film annonce

All posts tagged film annonce

Rating:

La sage de Conjuring se poursuit avec ce second spin-off.

Vous aviez aimé Conjuring et sa suite La cas Enfield, alors retrouvez Valak dans cet épisode qui se situe chronologiquement avant Le Cas Enfield.

Quand on apprend le suicide d’une jeune nonne dans une abbaye roumaine, le Vatican missionne aussitôt un prêtre au passé trouble, le père Burke : DEMIAN BICHI  et une novice , Soeur Irene: TAISSA FARMIGA  pour mener l’enquête. Risquant leur vie, les deux ecclésiastiques accompagnés d’un  paysan du coin, Frenchie : JONAS BLOQUET, doivent affronter une force maléfique qui bouscule leur foi et menace de détruire leur âme. Bientôt, l’abbaye est en proie à une lutte sans merci entre les vivants et les damnés…

Le choix de l’abbaye est parfait, LA NONNE a été entièrement tourné en Roumanie, en décors réels à Bucarest et dans ses environs, ainsi qu’en Transylvanie. Deux châteaux du XIVème siècle et un fort médiéval abandonné ont notamment été utilisés par la production et contribué à imposer un style gothique propre au cinéma d’horreur. Certains intérieurs ont été construits en studio à Bucarest.  À Hunedoara, elle a trouvé le château des Corvin, dont la première construction remonte au XIVème siècle. Étant donné que le château des Corvin ne disposait pas de tout l’espace suffisant, la production a choisi un deuxième château. Situé à Cris, à l’ouest de la Transylvanie, ce bâtiment a également été conçu par l’architecte médiéval des Corvin, si bien qu’il offrait le même style. Le Fort de Mogoșoaia est le troisième site choisi par la production lors des repérages en Transylvanie. Ce complexe militaire désaffecté abritait les tunnels de l’abbaye qui mènent à la crypte. Les couloirs souterrains et labyrinthiques étaient très étroits et sombres, exhalant une odeur de moisi et propices aux images cauchemardesques que le réalisateur, Corin Hardy avait en tête.  Ces décors sont très importants qui entraînent immédiatement le spectateur dans le domaine de la peur!

Généralement le cinéma d’épouvante ou d’horreur ne s’occupe pas vraiment d’esthétique, et pourtant La Nonne peut se vanter de nous offrir de superbes images. On retrouve, certes la majorité des ingrédients de ce genre de film, mais distillés. La Nonne horrifique, porte bien son nom, mais sa présence n’est pas de tous les plans, loin s’en faut. On est plus dans une ambiance, quoique les dernières minutes sombrent quand même dans le grand guignol, sinon à quoi bon réaliser un film qui se doit de faire peur. Réalisateur du premier Opus, James Wan est auteur et producteur de ce film.

J’avais aimé  les Conjuring, un peu moins les Annabelle, mais force est de constater que ce spin-off est vraiment une  bonne surprise!

 

Le film annonce :

 

la bande annonce censurée ( très courte!)

 

Rating:

Un grand thriller avec Jeremy Renner….dans le grand froid du Wyoming

Cory (Jeremy Renner) est un pisteur dans une réserve indienne, Wind River, dans le Wyoming. En pistant des animaux sauvages, il découvre le corps d’une jeune femme dans la neige. Le FBI va enquêter et envoie simplement une jeune recrue (Elisabeth Olsen). Celle-ci va demander à Cory de l’aider. Mais dans ces lieux où la Nature est reine, les hommes  machos perdus, l’affaire semble difficile.

Jeremy Renner
Photo: The Weinstein Company

Le réalisateur, Taylor Sheridan, dont c’est le premier film est en quelque sorte la conclusion d’une trilogie qu’il avait écrite avec Sicario et Comancheria. On se retrouve en pleine réserve amérindienne, là où la Nature est immense, dans un territoire à la fois sauvage et brutal, là où le meurtre tue plus que toutes les maladies et où personne ne veut enquêter, surtout pas une femme seule. Taylor Sheridan a réussi l’exploit de nous montrer ces landes d’une beauté à couper le souffle, alors que des crimes odieux y sont commis. Jeremy Renner, Elisabeth Olsen, , Gil Birmingham, John Berthal, et tous les autres sont vraiment à l’aise dans des rôles difficiles.

Vous le savez, si vous lisez régulièrement ces chroniques, je ne raconte que les premières minutes d’un film, et jamais ne vous laisse le plus petit indice quant à la fin. Cette fois, ce serait vraiment dommage de vous laisser entrevoir ce qui va se dérouler. Le suspense est très prenant, et ne vous lâche qu’au carton final.

Un très grand film pour cette fin d’été!

 

film annonce : en vf

en vost :

 

Rating:

Un chef d’oeuvre signé Tim Burton, un univers magique qui nous renvoie à notre enfance!

172262024

Alors qu’il a toujours voué une grande admiration à son grand père, que ses parents tenaient pour dérangé, Jake va découvrir que ce qu’il lui a raconté lorsqu’il était petit pourrait parfaitement être vrai. Quelques indices l’entraînent, avec son père vers un village assez mystérieux, un mystère d’autant plus grand quand il découvre une certaine demeure. Cette maison est un lieu magique, celle de Miss Peregrine, peuplée d’enfants vraiment particuliers. Il sera encore plus surpris quand il va découvrir leurs pouvoirs, et ses pouvoirs. Tous ces enfants, et celle qui dirige ce domaine, il les connaît en fait de par les histoires de son grand père.

285970660

DF-07237 - Miss Peregrine (Eva Green) takes aim at her powerful enemies. Photo Credit: Jay Maidment.

DF-15506 - Miss Peregrine (Eva Green) demonstrates one of her many time-bending talents to Jake (Asa Butterfield) and Fiona (Georgia Pemberton). Photo Credit: Jay Maidment.

Photo : Jay Maidment.

364335073

Miss Peregrine's Home For Peculiar Children TM & © 2015 Twentieth Century Fox Film Corporation. All Rights Reserved. Not for sale or duplication.

Tiré d’un roman de Ransom Riggs , premier d’une trilogie qui a  déjà deux livres à son actif, le film est signé Tim Burton, qui a réussi à créer ce monde si proche du nôtre, et pourtant si différent. Le film se déroule certes de nos jours, mais le temps est figé à une date dans la seconde guerre mondiale pour la maison. Prenons simplement un personnage qui va vous donner une idée  de l’atmosphère : celui de Miss Peregrine ( Eva Green): c’est une ombrune, comprenez par là qu’elle peut manipuler le temps, mais aussi se transformer en oiseau.

748078939

DF-07907 - Meet some of the very special “Peculiars” - Left to right: Olive (Lauren McCrostie), Bronwyn (Pixie Davies), Millard (Cameron King), the twins (Thomas and Joseph Odwell) and Emma (Ella Purnell). Photo Credit: Jay Maidment.

). Photo: Jay Maidment.

577437968 494625872

Tim Burton a réussi un véritable exploit en créant ce monde particulier, et encore je ne vous raconte que la première partie du film. On y croit, on se dit que cela est vrai et c’est là où c’est incroyable, avec ces enfants, dont l’un a des abeilles dans le corps, un autre un oeil capable d’être un projecteur de cinéma, un autre souffler d’une manière fantastique, sans oublier des jumeaux, une petite fille modèle qui a de curieuses habitudes , une autre qui fait pousser des légumes de sa taille.  Si Eva Green et le jeune Asa Butterfield sont les deux personnages principaux, nombre de grands acteurs traversent le film: Terence Stamp, Judi Dench, Samuel L.Jackson ou Ruppert Everett

939895403

Miss Peregrine's Home For Peculiar Children TM & © 2015 Twentieth Century Fox Film Corporation. All Rights Reserved. Not for sale or duplication.

364335073 45380525

J’ai vraiment passé d’excellents moments avec ce film qui est peut-être le meilleur de Tim Burton, ou tout au moins celui qui est le plus proche de mon univers d’enfant. Et pourtant sa filmographie dans le domaine du fantastique, est importante avec de grands films comme: Alice au Pays des Merveilles, L’étrange Noël de Monsieur Jack,  Edward aux mains d’argent ou Charlie et la Chocolaterie, parmi bien d’autres.

Franchement vous pouvez voir ce film quel que soit votre âge, les plus jeunes, mais pas les trop jeunes, y verront un conte avec des enfants, les autres y verront un grand film de visionnaire, et enfin d’autres vont retrouver leur enfance. La sortie en BluRay vous offre, outre le film, près de 2 heures de bonus exceptionnels.En voici la liste : Une Histoire Particulière, Des enfants particuliers, Les Sépulcreux et les Ex-Sépulcreux, la carte des boucles temporelles, plus une galerie de photos et des croquis de Tim Burton, sans oublier un clip vidéo.

2 heures 6 de film en version originale en DTS HD 7.1 ou en français DTS 5.1, avec ^possibilités de sous titres en français ou en anglais.  Le bonheur à l’état pur! Le Bluray contient aussi une possibilité de copie digitale, mais sur GooglePlay uniquement

 

le film annonce:

et quelques extraits:

 

Rating:

Un film émouvant, avec un rôle récompensé à juste titre par un Oscar!

19894304_3PA

UMHDT_120_DATE

Si vous lisez régulièrement ces lignes vous aurez certainement remarqué que j’ai souvent parlé d’Eddie Redmayne comme d’un acteur extraordinaire. Je l’avais remarque dans My Week with Marylin, puis dans le désordre , Elisabeth ou l’âge d’or, Raison d’Etat, Les Misérables et bien d’autres. Cette fois il interprète Stephen Hawking, un des génie de notre temps, astrophysicien, tiré de l’autobiographie de ce dernier écrite par jane Hawking. Le film débute en 1963, lorsqu’il est étudiant à Cambridge, Stephen voudrait trouver une réponse concrète au mystère de la création de l’Univers. C’est là qu’il rencontre celle dont il tombe fou amoureux, Jane Wilde, mais aussi qu’on le diagnostique avec la maladie de Charcot, où on le lui promet que quelques mois à vivre. Il va perdre petit à petit l’usage de ses fonctions motrices, jusqu’à la parole. Avec sa toute nouvelle femme il va lutter contre la maladie pour faire reculer l’inéluctable. Il aura plusieurs enfants, preuve qu’un de ses ‘organes’ fonctionne toujours, et arrivera à créer, écrire, vivre, et révolutionner le monde de la médecine et de la science.

histoiretemps001 histoiretemps007

Ce film est non seulement une histoire incroyable et émouvante, avec des moments intenses de bonheur, de rires, et de larmes, mais aussi un sujet difficile traité avec le plus de tact possible. On voit rarement ce genre de sujet, et encore plus rarement des interprètes  comme ceux que l’on voit ici. J’ai cité Eddie Redmayne, mais je ne dois pas oublier celle qui joue sa femme : Felicity Jones, , ni les autres acteurs comme Charlie Cox (Jonathan Hellyer Jones), Emily Watson ( Beryl Wide),  ou encore David Thewlis (Denis Sicama)/Le réalisateur, James Marcsh, domine son sujet et réussit à nous entraîner là où il le désire, nous faisant ainsi passer par toute la gamme des sentiments. J’ai et j’ai pleuré, j’étais ému, et souriant. Ce film est un véritable hymne à la vie, qui m’a donné très envie de lire le livre.

histoiretemps006 histoiretemps005 histoiretemps004

Ne vous laissez pas arrêter par le sujet, allez plutôt vibrer pendant 2h00 pour cette ‘Merveilleuse Histoire Du Temps ( titre original : The Theory of Everything). qui a permis à Eddie Redmayne de remporter un Oscar du meilleur acteur amplement mérité.

histoiretemps003 histoiretemps002

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DU BLU-RAY™ / ULTRAVIOLET :
IMAGE : 2.40:1 LETTERBOX 16/9
AUDIO : ANGLAIS DTS-HD MASTER AUDIO 5.1, ESPAGNOL, FRANÇAIS, ALLEMAND ET ITALIEN DTS DIGITAL SURROUND 5.1

Audio description : Anglais

Sous-titres : Allemand, Français, Italien, Danois, Finnois, Islandais, Néerlandais, Norvégien, Portugais, Suédois, Arabe, Castillan

Copie digitale offerte au format UltraViolet
8 scènes coupées avec commentaire audio optionnel (VOST) de James Marsh (HD – 10’45 » – VOST)
« Devenir les Hawking » : making of (HD – 7’03 » – VOST)
Commentaire audio de James Marsh (VOST)

le film annonce:

 

Rating:

La création du bosquet de Rocailles à Versailles. Quel joli film et quels interprètes!

Affiche

Nous voilà replongés en 1682, lorsque le roi de France (Alan Rickman), qui n’habite pas encore Versailles, y crée ses jardins par André Le Nôtre (Matthias Schoenaerts) , quelques mois avant que le roi Soleil n’emménage avec toute la Cour dans ce qui restera le plus beau château de France. Le Nôtre est fasciné par ce que réussit à faire Sabine De Barra (Kate Winslet), qui conçoit de superbes jardins, et la convoque pour réaliser le bosquet de rocailles. Ce bosquet se veut une des pièces maîtresse des jardins, avec une salle de bal à ciel ouvert.

_D3S6544.NEF

_ND44438.NEF

Tout le film nous montre la création de ce bosquet, avec la jalousie de certains, une rencontre totalement incroyable et impromptue avec le roi, pour une relation peu connue, mais qui n’a rien à voir avec le statut de Maîtresse, une relation de confiance et d’amitié. Elle saura aussi gagner l’amitié du frère du Roi Philippe d’Orléans (Stanley Tucci) et de sa femme. On est en plein coeur de la Cour de l’époque, avec ses non dits, avec ses surprises. Si le personnage de Sabine a été inventé pour le film, on y croit réellement , et c’est une fois encore preuve du talent de Kate Winslet

_D3S6185.NEF

On connaît plus Alan Rickman comme acteur ( Harry Potter: tous les films, le Majordome, Alice au pays des merveilles (Tim Burton), mais moins comme réalisateur, alors qu’il avait déjà mis en scène L’Invitée de l’Hiver avec Emma Thompson. Avec ce film il réussit le tour de force de nous apprendre une histoire que l’on ne connaissait pas, avec des interprètes plus que parfaits. Si le rythme n’est pas rapide, cela nous offre vraiment des tranches de vie de cette époque. La scène de la rencontre entre Sabine de Barra et Louis XIV dans un minuscule potager est un chef d’oeuvre de précision, d’humour. On ne peut qu’admirer le travail tout en finesse du réalisateur/acteur qui montre dans cette petite scène tout le talent dont il est capable avec ce film bien classique.

_D3S4511.NEF

Après avoir vu le film, on aurait envie de revenir en 1682, à la cour, voir ce bosquet et ses jeux d’eau, ou alors aller à Versailles pour voir ce qui reste de ce magnifique bosquet.

_ND43326.NEF

le film annonce :

Rating:

Le film se déroule à une époque enchantée, où les légendes et la magie ne font qu’un…

7emefils_120x160+date

Unique guerrier survivant d’un ordre mystique , l’épouvanteur, John Gregory, interprété par Jeff Brigdges, capable de terrasser des dragons et autres créatures maléfiques, Jeff Bridges part en quête d’un héros prophétique doté d’incroyables pouvoirs, désigné par la légende comme étant le dernier des Sept Fils (Ben Barnes). Le jeune héros malgré lui, Thomas Ward , est arraché à la vie tranquille de fermier qu’il menait jusqu’à présent et va tout quitter pour suivre ce nouveau mentor rompu au combat. Ensemble ils tenteront de terrasser une reine d’autant plus maléfique (Julianne Moore) qu’elle a levé contre le royaume une armée d’assassins redoutables aux pouvoirs surnaturels.

8H79_TPT_00077R_CROP 8H79_TPT_00073R_CROP 8H79_TPT_00071R 8H79_TPT_00057R 8H79_TPT_00046R 8H79_FPF_00187R

Le côté féerique de ce conte médiéval est un régal pour les yeux. Le film est tiré d’un roman : L’Apprenti épouvanteur de Joseph Delaney, qui en a écrit une bonne dizaine depuis sa première parution, et nul doute que si ce septième fils marche au box office, nous aurons une franchise qui peut durer une bonne dizaine d’années. je ne m’en plaindrai pas, parce que ce genre de film est un petit régal pour les yeux. Certes il y a beaucoup d’effets spéciaux, mais de bons acteurs, de beaux paysages et une histoire ramassée en 102 minutes de film par un réalisateur nommé Serguei Bodrov ne manquent pas de piment. On ne s’y ennuie pas une seule seconde, on sait dès les dernières images que la suite n’attend que le feu vert d’un bon résultat au box office.

8H79_FPF_00145R 8H79_FPF_00009R 8H79_D001_18055R 8H79_D001_15436 8H79_D001_12010R 8H79_D001_09919_R_CROP

Si vous aimez l’héroïc Fantaisie, plus facile à comprendre que le Seigneur des Anneaux, plus adulte que le magnifique film d’animation Dragons, vous devriez passer un bon moment. C’est un des bons films pour les fêtes, avec un Jeff Bridges qui semble adorer en faire des tonnes, tout autant que Julianne Moore, mais on ne saurait les en blâmer

Petit conseil : allez voir le film en 3d!

8H79_D001_06469 8H79_D001_02888R_COMP 8H79_D001_00907 8H79_D001_00660_CROP

 

Rating:

Quelques mois seulement après sa sortie tonitruante dans les salles, voilà le PREMIER BLURAY qui soit disponible en Dolby ATMOS!

transformers001

Revenons tout d’abord sur le film, c’est quand même le principal. C’est le 4ème volet des Transformers sur grand écran, et par conséquent en BluRay. Quatrième opus de la saga de science-fiction après Transformers (2007), Transformers 2: la Revanche (2009) et Transformers 3 – La Face cachée de la Lune (2011). Cette fois les Transformers, qu’ils soient Autobots ou Decepticons, ont tous disparu de la surface de la Terre, chassés par les humains, suite à la destruction de la ville de Chicago cinq ans plus tôt. Un groupe de scientifiques essaye de construire ses propres Transformers et repousse les limites de la technologie au-delà de ce qu’il peut contrôler. Pendant ce temps, Cade Yeager, un homme qui élève seul sa fille Tessa dans une ferme de Texas, déniche un vieux camion qui n’est autre qu’ Optimus Prime en personne. Dès lors, Cade va s’attirer les foudres de la C.I.A., qui collabore avec  un groupe  dont le but est d’éliminer les Transformers, dirigé par un certain Savoy. Pendant ce temps, Mégatron est de retour avec un nouveau corps, sous le nom de Galvatron et avec une nouvelle armée (tout cela venant d’une compagnie de technologie avancé appelée « KSI »), et de l’autre, Lockdown, chasseurs de prime au service de ceux qui seraient les créateurs des Transformers et qui recherche Optimus Prime, s’apprête à sortir de l’ombre. Le réveil des Dinobots, un groupe de Transformers légendaires très violents pouvant se transformer en dinosaures se révèle être le seul espoir des humains pour combattre et vaincre Megatron plus fort que jamais et sa nouvelle armée elle aussi plus puissante et plus évoluée. Bon, c’est un peu complmiqué tout ça, le plus simple est de s’assoir sur un bon fauteuil, appuyer sur la télécommande et mettre le BluRay. Si ce que j’écris ne vous semble pas trop clair, vous comprendrez mieux avec les images.

10591_33 10591_28 10591_23 10591_20 10591_16

Les images, parlons en, c’est quand même un film où les effets spéciaux sont plus qu’importants, ils sont primordiaux. Le réalisateur, Michael Bay, a bien choisi ses interprètes, avec, en tête d’affiche Marc Wahlberg, mais aussi Stanley Tucci, que l’on peut voir actuellement dans Hunger Games la révolte, et à leurs côtés, beaucoup d’inconnus comme Kelsey Grammer, Nicola Peltz ou Jack Reynor, pour n’en citer que quelques uns. Il est vrai que ce sont les robots qui sont les plus importants et que les combats de robots sont  impressionnant. On va voir ce genre de films pour ces scènes de combat, pour les effets spéciaux, pas pour  réfléchir à toute berzingue sur le bien fondé de la théorie de Pythagore! Alors ne boudez pas votre plaisir, si vous avez envie de 2h46 de distraction, voilà le BluRay qu’il vous faut. Et quand je dis 2h46, je suis en fait très loin du compte parce que les suppléments du BluRay sont totalement incroyables: un Bluray complet de suppléments.

10591_14 10591_13 10591_9 10591_7 10591_5

Et alors là, c’est du lourd :  Michael Bay en action( 10:45) où le réalisateur raconte sa manière de filmer,  L’évolution dans l’extinction, en 8 parties : Génération 2 (15’53) la différence entre les films, puis l’explication  sur la manière de rouler en voitures (13’29), un reportage sur une ville de Texas qui a servi de décor (11’22), la participation de Chevrolet au film ( 28’45), tournages à Detroit et Hong Kong (11’03), d’autres détails sur le tournage à Hong Kong ( 12’54), les Dinobots ( 6’10) et enfin la touche finale (23’10) où vous visiterez en partie la maison de Michael Bay en Floride. Ensuite d’autres chapitres de bonus : Juste un film énorme de plus (10’03),  Une touche de design (15’24),  T.J. Miller : hippie fermier (19’43 , les Bandes-annonces et deux autres mini-films : Kreo Transformers : accompagnez-nous dans les films (3’42) et finalement un document sans aucun intérêt : Transformers Angry Birds : les origines qui a l’avantage de ne durer que 1’16. Tous ces documents sont disponibles en anglais Dolby Digital 5.1 Surround – Anglais Dolby Digital 2.0 Stéréo – Anglais Dolby Digital 2.0 Mono avec des sous titres dans différentes langues dont : français, danois, néerlandais, finnois, allemand, italien, japonais, norvégien, espagnol et suédois.

10591_1 10591_3

N’oublions pas que le Bluray du film est en anglais Dolby Atmos – et en Français, allemand, italien, espagnol et anglais en Dolby Digital 5.1/ L’image est d’une perfection absolue, et, pour ceux qui veulent se procurer le film en version 3D cette version est en qualité IMAX!! Le film est évidemment en format 2:40 respecté!

Le film annonce :