Archives

All posts for the month octobre, 2016

Rating:

Tout le monde se souvient de cette histoire vraie où Edward Snowden avait révélé à la presse un énorme scandale d’espionnage, en voici l’adaptation signée Oliver Stoneonsortoupas048

 

Edward Snowden (Joseph Gordon-Levitt), un jeune patriote américain semble réaliser son rêve quand il rejoint les équipes de la CIA puis de la NSA. Il découvre alors au cœur des Services de Renseignements américains l’ampleur insoupçonnée de la cyber-surveillance. Violant la Constitution, soutenue par de grandes entreprises, la NSA collecte des montagnes de données et piste toutes les formes de télécommunications à un niveau planétaire. Choqué par cette intrusion systématique dans nos vies privées, Snowden décide de rassembler des preuves et de tout divulguer. Devenu lanceur d’alerte, il sacrifiera sa liberté et sa vie privée. En juin 2013, deux journalistes prennent le risque de le rencontrer dans une chambre d’hôtel à Hong Kong. Une course contre la montre s’engage pour analyser les preuves irréfutables présentées par Snowden avant leur publication. Les révélations qui vont être faites dans cette pièce seront au cœur du plus grand scandale d’espionnage de l’histoire des États-Unis.

sacha_00059 sacha_00174

Les révélations d’Edward Snowden, concernant l’étendue et laprofondeur de la surveillance américaine, ont été « la divulgation d’informations confidentielles la plus grave de toute l’Histoire du Renseignement américain ». Grâce à sa position d’informaticien contractuel,  Snowden avait un accès exhaustif et détaillé à tout l’éventail du programme de cyber-renseignement américain, dont même ses créateurs et ses superviseurs ne disposaient pas. Depuis sa décision de révéler à quel point le gouvernement avait envahi la vie privée des individus à notre époque numérique, Snowden a été qualifié de patriote et de traître, contraint de se réfugier en Russie et d’abandonner toute possibilité de vie normale, telle que nous la concevons tous. Snowden a pourtant pris
sa décision pour respecter son profond engagement en faveur de la démocratie et dans la crainte de ce que son gouvernement pourrait faire – et avait fait – en violation des valeurs les plus fondamentales de son pays.

sacha_01579 sacha_01659

On le sait Oliver Stone est un réalisateur engagé à qui on doit déjà d’excellents films comme Platoon, Wall Street, Né un 14 juillet, les Doors, JFK, on ne peut donc pas être étonné de le voir s’intéresser à ce problème d’espionnage à l’échelle mondiale et à la vie d’Edward Snowden. Il a rencontré les journalistes qui ont réussi leur scoop, et nous offre une vision de l’étendue du scandale. Le film est servi par des comédiens,, qui sont castés au mieux : Shailene Woodley, Melissa leo, Zachary Quinto, Tom Wilkinson, Scott Eastwood, Rhys Ifans, Nicolas Cage. Certes le film n’est pas court (2h20 environ), mais on rentre vite dans le sujet  et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on est intéressé de bout. Oliver Stone sait manier la caméra, et avec un tel sujet il ne pouvait que gagner son pari!

le film annonce

 

 

Rating:

Un Feel Good movie très musical, avec de jeunes  comédiens surdoués.

affichesingstreetbassedef

Dublin, années 80. La pop, le rock, le métal, la new wave passent en boucle sur les lecteurs K7, vibrent dans les écouteurs des walkmans et le rendez-vous hebdomadaire devant « Top of the Pops » est incontournable. Conor, ( Ferdia WALSH-PEELO un lycéen dont les parents sont au bord du divorce, est obligé à contrecoeur de rejoindre les bancs de l’école publique dont les règles d’éducation diffèrent de celles de l’école privée qu’il avait l’habitude de fréquenter. Il se retrouve au milieu d’élèves turbulents qui le malmènent et de professeurs exigeants qui lui font rapidement comprendre qu’en tant que petit nouveau, il va devoir filer doux. Pour s’échapper de cet univers violent, il n’a qu’un objectif : impressionner la plus jolie fille du quartier, la mystérieuse Raphina (LUCY BOYNTON) . Il décide alors de monter un groupe et de se lancer dans la musique, univers dans lequel il ne connaît rien ni personne, à part les vinyles de sa chambre d’adolescent. Afin de la conquérir, il lui propose de jouer dans son futur clip. Le seul problème, c’est qu’il n’a pas de groupe, ni de chanson, rien de rien, hormis quelques textes.

day-8-5 day-10-1 day-10-26 day-13-7 day-17-64 day-17-80 day-19-4 day-22-48

Je l’ai dit, tous les comédiens sont vraiment très bons : en plus des deux cités  il y a aussi Maria DOYLE KENNEDY,  Aidan GILLEN, Jack REYNOR,  Kelly THORNTON. Le réalisateur , qui est aussi scénariste,JOHN CARNEY,  a bien réussi à reconstituer le Dublin des années 80, et plus particulièrement sur son côté musical, avec des airs de :Motorhead, les Clash, Duran Duran, Genesis, Joe Jackson, The Cure, Spandau Ballet, sans oublier les titres écrits et composés spécialement pour le film, dont certains par Bono,et interprétés avec talent par le jeune acteur: Ferdia Walsh-Peelo

sing-street-band-10 day-37-45 day-37-4 day-36-26 day-31-33

Tout cela nous conduit à un petit film que je n’hésiterai pas à qualifier d’excellent. Certes il n’y a pas Tom Cruise ou Harrison Ford, ni Chris Hemworth au générique, mais nombre de  ces jeunes inconnus ne devraient pas le rester longtemps

On sort avec une impression de bien être, on est heureux, on a viré avec eux, on a ri avec eux, et c’est quelque chose de rare au cinéma d’avoir cette envie de rester encore dans la salle, pour continuer de rêve.  « SING STREET » a remporté il y a une dizaine de jours au Festival du film britannique de Dinard : – Le Grand Prix du Jury « Le Hitchcock d’Or », décerné à l’unanimité par le jury – Le Prix du Meilleur Scénario, décerné à l’unanimité par le jury – Le Prix du Public – Le Hitchcock « Coup de coeur » décerné par La Règle du Jeu, association regroupant un jury d’exploitants des salles Art et Essai du Grand Ouest.

day-25-11 day-25-25 day-25-49 day-30-20

Ne manquez pas ce film certes plus destiné aux ados, mais que les 30tenaires et 40tenaires apprécieront tout autant!

 

 

Rating:

Aprés avoit adoré RENATA avec le même comédien, j’avais vraiment hâte de le découvrir en solo dans EVITA

onsortoupas042

 

Et le moins que je puisse dire, c’est que j’ai A D O R E.

Seule en scène, Eva Duarte , ou Eva Peron, ou encore Evita, elle va nous conter son histoire, du jour où elle quitte sa province natale pour partir vers la capitale, Buenos Aires. Elle ne va pas devenir Eva Peron du jour au lendemain. Elle sera comédienne pour un feuilleton radiophonique, puis fera des apparitions sur le grand écran. Elle va gravir petit à petit, les marches du succès, après avoir connu plusieurs hommes. C’est sa rencontre avec Juan Peron qui va faire d’elle une icône. Elle deviendra une femme publique adorée ou détestée par le peuple argentin. Elle connaîtra la gloire, en se mêlant de politique, avant de disparaître à l’âge de 33 ans. C’était l’époque des dictateurs, des militaires. Sa vie a déjà donné naissance à une superbe comédie musicale d’Andrew Lloyd Webber, qui fut transposée pour le grand écran en 1997 , avec Madonna , Antonio Banderas et Jonathan Price.

evita6

Cette fois, c’est un seul en scène avec Sebastian Galeota. Ecrit et dirigé par Stepan Druet, pour Sebastian Galeota, avec des projections sur son immense robe blanche, signée Franck Sobier, nous assistons à une véritable performance de l’acteur. Il (elle) ne conte pas l’histoire d’Evita, il est Eva Duarte, Eva Perron, Evita. La prestation est absolument fantastique. C’est un grand moment de Théâtre, C’est du seul en scène, mais vraiment d’une rare qualité.

projections : David Chabert

projections : David Chabert

Evita, c’est à la Comédie Bastille, les mardis et mercredis à 21h00

Places :

32 € et 27 €   Tarif Jeune : (moins de 26 ans) 10 € au guichet ou 11 €* sur le site internet. Ce tarif se fait en fonction des places disponibles.s

Réservations au 01 48 07 52 07     ou   www.comedie-bastille.com

 

 

 

 

 

Rating:

Un des chefs d’oeuvre de l’Opéra romantique avec une soprano époustouflante : Pretty Yende

2016_-_opera_national_de_paris-affiche-lucia-di-lamermoor

Dans les collines de Lammermuir, au sud de l’Écosse, la belle Lucia retrouve à chaque aurore un mystérieux jeune homme dont elle est amoureuse : Edgardo, de la lignée des Ravenswood. Mais comme dans Roméo et Juliette, les amants sont issus de deux familles en guerre et n’ont pas le droit de s’aimer. L’histoire authentique de Janet Dalrymple – qui assassina son mari pendant sa nuit de noces et le paya de sa raison – avait déjà inspiré un roman à Walter Scott.  Gaetano Donizetti s’en empare et Lucia di Lammermoor connaît un succès immédiat à sa création à Naples en 1835. S’appuyant sur un livret d’une clarté et d’une puissance dramatique rare, le compositeur hisse le bel canto à son stade suprême.

--- --- --- ---

On ne peut que parler avec des superlatifs de cet opéra,  et surtout de ses interprètes. La direction d’orchestre toute en finesse de Riccardo Frizza sait s’effacer derrière les voix et prendre de l’ampleur quand il le faut. La mise en scène de Andrei Serban sait servir l’oeuvre, tout en utilisant au mieux la scène de Bastille et ses choeurs, qui sont très importants dans la partition de Donizetti. Mais ce sont surtout les interprètes qui ont la part belle. Outre Pretty Yende (Lucia) excepté les 26, 29 octobre et 11 et 14 novembre où le rôle titre sera interprété par Nina Minasyan dont ce sera les débuts à l’Opéra de Paris , vous pourrez apprécier les vois magnifiques de Piero Pretti  Ténor ( Edgardo) excepté les 26 et 29 octobre et les 11 et 14 octobre qui verront les débuts de Rame Lahaj à L’Opera de Paris  , Artur Rucinski , baryton (Enrico), Oleksiy Palchykov (Arturo), Rafal Siwek Basse (Raimondo),  Gemma Ni Bhriain neo soprano(Alis) et Yu Shao Ténor (Normanno).

--- --- --- ---

Lucia di Lammermoor est généralement considéré, avec Don Pasquale, comme le chef-d’oeuvre de Donizetti. Les mélodies, nombreuses et ornées, reflètent toujours le côté dramatique de l’intrigue à laquelle elles sont liées, particulièrement le célèbre sextuor qui clôt le deuxième acte et qui préfigure Verdi en bien des points : chacun des six personnages manifeste un sentiment différent qui, peu à peu, se fond dans un ensemble. Toutefois, la renommée de l’ouvrage s’est principalement établie sur la longue scène de la folie de l’acte III, l’un des fleurons du bel canto romantique. Véritable morceau de bravoure, elle exige de l’interprète une technique exceptionnelle, mais aussi une grande sensibilité dramatique, et Pretty Yende est vraiment exceptionnelle dans ce rôle. Difficile de juger des prestations des deux chanteurs, Nina Minasyan et Rame Lahaj, mais faisons confiance dans la direction artistique de l’Opéra pour que personne ne risque d’être déçu.

--- --- --- ---

TOUTES LES PHOTOS @ Sebastien Mathe / Opéra de Paris

représentations : d’une durée d’environ 2h50, avec 1 entracte

lundi 17 octobre 2016 (19h30),
dimanche 23 octobre 2016 (14h30)
mercredi 26 octobre 2016 (19h30)
samedi 29 octobre 2016 (19h30)
vendredi 4 novembre 2016 (19h30)
mardi 8 novembre 2016 (19h30)
vendredi 11 novembre 2016 (19h30)
lundi 14 novembre 2016 à 20h30
mercredi 16 novembre 2016 (19h30)

TARIFS
150€ 140€ 125€ 115€ 90€ 70€ 50€ 40€ 30€ 15€ 5€
Excepté mer. 26 octobre et lun. 14 novembre 135€ 126€ 113€ 104€ 81€ 63€ 45€ 36€ 27€ 15€ 5€

INFORMATIONS / RÉSERVATIONS
par Internet : www.operadeparis.fr
aux guichets : au Palais Garnier et à l’Opéra Bastille, du lundi au samedi de 11h30 à 18h30 (sauf jours fériés) et une heure avant le début des représentations

 

Rating:

Mel Gibson passe à nouveau derrière la caméra pour un véritable chef d’oeuvre

120x160_tu-ne-tueras-point_d

Généralement je ne suis pas vraiment un fou des films qui traitent de la guerre, avec les sempiternelles scènes de combat, les bons et les méchants, bien qu’il en existe de grands comme Le Pont de la Rivière Kwai, Il faut sauver le soldat Ryan, Apocalypse Now, La liste de Schindler , Les canons de Navarone ou plus récemment Invincible. Je dirai que lorsque j’ai le choix, je ne me précipite pas vers les films de guerre. Mais cette fois, je dois bien avouer que je n’ai pas regretté de voir ce film signé Mel Gibson, qui nous avait déjà montré son savoir faire sur les champs de bataille avec Braveheart. Mais cette fois il a trouvé un scénario particulier, qui est vraiment loin de ce qu’a a pu voir.

hacksawridge_markrogers-d2-2451

1945, la guerre dans le Pacifique fait rage,  les forces américaines mènent l’une des batailles les plus acharnées du conflit sur l’île d’Okinawa. Un jeune américain s’enrôle, pour faire comme tout le monde, avec un rêve, celui d’être infirmier . Ce soldat ,  Desmond T. Doss devient  objecteur de conscience, ayant fait le serment de ne jamais tuer ni toucher à une arme, veut servir son pays et s’engage dans l’infanterie. Fidèle à ses convictions , il va devoir subir toutes les corvées possibles, surtout par ses supérieurs, au moment de faire ses classes, mais il tient bon. Quand il est envoyé a Okinawa, il arrive armé de son seul courage. il est infirmier et a réussi à ne jamais toucher un fusil. il va pourtant sauver la vie de dizaines de soldats blessés en les ramenant un par un en sûreté, sous le feu ennemi. Il sera un héros.

hacksawridge_d52-20465 hacksawridge_d43-17534-already-released-by-lg hacksawridge_d43-17470 hacksawridge_d33-15411-edit hacksawridge_d20-9321-edit hacksawridge_d15-6927-edit-edit

Mel Gibson nous montre en détails ultra  réalistes ce qui s’est passé, et cette histoire vraie nous tient en haleine pendant 2h15.

hacksawridge_d14-6618 hacksawridge_d8-4765-edit hacksawridge_d6-3630-edit hacksawridge_d2-2164-edit hacksawridge_d2-2044-edit-already-released-by-lg

Quelques extraits d’un entretien avec Mel Gibson :« Lorsque j’ai entendu parler de Desmond Doss, le premier objecteur de conscience à recevoir la Médaille d’honneur, la plus haute distinction militaire des États-Unis, j’ai été stupéfait par l’ampleur de son sacrifice. De la manière la plus pure et la plus altruiste qui soit, cet homme a risqué sa vie à maintes reprises pour sauver celle de ses camarades. Desmond était un homme ordinaire, mais il a accompli l’extraordinaire.
« Quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté et que tous les jeunes hommes se sont précipités pour s’enrôler, Desmond s’est retrouvé confronté à un dilemme : comme n’importe lequel de ses compatriotes, il voulait servir son pays, mais la violence était incompatible avec ses croyances religieuses et ses principes moraux. Il s’opposait ne serait-ce qu’à tenir une arme. Son refus d’infléchir ses convictions lui a  valu d’être intensément persécuté, mais c’est uniquement armé de sa foi qu’il est entré dans l’enfer de la guerre pour devenir l’un des plus grands héros de tous les temps.»

Une belle brochette de comédiens, comme Andrew Garfield dans le rôle de Desmond, Téresa Palmer est sa fiancée, Hugo Weaving son père et Rachel Graffith sa mère.  Les hommes de son bataillon : Luke Bracey, Vince Vaughn, Sam Worthington parmi d’autres sont formidables sous la direction de Mel Gibson.

d0a9525 hacksaw-ridge

Voilà un grand film à ne surtout pas montrer aux plus jeunes de par le réalisme des scènes, des champs de bataille, qui sont d’un réalisme difficile à soutenir , et qui ne conviennent pas aux âmes sensibles.

Mais ce film sera certainement un film qui marquera le cinéma de guerre. C’est du grand cinéma et là il est difficile de soutenir le contraire. C’est un chez d’oeuvre! Point final!

 

 

Rating:

La suite de la comédie hilarante : Panique au Ministère, et cette fois on va encore plus loin! La pièce revient au Théâtre de la Michodière pour une trop courte prolongation : du 17 au 27 Novembre.

AFFICHE LA CANDIDATE

En effet, la joyeuse troupe qui a connu un très gros succès il y a 5 ans, reprend du service toujours avec Amanda Lear en tête d’affiche. Et suite à une bourde elle déclare se présenter aux présidentielles.En effet, Cécile  (Amanda Lear) a pris du grade depuis le premier opus : elle est actuellement Ministre de la Jeunesse et des Sports !
En faisant valser un équilibre déjà précaire, elle va une fois encore semer la panique au Ministère… et la troupe va suivre avec sa fille, son gendre, sa petite fille et son mari plutôt âgé. Et les gaffes vont s’enchaîner pour le bonheur du public.

2la.candidate-®celine.nieszawer 7.la.candidate-®celine.nieszawer 21.la.candidate-®celine.nieszawer 66.la.candidate-®celine.nieszawer 40.la.candidate-®celine.nieszawer

Il faut bien avouer que la géniale Amanda est fidèle à son équipe, dont les deux auteurs Jean Franco et Guillaume Mélanie, qui écrivent, pour une fois une suite à une de leurs pièces. On sait qu’ils connaissent bien les ficelles pour nous dérider avec des œuvres comme : Un week end sur deux et la moitié des vacances scolaires au théâtre Edgar, Jamais 2 sans 3 au théâtre du Palais Royal, ou encore Pour combien tu m’aimes qui fit les belles soirées du Palais des Glaces. Ils avaient écrit du sur mesure pour Amanda Lear avec Panique au Ministère, et c’est une nouvelle réussite  à leur actif que nous pouvons applaudir au Théâtre de la Michodière, qui décidément enchaîne succès sur succès! Les deux complices connaissent bien les moyens de dérider et faire rire une salle, et les répliques fusent sous les rires de la salle. Certes c’est Amanda qui a le beau rôle et les plus belles répliques, mais cela n’empêche pas les talents autour d’elle de s’affirmer. Et plus particulièrement Edouard Collin, ( que l’on a vu dans Lady Oscar et Panique au ministère avec Amanda Lear, mais aussi dans Revenir un jour, et dans Une souris Verte) ou celui qui a double casquette, en étant à la fois metteur en scène et acteur : Raymond Acquaviva. Il ne faut pas oublier les filles, Marie Parouty, Lydie Muller, Camille Hughes.

®celine.nieszawer 70.la.candidate-®celine.nieszawer 61.la.candidate-®celine.nieszawer 58.la.candidate-®celine.nieszawer 45.la.candidate-®celine.nieszawer 41.la.candidate-®celine.nieszawer

Ce n’est pas tout à fait du boulevard, ce n’est pas tout à fait du café théâtre, c’est tout simplement une bonne comédie où on s’amuse de bout en bout. On vient pour Amanda Lear, et personne ne le regrette. Sa plastique est irréprochable, elle a l’air de s’amuser autant que nous avec de nombreuses tenues, dont une en maillot de bains qui attire visiblement tous les regards.

19.la.candidate-®celine.nieszawer 21.la.candidate-®celine.nieszawer

Amanda Lear a prévu d’arrêter ensuite sa carrière, après la tournée, alors hâtez-vous de réserver!

Toutes les photos : ®Celine.Nieszawer

La CANDIDATE, c’est du mercredi au samedi à 20h30 et matinées les samedis à 16h30 et dimanche à 15h30

Prix des places : de 15 à 47€

Il est prudent de réserver, je l’ai vu avec une salle comble!

Réservations en ligne : www.michodiere.com

tel: 01 47 42 95 22

 

Rating:

51 ans et pas une ride. Le miracle de la Mélodie du Bonheur opère encore et une version de choc ressort ces jours-ci sur les grands écrans.

LSD_CANNABIS_ANNONCE_PRESSE_240X320

C’est la comédie musicale la plus célèbre aux Etats Unis, qui après avoir été vue par des millions de spectateurs de par le monde, a battu tous les records de vente en VHS et en DVD aux Etats Unis. Et ce musical continue sur cette voie avec les ventes en BluRay. Mais là n’est pas le propos ce jour. Le film ressort en salles dans une version égale, voire supérieure à celle qui est arrivée sur les écrans en 1965, vu qu’un distributeur a obtenu les droits d’exploitation en 4K soit le meilleur son et la meilleure image qui soit!

julie-andrews-grille

En Autriche, Maria (Julie Andrews) est une jeune femme qui se prépare à devenir religieuse dans une abbaye située à Salzbourg .  On ne peut pas dire qu’elle soit très obéissante, ressentant l’appel de la Nature plus que tout, sauf peut-être les horaires des repas. Son couvent l’envoie en tant que gouvernante dans une famille de sept enfants, celle d’un veuf, le capitaine Georg  von Trapp (Christopher Plummer). Au début, les 7 enfants se montrent hostiles , mais elle tiendra  bon, et va leur apprendre le chant et les jeux. Bientôt, elle leur servira d’amie et de confidente. Le capitaine, de son côté, fréquente une baronne (Eleanor Parker) dans le but de trouver une mère pour ses enfants. L’arrivée de cette gouvernante peu orthodoxe amène le capitaine à revoir ses sentiments vis-à-vis de la baronne. Celle-ci  incite Maria à quitter la famille von Trapp. De retour au couvent, après quelques jours de prière, l’abbesse lui fera comprendre que l’amour qu’elle ressent ne peut être éteint par la simple prière. Par la suite, de retour chez le capitaine, Maria et le capitaine s’avoueront leur amour.  Les leçons de chant de Maria ont tellement porté leur fruit, que l’oncle de la famille (Richard Haydn) a inscrit la famille Trapp à un concert de chants qui se tiendra à Salzbourg. Tous ces événements surviennent alors que les nazis prennent le pouvoir en Autriche. De retour de voyage de noces avec Maria, le capitaine apprend qu’il doit reprendre du service dans la marine, mais il refuse de participer à la guerre.  Ils tentent de s’enfuir le soir où les membres doivent se produire à Salzbourg, mais la famille est surprise par les nazis. Ces derniers accepteront qu’elle se produise en public, mais le capitaine devra se présenter à son poste le lendemain…

julie-andrews-enfants-parcsalzbourgchristopher-plummer-drapeau-nazi christopher-plummer-enfants-en-rang

Le film de Robert Wise est sorti en Mars 1965 aux Etats Unis, et ne sortira en France qu’en février 1966. Il est vrai qu’à cette époque, la mondialisation pour les sorties de films n’était pas de mise. Pire, alors que Julie Andrews possède une voie sublime, elle fut doublée en français par Martine Sarcey pour les textes, et, horreur, par Mathé Altéry pour le chant. Dieu merci, maintenant pour les comédies musicales, on ne double plus les chansons, sauf en animation, et encore pas tous. Ceci dit, dans la version originale, ce n’est pas Christopher Plummer qui chante, mais Bill Lee, tout comme ce n’est pas Audrey Hepburn qui chante dans My Fair Lady dans la version originale, mais Marni Dixon et devinez qui donne sa voix dans la version française?  Martine Sarcey pour les paroles et Mathé Altéry pour le chant!!!! Le film est sorti sous deux formats, le meilleur le Todd Ao en 65mm, avec son stéréo 6 pistes, et le cinémascope, avec quelques copies stéréo et d’autres en mono.

julie-andrews-enfants

Le film est tiré de la comédie musicale qui connut un énorme succés outre Atlantique, elle même tirée d’un livre autobiographique de Maria Augusta Trapp. Côté récompenses : 5 Oscars (meilleur film, meilleur réalisateur pour Robert Wise, meilleur son, meilleur montage, meilleure adaptation musicale, mais pas l’oscar pour Julie EAndrews, qui fut nominée, et aura sa récompense avec Mary Poppins. Toutefois elle obtiendra le Golden Globe de meilleure actrice, et le film le Golden Globe de meilleur film.

julie-andrews-chritopher-plummer

Profitez donc de cette version restaurée en 4K pour découvrir, revoir ou faire découvrir ce film à vos enfants sur grand écran. Voilà  3 heures de pur bonheur, avec une  merveilleuse actrice : Julie Andrews!

 

 

 

 

 

 

Rating:

Rien n’est plus agréable que d’entendre une salle se tordre de rire pendant 90 minutes

unnamed

Et c’est le cas avec Mariage et sentiments, actuellement à l’affiche du théâtre Hébertôt.  Ce matin-là, Edouard (Daniel Russo) ose le mensonge que personne n’ose faire, le plus gros, l’ultime, et avec ce mensonge épouvantable tout va basculer, parce que tout le monde le sait, c’est toujours un engrenage, et on ne sait jamais comment l’arrêter sauf avec d’autres mensonges. Tel un tsunami, ce mensonge va détruire le couple qu’il forme avec Marianne (Delphine Rich), sans oublier  le mariage de son meilleur ami (Laurent Gamelon). Pourtant  Edouard est un honnête homme qui, d’ordinaire, fuit le mensonge comme la peste, mais toutes les manoeuvres pour rétablir la vérité ne feront qu’aggraver sa chute. Outre ces trois comédiens, deux charmantes comédiennes qui savent faire rire:  Fannie Outeiro et  Zoé Nonn.

14 15 photolot_mar01

Les deux comédiens donnent au maximum de leur personne et n’ont pas peur d’en rajouter pour le plus grand plaisir du public, qui rit du début à la fin de cette pièce écrite par David Pharao, et mise en scène par Jean-Luc Moreau. Si la journée sur scène est vraiment trépidante, bourrée de catastrophes et de rebondissements, vue de la salle, c’est la meilleure des situations qui provoque l’hilarité. On savait déjà que Daniel Russo, tout comme Laurent Gamelon savait tirer toutes les ficelles de la comédie, mais là, l’un et l’autre se surpassent et on rit comme rarement.

photolot_mar19 photolot_mar04 photolot_mar02

Mariage et châtiment, c’est du MARDI au SAMEDI à 21h00 et Matinées : DIMANCHE 15h00

Prix des places : de 17 à 43 € jusqu’au 6 novembre 2016 le mardi, mercredi et jeudi, les autres soirs : de 17 à 53 €.

Tarifs JEUNES (- 26 ans) :
– 10 € en 1ère ou 2ème catégorie le mardi, mercredi ou jeudi selon places disponibles
– Billets sans réservation à prendre 1h avant le spectacle avec présentation obligatoire du justificatif « – de 26 ans »

Réservations : 01 43 87 23 23 ou http://theatrehebertot.com/

la bande annonce :

 

 

 

Rating:

Le remake du film le plus gore des années 80 de Sam Raimi, qui s’est depuis bien assagi.

Mise en page 1 (Page 1)

Le film fut interdit aux moins de 16 ans lors de sa sortie en salles, il en est de même pour le Blu Ray…mais personne ne va vérifier qui a l’age requis!

Mia a déjà connu pas mal de galères dans sa vie, et elle est décidée à en finir une bonne fois pour toutes avec ses addictions. Pour réussir à se sevrer de tout, elle demande à son frère David, sa petite amie Natalie et deux amis d’enfance, Olivia et Eric, de l’accompagner dans la cabane familiale perdue au fond des bois. Dans la cabane isolée, les jeunes gens découvrent un étrange autel, et surtout un livre très ancien, dont Eric commet l’erreur de lire un passage à haute voix. Les plus épouvantables des forces vont se déchaîner sur eux…

téléchargement téléchargement (9) téléchargement (8) téléchargement (7)

On se rapproche du premier film, mais il est difficile d’égaler le premier, qui avait vraiment fait peur. Depuis, on nous a donné des milliards de litres d’hémoglobine dans des films qui alleint du pire (pas de titres!!) aux meilleurs (comme le premier Saw, Destination Finale parmi bien des films d’horreur absolue). Ce nouvel Evil Dead ravira à coup sûr les amateurs du genre.

Ce Blu Ray possède de nombreux suppléments , comme  Le tournage (7’26 »), La renaissance (9’49 »), Une expérience difficile (8’12 »), Le Livre des Morts (5’06 »), Moi, Mia (9’13 »), L’avant-première parisienne : Masterclass avec le réalisateur Fede Alvarez (10’32 »)

Il semblerait que ce soit la version cinéma/salles et non pas la version longue, non censurée prévue par le réalisateur.

téléchargement (6) images (16) images (15)

Film annonce en VO

Film annonce en Vf: