Spectacles

Rating:

Après un  succès à Broadway en 2009, l’excentrique et macabre famille américaine, vedette  de séries télévisées et de BD, a  débarqué à Paris au Théâtre Le Palace.

Dans l’aile gauche d’une immense villa délabrée de style victorien vit une famille aussi macabre qu’ excentrique, la Famille Addams. La singulière Mercredi (Charlotte Hervieux) , princesse des ténèbres et fille aînée de la famille, est  devenue une jeune fille et elle tombe amoureuse d’un garçon, Lucas (Simon Gallant )qui, aux yeux de sa famille, aurait tous les défauts : doux, gentil et… totalement ordinaire ! Effrayée par la réaction possible de sa mère, la mystérieuse et fascinante Morticia (Lucie Riedinger) , Mercredi décide de confier le secret de son amour à son père Gomez Addams (Guillaume Bouchède) , forçant ce dernier à faire une chose qu’il n’a jamais faite de sa vie : ne pas révéler ce secret à sa Morticia chérie et adorée. Jusqu’au jour où… s’organise un dîner dans le manoir des Addams pour la présentation officielle du petit ami de Mercredi ! Il ne faut pas oublier l’extravagante grand mère (Stéphanie Gagneux) et surtout Fétide (Laurent Conoir) qui a une superbe voix! Quant au valet, Lurch (Vincent Gilliéron), dès qu’il apparaît on garde les yeux sur lui .

 

L’histoire n’est pas le point fort d’un musical, qui se doit de n’être que prétexte à chansons et à surprises en tous genres. ANDREW LIPPA  a écrit musique et livret de cette famille particulière qui évolue dans des décors superbes signés  MASSIMILIANO MERENDA, et une mise en scène de NED GRUJIC.

C’est une bonne surprise que ce musical hors normes actuellement et jusqu’au 6 janvier au Théâtre Le Palace à Paris

  • Du mercredi au samedi à 20h30
  • Matinées les samedis et dimanches à 17h00
  • Places de 23 à 65 €
  • Réservations : 01 40 22 60 00

 

Rating:

Créé en 1957, le chef d’oeuvre de JEROME ROBBINS, ARTHUR LAURENTS, sur une musique de LEONARD BERNSTEIN et un livret de Stephen SONDHEIM, revient à Paris sans avoir pris une seule ride

Tout le monde a vu le film, ce Roméo et Juliette des temps modernes, avec deux bandes rivales qui s’affrontent, Les Jets (qui sont nés en Amérique avec racines polonaises) et les Sharks (porto -ricains qui sont arrivés plus récemment). Un amour entre un Jets et une Shark (Tony et Maria), magnifiquement interprétés par Kevin Hack et Natalie Ballenger, va changer la donne. Des titres inoubliables comme Tonight, Maria, America (I Like to be in America), des danseurs exceptionnels, un orchestre dans la fosse, dirigé par Monsieur Donald Chan, et surtout une mise en scène et une chorégraphie vraiment efficace de Joey MCKNEELY, tous les ingrédients ont été réunis pour que cette tournée européenne soit une pure réussite. Et c’est bien le cas.

WEST SIDE STORY Photo:- Johan Persson

WEST SIDE STORY- photo :Johan Persson –

WEST SIDE STORY
Photo- Johan Persson –

En prime vous aurez la surprise de découvrir le nouveau rideau de scène de LA SEINE MUSICALE, commandée par Monsieur Jean-Luc Choplin à Nicolas Buffe.

Le rideau de Scène de LA SEINE MUSICALE, création :Nicolas BUFFE

Onsortoupas s’est déplacé discrètement dans la grande salle de La Seine Musicale pour quelques rencontres:

Tout d’abord Jean Luc Choplin, le maître des lieux :

Ensuite non pas les deux amoureux, mais Bernardo (Waldemar Quinones-Villanueva), le petit ami d’Anita, côté Porto Rico, qui parle de ce problème de racisme qui existe encore de nos jours:

Merci à Thibault pour son aide précieuse en traduction lors des entretiens en anglais

La charmante Anita ( Keely Beirne) nous parle de la première fois où elle a vu ce spectacle:

 

Cela ne vous a pas encore donné envie de voir ce spectacle?  alors voilà un premier extrait:

WEST SIDE STORY, c’est à LA SEINE MUSICALE jusqu’au 12 Novembre. Le spectacle est présenté dans sa version originale , en anglais, avec surtitrages.

Représentations du mardi au vendredi à 20h00, plus lundi 16/10 à 20h00, relache le 17/10, le samedi : 15h00 et 20h00, dimanche à 15 h00 avec soirée supplémentaire le 12/11 à 20h00

Prix des places : de 25 à 105 €

et  voilà un second extrait pour vous convaincre définitivement :

 

Après nous avoir donné un grand aperçu de son spectacle en cercle privé il y a quelques mois, revoilà ZIZE à Paris, et Zize Dupanier est vraiment très drôle…

Mais qui est donc Zize? Thierry Wilson, marié de longue date avec l’artiste Coccinelle, Zize se produit depuis longtemps dans le Sud de la France où elle a connu un succès grandissant. Il lui fallait donc ‘monter’ à Paris, et c’est chose faite puisqu’elle va se produire quelques mois à la Comédie Caumartin dans un spectacle délirant. Il nous fallait rencontrer ce personnage hors norme en voici les images.

entretien exclusif : Guy Courthéoux /onsortoupas.fr

 

Zize à la Comédie Caumartin,  jusqu’au 30 décembre, du mardi au samedi à 19.00

places de 21 à 34 euros, tarifs promotionnels : de 10 à 23€

Voir l’article paru précédemment sur le showcase de Zize :

Rating:

Inutile de revenir sur ce que j’ai déjà mis en ligne sur ce musical qui est vraiment plus qu’excellent.

Premier extrait :

 

Mais allons donc faire un tour sur la scène de Mogador, faufilons nous dans les décors et allons à la rencontre de celle qui a mis en scène avec un brio incroyable cette comédie musicale: Véronique Bandelier:

 

 

Le héros de la pièce, c’est sans conteste Danny Zuko, interprété par Alexis Loizon, un habitué des comédies musicales puisqu’on l’avait déjà vu dans le rôle de Geston dans la belle et la bête à Mogador, mais aussi au Comédia, dans Aladin, sans oublier un rôle dans la version film de la Belle Et La Bête des studios Disney:

 

 

Sa partenaire de charme, Sandy Dumbrowski est interprétée avec grâce par Alyzée Lalande, qui, elle aussi a déjà joué dans quelques musicaux à Mogador:

Avant la suite des entretiens, voilà un second extrait interprété par Alyzée Lalande,, l’adaptation française de Hoplessly Devoted To You, paroles de Nicolas Engel:

 

 

L’élément comique est un atout pour tout musical, ici ils sont en duo, avec la directrice de Rydell, Miss Lynch, interprétée par Céline Groussard:

 

 

Et enfin, le comique au masculin, lui aussi habitué des comédies musicales, puisqu’il était dans Circus Circus aux Folies Bergère, ainsi qua dans d’autres musicals à Mogador, dans le rôle d’Eugène : Alexandre Faitrouni:

et un dernier extrait : Grease is the world!

Toutes les vidéos @ Guy Courthéoux, vidéos musicales avec l’aimable autorisation du Théâtre Mogador, entretiens exclusifs par Guy Courthéoux pour onsortoupas.fr

Autres articles sur Grease, avec  autres extraits et autres interviews :

Rating:

Grease, c’est vraiment le top du top, c’est à Mogador, et à mon avis pour longtemps.

Des comédies musicales, des musicals, des adaptations des musicals de Broadway ou de Londres, en français, en anglais, j’en ai vu des dizaines, plus ou moins réussis, mais là c’est le Top!

Grease entre immédiatement dans le top 5 des meilleurs spectacles montés à Paris, de part une mise en scène vraiment efficace, des voix toutes aussi puissantes, fortes, justes, et ce des premiers rôles  comme Alexis Loizon ( Danny), Alyzée Lalande (Sandy), Yanis Si Ah (Kenikie), Céline Groussard (Miss Lynch), Alexandre Faitrouni (Eugéne), jusq’aux rôles moins connus, mais tout aussi importants pour le spectacle, comme Emmanuelle N’Zuzi (Rizzo), Sarah Manesse (Marty),  et tous les autres que je cite dans le désordre: Luna Chiqueville, Davis Sollazzo, Véronique Hatat, Astou Malva Gueye, Jérémy Petit, Florie Sourice, Doryan Ben… La présence sur scène d’un orchestre, sous la direction de Dominique Trottein, redonne du tonus à l’histoire, c’est la première fois qu’un orchestre se retrouve sur la scène de Mogador et c’est une réussite, avec des cuivres qui font revivre les années Grease. Qui ne se souvient de tubes comme Summernight, Tell Me more, Grease Lighning, You’re the one that I want?

Impossible de passer sous silence la mise en scène de Martin Michel qui a réussi le pari  avec Grease de redonner une nouvelle vie au musical créé par Jim Jacobs et Warren Casey. de superbes costumes, une adaptation fidèle grâce à Nicolas Engel, des décors flashy, bref tout a été mis en oeuvre pour que la ré-ouverture de Mogador soit un succès. La salle debout, chantant les titres les plus célèbres, la magie du spectacle a opéré, et la soirée fut des plus belles.

 

Photos lors des rappels @Guy Courthéoux /onsortoupas.fr

Grease c’est à Mogador du mardi au samedi à 20.00 précises avec matinées samedi et dimanche à 15.00.

Les tarifs varient en fonction des dates et horaires de 25 à 75€ .

 

 

Un seul en scène, seul avec deux batteries, Axel Auriant-Blot réalise une véritable performance, comme vous avez pu le lire dans l’article : (http://www.onsortoupas.fr/une-vie-sur-mesure-la-piece-de-cedric-chapuis-avec-axel-auriant-blot-comedienbatteur-fabuleux-cest-au-theatre-tristan-bernard/)

Cela méritait une rencontre avec ce jeune acteur/batteur. Voici l’entretien en intégralité!

Entretien réalisé par Guy Courthéoux en exclusivité pour onsortoupas.fr

Tous droits réservés

Représentations jusqu’au 30 Septembre à 21.00 et après le 7 Octobre ce sera à 19h00

du mercredi au samedi

places de 16 à 27€

Réservations au  01 45 22 08 40.

Rating:

Après vous avoir dit tout ce que je pensais de ce sublime spectacle qui a fait revivre toutes les années avec Sylvie Vartan, une deuxième soirée s’imposait

Reportage en photos sous l’objectif de Guy Courthéoux…

 

Si vous êtes très nombreux à cliquer….vous verrez encore plus de photos qui sont déjà prêtes

 

Merci encore Sylvie pour ces heures de bonheur pour tous vos fans!

 

Rating:

Sylvie Vartan fête 55 ans de chansons, mais elle a gardé la grâce de la jeunesse avec des titres inoubliables!

Un concert en deux parties, de chacune bien plus d’une heure, puisque le spectacle se termine vers 23.45, alors qu’il débute environ 3 heures plus tôt avec un court entracte.  Dire que la première partie est superbe  ne peut pas suffire. Sylvie, toute de blanc vêtue, enchaîne tube sur tube, en majorité des années 60, avec quelques titres du début des années 70. Certes elle aurait pu en rajouter des dizaines d’autres, mais elle a choisi un maximum de titres qui bougent, et la salle était plus que ravie. Vous donner la liste des titres est quasi impossible, elle interprète même des tubes en anglais. La seconde partie reprend en majorité les titres des années suivantes, quelques balades, et beaucoup de titres rythmés.

Ce spectacle vous donne la pêche, la salle chante, se trémousse, et en fin de chaque partie nombre de spectateurs se lèvent pour approcher l’idole. J’ai vu nombre de spectacles de Sylvie Vartan, mais jamais encore je n’avais assisté à une telle proportion de titres, non pas connus, mais de véritables tubes. Les fans de Sylvie Vartan vont adorer, et , sans nul doute, la tournée qui devrait suivre démontrera qu’une idole des jeunes dans les sixties, reste une idole pour tous, même 50 ans plus tard!

Bravo Sylvie, et un merci, du fond du cœur pour cette soirée, qui restera longtemps dans nos mémoires. Les 3 choristes et les 8 ou 9 musiciens dont 3 cuivres nous offrent un son comme on l’aime, puissant, vibrant, avec des éclairages signés vraisemblablement Jacques Rouveyrollis qui retiennent aussi toute notre attention. Vous l’avez compris: grande soirée, si vous voyez Sylvie Vartan pour des concerts non loin de chez vous, précipitez-vous, cela mérite amplement le déplacement!

 

TOUTES LES PHOTOS @Guy Courtheoux / OnSortOuPas.fr    Tous droits réservés

la liste des tubes :

1/ Quand tu es là
2/ My boyfriend’s back
3/ Chance
4/ C’est bon de vous voir
5/ Mister John B.
6/ Love has laid its hands on me

7/ Est-ce que tu le sais
8/ En écoutant la pluie
9/ Bye Bye Love
10/ Tous mes copains
11/ Danse-là, chante-là
12/ Il revient
13/ Gonna Cry
14/ La plus belle pour aller danser
15/ Dis lui qu’il revienne
16/ Par amour par pitié
17/ Comme un garçon
18/ Moi je danse / garde moi dans ta poche
19/ Da dou ron ron

20/ Danse ta vie
21/ Bye bye Leroy Brown
22/ Toi le garçon
23/ Ca va mal
24/ Solitude
25/ Qu’est ce qui fait pleurer les blondes
26/ Dieu merci
27/ Petit Rainbow
28/ Merveilleusement désenchantée
29/ Le piège
30/ Sensible
31/ Je n’aime encore que toi
32/ C’est fatal
33/ L’amour c’est comme une cigarette
34/ Je chante le blues
35/ La Maritza
36/Nicolas
37/ I don’t want the night to end
38/ Cheveux au vent

 

Rating:

Les fans de Sylvie Vartan, seront aux anges avec ce beau livre de Benoît Cachin : La Plus Belle Pour Aller Chanter

Près de 300 pages, qui retracent la carrière fabuleuse de Sylvie, avec des tonnes de photos dont certaines quasi introuvables, les photos de toutes les pochettes, les souvenirs de Sylvie sur chaque décade.

Ce qui est appréciable, c’est le regard de l’auteur sur la carrière de celle dont je peux me targuer d’être un fan depuis très longtemps. Pour infos, vous trouverez un entretien avec cette idole dans le N° 11 de Garçon, entretien que j’ai eu la chance de faire avec celle qui reste et restera la plus belle pour aller chanter:

Un grand merci à Daniel Millet pour la splendide photo qui illustre cet article!

Curieusement , bien que je me sois toujours intéressé à la carrière de Sylvie, ce livre m’a encore appris plein de choses sur sa discographie, comme un album pour les japonais au début des années 70, et en fait tous ses disques, en différentes langues dont l’Italien, et même ses albums enregistrés en public. Sylvie a vendu des millions d’albums et nous attendons déjà avec impatience un prochain album l’année prochaine, sans oublier les rendez-vous à l’Olympia dans les jours à venir:

Encore quelques pages pour vous donner un avant goût de ce très beau livre qui fait honneur à ma bibliothèque et que ceux qui aiment Sylvie Vartan vont se dépêcher de commander. Le livre édité chez Gründ est vendu 29.95€

Après les travaux de rénovation, Mogador ouvre à nouveau ses portes pour la création d’un musical avec GREASE, succès assuré!

 

Grease est un titre que tout le monde connaît, surtout pour le film de 1977 réalisé par Randal Kleiser, qui réunissait deux stars: John Travolta et Olivia Newton-John. Le film était tiré d’une comédie musicale , qui avait subi plusieurs transformations depuis sa création originale en 1969, sur une idée originale de Jim Jacobs, qui fut jouée pour la première fois à Broadway en 1972, et l’an prochain le film fêtera ses 40 ans….sans avoir vraiment pris de rides.

Vous entendrez 20 chansons, parmi lesquelles les tubes incontournables : You’re The One That I Want, avec certains titres en Anglais, d’autres en anglais et français et enfin d’autres totalement traduits en français.

Pour cela 28 comédiens sur scène, 8 musiciens , eux aussi sur scène, 40 changements de décors, et 200 costumes. Une équipe de 130 personnes travaille sur ce  musical. Explications sur la Genèse du spectacle par Nicolas Engel, qui a fait toute l’adaptation française de ce musical célèbre :

Vous voulez en savoir plus sur le côté technique, lumière son…petits entretiens dans la salle, sous la direction d’Eric Lousteau Carrere:

Il faut aussi parler des costumes, voilà donc quelques photos…qui vous donneront un aperçu:

La musique, c’est quand même ce qu’on attend le plus, surtout que pour la première fois les musiciens seront sur la scène de Mogador, le directeur musical, Dominique Trottein vous donne quelques explications sur la tonalité musicale :

Et enfin, il est normal de garder ce que l’on préfère pour la fin, voici deux extraits musicaux avec la troupe, dont un extrait avec la Troupe au grand complet!

Et la dernière vidéo , avec  la troupe au grand complet :

Pour terminer un avant goût de ce que vous pourrez voir bientôt, des entretiens avec les principaux artistes. Celui qui suit est l’entretien avec celui qui joue le meilleur ami de  Danny Zucko: Kenickie, interprété par un jeune homme plein de talent : Yanis Si Ah:

Toutes les photos et vidéos : @Guy Courthéoux /Onsort oupas.fr ( sauf visuel affiche!), tous droits réservés

Quelques infos pratiques: Grease, c’est au Théâtre Mogador et c’est à partir du 28 septembre!

du mardi au jeudi à 20.00 ( prix des places de 25 à 75 €)

vendredi  à 20.00 (prix des places de 29.50 à 99.50€)

samedi à 15.00 et 20.00 (places de 29.50 à 99.50€)

Dimanche à 15.00 (places de 29.50 à 99.50€)

Réservations à la caisse du théâtre, 25 rue de Mogador dans le 9ème :

CAISSE DU THÉÂTRE

Horaires d’ouverture
Lundi 12h00 – 19h00
Mardi 12h00 – 20h30
Mercredi 12h00 – 20h30
Jeudi 12h00 – 20h30
Vendredi 12h00 – 20h30
Samedi 12h00 – 20h30
Dimanche 12h00 – 16h00
Fermeture totale de la caisse et du plateau le 1er Mai 2018

Réservations par téléphone au 01 53 33 45 30

PLATEAU TÉLÉPHONIQUE

Horaires d’ouverture
Lundi 10h00 – 19h00
Mardi 10h00 – 19h00
Mercredi 10h00 – 19h00
Jeudi 10h00 – 19h00
Vendredi 10h00 – 19h00
Samedi 10h00 – 19h00
Dimanche Fermé