Théâtre

VOTRE VOTE

Ceux qui aiment l’impro connaissent déjà COLORS qui entame sa 13ème année, et cette fois, pour la première fois, le spectacle mis en scène par Esteban Perroy se déroulera en streaming, en direct du Théâtre La Pépinière….sans spectateur dans la salle!

Vous allez me prendre pour un fou de vous parler d’un spectacle sans spectateur.

C’est à la fois faux et vrai. Explications; Il n’y aura personne dans la salle, seuls les protagonistes sur la scène, mais par la magie de la technologie et de la société comotheatre.live et de deux hommes de scènes : Wilfried Richard et Sébastien Toustou, vous allez pouvoir vivre ce spectacle sur votre canapé, en famille, entre amis, seul ou en grand nombre . Tout est permis. Tout le monde peut ‘venir’ et assister au spectacle. Tout simple, il suffit de se brancher sur le site comotheatre.live et accepter si vous en avez envie de brancher une caméra pour souffler un thème aux protagonistes sur scène, ou alors juste regarder. Qui seront ces comédiens d’impro? là j’ai la réponse. Tout d’abord un comédien chanteur avec un physique qui ne peut laisser personne indifférent : Tom Leeb,  qui n’a jamais fait dans l’impro. Il sera entouré de certains des membres de la troupe co dirigée par Esteban Perroy et Franck Porquiet aux côtés desquels : Camille Giry (Miss Cobalt),  David Garel (Mister Orange), Flavie Le Boucher (Miss Ruby), & Erwan Le Guen (Mister Chromatic / violoncelle). Interactions spectateurs en direct Julia Marras (Miss Champagne / Instagram) & Julien Tréfeu (Mister Blue / Facebook)

Une rencontre pour tout vous expliquer (soyons franc: pour que je comprenne et puisse vous en parler…) s’imposait.

C’est chose faite devant la caméra d’ONSORTOUPAS.FR avec Esteban Perroy et Franck Porquiet interrogés par Guy Courthéoux :

Je résume parce que maintenant j’ai tout compris (ou peu s’en faut)

Vous vous inscrivez sur le site : www.comotheatre.live  

Ensuite vous payez simplement 12 € que vous soyez seul ou 50… et vous pouvez vous régaler avec un spectacle que vous ne regretterez pas. En effet depuis 2008, 500 représentations, 100.000 + spectateurs, et à chaque représentation un talent comme : Marianne James, Kyan Khojandi, Bruno Solo, Benoit Solès, Sophie Forte, Elie Semoun, Emma De Caunes, Pascal Elbé, Baptiste Lecaplain, Isabelle Nanty, Arnaud Ducret, Bérénice Béjo, Oldelaf, Pascal Légitimus, Virginie Lemoine, Kev Adams, William Mesguich, Julien Courbet, Kemar, Nicolas Briançon, Zoé Félix, Mali de Tryo,  Michel Boujenah, Olivier Sitruk… et maintenant vous vous retrouvez devant votre écran le dimanche 7 juin  pour que le spectacle se déroule devant vos yeux à 21h00

Et si vous avez besoin de plus amples informations : vous regardez une deuxième fois la vidéo, puis vous allez sur le site comotheatre.live ou vous relisez ces lignes

Et ensuite rendez-vous chaque dimanche au Théâtre de la Pépinière, dans la salle, des que les théâtres seront ré-ouverts au public………….

une bande annonce? il suffit de demander:

et des extraits :

 

 

 

 

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

Il y a eu le film il y a une dizaine d’années où Isabelle Adjani donnait toute la mesure de son talent. Le réalisateur, Jean-Paul Lilienfeld a réécrit le teste pour l’adapter pour la scène, avec cette fois Gaelle Billaut Danno!

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette adaptation théâtrale est une réussite, et Gaelle Billaut Danno, comme tous les protagonistes, sauf un sont sur la scène de la première à la dernière minutes. Sans trop en dévoiler, nous nous retrouvons dans une salle de classe où l’impensable se produit. La prof, détestée par tous parce qu’elle porte la jupe, trouve une arme dans les affaires d’un de ses élèves. Unité de temps et de lieu, des dialogues qui font mouche, voilà une belle réussite à l’actif du Théâtre des Béliers Parisiens, qui décidément a une superbe programmation. Depuis quelques années, j’ai pu y voir quasiment tous les spectacles, et n’ai jamais été déçu. Et je ne l’ai pas été cette fois. Les comédiens s’en sortent  mieux que bien. On vibre du début à la fin, et même ceux qui auront vu le film, s’ils s’en souviennent encore, ne seront pas déçus; on est dans la salle de classe, tout proche des comédiens qui nous font tous vibrer dès les premières minutes. La scénographie de Frédéric Fage, le metteur en scène ne nous laisse aucun répit, et on sort époustouflé de la performance, étonné d’être  rentré aussi rapidement dans le jeu, ce qui est somme toute assez rare au théâtre.

Ne manquez donc pas cette JOURNÉE DE LA JUPE aux Béliers Parisiens.

Une rencontre avec la comedienne qui tient la pièce sur ses épaules s’imposait, voilà chose faite, en exclusivité au micro d’Onsort ou pas, avec Guy Courthéoux:

La journée de la Jupe, c’est du Mardi au Samedi à 21h00, et le Dimanche à 15h00

Tarifs : 20 et 37€ sur le site web : https://www.vostickets.eu/billet?ID=BELIERS_PARISIENS&SPC=14253

Location par téléphone au 01 42 62 35 00

 

Rating:
VOTRE VOTE

Doublement à l’affiche à Paris, Bruno Putzulu nous offre une adaptation théâtrale particulièrement réussie du roman LES RITALS de François Cavanna, à la Scène Parisienne. Et c’est vraiment bien!!

Bruno est toujours à l’affiche du Théâtre Hébertot pour 12 hommes en colère, et le voilà qui se retrouve aussi sur les planches de La Scène Parisienne, avec LES RITALS d’après le roman de François Cavanna. Belle performance pour ce comédien qui nous donne un presque Seul en  Scène puisqu’il est accompagné d’un accordéoniste, Grégory Daltin, en alternance avec Aurélien Noël. Vous allez vivre le récit de l’enfance d’un petit garçon dont le père est italien marié à une française. Ils vivent en banlieue parsienne au début du siècle dernier. Les Ritals c’est le vrai bonheur malgré le racisme, et Bruno Putzulu a su trouver l’essence dans l’adaptation qu’il a écrite de ce beau livre. On passe par toute une gamme de sentiments , en premier lieu le respect, l’amour filial, l’admiration du père, tout cela avec suffisamment d’humour, et de sentiments honorables.

Rencontre avec Bruno Puzulu pour un entretien exclusif avec Guy Courthéoux pour ONSORTOUPAS.FR:

J’ai vraiment été bouleversé par ce spectacle qui dure environ 1h20. Le texte, l’interprétation, la mise en scène qui laisse la belle place à l’auteur comédien, et signée Mario Putzulu, comme quoi on peut en faire de belles choses en famille. C’est toujours un véritable plaisir de se retrouver dans un théâtre, sans avoir la moindre idée de ce qu’on va voir ( et c’est ainsi que je vois la quasi totalité des pièces, des films, des opéras, des ballets que j’ai la chance de voir) et en ressortir avec des images dans les yeux, des sentiments qui nous touchen pendant toute la durée de la représentation. Voilà pourquoi j’aime ce que je fais, pour des découvertes comme celle-là, qui ne peuvent laisser personne indifférent!

LES RITALS c’est au Théâtre de  La Scène Parisienne  du jeudi au samedi à 21h00 et dimanche à 18h00

Places 15€ et 25€

Réservations : 01 40 41 00 00

ou www.tlsp.paris

 

retrouvez Bruno Putzulu dans l’entretien qu’il nous avait offert pour 12 hommes en colère :    http://www.onsortoupas.fr/12-hommes-en-colere-au-theatre-hebertot-entretien-avec-le-jure-n-8-bruno-putzulu/

Rating:
VOTRE VOTE

Les occasions de rire sont vraiment rares, profitons en avec COMME UN BOOMERANG, actuellement à l’Apollo Théâtre. Cette pièce de et avec Franck Le Hen est une réussite totale.

Si vous avez vu (et aimé) ‘Bonjour l’ivresse’ ou ‘les Homos préfèrent les blondes’ vous connaissez l’humour de Franck Le Hen, qui avait aussi été sur l’aventure de ‘Revenir un jour’ , l’histoire d’un boy’s band, et il ne faut pas oublier ‘La Famille est dans le pré,’ qui avait fait de belles soirées au Théâtre Edgar. Et je n’ai pas cité tout. Vous l’avez d’ores et déjà compris, je suis un grand amateur, pour ne pas dire fan de ce que fait Franck Le Hen, que ce soit en tant qu’auteur ou en tant que comédien.

Cette fois on reste dans la verve de ses 2 plus grands succès, avec cette comédie au rythme rapide: Comme Un Boomerang. L’histoire en quelques mots, comme sur le flyer : Après une rupture douloureuseavec sa petite amié Laetitia (tiens un prénom qu’on entend rarement…), Eric (Axel Huet) se jette sur les plans de quelques heures comme on en trouve sur des tas de sites ou d’applications, dont je vous fais grâce et ne les citerai pas! C’est avec la complicité de son colocataire Ben (Franck Le Hen) qu’ ils ont mis en place une technique pour se débarasser de celles qui veulent à tous prix rester pour la nuit : Le GIRLBUSTER. Mais un grain de poussière va empêcher la machine de tourner rond.

Voilà, le tableau est mis en place, laissons maintenant Franck Le Hen s’exprimer en exclusivité pour ‘ONSORTOUPAS.FR’, devant la caméra de Guy Courthéoux:

Dois-je vraiment ajouter qu’on s’amuse et pas qu’un peu avec cette pièce courte, environ 65 minutes. en ces temps où on ne parle que de virus, de problèmes politiques , d’élections, où on a plus qu’envie de se détendre, de rire, de tout oublier, et il faut remercier Franck et toute l’équipe :Cyril Garnier POUR la mise en scène éclatée, les comédiens, Axel Huet, Florence Fauquet, Laurie Marzougui, qui nous entraînent dans ces aventures totalement rocambolesques qui déclenchent les rires .

Comme Un Boomerang, c’est à l’Apollo Théâtre 18 rue du Faubourg du Temple, proche du métro République, les jeudis, vendredis et samedis à 20h00

Toutes les photos : Sandra Sanji

Réservations au 01 43 38 23 26 et sur www.apollotheatre.fr

Places de 16 à 26€

Rating:
VOTRE VOTE

Après avoir été créé l’an dernier à Avignon, ce MARIE DES POULES, GOUVERNANTE CHEZ GEORGE SAND arrive toute auréolée sur la scène du Petit Montparnasse.

Il faut le dire tout net : cette pièce est un véritable bijou, un chef d’oeuvre comme on en voit rarement. Signée Gérard Savoisien, à qui on doit déjà MADEMOISELLE MOLIERE qui avait aussi  connu un franc succès au théâtre Rive Gauche, on reste dans la mémoire des grands auteurs ou écrivains. Ils ne sont que 2 sur scène, et pourtant ils jouent plusieurs personnages comme vont nous l’expliquer les 2 comédiens devant la caméra d’ONSORTOUPAS.FR:

Vu que Béatrice et Arnaud ont annocé Gérard Savoisien, le voici à son tour devant la caméra:

Voilà le théâtre comme on l’aime. Un texte subtil et intelligent qui nous raconte une histoire vraie et que nous avions peu de chance de connaître jusqu’à ce que Gérard Savoisien nous en conte l’histoire, certes romancée, mais ô combien admirable. Lorsque j’ai découvert la pièce, je m’attendais à voir quelque chose qui allait me plaire, mais la vérité est autre. Dès les premières secondes je suis entré dans la pièce, j’ai adoré de bout en bout. Les comédiens méritent plus que des éloges, la mise en scène d’Arnaud Denis permet à Béatrice Agenin de montrer toute l’étendue de son talent. La salle ne s’y est pas trompée qui a fait une ovation debout au final. On ne s’y ennuie pas une seconde, et on se perd pas dans les différents rôles qu’interprête Béatrice Agenin.

Toutes les Photos @ Fabienne Rappeneau, tous droits réservés. 

Je ne peux que vous conseiller d’y courir avant que la pièce ne rafle plusieurs ‘Molière’, vu qu’elle n’est programmée, à ce jour que jusqu’à la fin de la saison dans ce petit écrin qu’est le Petit Montparnasse. certte pièce est bien mieux qu’une réussite, c’est peut-être, en tous cas à mon humble avis, la meilleure pièce à l’affiche actuellement.

Toutes les Photos @ Fabienne Rappeneau, tous droits réservés.

Marie des Poules au Petit Montparnasse, du mardi au samedi à 19h00, avec une matinée le dimanche à 17h00.

Prix des places : 20 et 36€ avec 10€  pour les moins de 26 ans (+2€ si réservation par internet ou téléphone au 01 43 22 77 74)

Réservations sur internet : www.theatremontparnasse.com

 

Rating:
VOTRE VOTE

Deux  auteurs qui savent manier les mots et des comédiens qui s’en donnent à coeur joie : voilà LE MUGUET DE NOËL actuellement à l’affiche du Théâtre Montparnasse.

Après un succès considérable tant à Paris qu’en tournée en France, Sébastien Blanc et Nicolas Poirier que nous avions rencontrés pour « 2 mensonges et une vérité » ont décidé de garder l’équipe gagnante, pour une nouvelle comédie, Le Muguet de Noël qui est à l’affiche du Théâtre Montparnasse depuis quelques jours. Outre 2 des comédiens, Lionnel Astier et Frédéric Bouraly, Jean-Luc Moreau est toujours de la partie qui assure la mise en scène.

Mais qu’est-ce que ce Muguet de Noël, une nouvelle « race » de fleurs? Le mieux est de poser la question aux deux héros, qui vont certainement vous éclairer:

Une fois encore les rires fusent dans la salle, et les surprises ne manqueront pas. Comme vous pouvez vous en douter, on ne va pas vous en dévoiler trop, parce que les surprises doivent le rester. Tous les comédiens, en plus des 2 qui se sont retrouvés devant notre caméra sont formidables,  Jean-Luc Porraz et Alexie Ribes forment ce quatuor de choc.  Les dialogues sont incisifs, qui font mouche à tous les coups. Voilà la comédie comme on l’aime, et le public ne me contredira pas. Particulièrement parce qu’en ce moment les occasion de rire sont bien rares. Saluons, une fois de plus les superbes éclairages oeuvres de monsieur Jacques Rouveyrollis!

 

Toutes les photos : @ J STEY

Représentations du mardi au samedi à 20h30, matinées samedi à 17h00 et dimanche à 15h30

Places : 20€ 38€, 52€, 60€

mopins de 26 ans, les mardis mercredis et jedi selon disponibilité : 10€

Théâtre Monparnasse 31 rue de la Gaité à Paris

locations au 01 53 22 77 74

la bande annonce :

 

Rating:
VOTRE VOTE

Patrice Laffont, homme lié à de nombreuses émissions télé, mais aussi au théâtre. Le revoilà sur la scène du Petit Gymnase dans LE DERNIER CARTON.

La fin d’un déménagement, un homme de télé, connu pour ses rubriques littéraires déménage . il ne reste qu’un dernier carton  que le dernier déménageur doit descendre dans le camion. Tout semble opposer ces deux hommes, et je ne vous dévoilerai certainement pas ce qui va se passer. Les deux protagonistes sont excellents (Patrice Laffont et Michaël Msihid) qui vont vous surpendre plus d’une fois dans cette pièce écrite par Olivier Balu, un jeune auteur qui a déjà écrit deux comédies (Les zoonarchistes, Supermoi ainsi que Archibald et les zoomates contre Monsieur Mougeot) ainsi que des spectacles pour enfants. La mise en scène, efficace est signée Laurent Ziveri.

lautrecphoto.com

.lautrecphoto.com

J’avais très envie de rencontrer Patrice Laffont, dont la carrière est exemplaire, et voici chose faite comme vous allez pouvoir le découvrir ci-après!

Comme vous pouvez en juger, c’est un grand Monsieur que ce Patrice Laffont, et je ne peux que souhaiter longue vie à sa pièce et le découvrir aussi dans la nouvelle pièce d’Olivier Balu : Tchoup Tchoup!

lautrecphoto.com

Dernier Carton, c’set au Théâtre du Gymnase les lundis, mardi et mercredi à 20h00

jusqu’au 1er avril

Durée 1h15

Réservations : 01 42 46 79 79  ou  http://theatredugymnase.paris/dernier-carton/ 

https://www.lautrecphoto.com

https://www.lautrecphoto.com

Rating:
VOTRE VOTE

Monsieur Alexis Michalik est un  des auteurs actuels les plus en vogue, avec pluseiurs pièces à l’affiche, toutes avec un succès non démenti. Voici la reprise en continuation de INTRA MUROS au Théâtre La Pépinière, pour sa troisième saison.

Richard, un metteur en scène sur le retour, vient dispenser son premier cours de théâtre en centrale, donc en univers carcéral! . Il espère une forte affluence, qui entraînerait d’autres cours – et d’autres cachets – mais seuls deux détenus se présentent : Kevin, un jeune chien fou, et Ange, la cinquantaine mutique, qui n’est là que pour accompagner son ami. Richard, secondé par une de ses anciennes actrices – accessoirement son ex-femme – et par une assistante sociale inexpérimentée, choisit de donner quand même son cours…

Toutes les Photos : @ François Fonty

Les comédiens sont tous excellents qui jouent en alternance : Christopher Bayemi, Chloé Berthier, Raphaèle Bouchard, Hocine Choutri, Johann Dionnet, Jean Fornerod, Sophie de Fürst, Jean-Louis Garçon, Ariane Mourier, Arnaud Pfeiffer, Fayçal Safi, Marie Sambourg, Léopoldine Serre  ainsi que les musiciens en alternance :  Raphaël Bancou, Sylvain Briat, Raphäel Charpentier et Mathias Louis.

Un huis clos avec son lot de surprises, comme toutes les oeuvres de l’auteur, INTRA MUROS est un superbe moment de tghéâtre, au même titre que les oeuvres les plus connues d’Alexis Michalik ; EDMOND ( actuellement au Théâtre du Palais Royal), LE CERCLE DES ILLUSIONISTES ( au Théâtre de l’Oeuvre), mais on sait que ses oeuvres se jouent régulièrement, comme Le Porteur d’histoire.On a pu le voir aussi en tant que comédien, avant qu’il ne connaisse la gloire avec ses pièces.

Admirable que de nous offrir ce huis clos en centrale ( pour les non initiés, la centrale est une prison pour les incarcérés purgeant de longues peines). En 90 minutes, on change d’univers et on rentre dans le vif du sujet. on s’intéresse aux personnages, on vibre avec eux, et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on passe un excellent moment, comme avec toutes les oeuvres d’Alexis Michalik, qui a bien entendu mis en scène cette pièce.

Rencontre avec un des comédiens de la distribution actuelle : Arnaud Pfeiffer, pour un entretien exclusif pour on sortoupas, avec Guy Courthéoux:

la bande annonce :

et quelques extraits :

 

Du mardi au samedi à 19h
Matinée le samedi à 16h
Durée 1h40 environ

Relâches exceptionnelles :
Jeudi 9, vendredi 9 et samedi 10 janvier 2020  et  Jeudi 27, vendredi 28 et samedi 29 février 2020

ACHETER VOS PLACES PAR TELEPHONE
AU 01 42 61 44 16

Prix des places : de 12 à 40€

Rating:
VOTRE VOTE

Feydeau , légèrement revu et corrigé, s’installe au Théâtre Edgar et c’est rien que du bonheur!

Une pièce pas trop connue de Feydeau, adaptée avec bonheur par Emmanuelle Hamet, et c’est un excellent moment de théâtre et de rires au Théâtre Edgar. Décidémment Luq Hamett  sait choisir les pièces qui sont à l’affiche de son théâtre, qu’il dirige depuis quelques années boulevard Edgar Quinet dans le 14ème, à 2 pas de la célèbre rue de la Gaité. Après avoir  créé de nombreux spectacles, il a choisi cette fois de monter un ‘classique’  du théâtre. On le sait, à l’époque de sa création, les pièces étaient plus longues pour bien des raisons, alors que maintenant la durée idéale est de 90 minutes. C’est pourquoi l’adaptation est géniale, qui garde l’histoire, et qui fait mouche à tous les coups avec l’intervention de tous les comédiens : Luq Hamett, David Martin, Gwenola de Luze, Nadège Lacroix, Jean_Marie Lhomme, Sylvain Katan, Thomas Vernant, et, en alternance: Eric Massot qui remplacera Luq pendant quelques représentations en Novembre et Décembre.

Ne vous y trompez-pas, on rit énormément, cela bouge, les portes s’ouvrent sans claquer et on passe de délicieux moments, seul, à 2, à plus,  en famille. Bref de quoi plaire à tous les publics.

 

Rencontre avec le maître des lieux, Luq Hamett, et un des comédiens de CIEL MA BELLE MERE : David Martin, avec une surprise au final…

Vous avez entendu ce qu’il fallait entendre concernant la pièce, donc inutile de faire doublon. Vous avez bien compris que c’est une bonne adresse pour rire,. Quant au détails sur les horaires (une semaine sur 2 : à 19h00 et la semaine suivante à 21h00, avec des matinées selon les semaines : le mieux est de vous rendre sur se site du théâtre où vous trouverez tous les détails : https://www.theatre-edgar.com/

Vous pouvez aussi appeler le théâtre pour renseignements et réservations : 01 42 79 97 97

la bande annonce :

 

 

 

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

Entendre une salle rire, c’est toujours quelque chose de communicatif, et c’est une fois encore vérifié avec ce Père ou Fils, au Théâtre de la Renaissance

Bertrand et Alexandre Delorme, le père et le fils ne se voient quasiment jamais. Des relations  dégradées et qui n’ont jamais vraiment existées entre eux. Mais le père décide de venir voir le fils, et ils vont vivre un week end particulièrement incroyable, vu qu’ils vont se retrouver dans le corps l’un de l’autre. Le problème est que Bertrand est en pleine campagne électorale, et qu’Alexandre a prévu une virée surprise avec sa fiancée. Vous imaginez bien que les quiproquos vont aller bon train. Mais tout n’est pas si mal que cela pourrait sembler l’être puisque le père et le fils arrivent enfin à se comprendre, et que l’arrivée de la mère d’Alexandre sera prétexte à de nouvelles vagues de rires. Sans oublier l’arrivée d’une jeune journaliste politique bien en vogue, qui n’en ratera pas une pour montrer ce qu’elle sait faire pour son métier!

Tout cela se déroule à une vitesse incroyable. Vous riez de bon coeur, et déjà on vous offre une nouvelle occasion de vous amuser qui arrive dans la foulée. Il faut bien avouer que les deux personnages du père et du fils interprétés par Patrick Braoudé et Arthur Jugnot sont vraiment cocasses, et quelle belle occasion pour ces comédiens de montrer leur savoir faire. Dans cette série d’éloges, il ne faut surtout pas oublier Catherine Hosmalin, qui, certes, ne leur vole pas la vedette, mais que le public adore, et qui arrive à nous surprendre. Les autres comédiens sont tous au diapason : Flavié Péan, Julien Personnaz et Laurence Porteil.

La mise en scène co-signée David Roussel et Arthur Jugnot ne vous offrira aucun temps mort. Préparez-vous à rire pendant 1h30.

Un bonheur n’arrivant jamais seul, Onsortoupas.fr a eu la chance de rencontrer les deux principaux protagonistes :

Père ou Fils, c’est au Théâtre de la Renaissance, 20 blvd St Martin 75010 Paris

du mardi au samedi à 21h00

matinées : samedi et dimanche 16h30 **

Prix des places : de 15 à 59€

Réservation : 01 42 08 18 50

la bande annonce :