Archives

All posts for the month septembre, 2020

Rating:
VOTRE VOTE

UN COEUR SIMPLE, c’est avant tout une nouvelle de Gustave Flaubert, et que l’on connaît beaucoup mieux maintenant gràce à Isabelle Andréani, qui l’a adaptée et qui l’interprête depuis 2019  sur la scène du Théâtre de Poche Montparnasse.

Pour sa réouverture, le 7 Septembre dernier, le Théâtre de Poche Montparnasse a créé quelques nouveaux spectacles comme LE LABOUREUR DE BOHEME, SORCIERE, avec Macha Meril, Mademoiselle Else dans une nouvelle mise en scène de Nicolas Briançon et Le Grand Théâtre de l’Epidémie de Christophe Barbier. Et c’est la reprise d’un très gros succés  des années précédentes que l’on peut aussi applaudir : UN COEUR SIMPLE, tous les lundis à 21h00.

La nouvelle, tirée du recueil Trois Contes, nous fait revenir au début du XIXème siècle, où on va suivre le parcours de Félicité, une normande de la vie rurale. Elle rentrera au service d’une riche fermière, s’occupera de la maison et des enfants, avec qui une relation très forte va s’établir. La suite? soit vous relisez Flaubert, soit, beaucoup mieux, vous venez acclamer Isabelle Andréani, qui est Félicité pour notre plus grand plaisir.

 

Isabelle Andréani, qui est à l’origine de ce projet a travaillé avec Xavier Lemaire qui l’a mise en scène. La comédienne avait été nommée aux Molières 2019, donc gage de qualité.

Retrouvons cette comédienne qui mérite un coup de chapeau. Entretien exclusif avec Isabelle Andréani, au Théâtre de Poche Montparnasse:

Un coeur simple, c’est au Théâtre de Poche Montparnasse, tous les lundis à 21.00

Tarifs à partir de 19€ et 10€ pour moins de 26 ans

durée du spectacle : environ 1h20

relâche exceptionnelle le 2 Novembre 2020

 

Rating:
VOTRE VOTE

Le bout du tunnel? Quoi qu’il en soit la réouverture d’un des plus anciens cabarets au monde aprèsquelques mois aux portes closes est un véritable évènement. Et onsortoupas.fr ne pouvait manquer cette occasion de vous dire tout le bien qu’elle pense de sa nouvelle revue : L’OISEAU PARADIS, créé par le génial Kamel Ouali.

Se retrouver dans les locaux du Paradis Latin quelques petites heures avant que le public ne puisse venir dîner et découvrir ou redécouvrir L’OISEAU PARADIS , version Solen, qui remplace désormais Iris Mitinaere, est un avantage certain. On assiste aux dernières répétitions, aux essais micros, son, comme vous le prouvent ces extraits avec la belle Solen, qui possède une voix superbe :

Qui est cette belle jeune femme? dirigeons-nous vers elle pour un premier entretien:

Mais il faut quand même rendre à César ce qui lui appartient, quelques instants plus tard avec le créateur, metteur en scène et chorégraphe, Kamel Ouali, qui nous démontre qu’on peut créer un nouveau spectacle impressionnant :

Vous pensez que vous savez tout désormais, détrompez-vous, vous avez encore quelques rencontres à faire, mais avant tout, quelques images de cette revue:

toutes ces photos : @ ParadisLatin

 

Vous avez envie d’assister au diner-spectacle?

Rencontre avec le créateur des nouveaux menus : un des plus grands chefs de France:   Guy Savoy , devant les caméras d’Onsortoupas :

Vous salivez déjà? vous allez saliver encore plus avec les deux menus actuels:

 

Menu Gustave Eiffel

 

Entrées 
Pressé de volaille, céleri et foie gras de canard
ou
Cassolette d’escargot et champignons de Paris
ou
Velouté de carotte « citronnelle-gingembre », tartare de gambas au citron vert

Plats 
Saumon à l’asiatique en aigre-doux
ou
Suprême de pintade « rôti-farci », tian de légumes d’Automne
ou
Multicolore de légumes, œuf parfait et parmesan

Desserts 
Robe « framboise-passion »
ou
Chocolat « CANCAN »

 

 Menu Prestige

 

Entrées 

Foie gras mi-cuit au sel de Guérande, gelée de thé fumé, orange amer
ou
Avocat et ceviche de daurade-passion en habit de bambou
ou
Cœur de saumon « PARADIS LATIN » rafraîchi « tarama-caviar »

Plats 
Pavé de cabillaud et patate douce comme une brandade
ou
Canette de Challans «pochée-rôtie», figues, sauce cassis
ou
Paradis Wellington «servi-saignant»

Desserts 
« Tenue Blanche »
ou
Grognardise «fraise-vanille»

 

Photos : @ Paradis Latin

et pour terminer, la cerise sur le gateau : Le propriétaire des lieux, qui préside aux destinées de ce véritable Paradis, Monsieur Walter Butler, qui a revisité le cabaret avec un talent certain:

 

Un dernier petit cadeau : la bande annonce version longue de cette revue :

Quelques tarifs : Diner spectacle Gustave Eiffel : à partir de 140€, diner spectacle prestige : à partir de 180€, specatcle seul : à partir de 70€

Ouverture des portes , diner avec Pré-show à 19h30, spectacle à 21h30

Réservations et renseignements : 01 43 25 28 28

ou www.paradislatin.com

 

Et pour finir avec cette soirée, voilà quelques images réalisées par l’équipe d’onsortoupas.fr, lors de l’arrivée et du préshow. Si avec ces images vous n’avez pas l’envie de réserver immédiatement une soirée, j’en perds mon latin (ok, mauvais jeu de mots, mais je n’ai pas pu m’en empêcher)

Cette série de photos : @ onsortoupas.fr

VOTRE VOTE

Après de nombreux déboires, entre Gilets Jaunes, manifestations et Covi, le cabaret de la rue des Rosiers a enfin ré-ouvert ses portes, et ce fut une soirée mémorable. Tout était réservé, et le spectacle, comme d’habitude était délirant.

J’avais déjà écrit tout le bien que je pensais de cet établissement, situé au 33 rue des Rosiers à Paris, dans une magnifique cave voûtée qui date du XIIème siècle.

lien vers l’article : http://www.onsortoupas.fr/un-nouveau-cabaret-avec-transformistes-le-divas-kabaret-sest-ouvert-a-paris/

Le Kabaret vous accueille, sur réservation, tous les jeudis, vendredis et samedis soir de 20h00 à 02h00

TOUS LES JEUDIS, VENDREDIS ET SAMEDIS DE 20 H À 2 H DU MATIN.

VOUS POUVEZ VOUS RESTAURER SUR PLACE AVEC DES PLANCHES Fromage, Saucisson, Jambon et autres , DANS UNE AMBIANCE COSY ET CHALEUREUSE. ENSUITE VOUS POURREZ ENTENDRE CHANTER EN LIVE LA STAR INTERNATIONALE LADIVA LIVE, RIRE AVEC LE  SHOW BURLESQUE DE LARA FULLCAMP, OU ECOUTER SWEETIE BONBON QUI EST AUSSI AU PIANIO SANS OUBLIER DES ARTISTES INVITÉS ET DU PIANO BAR AFIN DE DÉCOUVRIR DES NOUVEAUX TALENTS. UNE ÉQUIPE DE TRANSFORMISTES EST LÀ POUR VOUS ACCUEILLIR , QUE CE SOIT AU BAR OU DANS LA SALLE.

Ne vous y trompez pas, la majorité des client(e)s sont hétéros, qui viennent pour s’amuser en musique.

Rencontre avec le maître des lieux, Christophe Soret, avec une surprise quand Martine Superstar nous rejoint

Cabaret Live Transformisme et Piano Bar

Tous les détails sur les planches, les boissons, les tarifs, les réservations sur le site:

https://divas-kabaret.fr

TOUS LES DERNIERS LUNDIS DU MOIS, DÉCOUVREZ LE TOC TOC SHOW AVEC MARTINE SUPERSTAR ET ADRIEN CHAMPION
LE PRIX COMPREND : LE SPECTACLE LIVE, UNE BOISSON ALCOOLISÉE (CHAMPAGNE COMPRIS) OU 2 VERRES DE SOFT, UNE PLANCHE SALÉE AU CHOIX.
OUVERTURE À 20H00 POUR LE BAR ET LE DINER,
SPECTACLE À 21H15 AVEC UN ENTRACTE

 

 

VOTRE VOTE

Léa Crevon, ce nom ne vous dit certes pas grand chose, mais retenez bien son nom, il y a de fortes chan,ces que ce soit une humoriste que vous allez adorer

Il y a des personnes qui vous marquent dès qu’on les rencontre et ce fut le cas avec Léa Crevon. La première fois que je l’ai vue, je n’avais pas la moindre idée de qui elle était, et pourtant je savais que c’était une comédienne. Tout cela vous allez le comprendre avec l’entretien qui suit, où vous saurez tout ( ou presque) sur ce charmant brin de fille!

Le spectacle est drôle, la comédienne tient son public dès les premières minutes et on passe vraiment une bonne soirée. Lorsque je l’ai vue, certaines personnes riaent tellement qu’elles s’en étouffaient presque, et vu que le rire est contagieux, toute la salle suivait!

Un teaser et un extrait du spectacle :

Léa Crvon à la BOITE A RIRE, les vendredis soirs à 21.30 et bientôt en tournée.

Tarif : 12€

réservations sur BillerRéduc

Théâtre La Boite à Rire, 8 rue Pradier dans le 19ème

possibilité de diner spectacles se renseigner au 06 12 63 24 61

 

Rating:
VOTRE VOTE

Ce film est un petit OVNI dans le paysage cinéma français actuel. une fable, avec de très bons interprêtes, qui ne laissera pas indifférent

Crooner au cœur brisé, Gaspard s’était juré de ne plus retomber amoureux. Quant à Lula, jolie sirène, elle n’a que le chant pour se défendre des hommes, en faisant s’emballer leur cœur jusqu’à l’explosion.
Lorsque la Seine en crue vient déposer Lula au pied du Flowerburger, la péniche-cabaret où chante Gaspard, c’est un mini-tsunami qui va bouleverser leur existence. Lui, l’homme qui a souffert d’avoir trop aimé, et elle, la créature qui n’a jamais connu l’amour, vont apprendre à se connaître.
Et à chanter d’une même voix…

Le réalisateur Mathias Malzieu a concocté un film sans genre. On est certes dans le fantastique, le domaine du rêve, des contes pour enfants, entre adultes, avec un petit côté musical et fantastique. En prenant tous ces qualificatifs, et en les mixant savamment vous allez obtenir ce film poétique parfaitement interprété par Nicolas Duvauchelle et Marilyn Lima, superbe en sirène. A leurs côtés un acteur formidable, Tchéky Karyo et une voisine qui comprend tout et qui n’est autre que Rossy De Palma.

Le film n’a pas connu de carrière exemplaire en salles, une ressortie post confinement s’étant fait dans une certaine discrétion. C’est peut-être le moment de découvrir ce film qui est disponible sur quasiment toutes les plateformes de VOD, et aussi désormais en DVD mais malheureusement pas en Bluray.

prix du DVD amazon : 14.99

sur la plateforme VOD : location en HD pour 4.99€ et achat en VOD : 13.99

 

le film annonce :

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

Il y a des artistes qui sont capables de tout, en restant toujours au top. C’est le cas d’Isabelle Huppert, qui nous en fait la démonstration avec LA DARONNE  réalisé par Jean-Paul Salomé, une comédie qui fait honneur au cinéma hexagonal en cette rentrée somme toute morose pour le cinéma.

 

Patience est interprète_ traductrice pour des services de Police dans le domaine des stupéfiants.. Elle est spécialisée dans les écoutes téléphoniques en arabe, qu’elle maitrise parfaitement. Lors d’une écoute, elle réalise que le fils de l’infirmière qui s’occupe vraiment bien de sa mère dans un EHPAD, va transporter un énorme chargement de drogue vers Paris, et va tenter de couvrir les frais. Mais où va se trouver cette drogue pure? Son petit ami, le commissaire, est sur les charbons ardents et ne se doute pas de ce qui se trame dans son dos.

Dans le rôle très sympathique de la traductrice, c’est bien entendu Isabelle Huppert, qui semble parler parfaitement l’arabe ( ne m’en veuillez pas, je ne le parle pas et je ne juge que par ce que j’entends). Le commissaire, c’est Hippolyte Girardot, il faudrait ne pas oublier celle qui est sa mère, Liliane Rovère. Autres acteurs : Farida Ouchani (l’infirmière) et les petits truands Rachid Guellaz, Lourad Boudaoud. une autre personnalité s’affirme, celle de la concierge de Patience, Jade Nadja Nguyen.

Cette comédie est franchement une bonne surprise, sur un scénario certes fort improbable, mais qui réussit à nous intéresser et nous amuser pendant plus d’une heure et demie.

Si tous les films français étaient de cet acabit, il y aurait bien plus de monde dans les salles, où, malheureusement, en ces temps deCOVI, le nombre de séances est divisé par deux voire plus. Les séances qui débutaient autrefois le matin, commencent vers 16.00 en semaine, et 14h00 le week end.

le film annonce :

 

Rating:
VOTRE VOTE

Les leçons de piano, très particulières, de Madame Pylinska permettent à Eric Emmanuel Schmitt de nous offrir un nouveau chef d’oeuvre

L’auteur nous ramène à ses jeunes années, en fin d’adolescnece, avec un piano chez lui, qui le fait vibrer, tout particulièrement lorsqu’on y interprête du Chopin.

Madame Pylinska, aqui st loin d’être sympathique au premier abord, impose une méthode excentrique pour jouer du piano : se coucher sous l’instrument, faire des ronds dans l’eau, écouter le silence, faire lentement l’amour… Au fil de ses cours, de surprise en surprise, le jeune Éric apprend plus que la musique, il apprend la vie. Nous écoutons une  fable tendre et comique, avec des chats, des araignées mélomanes, s&ans oublier une tante adorée, et surtout beaucoup de de mélodies de Chopin, interprétées sur scène par un pianiste de talent : Nicolas Stavy, Prix Chopin à Varsovie . Les airs joués au piano  donnent un rythme à ce récit, et le public se laisse bercer par toute la douceurs des nombreuses oeuvres ou extraits :

Intégralement : Chopin, Nocturne, opus 9, n° 1.- Chopin, Prélude opus 28, n° 1.  – Chopin, Prélude opus 28, n° 7. – Chopin, Ballade n°1, opus 23.  – Chopin, Prélude opus 28, n°20.
En extraits : Chopin, Valse opus 69, n° 1. – Liszt, Rhapsodie n° 2. – Chopin, Début du prélude 15… – Chopin, Début du prélude 9… – Chopin, Début du prélude 10… – Chopin, Début du prélude 2… – Chopin,  Concerto n°1, 2e mouvement, Romance. – Chopin,  mazurka en la mineur op. 17 n°4. – Chopin,  Berceuse, opus 57.  – Chopin, Sonate n° 3 in Si mineur, Op. 58, thème du mouvement lent, Largo.   — Chopin, Étude opus 10, numéro 3. -. Chopin, Concerto n°2, opus 21, 2e mouvement, Larghetto. – Chopin, Marche funèbre, Sonate n°2, opus 35  – Chopin, Barcarolle, opus 60.

Photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute diffusion, utilisation interdite sans autorisation de l’auteur.

C’est Eric Emmanuel Schmitt qui  interprête son propre rôle et celui de Madame Pylinska, après avoir joué des centaines de fois Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran sur la scène du Théâtrte Rive Gauche, mais aussi en France, au canada, aux etats Unis ou encore en Italie et au Liban. On se régale à chaque instant, que ce soit du texte, de  la musique, tout comme de l’interprétation. C’est un des grands moments de théâtre de cette rentrée, et surtout n’&ttendez pas pour venir l’écouter et l’applaudir. Seules 30 représentations sont prévues cette année sur la scène du Théâtre Rive Gauche. Musique et théâtre dans un même lieu, en parfaite harmonie, avec énormément d’humour. Voilà le théâtre comme on l’aime, pardon, mieux, comme on l’adore! La mise en scène sobre de Pascal Faber souligne encore mieux texte et musique!

Photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute diffusion, utilisation interdite sans autorisation de l’auteur.

Laissons la parole à Eric Emmanuel Schmitt pour la genèse de cette pièce : « Au milieu du salon familial trônait un piano sombre que torturait régulièrement ma grande sœur. Or, un jour, une femme s’assit devant le meuble et en tira des sons enchanteurs : le temps s’arrêta, la lumière envahit la pièce, on entendit la respiration du silence.
Que s’était-il passé ? Chopin… Toute ma vie, j’ai cherché le secret de ce moment-là, vécu à l’âge de dix ans. Passionné, j’ai appris la musique, étudié le piano mais Chopin m’a toujours  échappé alors qu’il  palpite sous d’autres doigts que les miens. À vingt ans, en rencontrant une professeure de piano polonaise complètement excentrique, Madame Pylinska, j’ai traqué le secret de Chopin. »

Photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute diffusion, utilisation interdite sans autorisation de l’auteur.

 

Retrouvez l’entretien avec Eric-Emmanuel Schmitt :

Rentrée chargée pour Eric-Emmanuel Schmitt : Le théâtre Rive Gauche et un nouvel ouvrage chez Albin Michel

JUSQU’AU AU 4 OCTOBRE 2020
30 EXCEPTIONNELLES !

Du mercredi au samedi à 20h30
Matinées les samedis et les dimanches à 15h
30 REPRESENTATIONS EXCEPTIONNELLES !

Du mardi au samedi à 20h30
Matinées les dimanches à 15h

Tarifs
45€ (Carré Or), 36€, 27€

Durée : 1h50

Photo tous droits réservés Fabienne Rappeneau. Toute diffusion, utilisation interdite sans autorisation de l’auteur.

la bande annonce :

MADAME PYLINSKA ET LE SECRET DE CHOPIN (Théâtre Rive Gauche-Paris 14ème) – Bande annonce from Théâtre Rive Gauche on Vimeo.