Marigny sait nous envoyer au firmament des comédies musicales. Après le superbe PEAU D’ÂNE, voila GUYS AND DOLLS!

À New York (Broadway), des amateurs de jeux de hasard (craps) et  une Mission locale de l’Armée du Salut. Sky Masterson , qui ne sait pas refuser un pari, surtout lorsqu’il est certain de gagner accepte le pari proposé par Nathan Detroit : séduire la première jeune femme qu’il lui montrera et l’emmener dîner à Cuba (La Havane) Nathan lui désigne Sarah Brown, une sœur de la Mission,  et Sky entreprend de la séduire en prétendant aider la Mission qui connaît des difficultés. Mais l’amour va déjouer les plans de Nathan (qui tente de monter un établissement de jeux) et de Sky ; le premier a pour « fiancée depuis 14 ans » la chanteuse de night-club ‘Miss’ Adelaide qui voudrait vraiment qu’on lui passe enfin la bague au doigt ; le second ne sera pas insensible aux charmes de Sarah, et réciproquement…

Jean-Luc Choplin qui dirige le Théâtre Marigny a eu l’heureuse idée de présenter cette comédie musicale qui n’avait jamais été montée en France.

This is why Broadway was born (Voilà pourquoi est né!) , pouvait-on lire dans Newsweek, au lendemain  de la première de Guys and Dolls, le 24 novembre 1950.  À l’affiche du 46 street Theater, à Broadway, le musical y reste pour 1 200 représentations, jusqu’en 28 novembre 1953. Un record et une pluie de récompenses, cinq Tony Awards en 1951 : meilleur musical, meilleure chorégraphie, meilleure direction musicale, meilleur acteur (Robert Alda) et meilleure actrice (Isabel Bigley). Dès 1953 Guys and Dolls  traverse l’Atlantique pour le West End de Londres et enchaîne 555 représentations au London Colliseum. Hollywood s’empare de cette histoire pour en faire un film qui sort en 1955. Pour porter à l’écran, Guys and Dolls qui venait de connaître un succès  colossal sur scène, à Broadway, le producteur  Samuel Goldwyn veut des stars.; Marlon Brando dans le rôle de Sky Masterson et Frank Sinatra dans celui de Nathan Detroit. Le titre français : Blanches Colombes et vilains messieurs ! Et avec le réalisateur Joseph L. Mankiewicz aux commandes !

TOUTES LES PHOTOS : @ Julien BENHAMOU

Et maintenant pour une série limitée de représentations, voici Guys And Dolls sur une scène parisienne, en version originale avec des comédiens, chanteurs, danseurs qui méritent amplement la standing ovation à laquelle ils ont droit :

Delycia Belgrave:  Agatha, Brendan Cull : Calvin,  Adam Denman : Liver Lips Louie,  Emily Goodenough : Martha, Matthew Goodgame :  Sky Masterson, Joanna Goodwin :  Margie, Swing,  Clare Halse : Sarah Brown,  Christopher Howell : Nathan Detroit,  Barry James : Arvide Abernathy,  Ria Jones :  Miss Adelaide, Ian Gareth Jones :  Lt. Brannigan, Rachel Izen :  Générale Cartwright,  Thomas-Lee Kidd : Angie the Ox,  Bobbie Little : Mimi,  Louis Mackrodt : Jackson the Jock, Swing,  Ross McLaren:  Harry the Horse,  Robbie McMillan:  Society Max,  Joel Montague : Nicely-Nicely Johnson

Jo Morris :Betsy ,  Jack North : Rusty Charlie,  Alexandra Waite-Roberts : Mabel,  Matthew Whennell-Clark:  Benny Southstreet, Joey Biltmore,  Gavin Wilkinson : Big Jule

 

Ria Jones est vraiment la perle rare, qui reçoit toutes les ovations,même s’il faut bien souligner que les 4 rôles principaux, dont le sien, sont extraordinaires. On vibre avec eux, dans cette mise en scène pétillante signée Stephen Mear, qui signe aussi la chorégraphie dans des décors somme toute assez simples de Peter McKintosh, et des éclairages de Tim Mitchell. Si seulement toutes les comédies musicales étaient de cet acabit, de cette qualité, le nombre amateurs décuplerait. J’ai pris un plaisir énorme à cette production. Il faut dire que je faisais totale confiance  à Jean-Luc Choplin qui après avoir créé des spectacles dans les premières années d’existence de Disneyland, avait ensuite pris les rennes du Chatelet, où il avait pu monter ou offrir les tournées des plus célèbres comédies musicales, comme LA MELODIE DU BONHEUR, HELLO DOLLY, CARROUSEL, 42d STREET, UN AMERICAIN A PARIS, SINGIN’ IN THE RAIN, LE ROI ET MOI, MY FAIR LADY, parmi bien d’autres comme Les Misérables (dans sa version anglaise). Croyez bien que je n’ai pas regretté cette soirée, et que j’attends avec impatience de savoir quelles surprises nous réserve le Théâtre Marigny pour la saison prochaine!

120 représentations  jusqu’ au 27 juillet 2019

En soirée à 20h et en matinée à 15h le samedi et 16h le dimanche
Tarif : à partir de 36 euros jusqu’à 105€ en Carré Or

Réservations : 01 76 49 47 12

HORAIRES DES GUICHETS :

Lundi : 13H00 à 17H00

Mardi au Samedi : 13H00 à 18H00

Dimanche : 13H00 a 17H00

bande annonce et extraits :

 

Rating:

Excellente nouvelle pour les fans de Sylvie Vartan. On nous annonce son retour sur une très grande scène parisienne :

Photo de l’affiche ci dessus : @ Jean-Marie Périer

De plus les locations viennent d’ouvrir. Vous pouvez réserver vos places dès aujourd’hui en suivant ce lien :

https://www.mcsi-inc.com/avectoi

https://www.legrandrex.com/en/evenement/1308?fbclid=IwAR1cP575b5PHsNMcj3XysUktSgyq1Z6oDq_irieYj4ovIpK4OImQmZKk04M

SYLVIE VARTAN revient au Grand Rex les 23 et 24 octobre 2019, avec un nouveau spectacle, nommé « AVEC TOI », basé sur son dernier album, du même nom, sorti en décembre 2018, et qui remporte un très vif succès.

Le show sera une célébration de la vie commune de Johnny et Sylvie et de la musique qu’ils ont faite durant ces Années Mythiques.

Sylvie y interprétera aussi bien les tubes de Johnny, que les siens, et racontera l’histoire que la musique a jouée dans leurs vies, en images et en chansons.

 

Tarifs:

PRESTIGE : 130,00 €

CARRE OR : 101,00 €

CATEGORIE 1 : 90,00 €

CATEGORIE 2 : 69,00 €

CATEGORIE 3 – PLACEMENT LIBRE ASSIS :41,00 €

En attendant le plaisir de la revoir sur scène, voici un portfolio réalisé lors de son dernier passage à Paris, au Grand Rex.

Toutes les photos :

mention obligatoire : @ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr. Tous droits réservés

 

Tango Pasión  de retour en  France après  3000 représentations, 5 000 000 spectateurs et plus de 20 ans d’expérience à travers le monde.

Tango Pasion, c’est l’harmonie parfaite entre des danseurs fabuleux, des chants puissants et vibrants, la révélation de six couples prestigieux de tangueros, parmi les meilleurs au monde. Ils évoluent avec aisance et virtuosité sous vos yeux.

Les pas croisés effectués à la perfection avec puissance, délicatesse et sensualité font le bonheur des amateurs du genre.

Pour les moins initiés, Tango Pasión est une belle occasion de découvrir la richesse de cet univers passionnant. Laissez vous transporter dans ce tourbillon d’émotions à travers différentes histoires, animées par un large éventail de la société Argentine, grâce cette  merveilleuse discipline qu’est le langage du corps.

Patrice Marques, Paulo Dias : Producteurs
Mel Howard (idée originale)
Gabriel Merlino : Direction musicale
Osvaldo Ciliento & Graciela Garcia : Direction Artistique
Vanina Sol Tagini : chant

 

La tournée en France ;

12 Mars 20.00 Montélimar

13 Mars 20.30 Annecy

15 Mars 20.30 Dignes les Bains

16 Mars  15.30 et 20.30 Perpignan

17 Mars  14.00 et 18.00 à Toulouse

19 Mars  20.00 à Nantes

20 Mars 20.00à Niort

21 Mars 20.00 à Lyon

22 Mars 20.30 à Besançon

23 Mars 20.30 à  La Seine Musicale Boulogne / Paris

24 Mars 17.30 à  La Seine Musicale Boulogne / Paris

26 Mars 20.30 à Roubaix

28 Mars 20.00 à Floirac / Bordeaux

29 Mars à Bayonne

30 Mars à Arcachon

31 Mars à Montpellier

 

la bande annonce:

 

 

Rating:

2 des plus belles voix au monde réunies à nouveau pour OTELLO à l’Opéra Bastille: Aleksandra Kurzac & Roberto Alagna

Otello n’est pas l’Opéra le plus connu de Giuseppe Verdi, qui fut composé en 1887 sur un livret d’Arrigo Bolto, d’après l’oeuvre de William Shakedpeare. Avant dernier Opéra créé par Verdi avant l’ultime Fastaff. L’histoire : Revenu victorieux d’une bataille contre les Turcs,  Otello retrouve sa femme Desdémone sur l’île de Chypre. Voulant le faire tomber, son lieutenant Iago fomente un plan qui instillera un doute dans son esprit : Desdémone le tromperait avec son second, Cassio. Aveuglé par sa jalousie, Otello se laisse convaincre par les preuves que lui avance Iago.  Au lever de rideau nous sommes à   Chypre, où la foule observe le navire du Maure Otello, général de la flotte vénitienne, qui revient sur l’île qu’il gouverne après avoir vaincu la marine turque. Une tempête fait rage et tous craignent que le bateau ne sombre, à l’exception de Iago, qui cherche vengeance car un autre homme, Cassio, lui a été préféré par Otello pour occuper le poste de capitaine, l’autre opposant étant Rodrigue, amoureux éconduit de Desdemone, la femme d’Otello ( Una vela ,Una vela ). Le navire finit par accoster et Otello apparaît (Esultate ) sous les vivats. Alors qu’Otello va rejoindre sa femme, la foule se rassemble autour d’un feu de joie ( Fuoco di gioia ).  La mise en scène signée Andrei Serban joue beaucoup sur les voilages dans des décors de Peter Pabst.

 

Certes cet opéra n’est pas le plus célèbre, comparé aux grands oeuvres de Verdi, comme La Traviata, Nabucco, Aïda ou Rigoletto, mais une fois encore les choeurs sont très importants et sont merveilleusement mis en valeur par leur conducteur : José Luis Basso. Le direction musicale de Bertrand de Billy  offre aux 3 rôles principaux interprétés par Roberto Alagna, Aleksandra Kurzac et George Gagnide, l’occasion de montrer leur immense talent. Mais les autres protagonistes ne sont pas à jeter aux oubliettes, comme Frederic Antoun (Cassio), Alessandro Liberator (Roderigo), Paul Gay (Lodovico), Thomas Dear (Montano), Marie Gautrot (Emilia) ou Florent Mbia (Un Araldo), mais il est évident que le public est là pour acclamer, et à juste raison Roberto Alagna et Aleksandra Kurzac, avec une ovation tout aussi méritée pour George Gagnide.

Toutes les photos : Charles Duprat    Opera National de Paris    Otello-18.19

Laissez vous donc emporter par la musique et les voix, avec ces représentations d’Otello.

A noter un changement de distribution : OTELLO  :  Aleksandrs Antoņenko (1, 4, 7 avr.) et Desdemone : Hibla Gerzmava (1, 4, 7 avr.)

 

DATES des prochaines représentations: en soirée à 19h30, et dimanche : 14h30

jeudi 07 mars 2019

dimanche 10 mars 2019

mercredi 13 mars 2019

samedi 16 mars 2019

mercredi 20 mars 2019

samedi 23 mars 2019

mardi 26 mars 2019

vendredi 29 mars 2019

lundi 1er avril 2019

jeudi 04 avril 2019

dimanche 07  avril 2019

PRIX DES PLACES

210€  190€  175€  155€  135€  100€  70€  50€  35€  15€  5€

Sauf samedi 16, samedi 23 et vendredi 29 mars 2019 :  231€  209€  193€  171€  149€  110€  77€  55€  39€  15€  5€

et lundi 1er avril 2019 :  189€  171€  158€  140€  122€  90€  63€  45€  32€  15€  5€

DURÉE

2h55 ( en 4 actes avec 1 entracte)

RÉSERVATIONS

En ligne : www.operadeparis.fr

Par téléphone : 08 92 89 90 90 (0,35 € TTC/min hors coût éventuel selon opérateur depuis un poste fixe)

ou +33 1 71 25 24 23 depuis l’étranger, du lundi au samedi de 9h à 19h (sauf jours fériés).

Aux guichets : du lundi au samedi (sauf jours fériés) de 10h à 18h30 au Palais Garnier (à l’angle des rues Scribe et Auber) de 11h30 à 18h30 à l’Opéra Bastille (130, rue de Lyon). et une heure avant le début du spectacle les dimanches et jours fériés.

Quelques extraits :

 

 

 

 

 

Alors que ce site est parmi les favoris des fans de Sylvie Vartan ou de Claude François, qu’il s’intéresse beaucoup à l’Opéra, voilà un coup de coeur qu’il nous fallait vous faire partager: Le groupe SKÁLD, avec son chant des Vikings!

SKÁLD puise son inspiration dans la mythologie nordique. Mûri de longue date par un groupe de passionnés, ce projet est né de la rencontre du producteur et compositeur Christophe Voisin-Boisvinet avec un trio de chanteurs aux timbres atypiques. Ensemble, ils décident de faire revivre la poésie des anciens scaldes qui chantaient dans leur langue – le vieux norrois – l’histoire des peuples et des dieux vikings.

Dans la société scandinave de la première moitié du Moyen Âge, les scaldes sont conteurs, poètes et musiciens qui chantent les louanges d’une lignée, narrent l’épopée d’un héros ou les exploits des dieux. Il existe très peu d’informations sur leurs fonctions et leurs origines. Étaient-ils les héritiers des chamanes ? Un peu sorciers, un peu magiciens ? Avaient-ils une fonction rituelle ou cultuelle ? Personne aujourd’hui ne peut vraiment l’affirmer. Cependant, grâce à des témoignages uniques – comme la formidable Edda poétique qui est un ensemble de poèmes rassemblé par l’Islandais Snorri Sturluson – une part de leur héritage est parvenu malgré tout à traverser les siècles. C’est cet héritage que SKÁLD fait revivre aujourd’hui en immergeant l’auditeur dans un paysage sonore riche et évocateur, utilisant pour cela une palette d’instruments spécialement choisis pour l’occasion. Percussions tribales, comme les tambours chamaniques de différentes tailles, évoquent la puissance martiale et les conquêtes ; les petites percussions constituées d’ossements d’animaux et de bois de cerf s’inspirent surtout du paganisme, alors que la musicalité des cordes – comme la Lyre, la Talharpa, la Maurache à archet, le Jouhikko ou la Nyckelharpa – dévoile toute la richesse de la culture scandinave. Quant au chant, omniprésent, il porte en lui tous ces aspects à la fois.

SKÁLD est avant tout un projet vocal porté par trois interprètes spécialistes des techniques du chant des scaldes tel qu’il a été rapporté par les rares témoignages de l’époque. Pour cela, ils utilisent la pleine puissance de leurs voix à la tessiture particulière, et qu’il soit guttural ou lyrique, leur chant – toujours profond et organique – fait naître une multitude d’images fortes et évocatrices. Justine Galmiche, Pierrick Valence et Mattjö Haussy, viennent d’univers musicaux différents, mais ont pour point commun une parfaite connaissance des cultures scandinaves. On revient quelques 1000 ans en arrière, on est au cœur de Games of Throne ou des séries comme Les Vikings, musicalement tout au moins c’est ce que l’on ressent.

TOUTES LES  PHOTOS / @ Die Frau

 

En concert récemment à la Cigale devant un public d’amateurs du genre, avec beaucoup de gothiques dans la salle, ils ont reçu une véritable ovation, amplement méritée. La vidéo ci dessous ne rend pas hommage à leur travail, mais vous donne une petite idée de ce que vous pouvez découvrir sur scène

Vidéo : onsortoupas.fr

De bien  meilleures vidéos ci dessous :

 

 

 

D’autres dates pour leurs prochains concerts:

le 29 Mars : L’Usine  à Istres

30 Avril : Le Grillen à Colmar

23 Juin : Hellfest à Clissons

 

 

 

 

1000 musiciens pour un concert exceptionnel

ROCKIN’1000 c’est un projet musical qui regroupe mille musiciens amateurs et qui a fait le buzz sur la toile Il arrive pour la toute première fois en France. Après les Rolling Stones, AC/DC, Bruce Springsteen, les Red Hot Chili Peppers, Muse, Metallica, Johnny Hallyday ou U2, le Stade de France va vibrer au rythme de Rockin’1000 samedi 29 juin 2019. Et pour rendre cet événement encore plus exceptionnel, Philippe Manœuvre, le Monsieur Rock français, est le programmateur musical et le maître de cérémonie de cette soirée unique.

Rencontre avec Philippe Manoeuvre, comme il se doit : au Stade de France :

Adapter pour la France le succès considérable rencontré en Italie, c’est l’idée du directeur de Stade de France : Frédéric Souplet au micro d’onsortoupas.fr

 

Guitaristes, bassistes, batteurs ou chanteurs, jeunes ou moins jeunes … tout le monde peut tenter sa chance et saisir l’opportunité de participer à cette aventure unique: jouer sur la pelouse du Stade de France devant 50.000 spectateurs !
Les inscriptions pour le casting vidéo de cette édition française sont ouvertes sur le site
Nirvana, Deep Purple, les Rolling Stones, David Bowie, AC/DC, Queen ou Johnny Hallyday, … Les plus grands classiques du rock seront joués en live pour ce qui sera sans aucun doute l’un des événements rock de l’année
2019. Les billets sont disponibles sur www.stadefrance.com. 
des images des concerts en Italie :

Rating:

Les Productions Internationales Albert Sarfati nous ont offert une fois de plus un concert exceptionnel à la Philarmonie de Paris:

L’orchestre national de Lettonie, sous la direction d’Andris Poga nous a offert un programme de qualité.

Dans la première partie : avec Nicholas Angelich au piano, nous avons pu applaudir Musica Appassionata de Peteris Vask , avec une seule partie de l’orchestre, les instruments à corde, suivi du Concerto pour Piano N° 4 de Serguei Rachmaninov, cette fois avec la totalité de l’Orchestre, et enfin un encore non inscrit au Programme : Rêveries de Schumann. Inutile de dire que Nicholas Angelich est un pur virtuose, qui joue sans aucune partition. Il connait bien Paris, bien que né aux Etats Unis, où il donne son premier concert à l’age de 7 ans, avant d’entrer au Conservatoire National supérieur de Paris. C’est en mai 2003 qu’il fait ses débuts au New York Philarmonic avec Kurt Masur. Il s’est produit depuis avec les orchestres les plus célèbres, avec les chefs le splus prestigieux. Il a  fait de nombreux récitals et musique de chambre. C’est donc un honneur et un immense plaisir que de l’entendre dans le cadre de la Philarmonie, pour célébrer le centenaire de la Lettonie.

Nicholas Angelich

Andris Poga

Après l’entracte, Andris Poga et tout l’orchestre symphonique nous a offert la Symphonie N° 6 Pathétique de Piotr Ilitch Tchaïkovski, dans une salle comble qui manifestait ses louanges en applaudissant entre les différents mouvements. certains sont récalcitrants à ces applaudissements, d’autres veulent montrer leur plaisir. Il est vrai que cette pratique est encore assez rare, seule la France l’ose, avec l’assentiment de la Philarmonie.

La musique dite  »classique » ne doit pas être réservée à une élite, mais doit s’ouvrir à tous ceux qui voudraient lé découvrir, et c’est tant mieux.

 

Ce sera la première fois que Peter Bence,  génie du piano va se produire en France, 2 jours seulement au Casino de Paris

Son  succès phénoménal est dû à son jeu de main audacieux, rythmé, et expressif  qui brise toutes les frontières entre la musique classique et la musique pop. Il amène ainsi le piano à un tout autre niveau inspirant différentes générations de musiciens et de mélomanes dans le monde entier. Aujourd’hui, le pianiste a plus de 500 millions de vues cumulées sur Facebook et Youtube. Interprète, compositeur, et producteur, il détient le record du « Guinness World Record » pour être « le pianiste jouant le plus rapidement au monde ».  L’an passé, il a joué dans plus de 16 pays et il se produira en France pour la première fois au Casino de Paris les 19 et 20 novembre prochain.

Dès l’âge de 2 ans il joue déjà à l’oreille diverses mélodies de dessins animés et de films sur le piano de ses grands-parents, et commence sa formation musicale à 4 ans dans une école de musique de sa ville natale, Hajduboszormeny, en Hongrie. Considéré comme un prodige musical par ses professeurs et ses pairs, il est accepté à l’Université Franz Liszt de Debrecen malgré son très jeune âge. A 7 ans, il écrit sa première composition fortement influencée par la musique de Mozart et Chopin. A 11 ans, il sort un premier album solo de ses compositions.  Adolescent, Peter commence à s’intéresser de plus près aux musiques de film et tout particulièrement à la musique de John Williams. Ce dernier ouvre alors pour lui un tout nouveau monde et l’inspire à explorer son propre monde musical intérieur.   Après sa formation en Hongrie, il poursuit ses études au Berklee College of Music aux Etats-Unis en tant que pianiste et compositeur de musiques de film. Explorant tous genres de musique, il trouve néanmoins sa vraie inspiration dans l’oeuvre de Michael Jackson. Avec à son arrangement de « Bad » de Michael Jackson, il atteint rapidement  la célébrité récoltant 10 millions de vues en quelques jours seulement. Il devient alors la nouvelle coqueluche du moment.   Il a conquis Internet d’une façon fulgurante grâce à ses arrangements musicaux de Michael Jackson, Queen et Sia, récoltant 500 millions de vues et un énorme suivi sur Youtube et Facebook durant ces deux dernières années. L’annnée dernière, il a joué dans plus de 16 pays et  a été mis en vedette sur nombre de sites internet comme celui d’Ellen DeGeneres, ou Billboard.  Il peaufine actuellement son premier album à sortir en fin d’année, où il présentera ses meilleures reprises et des compositions de piano solo.

Peter Bence,  le 19 et 20 Novembre sur la scène du Casino De Paris.

Prix des places 75€ (Carré Or), 59€, 44€, 39€

Réservations 0 892 69 8926 (0.40 euros/mn) www.casinodeparis.fr / www.fnac.com

 

un petit extrait :

 

 

 

 

 

Rating:

Totalement inclassable, mais très drôle, avec un côté burlesque, un duo de musiciens comédiens au TOP!

Ils sont deux et à 4 mains on peut en faire des choses avec un instrument de musique. Elle, qui ouvre le bal, c’est Nathalie Miravette, qui est au piano, et qui attend l’entrée en scène de son complice, Laurent Cirade, au violoncelle. Lui, c’est un colosse, elle une femme pas si fragile qu’il n’y paraît. Et à eux 2, ils réussissent un exploit, faire rire, en musique, sans parler, ou avec des  borborygmes  et rien d’autre. Il en faut du talent pour captiver une salle pendant 1h20 avec des mimiques, de la musique, des gags. Il n’y a pas un genre de musique exclusif. Vous aurez du Bach, mais aussi du Michael Jackson, du classique célèbre , plus ou moins connu, disons quand même plutôt plus aux côtés des Beatles ou des Rolling Stones.  Il y a même du AC/DC aux côtes de Beethoven, c’est tout dire!

Une rencontre avec les deux musiciens / comédiens s’imposait, en voilà le résultat. Ce que vous allez voir et entendre  donne un avant goût de ce que vous pourrez découvrir sur la scène du Théâtre de la Gaîté Montparnasse:

Une mise en scène signée Gil Galliot, qui donne libre cours à la folie de ces deux comédiens. Voilà un spectacle qui est vraiment drôle, bien joué, qui plaît à tout le monde. Les étrangers qui étaient dans la salle riaient de concert avec les parisiens ou français. Venez donc découvrir ce spectacle fou!

Pour vous mettre en appétit, voici quelques extraits:

DUEL OPUS 3, c’est au Théâtre de la Gaité Montparnasse du mercredi au samedi à 19h00

Matinées les dimanche à 18h00

Réservations au 01 43 22 16 18 ou www.gaite.fr

Prix des places : de 16 à 36 €

Théâtre de la Gaîté Montparnasse, 26 rue de la Gaité 75014 Paris