Cinema

Rating:
VOTRE VOTE

Voilà le film qui nous rassure sur la science fiction au cinéma, et sur l’adaptation du célèbre roman de Franck Herbert au cinéma, du grand art!

DUNE raconte l’histoire de Paul Atreides, jeune homme aussi doué que brillant, (Timothée Chalamet) voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement. Car s’il veut préserver l’avenir de sa famille et de son peuple, il devra se rendre sur la planète la plus dangereuse de l’univers – la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse au monde, capable de décupler la puissance de l’humanité. Tandis que des forces maléfiques se disputent le contrôle de cette planète, seuls ceux qui parviennent à dominer leur peur pourront survivre…

L’histoire de Dune débute en l’année 10191!  après que fut fondée la  Guilde Spaciale. L’univers connu est régi par un emprereur , qui exerce son pouvoir total sur la multitude de planètes de l’Imperium, un  empire qui s’étend sur des centaines de mondes dans la galaxie. Mais, on ne trouve l’EPICE que sur la planète  Arrakis, la          « planète des sables » que ses habitants autochtones appellent « Dune ». Cette épice est la seule qui permette des voyages intergalactiques sans risque de se perdre.

J’avais dévoré le roman lors de sa sortie en France, premier de plusieurs tomes parus. J’en gardais un souvenir très fort. Je m’étais précipité lors de la sortie du film de David Lynch en 1984, et, curieusement le seul pays où il a connu un certain succés fur la France, échec commercial partout ailleurs dans le monde. cette fois aucun souci à se faire pour Denis Villeneuve. Ce qu’il nous offre est un véritable diamant. Des décors superbes ( la majorité ayant été tournée en Jordanie), et surtout un scénario que l’on comprend vraiment. Sans oublier les interprêtes. Certes Timothée Chalamet est bouleversant que je mets déjà en tête de liste pour des prix d’interprétation, oscars etc. Il est de toutes les scènes, omniprésent, aux côtés de celle qui joue sa mère : Rebecca Fergusson. Au générique, des noms célèbres : Oscar Isaac, Jason Momoa, Stellan Skarsgard, Josh Brolin, Javier Bardem, Charlotte Rampling, dans des rôles nettement moins importants.

Seul regret, et ce n’en est pas vraiment un : il va falloir attendre quelques mois avant de voir la deuxième partie ( et pourquoi pas une 3ème, cela nous ferait triple dose de bonheur au cinéma). pour cette première dose : 2h6 de bonheur!

 

Toutes les photos : @Warnerbros pictures

Certes on va rester sur sa faim parce que ce qui nous est proposé n’est que la première partie. Mais c’est à couper le souffle! Surtout si vous voyez le film dans une grande salle. Je ne peux que vous conseiller pour les salles parisiennes : La salle Dolby Atmos du Pathé beaugrenelle, avec son écran géant, qui rest le must des must pour moi, mais aussi les salles IMAX, comme le salle Dolby Atmos du Pathé beaugrenelle ou le Pathé la Villette, Pathé Belle Epine, Quai d’Ivry ou Disneyland! Il y a de très nombreuses salles dans toute la France vous pouvez y aller sans risque de regretter d’avoir acheté votre place. Je crois que c’est un des meilleurs films de scince fiction que j’ai pu voir, aussi fort qu’un 2001 l’odyssée de l’Espace, ce qui n’est pas peu dire!

le film annonce :

et en version française:

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

Pierre Niney est vraiment un comédien fantastique. Après avoir fait rire récemment avec OSS 117, le revoici dans un rôle aux antipodes pour BOITE NOIRE.

Que s’est-il passé à bord du vol Dubaï-Paris avant son crash dans le massif alpin?  Mathieu Vasseur, ( Pierre Niney) Technicien au BEA, autorité responsable des enquêtes de sécurité dans l’aviation civile, est propulsé enquêteur en chef sur une catastrophe aérienne sans précédent. Erreur de pilotage? Défaillance technique? Acte terroriste? L’ analyse minutieuse des boîtes noires va pousser Mathieu à mener en secret sa propre investigation. Il ignore encore jusqu’où va le mener sa quête de vérité.

Ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus. Parlons des autres protagonistes : Noémie Vasseur (Lou Delaâge), Philippe Rénier, le chef de service (André Dussolier), sont les deux personnages les plus importants dans ce film signé Yann Gozlan.  L’histoire à rebondissements fait qu’on rentre dans le film dès les premières minutes et qu’on n’en sort qu’avec le générique de fin. C’est vraiment bien de voir de bons films Made in France. Ici tout est bien, le scènario cossigné par le réalisateur et Simon Moutaïrou + Nicolas Bouvier-Levrad est d’une rare intelligence. Franchement c’est avec de tels films qu’on se rend dans les salles obscures sans se poser de questions, et qu’on en sort heureux , même si ici c’est un film noir, une enquête difficile mais détonnante.

Pierre Niney est, selon moi, le meilleur comédien de sa génération. Je pourrai dire qu’on peut aller voir les films dans lesquels il joue les yeux fermés, mais ce serait se priver de toute l’ampleur de son jeu. Il ne saurait nous décevoir et c’est beaucoup!

 

le film annonce :

https://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19589606&cfilm=274204.html?jwsource=cl

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

La série essaie de faire toujours fort, et une fois encore cela atteint son but avec ce 9eme opus de la série

Certes des protagonistes des premiers films, il n’en reste pas beaucoup. on sait que Paul Walker est décédé dans un accident de voitur, qui aura tourné dans 6 films ,  dont le film de Rob Cohen, certains sont partis et revenus, comme Michelle Rodriguez, ou Dwayne Johnson qui a participé aux 5/6/7/8 , mais n’est pas dans celui-ci. La liste est longue… Autre liste, celle des villes où se sont déroulés les tournages : Los Angeles, Sllas, Miami, Tokyo, Tecate, Panama, Rio de Janeiro, Monte Carlo, Tenerife, Londres,  Moscou, Abou Dhabi, Hong Kong, Moscou, La Havane, New York, Atlanta, Berlin, Les Iles Samoa, et j’en oublie certainement. Ce qui augmente, c’est aussi la durée des films, le premier durait 160 minutes, à partir du 4ème , on passe à 130 et ce fast 9 dure 143 mns.

Michelle Rodriguez

Quand on va voir ce film, c’est surtout pour les courses poursuites et les ‘bagnoles’ cassées et cette fois vous allez être servis, cela ne manque pas d’action, et on a tout juste le temps de respirer. Cela commence très fort dans la jungle, et dans le désordre, des courses, il y a une scène des plus spectaculaires avec une super remoque blindée…et une voiture de l’espace.

Ce n’est moi qui vous en dévoilerai plus, si ce n’est la trame : Dom Toretto mène une vie tranquille, loin du bitume, auprès de Letty et de leur fils, le petit Brian, et ils savent bien  que derrière ces horizons des plus radieux se cache toujours le danger . Cette fois, pour sauver ceux à qui il tient le plus, Dom va devoir affronter les démons de son passé. Son équipe se rassemble pour démanteler un complot à échelle mondiale mené par le tueur le plus implacable qu’ils aient jamais affronté, aussi redoutable avec une arme que derrière un volant : Un homme qui n’est autre que le frère désavoué de Dom, Jakob. Voilà pour le scénario de cet opus signé Justin Lee qui n’en est pas à son prmier Fast. Il avait réalisé celui qui fut le moins connu, Tokyo Drift, puis les épisodes 4, 5, 6 laissant James Wan pour le 7, puis F Gary Gray pour le 8, pour le suivant Fast & Furious, Hobbs & Shaw, produit par Dwayne Johnson, ce sera David Leitch aux manettes. Rappelons que ce sera le Numéro 7 qui a le plus cartonné, et ce tant en France que dans tous les autres pays du monde dépassant 1.5 milliards de $.

Helen Mirren

Quels seront les résultats de ce 1er blockbuster de l’Après Covid? Réponse dans quelques semaines. Quant à moi, je ne renie absolument pas le plaisir  de ces courses poursuites où les héros sont quasi propres au final, sans que le sang ne coule mais où il est impossible de compter les voitures abimées ou cassées. Ici cela se chiffre très certainement par centaines. Si quelqu’un a le chiffre exact, je lui offre une place de cinéma ou de théâtre!

Roman (Tyrese Gibson) & Tej (Chris “Ludacris” Bridges)

Jakob (John Cena) & Cipher (Charlize Theron)

Letty (Michelle Rodriguez) & Dom (Vin Diesel)

Letty (Michelle Rodriguez) & Mia (Jordana Brewster) in F9

Michelle Rodriguez / Letty

le film annonce : vost

bande annonce VF

un bonus : les cascades:

 

Rating:
VOTRE VOTE

Si le premier opus était vraiment bien, celui-ci est encore meilleur, une super dose d’humour que la famille va apprécier,  et pas seulement les petites têtes blondes

Le premier film de la série était déjà hilarant et avait conquis les enfants et leurs parents. Cette fois on prend la même famille, et elle va en rencontrer une autre….Que peut-il se passer lorsque l’ado masculin se retrouve en face d’une jeune fille de son age, et cela bien entendu dans un passé plus que lointain? A n’en pas douter de drôles d’aventures, et dans cette journée émorable on se régale. Je dois êtres très jeune pour m’être éclaté comme un gosse, je ne le renie pas. Il est vrai que j’aime les films d’animation, même si récemment j’ai été déçu par Soul, peut-être trop adulte ou trop compliqué pour mon petit esprit, alors que je me suis régalé avec  les deux autres Disney, eux sur Disney +: Raya et le dernier dragon ainsi que Luca. Côté Dreamworks, j’ai adoré le premier Croods mais bien d’autres comme Spirit, Spirit l’indomptable, Dragons…. et ses suites, et j’en oublie très certainement.

(

Les Croods ont survécu à leur part de dangers et de catastrophes mais ils vont maintenant devoir relever leur plus grand défi : rencontrer une autre famille.Les Croods ont besoin d’un nouvel endroit où habiter. La famille préhistorique part alors en quête d’un endroit plus sûr. Quand ils découvrent un paradis idyllique entouré de murs, ils pensent que tous leurs problèmes sont résolus… Mais une famille y vit déjà : les Betterman.Avec leur cabane dans les arbres, leurs inventions étonnantes et leurs hectares irrigués de produits frais, Les Betterman sont bien au-dessus des Croods sur l’échelle de l’évolution. Ils accueillent les Croods avec joie, mais les tensions ne tardent pas à s’intensifier entre la famille des grottes et la famille moderne.Mais une nouvelle menace va propulser les deux familles dans une aventure épique hors des murs, ce qui les obligera à accepter leurs différences et à se servir des forces des uns et des autres. Pour ces aventures, en version française, vous entendrez Antoine de Caunes et Emma de Caunes. Le film de Joel Crawford  est une pure réussite, bourré d’humour, vous ne regretterez pas d’être entré dans la salle!

le film annonce :

et un extrait :

 

Rating:
VOTRE VOTE

N’avez-vous pas rêvé de survoler des lieux extraordinaires, même en étant Parisien, comme survoler Paris, La Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe ou Notre Dame de Paris, C’est ce que vous propose FlyView, une expérience à vivre sans risque, comme vous allez le découvrir.

Commençons par un voyage à quelques heures d’avion de Paris, avec les Pyramides d’Egypte. Celles-ci n’auront presque plus de secrets après avoir vécu l’expérience FlyView

Explications avec Etienne Tellier , un des créateurs de cette expérience.

 

Revenons vers Paris, et quelques uns des plus beaux monuments de la capitale, en compagnie de Sophie Lemonde:

 

Quelques images :

TOUTES LES PHOTOS : @ FlyView

Et quelques images spectaculaires qui suivent le survol, comme le Mont Blanc, entre autres, c’est un bonus superbe. On espère que cela donnera naissance à des voyages commes les plus belles chutes d’eau: Niagara, Iguaçu, Victoria…

Quelques infos pratiques

FlyView

3 rue du 4 Septembre, à la sortie du Métro Opéra

site internet : www.flyview360.com

4 expériences différentes :

L’incroyable Survol, revivre Notre Dame, Paris Caché, Pyramides

tarif web: 1 expérience 19.50€, la seconde à 10€

Famille : 16,50€/pers (2 adultes maximum, enfants jusqu’à 16 ans)

4 personnes : 66€

5 personnes : 82,50€

tarif sur place :

Individuel : 21,50€

Famille : 18€/pers (2 adultes maximum, enfants jusqu’à 16 ans)

4 personnes : 72€

5 personnes : 90€

 

FlyView Paris est ouvert :

Mercredi de 14h30 à 19h

Samedi, Dimanche de 10h30 à 19h

Vacances scolaires de 10h30 à 19h

A savoir :

  • Attention, le nombre de place est limité, la réservation est vivement conseillée.
  • Taille minimum : 1,20m
  • Veuillez-vous présenter 10 minutes avant l’heure indiquée sur votre billet
  • Les billets sont à présenter lors de votre visite, soit imprimés, soit sur votre smartphone
  • Déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes de santé fragile (hypertension, de problèmes cardiaques, dorsaux ou cervicaux, de mal des transports, épilepsie ni autres problèmes de santé susceptibles d’être aggravés)
Rating:
VOTRE VOTE

Si on lit le pitch, il n’est pas certain qu’on ait envie de voir le film. Mais si on lit un peu plus ou si on se rend en salles pour le voir, on passe un super moment et ce de bout en bout. MISSION PARADIS est LE film à voir.

Le pitch : Trois jeunes adultes décident de partir dans une aventure rocambolesque pour connaître leur première fois dans une maison close de Montréal. Rien ne pourra faire capoter la mission, pas même leur handicap…  Maintenant l’histoire. Ils sont jeunes et en raison de leur handicap, n’ont pas connu l’amour au sens charnel. L’un d’eux, Mo (Ravi Patel) ne voit quasiment plus rien, le second, Scotty (Grant Rosenmeyer), est en chaise roulante et n’a plus l’usage de ses membres, et le troisième Matt (Hayden Szeto) est aussi en chaise roulante avec un lourd handicap, en dépit d’un physique agréable. L’un d’eux va découvrir qu’il existe un bordel au Canada, et va entraîner ses amis dans ce périple bourré d’humour où les 3 seront conduits en van par un personnage bien pittoresque inteprété  magistralement par Gabourey Sidibe.

Le voyage est tout sauf larmoyant ou triste. On se marre vraiment avec ces branquignols, qui nous font passer un moment de bonheur, et où les sentiments sont importants. Ah mais vous aviez peut-être vu le film belge HASTA LA VISTA (2011) écrit par Mariano Vanhoof et réalisé par Geoffrey Enthoven. oui, c’est en gros la même histoire, revue et corrigée par le réalisateur Richard Wong d’après l’histoire d’ Asta Philpot. Et pour avoir vu les 2, je ne peux que vous recommander d’en faire de même. On se sent bin en sortant du cinéma, même si tout n’est pas vraiment gai.

Les interprêtes sont formidables, la réalisation ne manque pas de piquant. Croyez-moi quand je vous dis que c’est un bon moment de cinéma. vous ne regretterez de suivre mes conseils

Voilà les films annonces en français et en version orginale avec sous titres :

 

Rating:
VOTRE VOTE

La réouverture des salles de cinéma nous permet de découvrir un film délicieux, un vrai bonheur de cinéma : ENVOLE MOI.

Il y a des moments comme celui-là où on se retrouve dans une salle obscure, sans rien savoir de ce qu’on va voir si ce n’est qu’on aime le réalisateur, et un des acteurs : Gérard Lanvin. on sait aussi que le petit fils de Jean Paul ( Victor Belmondo)  fait ses débuts . Et dès les premières images on est sous le charme. Une belle intro avec une belle voiture, et en moins de 5 minutes on est entré dans ce film. L’histoire, celle d’une étrange amitié entre un mec qui profite de l’argent de son père, grand médecin, et un jeune mec de 12 ans, gravement malade. Le reste, je vous laisse le découvrir. Vous avez le point de départ, maintenant laissons les manettes au réalisateur des CHORISTES, de Faubourg 36, entre autres. On sait que ce Monsieur Barratier sait diriger les jeunes acteurs, et il nous le prouve une fois encore avec ce film pour le moins émouvant.

Thomas passe ses nuits en boites et ses journées au lit, jusqu’au jour où son père, le docteur Reinhard, lassé de ses frasques, décide de lui couper les vivres et lui impose de s’occuper d’un de ses jeunes patients. Marcus a douze ans et vit seul avec sa maman. Il souffre depuis sa naissance d’une maladie grave qui rythme ses journées, entre le centre d’accueil médicalisé où il est scolarisé et des séjours répétés à l’hôpital. Cette rencontre va bouleverser le quotidien de l’un et de l’autre, et tout simplement changer leur vie.

Je sais, quand on parle maladie, cela fait peur à certains, mais quand je vous dis que c’est un film optimiste, que j’ai vibré tout au long de l’histoire je ne mens pas. Victor Belmondo montre qu’il sait tenir de son illustre grand père, et qu’il a un chemin tout tracé pour lui dans le 7ème art. Mais si tout le monde s’extasie , à raison sur ce jeune comédien, il faut quand même saluer l’exploit du jeune black qui interprête le jeune homme atteint d’une maladie épouvantable : Yoann Eloundou. Il est d’un naturel incroyable et le spectateur vibre tout au long de ses aventures . Pourquoi Envole Moi? En hommage à un certain Jean-Jacques Goldman et un de ses plus grands succès. Il est vrai que la scène avec cette chanson va vous donner le peps, la joie de vivre, et vous aurez envie de fredonner (remarquez c’est plus facile avec la jauge réduite, on ne risque pas de vous embêter si vous chantez.)

Toutes les photos : @Julien Panié

Voilà qui va vous donner envie de retourner au cinéma. Et de voir un film français en plus!

Le film annonce :

 

Rating:
VOTRE VOTE

The PROM est l’adaptation à l’écran d’un musical, créé aux Etats Unis, qui fit une courte carrière à Broadway en 2018/2019, comédie musicale de Bob Martin, Chad Beguelin et Matthew Sklar, qui fut nommée pour 7 Tony Awards dont celui de la meilleure comédie musicale.

JAMES CORDEN( BARRY GLICKMAN), MERYL STREEP (DEE DEE ALLEN), photos MELINDA SUE GORDON/NETFLIX © 2020

 

L’histoire : Dee Dee Allen ( Meryll Streep) et Barry Glickman ( James Corden) snt bloqués quand la nouvelle production où ils sont en tête d’affiche, fait un flop retentissant. Une actrice de second plan, Angie Dickinson (Nicole Kidman), discute avec eux pour essayer d’effacer cet échec cuisant. Au même moment, dans le lycée d’une petite ville de l’Indiana, la principale d’un lycée, Madame Green  (Kerry Washington) refuse l’accés au bal de la promo aux homos. Grosse déception pour Emma (Jo Ellen Pellman) , qui voulait s’y rendre avec sa petite amie Alyssa (Ariana deBose). Quand les acteurs de Broadway entendent parler de cette situation, ils s’allient avec un 4ème larron: Trent Oliver (Andrew Rannels). Au départ c’est pour redorer leur blason, mais les choses évoluent. Quand Dee Dee et Barry entendent parler de la situation d’Emma, ils décident de s’allier avec deux autres acteurs, Angie Dickinson et Trent Oliver, pour aider la jeune fille et lui offrir le bal de ses rêves, mais également pour profiter de la situation afin de redorer leurs images.

THE PROM (L to R) NICOLE KIDMAN (ANGIE DICKINSON),JO ELLEN PELLMAN (EMMA) THE PROM. Photo MELINDA SUE GORDON/NETFLIX © 2020

photo :MELINDA SUE GORDON/NETFLIX © 2020

THE PROM (L to R) JO ELLEN PELLMAN (EMMA), ARIANA DEBOSE( ALYSSA GREENE)) photo :. MELINDA SUE GORDON/NETFLIX © 2020

THE PROM ARIANA DEBOSE ( ALYSSA GREENE), KERRY WASHINGTON (MRS. GREENE photo MELINDA SUE GORDON/NETFLIX © 2020

photos MELINDA SUE GORDON/NETFLIX © 2020

photos MELINDA SUE GORDON/NETFLIX © 2020

 

On ne peut pas dire que les chansons soient faciles à retenir, même si elles ne manquent pas de charme. Mais il est vrai que Meryll Streep pourrait me chanter le Bottin téléphonique sur des airs d’accordéon, je resterai quand même sous le charme. Et pour ceux qui sont totalement fans, la bande originale a été éditée en CD par Sony Music. Tous les titres ont été réadaptés pour la version cinéma et un CD single a même vu le jour avec le titre Tonight Belongs To You.

photos MELINDA SUE GORDON/NETFLIX © 2020

photos MELINDA SUE GORDON/NETFLIX © 2020

JAMES CORDEN( BARRY GLICKMAN), MERYL STREEP (DEE DEE ALLEN), photos MELINDA SUE GORDON/NETFLIX © 2020

JAMES CORDEN( BARRY GLICKMAN), NICOLE KIDMAN (ANGIE DICKINSON), MERYL STREEP (DEE DEE ALLEN), KEEGAN-MICHAEL KEY (MR. HAWKINS) in THE PROM. photos MELINDA SUE GORDON/NETFLIX © 2020

Certes on est sous le charme des principaux protagonistes, mais on est quand même assez loin de chefs d’œuvres comme Mamma Mia, Hello Dolly, La Mélodie du Bonheur ou West Side Story ; pour ne citer que quelques exemples ultra célèbres. Par chance, vous allez pouvoir découvrir ce film dans la version que vous préfèrerez, vu que le film a été distribué sur Netflix dans le monde entier, après une très courte semaine d’exploitation en salles aux Etats Unis.

Le film dure environ 2h10, et il n’est pas prévu de sortie physique (DVD ou BluRay) à ce jour.

la bande annonce :

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

Les fans de Star Wars devraient être comblés avec cette série sur DISNEY+

On se retrouve dans une galaxie très lointaine, théâtre d’affrontements entre les Chevaliers Jedi et les Seigneurs noirs : les Sith, des individus sensibles à la Force, un champ énergétique mystérieux leur procurant des pouvoirs psychiques. Cinq ans après la chute de l’Empire , le métier de chasseur de primes ne paie plus. Le Mandalorian, surnommé Mando, connu pour être un des plus redoutables chasseurs de primes, accepte un contrat non officiel. Il s’agit pour lui, moyennant une prime élevée, de retrouver et de ramener à ses commanditaires un être vivant âgé de 50 ans. En cours de mission, Mando découvre que, malgré son âge c’est un bébé ou un enfant de la même espèce que Yoda. Il découvre aussi que ce bébé maîtrise déjà la Force. Après avoir rempli son contrat auprès d’un vieil homme portant un insigne de l’Empire entouré de nombreux Stormtroopers, et touché la prime, le Mandalorien se ravise, et revient sauver l’Enfant. Il doit ensuite prendre la fuite avec lui, poursuivi par tout ce que la galaxie compte de chasseurs de primes lancés à leurs trousses, ainsi que par une garnison d’impériaux émergeant des cendres de l’Empire…

Baby Yoda

Pedro Pascal ( Mandalorian)  &Horatio Saenz ( Mythro) dans  THE MANDALORIAN, exclusivement sur Disney+

Pedro Pascal ‘Mandalorian) et Nick Nolte  (Kuiil)  THE MANDALORIAN, exclusivité Disney+

La première saison se déroule sur  8 épisodes d’une durée assez courte, entre 31 et 50 minutes.

Chaque nouvel épisode reprend un résumé des épisodes précédents, pour ne pas perdre le souvenir de ce qui s’est passé. Les génériques de fin sont très longs, en conséquent un épisode complet, même s’il est crédité de 55 minutes, ne dépasse pas 45 mns de nouvelles images.

Il est à noter que plusieurs réalisateurs se sont attelés à la série :  Jon Favreau, Dave Filoni, Deborah Chow, Rick Famuyiwa, Bryce Dallas Howard, Taïka Waititi, Carl Weathers et Peyton Reed.

Les acteurs principaux : Le mandalorien (Pedro Pascal) dont on apercevra le visage seulement quelques secondes lors du dernier épisode de cette saison 1. Din Djarin, orphelin sauvé et recruté par des Mandaloriens. Il a une haine profonde pour les droïdes, en particulier pour IG-11, car c’est un droïde qui a tué ses parents.

NataliaTena  (Xi’an)  & Pedro Pascal  (the Mandalorian)  in THE MANDALORIAN, exlusivité  Disney+

Pedro Pascal , Bill Burr  (Mayfeld) et Mark Boone, Jr.  (Ran Malk)  The Mandalorian, exclusivement sur Disney+

Carasynthia Due (Gina Carano), une ancienne Stormtrooper impériale rebelle.

Greef Karga (Carl Weather), le dirigeant de la Guilde des Chasseurs de primes, qui a une certaine affection envers Din Djarin.

Kuiil (Nick Nolte), ex-esclave impérial qui a reprogrammé IG-11, un droïde de la série IG, droïde assassin reprogrammé par Kuiil, sa fonction première est donc devenue « protéger ».

Mais le personnage principal c’est Baby Yoda, qui est totalement craquant, et qui à lui seul vaut amplement de s’intéresser à cette série, écrite par Joel Favreau, d’après l’œuvre de Georges Lucas ! Grogu est l’enfant tant convoité convoité par le Client et Moff Gideon

Les différents épisodes :

Chapitre 1 : Le Mandalorien

  • Chapitre 2 : L’Enfant
  • Chapitre 3 : Le Péché
  • Chapitre 4 : Le Sanctuaire
  • Chapitre 5 : Le Mercenaire
  • Chapitre 6 : Le Prisonnier
  • Chapitre 7 : La Confrontation
  • Chapitre 8 : Rédemption                                
  • Mof Gideon (Giancarlo Esposito) et les Storm Troopers 

    IG-11 (Taika Waititi)  THE MANDALORIAN, exclusivité Disney+

    Pedro Pascal  (the Mandalorian), Carl Weathers ( Greef Carga) et Gina Carano  (Cara Dune)  THE MANDALORIAN, exclusivement sur Disney+

    Carl Weathers (Greef Carga), Nick Nolte (Kuiil), Pedro Pascal (the Mandalorian) et Gina Carano (Cara Dune( exclusivité Disney+)

On ne s’ennuie pas une seconde tout au long de cette série et surtout on a hate de savoir ce qui va se dérouler dans l’épisode suivant. Malheureusement , je n’ai pu visionner que la première saison, et    j’espère que Monsieur Disney+ va me donner l’occasion de voir les 2 séries suivantes dont on nous annonce qu’elles se suivront très vite quant à leur diffusion.

A tout hasard, je vous rappelle toutefois que l’abonnement mensuel à Disney+, en France vaut 6.99€.

la bande annonce de la saison 1 :

Récapitulatif de la saison 1 :

 

en bonus les bandes annonces de la saison 2:

 

Rating:
VOTRE VOTE

J’ai rarement eu un tel coup de coeur pour un film et mieux encore pour 2 films en quelques jours, puisque j’ai aimé MISS déjà sur les écrans

Valérie Lemercier m’a toujours impressionné, même si je n’ai pas eu la chance de la rencontrer, et je ne désespère pas, quoiqu’avec son nouveau film, Aline, elle prendra encore plus d’importance en tant que réalisatrice ou même actrice, et ce non seulement en France mais bien au delà de nos frontières.

Pour son dernier film, Aline, elle s’est inspirée librement de la vie et de la carrière de Céline Dion, et dès les premières images on est sous le charme, avec notamment la vision d’une Aline encore toute jeune, avec sa famille.  Ce n’est pas vraiment un biopic, mais ça y ressemble toutefois un peu. Les effets spéciaux sont admirables.

Québec, fin des années 60, Sylvette (Danielle FICHAUD)  et Anglomard Dieu (Roc LAFORTUNE) accueillent leur 14ème enfant : Aline (Valérie Lemercier). Dans la famille Dieu, la musique est reine et quand Aline grandit on lui découvre  une voix en or. Lorsqu’il entend cette voix, le producteur de musique Guy-Claude (Sylvain MARCEL)  n’a plus qu’une idée en tête… faire d’Aline la plus grande chanteuse au monde. Épaulée par sa famille et guidée par l’expérience puis l’amour naissant de Guy-Claude, ils vont ensemble écrire les pages d’un destin hors du commun, et le film s’arrête il y a quelques années, puisqu’on voit les jumeaux nouveaux nés!

Même si les fans (et les autres) connaissent l’histoire, ils ne sauraient être déçus. Le plus incroyable c’est que , alors qu’on vibre, qu’on chante avec Aline, ce n’est pas la voix de Céline que l’on entend, mais une voix qui lui ressemble tellement que je me suis fait avoir. En effet c’est Victoria SIO qui chante, et c’est un exploit.

Les nombreuses apparitions sur scène d’ALINE sont filmées d’une manière magistrale. On se croirait dans les salles de concert, comme à Las Vegas. On sait que Valérie Lemercier n’a pas demandé de détails à Céline, qui a simplement donné son accord pour qu’un film sur elle soit tourné. Et, à ce jour, on ne sait pas si elle a déjà vu le film. Mais vu l’immense respect que Valérie montre envers Céline, il n’y a aucun doute quant à sa réaction. Jamais la moindre moquerie ou méchanceté, mais on sent l’admiration de la française pour la canadienne!

Quoi qu’il en soit, ce film est magique, non seulement de par son histoire et sa réalisation, mais grâce à ses comédiens. J’ai dit toute mon admiration pour Valérie Lemercier, mais elle est loin d’être la seule à mériter des superlatifs. Les autres comédiens, canadiens,  sont pour la grande majorité totalement inconnus dans l’Hexagone, mais cela ne saurait durer. Danielle Fichaud qui joue sa mère nous touche à chacune de ses apparitions. Elle est formidable de justesse. Sylvain Marcel (Guy-Claude) est tout aussi grandiose quant à son interprétation.

Il n’y a , selon moi, aucun défaut dans ce film de 2 heures, au point qu’à la fin, on se dit déja? oh please encore un peu…

Je pense que vous avez compris que s’il n’y a qu’un film à voir en cette période sombre, c’est bien ALINE.

le film annonce :