Archives

All posts for the month mai, 2018

C’est la 14ème édition des ETES DE LA DANSE avec 2 superbes programmes, du 25 Juin au 7 Juillet à la Seine Musicale

Du 25 au 30 juin 2018, Hommage à Jerome Robbins à l’occasion du centenaire de sa naissance avec 5 compagnies internationales avec une programmation inédite: NewYork City Ballet, Joffrey Ballet, Miami City Ballet, Perm Opera Ballet et Pacific Northwest Ballet (pour la première fois en France). 2 programmes, 8 représentations.

Jerome Robbins

Du 3 au 7 juillet 2018, Pacific Northwest Ballet de Seattle avec 8 chorégraphes contemporains : Alejandro Cerrudo, Ulysses Dove , William Forsythe , JessicaLang , Benjamin Millepied , Crystal Pite, Twyla Tharpet Christopher Wheeldon . 2 programmes, 6 représentations.
Les représentations seront accompagnées par l’Orchestre Prométhée.

Pou la 14ème édition du festival la célébration du 100 ème anniversaire de la naissance de Jerome  Robbins s’imposait comme une évidence. Ce merveilleux chorégraphe conjuguait  sensibilité à fleur de  peau avec un perfectionnisme sans concession jusque dans le plus petit détail, autant pour la création des  chorégraphies  de ses  ballets que pour leurs accompagnements musicaux, jusqu’à l’entrée sur scène des  danseurs. Pour cet Hommage à Jerome Robbins, Les Étés de la Danse est le seul festival au monde à présenter en  une semaine 5 compagnies  prestigieuses,  ayant à  leur répertoire des ballets de ce  chorégraphe génial. Un choix qui fût difficile à faire,  mais qui vous donnera l’occasion unique de voir huit  différents ballets créés par Jerome Robbins et dansés par, au total, plus de 150 grands danseurs des États Unis et de Russie.

 

HOMMAGE À JEROME ROBBINS
PROGRAMME 1

Avec les étoiles, solistes et corps de ballet des compagnies accompagnées par l’Orchestre Prométhée
Dances at a Gathering par le New York City Ballet

Durée : 60 minutes  Distribution : 10 danseuses et danseurs

Dances at a Gathering
New York City Ballet
Choreography by Jerome Robbins
Credit Photo: Paul Kolnik

Dances at a Gathering
New York City Ballet
Choreography by Jerome Robbins
Credit Photo: Paul Kolnik

Interplay par le Joffrey Ballet

Durée: 17 minutes  Distribution: 8 danseuses et danseurs

Joffrey Ballet-Interplay-
Photo by Herbert Migdoll

Joffrey Ballet-Interplay-
Photo by Herbert Migdoll

A suite of Dances par le New York City Ballet

Durée : 14 minutes Distribution : Solo

Glass Pieces par le Joffrey Ballet

Durée : 26 minutes Distribution : 42 danseuses et danseurs

GlassPieces-Joffrey Ballet-Company Dancers-Photo © Cheryl Mann

GlassPieces-Joffrey Ballet-Company Dancers- Photo © Cheryl Mann

Lundi 25 Juin; Mardi 26 Juin, Mercredi 27 Juin–20h00, ainsi que Mercredi 27 à 14h30

. Durée : 2h30 avec entracte et pauses

 

HOMMAGE À JEROME ROBBINS
PROGRAMME 2

Avec les étoiles, solistes et corps de ballet des compagnies accompagnées par l’Orchestre Prométhée

In the Night par le Miami City Ballet

Durée : 21 minutes Distribution : 6 danseuses et danseurs

Miami City Ballet-In The Night-
Photo by Kyl

Opus 19/The Dreamer par le Pacific Northwest Ballet

Durée : 24 minutes Distribution : 14 danceuses et danseurs

Pacific Northwest Ballet-Opus 19
Photo by Angela Sterling

PacificNorthwest Ballet-Opus19–Photo by Angela Sterling

Other Dances par le Miami City Ballet

Durée : 17 minutes Distribution : duo

OtherDances Miami City Ballet
-Photo © Alexander Iziliaev

OtherDances Miami City Ballet-
Photo © Alexander Iziliaev

The Four Seasons par le Perm Opera Ballet

Durée : 40 minutes Distribution : 50 danseuses et danseurs

Jeudi 28 Juin, Vendredi 29 Juin–20h00,  Samedi 30 Juin –14h30,–20h00.

Durée: 2h15 avec entracte et pauses

 

PACIFIC NORTHWEST BALLET
PROGRAMME 1

Tide Harmonic chorégraphié par Christopher Wheeldon

Durée : 21 minutes Distribution : 8 danseuses et danseurs

Pacific Northwest Ballet-Tide Harmonic-
Photo by Angela Sterling.jpg

Pacific Northwest Ballet-Tide Harmonic
Photo by Angela Sterling

Red Angels chorégraphié par Ulysses Dove

Durée : 13 minutes Distribution : 4 danseuses et danseurs

RedAngels-PNB-Lesley Rausch_Lucien Postlewaite
-Photo © Angela Sterling

Little Mortal Jump chorégraphié par Alejandro Cerrudo

Durée : 26 minutes Distribution : 11 danseuses et danseurs

Pacific Northwest Ballet-Little mortal jump
Photo by Angela Sterling

Emergence chorégraphié par Crystal Pite

Durée : 30 minutes Distribution : 38 danseuses et danseurs

Pacific Northwest Ballet-Emergence-
Photo by Angela Sterling

Pacific Northwest Ballet-Emergence-
Photo by Angela Sterling

Pacific Northwest Ballet-Emergence-
Photo by Angela Sterling

Mardi 03 Juillet–20h00,  Vendredi 06 Juillet –20h00,  Samedi 07 juillet –14h30,

Durée:  2h00 avec entracte et pauses

 

PACIFIC NORTHWEST BALLET

PROGRAMME 2

Her Door to the Sky chorégraphié par Jessica Lang

Durée : 21 minutes Distribution : 10 danseuses et danseurs

Pacific Northwest Ballet-Her door to the sky
Photo by Angela Sterling

Pacific Northwest Ballet-Her door to the sky
Photo by Angela Sterling

Pacific Northwest Ballet-Her door to the sky
Photo by Angela Sterling

Slingerland Duet chorégraphié par William Forsythe

Durée : 8 minutes Distribution : duo

SlingerlandDuet-PNB-Miles Pertl–Photo © Lindsay Thomas

Appassionata chorégraphié par Benjamin Millepied

Durée : 32 minutes Distribution : 6 danseuses et danseurs

Pacific Northwest Ballet-Appassionata
Photo by Angela Sterling

Pacific Northwest Ballet-Appassionata
Photo by Angela Sterling

Waiting at the Station chorégraphié par Twyla Tharp

Durée : 33 minutes Distribution : 21 danseuses et danseurs

Pacific Northwest Ballet-Waiting At The Station
Photo by Angela Sterling.jpg

Mercredi 04 Juillet– Jeudi 05 Juillet ,  Samedi 07 juillet –20h00,

Durée : 2h10 avec entracte et pauses

 

Pour toutes les représentations : Prix des places de  28 à 120 €

Réservations : laseinemusicale.com

 

Rating:

Et si on était des humains minuscules au milieu d’autres de taille normale?

Pour lutter contre la surpopulation, des scientifiques mettent au point un processus permettant de réduire les humains à une taille d’environ 12 cm : le “downsizing”. Chacun réalise que réduire sa taille est surtout une bonne occasion d’augmenter de façon considérable son niveau de vie. Cette promesse d’un avenir meilleur, décide Paul Safranek (Matt Damon) et sa femme Audrey (Kristen Wiig), à abandonner le stress de leur quotidien à Omaha , pour se lancer dans l’aventure Leisureland. C’est alors que Paul découvre un tout nouveau monde et réalise qu’un destin plus grand l’attend…

Christoph Waltz

Matt Damon & Hong Chau

Kristen Wiig p.

Rolf Lassgard

Rolf Lassgard & Søren Pilmark

Des acteurs célèbres au casting, en tête desquels Matt Damon et Christoph Waltz, mais aussi une vietnamienne franchement époustouflante : Hong Chau,. On retrouve aussi Udo Kier, Laura Dern, Kristen Wiig, Rolf Lasgard.

Le réalisateur Alexander Payne a co-écrit le scénario avec Jim Taylor, et il est évident que l’on parle d’un monde nouveau, au risque de l’invraisemblance.  Mais qui sous prétexte de frivolité nous donne quand même des leçons sur la Nature, en parlant d’une fin du monde proche sans nous montrer d’apocalypse pour autant. Mais bon, on a bien compris qu’il faut être écolo… On ne s’ennuie pas dans ce film qui est doté d’une très belle image.

Kerri Kenney

Matt Damon

Udo Kier

Christoph Waltz

Caractéristiques techniques du Bluray: Image: 2.39:1 Letterbox-

Durée:135mn

Audio : Anglais 7.1 DTS HD Master Audio / Français, Allemand, Italien, Tchèque, Polonais, Russe, Espagnol 5.1 Dolby Digital

Sous Titres : Anglais, Français, Allemand, Italien, Tchèque, Polonais, Portugais, Russe, Espagnol, Arabe, Malaisien, Chinois, Danois, Néerlandais, Finnois, Grec, Hindi, Hongrois, Islandais, Hébreu, Coréen, Norvégien, Roumain, Slovaque, Suédois, Thaïlandais,Turc

Bonus Blu-ray™ : Collaboration avec Alexander  Les acteurs  Une aventure visuelle  Une question de perspective  Ce sourire  Un problème mondial

la bande annonce :

 

 

Compagnie phare de la scène contemporaine israélienne, le Kibbutz Contemporary Dance Company (KCDC) est créée en 1973 par Yehudit Arnon (1926-2013) rescapée des camps de la mort.  Voilà une des oeuvres les plus symboliques qui sera présentée à Paris.

Rami Be’er y parle, à travers la danse, de l’amour de ses parents qui ont survécu à l’Holocauste, et du patrimoine culturel européen qu’ils lui ont transmis. Là, dans «les cavernes de la danse», il réveille des fragments de souvenirs de sa vie et de la culture qu’il a reçus de ses parents. Sur une scène partiellement éclairée par un lustre accroché au centre, il crée un univers sombre où on croit entendre des battements de coeur. Cette création met  en évidence le patrimoine architectural du père de Rami, l’un des architectes éminents ayant créé le concept du kibboutz au milieu des années 50, construit autour de l’idée d’une vie communautaire et d’égalité au sein d’une société unie et homogène. Rami Be’er présente une œuvre d’une grande force, un requiem à la fois abstrait, intemporel et universel tout en tissant des liens d’une grande finesse autour de sa propre histoire, de son intimité, de l’amour pour ses parents ainsi que du sentiment profond lié à leur perte.

Photo Eyal Hirsch

Photo Eyal Hirsch

Photo Eyal Hirsch

Rami Be’er, directeur artistique du Kibbutz Contemporary Dance Company (KCDC), est né au kibboutz Ga’aton en Israël, au sein d’une famille de musiciens. Il commence à jouer du violoncelle et entreprend aussi des études de danse avec Yehudit Arnon. Il rejoint la compagnie en tant que danseur et chorégraphe en 1980 et en prend la direction artistique en 1996. Il y crée plus de 50 chorégraphies, comprenant des œuvres devenues très populaires, dédiées aux enfants. Il reçoit également des prix en Israël et à l’étranger où ses créations sont unanimement acclamées et lui donnent une reconnaissance internationale.
De nombreuses scènes internationales font appel à lui dont Gratz Opera Ballet (Autriche), Batsheva Compagnie de Danse (Israël), Ballet National Hongrois, New Danish Dance Theatre (Danemark), Staatsballett Berlin (Allemagne), Ballet national de Reykjavik (Islande), Tanzcompagnie Oldenburg (Allemagne), Ballett Basel (Suisse), Ballet de l’Opéra de Poznan (Pologne), Ballet National Ballet Theatre de Brno (République Tchèque) parmi bien d’autres.
C’est un créateur complet car il conçoit également les décors, les lumières et parfois les costumes, Rami Be’er utilise un  mélange bien dosé entre le fond, la forme et l’esthétique. Son travail montre un voyage intérieur où chacun peut s’identifier. Il y offre une vision très personnelle sur le monde , laissant cependant toujours au public sa part d’interprétation. Pour lui, la danse est « une unité « , un langage universel qui relie individus, religions et cultures.

C’est au Théâtre de Paris, dirigé de main de maîtres par Richard Caillat et Stéphane Hillel que vous pourrez applaudir ce spectacle unique.

REPRÉSENTATIONS :

13, 14, 15 juin à 21h

16 juin à 15h et 21h

17 juin à 16h

RÉSERVATIONS :

01.48.74.25.37

www.theatredeparis.com

PRIX DES PLACES:

60€ (Carré Or), 45€, 35€, 25€, 15€

et une intro en anglais sur Mother’s milk:

 

Rating:

On remonte le temps et on va découvrir les premiers exploits de Han Solo et sa rencontre avec Chewbacca.

Si on devait remettre dans l’ordre les différents épisodes tournés de la saga à ce jour, celui-ci arriverait avant l’épisode IV ( le premier, tourné en 1977) vu qu’il nous présente le personnage de Han Solo, que tout le monde connaît sous les traits d’Harrison Ford. Cette fois il est jeune, fougueux, il a les traits d’un acteur encore peu connu :  Alden Ehrenreich. Il est très amoureux de Qi’Ra (Emilia Clarke), et va se retrouver aux côtés de Beckett, un trafiquant (Woody Harrelson) et de Lando Calrissian (Donald Glover) qui est un joueur plus que tricheur…Les autres rôles, dont celui du méchant Dryden Vos ( Paul Bettany) n’ont rien à envier aux 2 héros: Han Solo et Chewbacca, particulièrement : Val (Sandie Newton).

Donald Glover / Lando Calrissian

Alden Ehrenreich / Han Solo

Alden Ehrenreich / Han Solo & Joonas Suotamo / Chewbacca

Woody Harrelson / Beckett & Alden Ehrenreich / Han Solo

Joonas Suotamo  Chewbacca

.

Donald Glover  / Lando Calrissian

Le scénario a été coécrit par Lawrence Kasdan ( déjà scénariste sur L’EMPIRE CONTRE ATTAQUE et LE RETOUR DU JEDI ) qui a co-écrit ce Solo avec son fils Jonathan. Rien ne manque dans ce film de Ron Howard. L’humour, le suspense sont de mise, avec des scènes catastrophes comme la poursuite avec un train au début du film. Il y a juste un détail qui diffère toutefois, fini le déroulant au début du film avec la musique ultra célèbre de John Williams. On reconnaîtra de ci delà les notes célèbres, mais la partition est cette fois signée John Powell.

Paul Bettany / Dryden Vos

Emilia Clarke / QiRâ

Phoebe Waller-Bridge  / L3-37

The Millenium Falcon

.

Inutile de dire que les décors sont à tomber, que le scénario est béton et que l’on ne s’y ennuie pas un seul moment. Je dirai même que j’y ai pris autant de plaisir qu’à la découverte du premier film. Quant aux effets spéciaux, on sait bien qu’ils ne peuvent pas être ratés, et on en prend plein les yeux, sans que l’on s’en rende vraiment compte. C’est un plaisir de 2h17 que je ne voudrai certainement pas bouder! Privilégiez les version IMAX ou 3D, par exemple une des meilleures salles de Paris: la salle 10 du Pathé Beaugrenelle  avec le son Dolby Atmos

le film annonce :

 

 

 

2018 célèbre les 100 ans de la naissance d’Ingmar Bergman, un des plus grands réalisateurs cinéma de son temps.

TranscenDanses a décidé de réunir trois générations de chorégraphes suédois emblématiques de la danse « nordique » pour cette occasion : Mats Ek, Johan Inger et Alexander Ekman. Trois regards posés sur le cinéaste , trois hommages à ce grand maître dans l’art de l’analyse de la famille et du comportement humain, trois artistes qui souhaitent partager leur « esprit de famille » si rare et si précieux. Ingmar Bergman sera présent tout au long de cette soirée, grâce à l’oeil exercé de Bengt Wanselius (photographe historique et mémoire visuelle de l’intime du célèbre metteur en scène) et aux projections vidéo qu’il a conçues pour l’occasion. Un événement inédit et éphémère, réunissant la fine fleur du ballet suédois moderne.

Au programme de « DANCING WITH BERGMAN » Chorégraphies en premières françaises : MATS EK, ALEXANDER EKMAN, JOHAN INGER .
4 KARIN JOHAN INGER chorégraphie Interprété par Anna Herrmann, Nina Botkay, Olivia Ancona, Alva Inger Armenta  Musique Monteverdi .
THOUGHTS ON BERGMAN ALEXANDER EKMAN chorégraphie Solo interprété par Alexander Ekman Texte Ekman/Bergman Musique Frédéric Chopin .
MEMORY (2000-2018) MATS EK chorégraphie Interprété par Ana Laguna et Mats EK  Musique Niko Rölcke .

PARIS : DATES DE REPRÉSENTATIONS

Samedi 9 juin – 20h

Dimanche 10 juin – 17h

Lundi 11 juin – 20h
THÉÂTRE DES CHAMPS-ELYSEES 15 avenue Montaigne, 75008 Paris Tarifs : de 15€ à 95€
INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS

Théâtre des Champs-Elysées    01 49 52 50 50

http://www.theatrechampselysees.fr 
Un spectacle présenté dans le cadre de « TranscenDanses » au Théâtre des Champs-Elysées TranscenDanses est une coréalisation Productions Internationales Albert Sa rfati/Théâtre des Champs- Elysées

« DANCING WITH BERGMAN » EN TOURNÉE « Dancing with Bergman » sera également en tournée :

• 5 & 6 juin : Opéra d’Oslo – Première mondiale .

• 12,13 & 14 juillet à l’Opéra Garnier de Monaco.

• 2 septembre : Festival Bergman – Stockholm

Photo-Bengt-Wanselius-©-Bengt-Wanselius