Archives

All posts for the month mars, 2016

La prochaine édition de Lire à Limoges est organisée par la Ville de Limoges les 1er, 2 et 3 avril 2016.

Affichette A3

Près de 300 auteurs de littérature générale, régionale, jeunesse, et bande dessinée, viendront à la rencontre du public lors des séances de dédicaces, rendez-vous littéraires, animations et conférences organisés sur des sujets d’actualité ou de société. Yasmina Khadra sera invité d’honneur de l’édition 2016 dont la plupart des romans sont traduits dans 42 pays. Ce que le jour doit à la nuit – meilleur livre de l’année 2008 pour le magazine Lire et prix France Télévisions 2008 – a été adapté au cinéma par Alexandre Arcady en 2012. Son livre L’Attentat a reçu, entre autres, le prix des Libraires 2006, et a été adaptée au cinéma par  Ziad Doueiri  en 2013 . Son dernier ouvrage, La Dernière nuit du Raïs, est paru en août dernier.
Il y aura aussi une grande nouveauté : La 1ère édition du Prix Régine Deforges.
Ce prix littéraire créé par les enfants de Régine Deforges (Camille Deforges-Pauvert, Léa Wiazemsky et Franck Spengler) et la Ville de Limoges, récompensera un premier roman écrit par un auteur francophone. Le Comité de Lecture du Prix s’est réuni en janvier dernier pour fixer la sélection finale qui sera remise au jury. Celui-ci est présidé par les trois enfants de Régine Deforges et composé de Julie Bonnie, Marina Carrère d’Encausse, Noëlle Châtelet, Grégoire Delacourt, David Foenkinos, Daniel Picouly et Eric Portais..

De nombreux temps forts sont également programmés tout au long du week-end : René Guitton donnera une conférence sur le thème de l’Orient, Clémentine Célarié réservera au public une lecture musicale de son dernier roman, la concertiste H.J. LIM proposera une rencontre tout en musique, Noëlle Châtelet échangera avec les élèves d’hypokhâgne et la présence de Louis Chedid sera l’occasion d’un délicieux clin d’oeil.

Espace jeunesse Lire +á Limoges2013 (1) Ambiance 20150411 (38) Lire +á Limoges 2015 - Cr+®dit photo Ville de Limoges Vincent Schrive (1) Espace jeunesse Lire +á Limoges2013 (2)

 Extraits du PROGRAMME :
VENDREDI 1er AVRIL
9h00 « A la folie, pas du tout », projet de deux classes d’écoles maternelles
En présence de Zina Modiano, auteure et illustratrice jeunesse
14h30 « Juste jouer le jeu », projet d’élèves de deux classes du secondaire
En présence de François Bégaudeau
20h30 Pièce de théâtre “Jouer Juste” – Compagnie Thomas Visonneau
CCM Jean Gagnant

Remise Prix Regine Deforges -® Thierry Laporte Remise Prix Regine Deforges -® Thierry Laporte (1) Lire +á Limoges 2015- Cr+®dit photo Ville de Limoges (3)
SAMEDI 2 AVRIL
11h00 Débat « Résistez pour (sur) vivre », avec Pascal Manoukian, Jean Rouaud, Lassana Bathily, Isabelle Alonso, Hafid Aggoune, Sigolène Vinson, Hervé Ghesquière, animé par Eric Portais, critique littéraire
12h00 Remise du prix coeur de France et du prix Izzo
13h00 Autour du prix Régine Deforges, animé par le pôle francophone
14h00 Lecture et entretien avec Clémentine Célarié accompagnée au piano. Animé par Eric Portais, critique littéraire

15h00 Grand entretien avec Yasmina Khadra, animé par Eric Portais, critique littéraire
16h00 Gérard Meudal reçoit Maryse Wolinski pour « Chérie, je vais à Charlie »
Débat « Ces grands défis qui nous attendent », avec Loïk Le Floch-Prigent, Stéphanie Maupas, Célia Mercier, Yves Deloison, conduit par Eric Portais, critique littéraire
16h30 Conférence avec René Guitton
16h40 Rencontre avec Christine Jordis, Laurence Cossé, Christine Orban, Colombe Pringle, animée par Gérard Meudal
17h00 Rencontre avec Louis Chedid, animée par Eric Portais, critique littéraire
17h30 Remise du prix BD
18h30 Lectures érotiques de Régine Deforges par Léa Wiazemsky, sa fille, avec Mireille Podleur et Orlando Bass au clavecin
19h00 Remise du prix Régine Deforges animée par Jérôme Piperaud

Lire +á Limoges 2015 - Cr+®dit photo Ville de Limoges Vincent Schrive (1) Lire +á Limoges 2015 - Cr+®dit photo Ville de Limoges Vincent Schrive (2) Lire +á Limoges 2015 - Cr+®dit photo Ville de Limoges Vincent Schrive (3)

DIMANCHE 3 AVRIL
11h00 Entretien avec Véronique Jannot animé par Eric Portais, critique littéraire
16h40 Conférence sur le polar avec Stéphane Bourgoin et Claire Favan, animée par Gérard Meudal

Les photos illustrant cet article sont celles des années précédentes @DR

 

Bizet avec une orchestration caribéenne, Carmen dans les couleurs et la lumière de La Havane, le mélange d’une musique à la fois populaire et sophistiquée, la beauté et la vitalité des chorégraphies….voilà en quelques mots ce que vous pourrez très bientôt découvrir à Paris.

affiche Carmen

Un bâtiment  au centre de La Havane. L’édifice, vestige d’une magnifique maison coloniale, après des décennies d’abandon et de négligence, n’est plus que l’ombre de sa splendeur passée. Au milieu des immondices apparaît La Señora, une femme qui a tout vu et tout vécu. Trois enfants sont assis à ses côtés, comme s’ils avaient toujours été là.  Dans un climat politique tendu, les soldats de l’armée de Batista montent la garde, dans la campagne de Guantánamo. Ils chantent leur amour pour une certaine Carmen, fille d’un soldat américain et d’une prostituée cubaine. C’est une ouvrière de la fabrique de cigares située de l’autre côté de la place. Une jeune fille nommée Marilù cherche son fiancé, le soldat José, un jeune homme aussi naïf qu’innocent. Le sergent Moreno la protège des harcèlements des soldats. La garde s’apprête à la relève, accompagnée par les enfants du village (« Marcha Adelante, Marcha Astrás ») La pause des cigarières se déroule au même moment. C’est alors qu’apparaît la belle Carmen.  Cela vous rappelle quand même beaucoup le plus célèbre des opéras de Georges Bizet.

Luna Manzanares Nardo (Carmen)  2 - Théâtre du Châtelet © Alejandro Ernesto Luna Manzanares Nardo (Carmen) 1- Théâtre du Châtelet © Alejandro Ernesto Luna Manzanares Nardo (Carmen) 3 - Théâtre du Châtelet © Alejandro Ernesto Luna Manzanares Nardo (Carmen) 4 - Théâtre du Châtelet © Alejandro Ernesto Luna Manzanares Nardo (Carmen) 5 - Théâtre du Châtelet © Alejandro Ernesto

Carmen est un classique. En version Opéra, il est l’opéra le plus joué en France. Au cinéma, avec la version opéra filmée avec Julia Migenes Johnson dans le rôle titre, mais aussi dans une version différente, avec une Carmen Black, dans le film d’Otto Preminger : Carmen Jones, et plus récemment en version burlesque au théâtre avec Carmen à tous prix. Cette fois il s’agit d’une version cubaine, orchestrée par Alex Lacamoire, sur un livret et une mise en scène de Christopher Renshaw, avec dans le rôle principal: Luna Manzanares . la direction musicale est assurée par Manny
Schvartzman, et les chorégraphies sont signées : Roclan Gonzalez Chavez. Joel Prieto sera José, Albita sera La Senora, Raquel Camarinha sera Marilu et enfin dans le rôle d’Enu : Eman Xor Oña

Répétition danseurs 2 - Théâtre du Châtelet © Alejandro Ernesto Répétition danseurs 3 - Théâtre du Châtelet © Alejandro Ernesto Répétition danseurs 1 - Théâtre du Châtelet © Alejandro Ernesto

 

toutes les photos :Théâtre du Châtelet © Alejandro Ernesto

Dates des représentations:
Mercredi 6 avril (Preview) 20h
Vendredi 8 avril (Première) 20h
Samedi 9 avril 15h et 20h
Dimanche 10 avril 15h et 20h
Mardi 12 avril 20h
Mercredi 13 avril 20h
Jeudi 14 avril 20h
Vendredi 15 avril 20h
Samedi 16 avril 15h et 20h
Dimanche 17 avril 15h et 20h
Mardi 19 avril 20 h
Mercredi 20 avril 20 h
Jeudi 21 avril 20h
Vendredi 22 avril 20h
Dimanche 24 avril 15h et 20h
Lundi 25 avril 20 h
Mardi 26 avril 20h
Mercredi 27 avril 20h
Jeudi 28 avril 20h
Samedi 30 avril 15h et 20h
Tarifs
du lundi au jeudi et dimanche en matinée de 10 à 89 €
Vendredi soir et samedi soir: 11 à 98 €
Samedi en matinée: 8 à 71 €

 

Réservations ouvertes
par téléphone     01 40 28 28 40
du lundi au samedi de 10h à 19h
par Internet   www.chatelet-theatre.com
aux caisses   17, avenue Victoria 75001 Paris
du lundi au samedi de 11h à 19h

La 28ème nuit des Molières se déroulera le lundi 23 Mai sur France 2, sous l’égide du nouveau président : Jean-Marc Dumontet, avec Alex Lutz en Maître de cérémonie

onsort oupas018

La soirée se déroulera ainsi: tout d’abord une pièce de théâtre sera diffusée en direct, suivie de la cérémonie.

Voilà la liste des nommés (en rouge mon choix personnel, qui n’engage que moi!)

Molière du théâtre privé:

Fleur de Cactus au théâtre Antoine…………http://www.onsortoupas.fr/fleur-de-cactus-catherine-frot-irresistible-un-must-au-theatre-antoine-pour-une-serie-limitee-de-representations/

Les Cavaliers au théâtre La Bruyère

L’être ou pas, au théâtre Antoine

Qui a peur de Virginia Wolf au théâtre de l’Oeuvre

Molière du Théâtre public:

20.000 lieux sous les mers au thgéâtre du vieux Colombier

Ca Ira (1) fin de Louis au Théâtre des Amandiers- Nanterre

Lucréce Borgia à la Comédie Française

Vu du Pont au Théâtre de l’Odéon

Molière de la Comédie :

Fleur de Cactus de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, mise en scène de Michel Fau……..http://www.onsortoupas.fr/fleur-de-cactus-catherine-frot-irresistible-un-must-au-theatre-antoine-pour-une-serie-limitee-de-representations/

Les Faux British de Henry Lewis, Jonathan Sayer et Henry Shields théâtre Tristan Bernard  (actuellement au Théâtre St Georges)

Maris et femmes de Woody Allen, mise en scène de Stéphane Hillel

Momo de Sébastien Thiéry , mise en scène de Ladislas Chollat………….http://www.onsortoupas.fr/momo-cest-du-delire-avec-des-comediens-et-un-auteur-bourres-de-talent/

Molière de la création visuelle:

20.000 lieux sous les mers, mise en scène Christian Hecq et Valérie Lesort

Fleur de Cactus au théâtre Antoine

La Dame Blanche de Sébastien Azzopardi (aussi metteur en scène) et Sacha Domino, Théâtre du Palais Royal………….http://www.onsortoupas.fr/la-dame-blanche-une-nouvelle-forme-de-theatre-melange-de-thriller-et-de-fantastique-cest-au-theatre-du-palais-royal/

Un Certain Charles Spencer de et mise en scène de Daniel Colas, Théâtre Montparnasse…………http://www.onsortoupas.fr/un-certain-charlie-spencer-chaplin-c-est-au-theatre-montparnasse/

Molière du spectacle musical :

CATS au théâtre Mogador………http://www.onsortoupas.fr/cats-la-comedie-musicale-a-mogador-chimene-badi-dans-le-role-de-grizabella-du-28-avril-au-3-juin/

Irma La douce au théâtre de la Porte St Martin

Kiki le Montparnasse des années folles au théâtre de la Huchette

Les Fiancés de Loches au Théâtre du palais Royal

Molière de l’humour:

Alex Lutz

Laurent Gerra……http://www.onsortoupas.fr/laurent-gerra-a-lolympia-de-loin-le-plus-grand-et-le-plus-talentueux/

Sophie Aram

Stéphane Guillon

Valérie Lemercier

Molière du jeune public :

Aladin au Théâtre du Palais Royal

La petite fille aux allumettes au Théâtre du Gymnase

Pinocchio au Théâtre de l’Odéon

Raiponce et le Prince Aventurier au Théâtre de la Porte St Martin

Molière Seul en scène :

Ancien malade des hôpitaux de Paris théâtre de l’Atelier

Les Chatouilles (ou la danse de la colère) Théâtre du Petit Montparnasse

Maligne Théâtre de la Porte st Martin

Une vie sur mesure Théâtre Tristan Bernard

Molière du Comédien dans un spectacle Théâtre Public

Charles Berling (Vu Du Pont)

Christian Hecq (20.000 lieux sous les mers)

Denis Lavant (Les Fourberies de Scapin)

François Marthouret (Les affaires d’Octave Mirbeau)

Michel Vuillermoz (Cyrano de Bergerac)

Molière de la comédienne dans un spectacle Théâtre public:

Catherine Hiegel (Le retour du désert)

Dominique Blanc (Les Liaisons Dangereuses)

Francine Bergé ((Bettencourt Boulevard )

Isabelle Huppert (Phèdres »s »)

Molière du Comédien dans un spectacle Théâtre Privé:

Michel Aumont (Le roi Lear)……….http://www.onsortoupas.fr/le-roi-lear-une-performance-dacteurs-et-une-mise-en-scene-decalee-au-theatre-de-la-madeleine/

Michel Bouquet (A Tort et à raison)…….http://www.onsortoupas.fr/a-tort-et-a-raison-avec-michel-bouquet-cest-au-theatre-hebertot/

Michel Fau (Fleur de Cactus)

Wladimir Yordanoff ‘Qui a peur de Virginia Wolf)

Molière de la Comédienne dans un spectacle Théâtre Privé:

Catherine Frot (Fleur de Cactus)……………..http://www.onsortoupas.fr/fleur-de-cactus-catherine-frot-irresistible-un-must-au-theatre-antoine-pour-une-serie-limitee-de-representations/

Dominique Valadié (Qui a peur de Virginia Wolf)

Léa Drucker (Un amour qui ne finit pas)

Muriel Robin ( Momo)…………http://www.onsortoupas.fr/momo-cest-du-delire-avec-des-comediens-et-un-auteur-bourres-de-talent/

Molière du comédien dans un second rôle :

Didier Brice (A Tort et à raison)

Jean-Michel Dupuis (Le Mensonge)

Pierre François Garel ( Qui a peur de Virginia Wolf)

Sébastien Thiéry (Momo)…………..http://www.onsortoupas.fr/momo-cest-du-delire-avec-des-comediens-et-un-auteur-bourres-de-talent/

Thierry Lopez (Avanti!)………….http://www.onsortoupas.fr/avanti-une-excellente-comedie-aux-theatre-des-bouffes-parisiens/

Molière de la Comédienne dans un second rôle:

Anne Bouvier (Le roi Lear)………….http://www.onsortoupas.fr/le-roi-lear-une-performance-dacteurs-et-une-mise-en-scene-decalee-au-theatre-de-la-madeleine/

Béatrice Agenin (Un Certain Charles Spencer)……http://www.onsortoupas.fr/un-certain-charlie-spencer-chaplin-c-est-au-theatre-montparnasse/

Michèle Garcia (La dame Blanche)…………http://www.onsortoupas.fr/la-dame-blanche-une-nouvelle-forme-de-theatre-melange-de-thriller-et-de-fantastique-cest-au-theatre-du-palais-royal/

Raphaeline Goupilleau (La Médiation)

Molière de l’auteur francophone vivant :

Jean-Claude griumberg (L’être ou pas)

Joël Pommerat ( Ca ira (1) fin de Louis

Léonore Confino (Le poisson belge)

Michel Vinaver (Boulevard Bettencourt)

Sébastien Thiéry (Momo)……http://www.onsortoupas.fr/momo-cest-du-delire-avec-des-comediens-et-un-auteur-bourres-de-talent/

Molière du metteur en scène d’un spectacle Théâtre Public :

Christian Hecq et Valérie Lesort ( 20.000 lieux sous les mers)

Eric Ruf (Roméo et Juliette)

Ivo Van Hove  (Vu du Pont)

Joel Pommerat ( Ca ira (1) fin de Louis

Molière du Metteur en Scène d’un spectacle Théâtre Privé:

Alain Françon (Qui a peur de Virginia Wolf)

Eric Bouvron / Anne Bourgeois (Les Cavaliers)

Michel Fau (Fleur de Cactus)

Sébastien Azzopardi (La Dame Blanche)…………..http://www.onsortoupas.fr/la-dame-blanche-une-nouvelle-forme-de-theatre-melange-de-thriller-et-de-fantastique-cest-au-theatre-du-palais-royal/

Molière de la révélation féminine:

Andrée Bescond (Les Chatouilles)

Géraldine Martineau (Le Poisson Belge)

Mathilde Bisson (Fleur de Cactus)

Ophélia Kolb (La Médiation)

Molière de la révélation masculine:

Alexis Moncorgé (Amok)……….http://www.onsortoupas.fr/amok-de-stefan-zweig-avec-alexis-moncorge-cest-au-petit-theatre-de-poche-montparnasse/

Julien Dereims (Libres sont les Papillons)………….http://www.onsortoupas.fr/libres-sont-les-papillons-une-belle-piece-avec-un-comedien-epoustouflant/

Nicolas Martinez (Ca n’arrive pas qu’aux autres)……….http://www.onsortoupas.fr/ca-narrive-pas-quaux-autres-au-cafe-de-la-gare-delirant-dejante-un-vrai-coup-de-coeur/

Thierry Lopez (Avanti!)…………http://www.onsortoupas.fr/avanti-une-excellente-comedie-aux-theatre-des-bouffes-parisiens/

Dans cette catégorie j’ai du mal à choisir, tous 4 sont excellents, dans des registres différents, les deux premiers dans un registre plus dramatique, les deux autres dans la comédie. Tous le méritent!

Résultats le lundi 23 Mai en seconde partie de soirée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rating:

Max Casaban, un jeune inconnu se lance dans un one man show très très Gay….il fallait oser!

onsort oupas016

Si pour vous le mot gay, ou toutes ses autres appellations vous fait se hérisser les cheveux ou les poils, je doute que vous puissiez apprécier ce genre de spectacle. Mais si vous ne faites pas partie de la famille Boutin ou autre Frigide B, que votre horizon ne s’arrête pas aux ornières, alors venez tenter l’expérience au Comedy Club du théâtre du Gymnase. Max Casaban est clair, il est gay, et il ne fera pas dans la dentelle sur scène. Il appellera un chat un chat , ou donnera d’autres noms que je vous laisse le plaisir de découvrir. Je pense que c’est sa première expérience de la scène en solo, et on sent bien qu’il cherche encore un peu ses marques. Mais il ne manque pas de talent, et certains de ses sketchs sont hilarants, alors qu’il en rate d’autres et plus particulièrement les pastilles courtes. J’aurais préféré qu’il prolonge les moments réussis, comme la vieille campagnarde qui parle de son mari en épluchant ses légumes ou le plus réussi de tous, celui d’une démonstration exagérément allemande sur les homos. Alors que les sketchs de moins d’une minute qui pourraient être des vannes tournent court, la chute arrivant trop vite.

IMG_9356 IMG_9362 IMG_9364 IMG_9365

Certes je ne suis pas metteur en scène,  ni n’écris de spectacle, c’est pourquoi je pense au talent et au courage que l’on doit posséder pour jouer devant un public, certes acquis, la salle ayant majoritairement un public qui sait de quoi il s’agit. Certes on ne monte pas au  4ème étage du Gymnase sans savoir à quoi s’en retourner ( sans jeu de mots, ce serait trop facile), on vient entendre ce jeune homme nous parler de la culture gay, soit disant pour ceux qui ne la connaissent pas, mais avec une majorité de convertis à la cause…. Ce sont de beaux débuts, et je suis certain que Max va faire évoluer son spectacle, aller encore plus loin dans le délire ( avec la participation du public), oser encore plus, rallonger les meilleurs moments, enlever les temps morts pour en faire un texte de référence, passer au rythme supérieur, sous les conseils de son metteur en scène, Frédéric Fage. L’humour gay existe, il suffit de se souvenir du film  Pédale Douce, de la Cage aux Folles, de Gazon Maudit, ou au théâtre de Comme Ils Disent de et avec Pascal Rocher, pour voir qu’il y a un large public, et que l’humour , version gay au masculin ou féminin existe et qu’on l’apprécie.

IMG_9385 IMG_9384 IMG_9374 IMG_9371

Max Casaban est au Gymnase Comedy Club tous les mercredis à 20 h00 jusqu’au 29 Juin

Prix des places : 10€

TOUTES LES PHOTOS ET VIDÉOS (sauf affiche) @Guy Courthéoux / onsortoupas.fr

Tous droits réservés

 

 

 

Rating:

Un nouveau musical signé Stephen Sondheim au Chatelet pour une petite série de représentations.

onsort oupas009

On a pu découvrir : A Little Night Music, puis Sweeney Todd, et Sunday in the Park With George et enfin Into The Woods, voici une nouvelle découverte pour le public parisien, Passion, une des oeuvres les plus rares du compositeur.

Inspiré d’un livre d’un écrivain italien du 19ème siècle, Passion nous raconte l’histoire d’un homme qui tombe amoureux d’une femme laide, malgré sa laideur, que pourtant il n’arrive pas à supporter (Umberto Eco). Marqué par le film d’Ettore Scola Passion d’Amour, Sonheim a situé se situer entre la théatralité familière d’un musical et l’extravagance flamboyante d’un opéra, créant ainsi une oeuvre qui s’avère être un bijou lyrique. La partition enchaîne les envolées mélodiques pour exprimer, crescendo e appasionata les émotions extrêmes des personnages. Une fois encore merci à Jean-Luc Choplin pour son amour du musical et pour nous faire vivre des moments délicieux dans ce superbe théâtre qu’il dirige depuis quelques années!

Erica-Spyres-Clara-Ryan-Silverman-Giorgio-Bachetti-©Théâtre-du-Châtelet-Marie-Noëlle-Robert

Erica Spyres(Clara) & Ryan Silverman(Giorgio)

Passion 01a - Erica Spyres (Clara) -Ryan Silverman (Giorgio Bachetti) - ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert Passion 02 - ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert passion 03 - Ryan Silverman (Giorgio Bachetti) - ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert

Milan, 1863. Dans l’intimité d’une chambre, un couple vient de faire l’amour. Il s’agit de Clara, une femme mariée de la bourgeoisie milanaise, et Giorgio Bachetti, un jeune capitaine. Leur histoire n’est pas juste une liaison de plus mais une véritable passion. Giorgio annonce à sa maîtresse qu’il va être muté dans une garnison du nord de l’Italie, dans les montagnes. Clara est bouleversée. Ils promettent de s’écrire et de se voir aussi souvent que possible. Dans sa première  lettre. Giorgio raconte son installation dans la garnison où il est accueilli par les autres officiers. Au cours d’un de leurs repas chez son Colonel, il entend quelqu’un jouer du piano. Le Colonel lui explique qu’il s’agit de sa cousine Fosca, qui vit avec lui mais sort rarement de sa chambre, car elle est de constitution maladive. Elle passe ses journées à jouer du piano et à lire ce qui lui tombe sous la main – des ouvrages militaires le plus souvent…..

C’est à Fanny Ardant que revient la tâche ardue de mettre en scène cette oeuvre pour le théâtre du Chatelet, sous la direction musicale d’Andy Einhorn, dans des décors de Guillaume Durrieu, avec des interprètes prestigieux en tête desquels Natalie Dessay, mais aussi Shea Owens, Erica Spyres, Ryan Silverman, Karl Haynes, Roger Honeywell, Michael Kelly, Nicolas Garrett, Franck Lopez, Damian Thantrey, Matthew Gamble, Tara Venditi, Kimmy McLaren.

Passion 09 - Natalie Dessay (Fosca) - Ryan Silverman (Giorgio Bachetti) - ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert

Natalie-Dessay-Fosca-Ryan-Silverman-Giorgio-Bachetti-Erica-Spyres-Clara

Natalie Dessay (Fosca)   Ryan Silverman (Giorgio)-Erica-Spyres (Clara)

Natalie-Dessay-Fosca-Ryan-Silverman-Giorgio-Bachetti

Natalie Dessay (Fosca)  Ryan Silverman  (Giorgio)

C’était une véritable gageure que de transcrire ce magnifique film en un musical. Autre gageure, les lyrics sont en anglais, alors que le film était italien. On nage dans le drame, et cela se ressent dès le départ avec des décors très sombres, généralement un fond noir, avec des tombants foncés et quelques éléments, rares de décor, comme une table immense. Même dans la scène d’ouverture, qui se voudrait joyeuse, le noir domine  cette jolie scène où Clara (Erika Spyres) et Giorgio (Ryan Silverman) se déclarent leur flamme. Bien entendu le reste est dans ce ton plutôt lugubre, et il faut tout le talent des comédiens, chanteurs, pour qu’on garde tout son intérêt. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne manquent pas de talent. Natalie Dessay est impressionnante dans ce rôle d’une femme laide, Ryan Silverman a le rôle le plus difficile, qui doit évoluer tout au long de ce drame.

Passion 12b - Ryan Silverman (Giorgio Bachetti) - Charlotte Arnould (Fosca jeune fille) - ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert Passion 10 - Ryan Silverman (Giorgio Bachetti) - ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert

Toutes les photos : ©Théâtre-du-Châtelet-Marie-Noëlle-Robert

Dates des représentations
Mercredi 16 mars 20h
Vendredi 18 mars 20h
Samedi 19 mars 20h
Dimanche 20 mars 16h
Mardi 22 mars 20h
Mercredi 23 mars 20h
Jeudi 24 mars 20h
Tarifs
de 10 à 89 €

Réservations : par téléphone
01 40 28 28 40
du lundi au samedi de 10h à 19h
par internet
www.chatelet-theatre.com
aux caisses
17, avenue Victoria 75001 Paris
du lundi au samedi de 11h à 19h

 

Rating:

Les fans de WALKING DEAD ne voudront pas manquer ce prequel qui sort chez Universal.

3D FOURREAU BR_THE WALKING DEAD_OK

Je suis fan des Walking Dead, je dévore chaque saison avec un plaisir non dissimulé. Alors qu’en est-il de cette série qui se place chronologiquement avant. Les premières minutes du premier épisode sont époustouflantes. On se trouve dans une église désaffectée, un jeune mec se réveille, cherche sa copine, et ce qu’il va trouver ne ressemble plus à celle qu’elle était la veille au soir. Il s’enfuit à moitié nu en pleine rue, avant d’être embarqué par la Police. Qui est-il? Nick, le fils de Madison, qui  est drogué, et que les flics ne prennent pas au sérieux. Madison est conseillère d’orientation dans un lycée de Los Angeles. Depuis la mort de son mari, elle élève seule ses deux enfants : Alicia, excellente élève qui découvre les premiers émois amoureux, et son grand frère Nick.  Ils n’acceptent pas vraiment le nouveau compagnon de leur mère, Travis, professeur dans le même lycée et père divorcé d’un jeune adolescent. Autour de cette famille recomposée qui a du mal à recoller les morceaux, d’étranges comportements font leur apparition, la police tente de juguler les événements mais semblera vite dépassée.

ftwd1.1.1 ftwd1.1.3 téléchargement

Alycia Debnam Carey as Alicia, Frank Dillane as Nick, Kim Dickens as Madison, Cliff Curtis as Travis, Elizabeth Rodriguez as Liza, Lorenzo James Henrie as Chris, Ruben Blades as Daniel Salazar, Patricia Reyes Spíndola as Griselda Salazar and Mercedes Mason as Ofelia - Fear The Walking Dead _ Season 1, Gallery - Photo Credit: Frank Ockenfels 3/AMC

AMC_FEAR-S1_103_MakingOf_TheDog-800x450

Cliff Curtis as Travis, Kim Dickens as Madison, Alycia Debnam Carey as Alicia and Frank Dillane as Nick - Fear the Walking Dead _ Season 1, Gallery - Photo Credit: Frank Ockenfels 3/AMC

Cliff Curtis /Travis, Kim Dickens /Madison, Alycia Debnam Carey / Alicia et Frank Dillane /Nick – –

dead22f-1-web

Cette première saison ouvre de nouveaux horizons, avec des personnages attachants, et les premiers morts vivants, les premiers confinements, les premiers complots. C’est une vraie mise en place, et aucun doute, ils peuvent faire plusieurs saisons avant qu’on n’en soit aux premiers épisodes de l’autre série. Et, de plus, rien n’empêche désormais de faire bouger les protagonistes d’un pays à l’autre, et pourquoi pas d’un continent à l’autre. Le casting ne manque pas de piment. Si les adultes sont bien représentés, ce sont les ados qui sont en fait les héros, et qui sont le nerf de l’histoire.

Fear-the-Walking-Dead-Patient-Zero fear-the-walking-dead-frank-dillane-01 fear-the-walking-dead-episode-103-travis-curtis-935 fear-the-walking-dead-episode-103-travis-curtis-2-935 fear-the-walking-dead-episode-103-madison-dickens-3-935 fear-the-walking-dead-episode-103-liza-rodriguez-2-935 fear-the-walking-dead-episode-101-nick-dillane-2-935 fear-the-walking-dead-1

toutes les photos : @ Frank Ockenfels 3/AMC

Vous retrouverez l’intégrale en Bluray sur un double disque

6 épisodes en 291 mns, 2 mini bonus sur le second disque.

son : DTS-HD Master Audio 5.1 en français et anglais

sous titres : français uniquement

le bluray est en vente au prix de : 21.99€ chez Amazon

La bande annonce ( en version originale )

 

 

30 chanteurs, un orchestre symphonique, c’est le retour du musical le plus célèbre : LES MISÉRABLES

LES MISERABLES EN CONCERT - VISUEL PARIS + TOURNEE (© Copyright, Artist Bradley J. Parrish)

Les anglo saxons disent les MIZ , les français l’ont découvert, dans une mise en scène de Robert Hossein en 1981, créé par Alain Boublil et Claude-Michel Schönberg. Depuis, le musical est devenu le plus célèbre de tous les musicals, qui se joue sans interruption depuis 30 ans à Londres. Broadway lui a fait un triomphe, plus de 70 millions de spectateurs, chanté dans 44 pays et 22 langues. Le cinéma s’en est emparé il y a deux ans, et on ne s’en lasse pas. Je ne vous ferai pas la honte de vous présenter les Jean Valjean, Cosette, Javert ou les Thénardier. Si vous ne vous ne vous en souvenez pas: voilà des liens vers des articles sur ce site: http://www.onsortoupas.fr/les-miserables-le-concert/  ainsi que :http://www.onsortoupas.fr/les-miserables-le-bluray/ ). Depuis 1981, la France a accueilli les Miz en Français à Mogador, il y a 25 ans, puis en version anglaise, dans la nouvelle mise en scène il y a quelques années au Châtelet. C’est d’ailleurs la version musicale de 1991 , que vous verrez à Paris, avec l’Orchestre Victor Hugo Franche Comté.

 

La version concert  a été vue, elle aussi par des milliers de fans, qui fut enregistrée deux fois, en version anniversaire à Londres, la dernière version existe d’ailleurs en Bluray, mais c’est en anglais. Pour cette série de représentations françaises, ce sera la version chantée en français que vous pourrez applaudir, avec Xavier Mauconduit (Ténor: Valjean), Pierre Michel Dudan (baryton / Javert), Ita Graffin  (Soprano, Fantine), June Van Der Esch (Mezzo soprano Cosette), Jean-Christophe Born (ténor Marius), Christinia Koubbi (mezzo soprano , Mme Thénardier), Ronan Denois (baryton, Thénardier M), Maine André (mezzo soprano, Eponine) La distribution n’est pas encore terminée à ce jour.

 

LA TOURNÉE :      (BILLETTERIE OUVERTE)
FÉVRIER 2017
MARDI 28 MOUILLERON LE CAPTIF / VENDESPACE (20h) *
MARS 2017
MERCREDI 01 NANTES / ZENITH (20h) *
JEUDI 02 RENNES / LE LIBERTE (20h) *
SAMEDI 04 PARIS / PALAIS DES CONGRES (15h30 et 20h30) **
DIMANCHE 05 PARIS / PALAIS DES CONGRES (14h30 et 19h) **
MARDI 07 TOULOUSE / ZENITH (20h) *
MERCREDI 08 LIMOGES / ZENITH (20h) *
JEUDI 09 MONTPELLIER / ZENITH (20h30) *
VENDREDI 10 MARSEILLE / DOME (20h) *
SAMEDI 11 LYON / HALLE TONY GARNIER (20h) *
DIMANCHE 12 STRASBOURG / ZENITH (16h) *
MARDI 14 DIJON / ZENITH (20h30) *
MERCREDI 15 AMNEVILLE / GALAXIE (20h) *
JEUDI 16 NANCY / ZENITH (20h30) *
VENDREDI 17 ROUEN / ZENITH (20h30) *
SAMEDI 18 CAEN / ZENITH (20h) *
DIMANCHE 19 LILLE / ZENITH (16h) *

 

** Prix des places Paris (droit de location inclus)
Carré or : 89 € / Cat. 1 : 79 € / Cat. 2 : 67 € / Cat. 3 : 52 €
* Prix des places Province (droit de location inclus)
Carré or : 69 € / Cat. 1 : 59 € / Cat. 2 : 49 € / Cat. 3 : 39 €

locations ouvertes dans les points de vente habituels

 

liens vers des extraits audio :

‘’Le grand jour’’ (Alain Boublil, Jean-Marc Natel / Claude-Michel Schönberg)
https://soundcloud.com/lesmiserablesenconcert/le-grand-jour

‘’Seul devant ces tables vides’’ (Alain Boublil, Jean-Marc Natel / Claude-Michel Schönberg)
https://soundcloud.com/lesmiserablesenconcert/seul-devant-ces-tables-vides

‘’Rue Plumet : dans ma vie’’ (Alain Boublil, Jean-Marc Natel / Claude-Michel Schönberg)
https://soundcloud.com/lesmiserablesenconcert/rue-plumet-dans-ma-vie/s-4ICOk

‘’J’avais rêvé’’ (Alain Boublil, Jean-Marc Natel / Claude-Michel Schönberg)
https://soundcloud.com/lesmiserablesenconcert/j-avais-reve/s-SphZd

Rating:

Un spectacle joué à 100 à l’heure, un magicien des mots et des à peu près.

T10H_Affiche_Fouad_40x60cm_WEB-500x760

Après TRADER LE JOUR…COMIQUE LA NUIT qui s’est joué pendant 2 ans à Paris et en province et après qu’il ait assuré des premières parties comme celles de Caroline Vigneaux, Fouad l’ex trader devenu comédien humoriste remonte sur les planches avec son nouveau one man. Dans ce  nouveau spectacle  Fouad raconte  son parcours dans l’univers déjanté de la finance et les rencontres qui ont marqué sa vie : des collègues traders totalement« survitaminés », un professeur de théâtre , un coach de rugby fâché avec la langue française, sans oublier son père…. puis enfin les raisons qui l’ont amené à dire  »Adieu Wall Street ».

Photo sur scène

 

Ce comédien a réellement commencé son parcours en étant Trader, et il ne semble pas le moins du monde regretter sa conversion dans un domaine incroyable, et la galerie de portraits qu’il nous présente mérite vraiment le détour. C’est le roi des jeux de mots, plus ou moins  réussis. Personnellement j’adore cet humour à plusieurs degrés, et l’intelligence des propos. Peut-être ai-je retenu le pire, mais il m’est resté gravé et il y a de fortes chances que je le ressorte: Comment s’appelle le médecin des jeunes? le ‘jeuneécologue’ ( si vous le prononcez rapidement, avec un accent du bled…ça rendra mieux!)….bon certes ça semble idiot, mais je ne m’en suis pas encore remis! C’est une forme d’humour que j’apprécie, et franchement c’est une des rares allusions à ses origines. Les portraits au vitriol des mecs qui l’ont initié au trading, avec des substances inhalées sont parfaites. Il réussit à nous montrer ce qu’est ce monde un peu à part. Quant au rythme qu’il a donné à son spectacle avec la collaboration du metteur en scène ( qui se fait appeler Abel Mondo……encore un autre à peu près….et qui n’est en fait qu’un certain Fouad!). Vous l’avez compris, il faut ouvrir grand les oreilles pour ne manquer aucun jeu de mots, et ouvrir grand les yeux pour voir ses mimiques.

Photo sur scène2 5998-1-fouad-dans-adieu-wall-street-au-theatre-le-bout

Fouad, Adieu Wall Street, c’est au théâtre de Dix Heures, les lundis et mardis à 19.h00 jusqu’au 26 Avril 2016

prix des places 16€ et 11 € en tarif réduit.

le théâtre de dix heures c’est au 36 boulevard de Clichy, au métro Pigalle

 

Rating:

Du fantastique, de la science fiction, un cocktail détonnant et étonnant parfaitement dosé.

6291456744836

Roy (Michael Shannon) part en cavale pour protéger son fils Alton (Jaeden Lieberher), petit garçon aux pouvoirs mystérieux. D’où proviennent ces pouvoirs? quels sont-ils vraiment?  Voulant échapper à des fanatiques religieux et à la police, père et fils se retrouvent bientôt les proies d’une chasse à l’homme à travers tout le pays. Même les plus hautes instances du gouvernement cherchent à les neutraliser. Roy est désormais prêt à tout pour permettre à Alton d’accomplir son destin – quel qu’il soit et quels qu’en soient les risques. Roy trouve le chemin de la mère biologique d’Alton, Sarah (Kirsten Dunst) et se fait accompagner par son meilleur ami Lucas (Joel Edgerton), destiantion: l’inconnu. Sevier (Adam Driver) les protège à sa façon, mais quel est son rôle?

MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL

Beaucoup de questions auxquelles il est totalement certain que je ne répondrai pas dans cette chronique. Vous aurez la majorité des réponses au fur et à mesure que vous avancerez dans ce film. J’ai failli oublier un autre rôle important, tenu par Sam Shepard!

Ce que je peux vous dire, c’est qu’en 1h51, il n’y a pas une minute de trop. On rentre très vite dans le sujet, on suit les pérégrinations de ces héros (anti héros?) sur les routes vers un point détermine, sans que cela ne soit un road movie. Le réalisateur, Jeff Nichols, qui assure aussi avec son scénario béton nous prouve qu’il joue désormais dans la catégorie des grands, après nous avoir offert MUD et TAKE SHELTER. Ce film possède un énorme avantage. Tout le monde, sauf les très jeunes, peut le voir et se régaler de son suspense, des images, dont certaines en fin de film sont d’une beauté à couper le souffle. Un film admirable à tous points de vue.

MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL

film annonce :

 

 

Transcendanses a présenté le dernier ballet de la saison à Paris, très beau spectacle avec deux danseurs hors du commun.

onsort oupas014

En effet, Nicolas Le riche et Clairemarie Osta nous ont offert un spectacle mis en musique par Matthieu Chedid, Para-ll-èles, pour une petite série de représentations au Théâtre des  Champs Elysées. Un récit curieux qui permet aux spectateurs de plonger dans leur univers. En ouverture, ce que j’appellerai RUNNING, avec deux êtres, elle tout en blanc, contrairement à lui, tout dans les tons foncés. Ils symbolisent les énergies, les puissances de la condition humaine. On sent la complicité entre eux, l’amour. On passe du Running ou Loving, puis on entre plus dans la métaphore pour un final en étoiles. Des duos, des solos, les deux interprètes utilisent tous les ressorts de la danse contemporaine pour en faire un spectacle complet. C’est à Matthieu Chedid qu’on doit la partition originale pour cette création, partition composée et mixée dans son labo. Les éclairages de Jean-Michel Désiré laissent la part belle aux côtés sombres, pour qu’on discerne mieux les corps et les mouvements.

pola.tif

d92ffeae-6286-4a20-ab02-9ac96ad29ee0

Photos : Lisa Roze

1614007_461227804072208_4535439472033072869_o

de gauche à droite : Nicolas le Riche, Jean-Michel Désiré (lumières), Clairemarie Osta, Matthieu Chedid (musique), Olivier Bériot (costumes)

photo: Jean-Philippe Raibaud

Si vous n’avez pas trouvé de place pour cette série de représentations, nul doute que vous aurez d’autres occasions, entre autres avec les dates de la mini tournée à suivre :

24 mars 2016, 20h30 : L’Octogone, Théâtre de Pully – Suisse
25 mars 2016, 20h00 : Théâtre en Dracénie, Draguignan
5 avril 2016, 20h30 : Le Corum, Montpellier

 

En attendant d’autres dates, et la 3ème saison de Trancendanses.