Archives

All posts for the month septembre, 2021

Rating:
VOTRE VOTE

Ce n’est pas la première série de représentations de ce bel opéra de Gaetano Donizetti dans cette mise en scène de  Laurent Pelly, à l’Opéra Bastille, mais on ne s’en lasse pas, et pour de nombreuses raisons, les airs célèbres comme UNA  FURTIVA LACRIMA, les interprètes toujours au Top, ou la direction musicale, cette fois Giampaolo Bisanti, jusqu’au 30Octobre puis : Leonardo Sini (2, 9 nov.)Et c’est toujours un pur régal pour les yeux comme pour les oreilles.

 

En 2015, j’avais frémi avec Roberto Alagna et Aleksandra Kurzak, puis en 2018 avec  Vittorio Grigolo et Lisette Oropesa; Pour cause de confinement et couvre feu, impossible de se rendre  jusqu’à ces derniers jours dans ce Palais immense qu’est l’Opéra Bastille. C’est donc avec un double plaisir que j’ai pu découvrir les interprètes de cette nouvelle série de représentations. Côté décors et mise en scène, rien de changé depuis les premières représentations en 2006, et c’est tant mieux.

L’élixir du Docteur Dulcamara fait référence à la légende de Tristan et Iseut : Tristan et Iseut boivent par erreur un philtre qui transforme leur haine réciproque en un
amour passionné. Trente ans plus tard, Wagner mettra en musique le mythe des amants maudits, mais la version de Donizetti penche vers les effets comiques, ce qui n’est pas pour nous déplaire et transforme ainsi le sujet en une sorte de comédie. Dans cette version, l’Elixir du charlatan est en fait du vin, du bordeaux, et les quiproquos  seront de la partie. Mais pourquoi raconter cette histoire que tous les amateurs de Bel Canto connaissent par coeur.

Les interprètes sont magnifiques. J’ai déjà cité Sydney Mancasola (Adina) , Matthew Polenzani ( Nemorino),  il y a aussi Simone Del Savio (Belcore), Carlo Lepore (Il D. Dottor Dulcamara) & Lucreza Drei ( Gianetta). Ce qui change, toutefois, c’est qu’hormis les principaux personnages, tous les chœurs portent le masque, mais on fint par l’oublier, pourtant ces chœurs sont omniprésents, et très importants tout au long de la représentation.

Que rajouter de plus: Profitez de cette série de représentations pour vous rendre à l’Opéra Bastille et vous régaler.

Représentations : à 19.30 sauf les dimanches : 14.30

Mardi 28 septembre 2021
Dimanche 3 octobre 2021
Mercredi 6 octobre 2021
Samedi 9 octobre 2021
Mercredi 13 octobre 2021
Samedi 16 octobre 2021
Jeudi 21 octobre 2021
Dimanche 24 octobre 2021
Mercredi 27 octobre 2021
Samedi 30 octobre 2021
Mardi 2 novembre 2021
Mardi 9 novembre 2021

TARIFS
145€ 125€ 110€ 95€ 80€ 60€ 45€ 35€ 25€ 15€
Excepté samedi 16 octobre 2021
160€ 138€ 121€ 105€ 88€ 66€ 50€ 39€ 28€ 15€

RÉSERVATIONS
EN LIGNE
www.operadeparis.fr

VIA L’APPLICATION
Opéra national de Paris, disponible sur iOS et Android pour smartphones et tablettes.

PAR TÉLÉPHONE
08 92 89 90 90 ( * 0,35 € TTC/min depuis depuis un poste fixe hors coût éventuel selon opérateur)

ou +33 1 71 25 24 23
depuis l’étranger, du lundi au samedi de 9h à 19h (sauf jours fériés).

AUX GUICHETS
> du lundi au samedi (sauf jours fériés) de 10h à 18h30 au Palais Garnier (à l’angle des rues Scribe et Auber) et de 14h30 (12h les jours d’ouverture des réservations) à 18h30 à l’Opéra Bastille (120, rue de Lyon).
> une heure avant le début du spectacle, y compris les dimanches et jours fériés.

le teaser:

Prochain spectacle sur la scène de bastille : La Vaisseau Fantôme de Richard Wagner!

Rating:
VOTRE VOTE

Ces femmes qui ont réveillé la France n’est pas un spectacle comme les autres, ce n ‘est certainement pas un spectacle féministe, mais une belle leçon qui nous apprendra bien des choses, et le tout avec humour!

Ce spectacle a été écrit par Jean-Louis Debré et Valérie Bochenek,  qui l’interprètent sur la scène du Théâtre de la gaité Montparnasse. On y  trouve une vingtaine de portraits  revues par Jean Louis Debré et Valérie Bochenek : lui fut magistrat, ministre de l’Intérieur, président de l’Assemblée nationale, du Conseil constitutionnel mais aussi depuis plus de trente ans auteur de polars à succès et de livres historiques, chroniqueur radio, présentateur à la télévision.

 

Le voilà donc dans un nouveau rôle : sur les planches avec Valérie Bochenek. Elle a connu aussi d’autres emplois : mime, metteur en scène, créatrice d’une marque de bijoux et écrivaine dont notamment un ouvrage sur le mime Marceau.

Une vingtaine de portraits de femme, de pionnières et premières : Louise Michel, Simone Veil, Olympe de Gouges, George Sand, Colette, Marguerite Yourcenar mais aussi , celles, oubliées ou méconnues, qui ont contribué à changer notre société, comme Julie-Victoire Daubié, première femme à avoir passé le bac ou  Jeanne Chauvin première avocate, Madeleine Brès, première médecin et Marguerite Boucicaut, modeste gardienne d’oie devenue reine du Bon Marché.

Un entretien avec ce grand Monsieur de la politique s’imposait. Et vu que les femmes sont à l’honneur, l’invitation se devait d’être double. On se retrouve donc sur les fauteuils du Théâtre de la Gaité Montparnasse avec Valérie Bochenek et Jean-Louis Debré:

En 80 minutes, vous allez en apprendre beaucoup, sans vous ennuyer une seule seconde; La mise en scène d’Olivier Macé est tellement intelligente et bien menée, que le spectateur ne risque pas de s’ennuyer. On est passionné de bout en bout. Et on passe un début de soirée plus qu’agréable, ce qui est exemplaire! 14 portraits sur les 26 du livre, entre les premières, lors de la Révolution Française, jusqu’à ces dernières années. On peut voir ce spectacle en famille, avec des enfants, mais aussi des parents, des grands parents. Tout le monde sera captivé! N’oublions pas la troisième personne sur scène, pianiste, qui n’interprétera que des airs composés par des femmes : Valérie Rogozinski.

 

Toutes les photos : @ Stéphane Kerrad

 

CES FEMMES QUI ONT REVEILLE LA FRANCE, c’est au Théâtre de la Gaité Montparnasse, du mercredi au samedi à 19.00

THÉÂTRE DE LA GAÎTÉ MONTPARNASSE

26, rue de la GAITE
75014 Paris

Réservations :
01 43 20 60 56

ou

www.gaite.com

Prix des places : de 25 à 50€

le teaser :

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

Le duo de choc que forment Sébastien Azzoppardi et Sacha Danino, en tant qu’auteurs  a encore sévi après avoir fair se plier de rire  des milliers de spectateurs au théâtre après Dernier Coup de Ciseaux ( toujours à l’affiche au Théâtre des Mathurins), Le Tour Du Monde en 80 Jours, et a réussi à faire peur avec La Dame Blanche. Cette fois c’est avec L’Embarras Du Choix, qui s’est joué entre 2 confinements à la Gaité Montparnasse, avant de prendre ses quartiers d’hiver au Théâtre Michel.

Il est normal  que ce spectacle se joue au Théâtre Michel puisque Sébastien Azzopardi en est le co-directeur avec un Monsieur que j’adore, Francis Nani, et tous 2 dirigent aussi un des plus beaux théâtres de Paris, Le Palais Royal.

 ©Emilie Brouchon

 ©Emilie Brouchon

 Paris / ©Emilie Brouchon

C’est bien beau tout cela allez vous me rétorquer, venons en au fait. Ok j’y arrive! Max fête ses 35 ans, et a fortement l’impression d’avoir raté sa vie. Il a peur, très peur, de faire le mauvais choix surtout côté mariage. Et qui va lui prodiguer ses conseils? ses autres copains sur la scène? Que nenni: c’est vous, spectateur, assis dans la salle. Vous allez le guider en c qui concerne LES amours ( ben oui, ce serait trop simple s’il n’y avait eu qu’une femme dans sa vie), mais aussi en amitiés, en travail. Donc une expérience quasi nouvelle, dont on a déjà eu un aperçu avec Dernier Coups de Ciseaux, mais tout de même différente, et on n’est pas dans le côté polar.  Ils sont 5 sur scène, dont Sébastien, entouré de Erwan Creignou, de Charlotte Biznak ou Deborah Key, en alternance), Margaux Maillet, Patrice Latronche., et la mise en scène est de qui? ….Ben voyons de Sébastien Azzopardi!

 

 ©Emilie Brouchon

 ©Emilie Brouchon

 ©Emilie Brouchon

 ©Emilie Brouchon

Lors de la première série de représentations, j’avais rencontré Sébastien. L’entretien s’est déroulé le jour même où le confinement a été annoncé, et j’avais bien entendu gardé cet enregistrement, tourné dans les loges  de la Gaité  Montparnasse. Mais en dehors de ces détails, la parole reste la plus importante, comme vous allez pouvoir en juger:

La Machine de Turing, se joue actuellement au théâtre du Palais Royal, où se joue aussi Edmond. L’autre spectacle du Théâtre Michel : Le Discours vient juste de débuter. Nous en reparlerons d’ici quelques jours.

Je vous garantis une excellente soirée, tout en rires, dans ce joli écrin qu’est le Théâtre Michel.

©Emilie Brouchon

 ©Emilie Brouchon

 ©Emilie Brouchon

Représentations du mardi au samedi à 21.00 matinée dimanche à 16.00

Prix des places tarif normal de 17 à 44 €

tarifs promo de 13.60 à 28.60€

renseignements et réservations au 01 42 65 35 02 et sur theatre-michel.fr

Rating:
VOTRE VOTE

Amanda Lear au top pour cette nouvelle version de QU’EST-IL ARRIVE à BETTE DAVIS & JOAN CRAWFORD, actuellement et pour quelques semaines au Théâtre de la Porte St Martin.

Ce n’est pas un nouveau spectacle, il avait été créé en 2008 au Théâtre des Bouffes Parisiens, dans une mise en scène de Didier Long. Il avait aussi été représenté au Théâtre du Chêne noir.

photos : ©Christophe_Martin

Pour cette nouvelle série de représentations, c’est Michel Fau qui assure la mise en scène, et qui se travestit en Bette Davis.

C’est la confrontation de deux monstres sacrés du cinéma qui se retrouvent devant la caméra de Robert Aldrich alors qu’elles sont au générique du son film : Qu’est-il arrivé à Baby Jane?. Ce film a permis à Bette Davis de remporter un Oscar parmi les 4 remportés par le film. Certes ces dialogues ne sont qu’une vision de l’auteur, et seraient en fait très loin de la réalité. L’affrontement de ces deux comédiennes qui jouent deux sœurs est un monument. Et, il faut bien l’avouer, c’est la merveilleuse Amanda Lear qui tire le mieux son épingle du jeu. Elle n’a pas besoin d’en rajouter pour qu’on croie en elle. Elle resplendit dès qu’elle arrive sur la scène, et on finit par n’avoir d’yeux que pour elle. Pour notre plus grand bonheur, elle va chanter ( en direct) une chanson peu avant la fin du spectacle.

On est pourtant assez loin de ses grands succès  comiques, au Théâtre :Panique au Ministère de Jean Franco et Guillaume Mélanie en 2009/2010,  puis Lady Oscar de Guillaume Mélanie en 2011/2012 dans ce même théâtre de la porte St Martin) , Divina de Jean Robert Charrier ( qui possède le théâtre de La Porte St Martin), et enfin La Candidate, du même duo Jean Franco et Guillaume Mélanie et 2016/2017. Je n’ai personnellement qu’un souhait: qu’Amanda revienne une fois encore sur sa décision d’arrêter de se produire sur les planches, et qu’elle accepte ou demande au duo Franco/Mélanie d’écrire à nouveau pour elle.

photos : @ Christophe Martin

C’est dans cet espoir que vous pouvez aller l’applaudir les dimanche, lundi et mardi à 20.00 à La Porte St Martin., et ce jusqu’au 24 Octobre.

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, nous allons bientôt pouvoir découvrir un nouvel album en CD  d’Amanda Lear, dont la parution est prévue le 22 Octobre, et qui aura pour titre : TUBEROSE

Représentations à 20h00, durée du spectacle : environ 1h15

Prix des places : de 12 à 43€

réservations : portestmartin.com et 01 42 08 00 32

 

Rating:
VOTRE VOTE

Pour la première fois sur une scène de théâtre, un acteur hors du commun, qui nous prouve qu’un grand comédien se sent à l’aise autant au cinéma qu’au théâtre. Richard Anconina est absolument parfait dans COUPABLE!

Nous sommes dans un commissariat, mais pas n’importe lequel. Le centre de Police Secours, le 17 si vous préférez.  Pendant une nuit de garde, Pascal reçoit l’étrange appel d’une femme en danger retenue par un homme qui pourrait être son mari. La communication est subitement coupée. Prêt à tout pour sauver cette voix dans la nuit, Pascal bascule dans une course effrénée contre la montre. C’est presque un sel en scène, pourtant Richard Anconina a une collègue (Gaelle Voukissa) qui le visite régulièrement, vu qu’il termine son service dans les minutes qui suivent. Si ce sont les 2 seuls sur scène, plusieurs personnes se manifestent au téléphone, puisque Pascal est en liaison avec d’autres services, puisqu’il tente tout pour retrouver la femme saine et sauve.

Je ne vous en conterai pas plus, cela gâcherait l’intrigue, à moins que vous n’ayez vu le film danois DEN SKYLDIGE de Gustav Möller et Emil Nygaard Albertsen, sorti il y a quelques années. Ici le suspense est total jusqu’à la dernière minute, et je dois bien avouer que je me suis retrouvé scotché à mon fauteuil, et que pour rien au monde  je ne me serais levé. Jérémie Lippmann a réussi ce tour de force dans la mise en scène, et la salle est totalement conquise. Tout dans cette pièce mérite des superlatifs, avec une unité de temps et de lieu, mais ne vous inquiétez pas: la pièce n’est pas en vers, mais avec des dialogues actuels adaptés par Camilla Barnes et Bertrand Degrémont . Une des meilleures surprises de cette rentrée théâtrale.

Photos @ Céline Nieszawer

On savait que Monsieur Anconina était un grand acteur, qui a joué souvent devant les caméras de Claude Lelouch ( entre autres : Itinéraire d’un enfant gâté, aux côtés de Belmondo, ou Police De Maurice Pialat,  mais aussi pour Claude Berri (Tchao Pantin, avec Coluche) , Le Battant, de et avec Alain Delon, et la série La Vérité Si Je Mens, parmi bien d’autres. Maintenant on peut l’applaudir sur la scène. Et ce sont des applaudissements vraiment mérités, et chaleureux.

Représentations du mardi au samedi à 20h, Matinées les samedis et dimanches à 16h en septembre

et à partir du 1er octobre du mardi au samedi 20.00 plus samedi et dimanche 16.00

Prix à partir de 29 euros, jusqu’à 69€

 

Réservations sur le site : https://www.theatremarigny.fr/spectacle/coupable/   

ou au  : 01 76 49 47 12.

 

La bande annonce Teaser du spectacle:

 

Rating:
VOTRE VOTE

Et si Edith Piaf, malade avait eu une doublure dès les première années? C’est sur ce postulat de départ qu’est née cette comédie musicale : Edith Piaf, Je Me Fous Du Passé.

Cela mérite une explication, et pour cela onsortoupas s’est rendu au Studio Hébertot où se joue cette pièce.

De plus, pour mieux vous troubler, il n’y a pas qu’une ‘Piaf’ sur scène, mais 2 : la plus jeune, interprétée par Léa Tavares, et la plus âgée, qui a les traits de Béatrice Bonnaudeau qui est à l’origine du projet..

Vous voulez savoir comment l’idée est née, allons donc à la rencontre des deux interprètes, où nous serons rejoints par le metteur en scène : Loïc Fieffé, et où mieux que sur la scène du Studio Hébertot, pour vous mettre dans l’ambiance :

Un spectacle que les fans ou amateurs de cette immense  chanteuse devraient aimer, où vous retrouverez certains titres qui ont marqué sa carrière :  Fais Moi Valser : Mon légionnaire: Mon cœur est au coin d’une rue / C’était un jour de fête/ Mon amant de St Jean/ J’men fous pas mal / La vie en Rose / L’Hymne à l’Amour / Padam : La Foule / Mon manège à moi / Milord / Non je ne regrette rien. Mais ce track listing peut (et va certainement) évoluer.

Il n’y a pas que ces 2 « Piaf » sur scène , vous y retrouverez aussi Lionel Losada, Gérald Cesbron, Franck Jasédé, Nicolas Soulié.

A ce jour le spectacle est programmé jusqu’au 7 Novembre, les jeudis, vendredis et samedis à 21.00 avec matinée les dimanches à 14.30.

Durée du spectacle : environ 1h40

Prix des places : Plein tarif : 28€, tarifs réduits 10€ 15€ 18€

Locations au 01 42 39 13 04 ou sur : wwwstudiohebertot.com

TOUTES LES PHOTOS @ Ph. Escalier

l’Adresse :

78 bis boulevard des Batignolles, au fond de la cour à côté du Théâtre Hébertot

Rating:
VOTRE VOTE

Pierre-Yves Duchesnes est une personne qui réussit à nous étonner. On le connaissait comme directeur de l’école de comédie musicale, comme comédien, comme chanteur, metteur en scène et producteur. Le voilà dans un nouveau rôle : celui de brocanteur au marché Biron, aux puces de la Porte de Clignancourt. Mais pas que…

 

Une rencontre s’imposait pour avoir une explication, voilà qui est fait, avec l’annonce par Stanislas Souffoy-Rittner un de ses collaborateurs d’une soirée spéciale!

Autres photos des boutiques :

Les 2 boutiques au 55 et 73 de l’Allée A sont face l’une l’autre, l’entrée se fait au 85 rue des rosiers

Ouverture du vendredi au dimanche uniquement, comme toutes les boutiques du Marché aux Puces de la Porte Clignancourt / St Ouen

Rating:
VOTRE VOTE

Voilà le film qui nous rassure sur la science fiction au cinéma, et sur l’adaptation du célèbre roman de Franck Herbert au cinéma, du grand art!

DUNE raconte l’histoire de Paul Atreides, jeune homme aussi doué que brillant, (Timothée Chalamet) voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement. Car s’il veut préserver l’avenir de sa famille et de son peuple, il devra se rendre sur la planète la plus dangereuse de l’univers – la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse au monde, capable de décupler la puissance de l’humanité. Tandis que des forces maléfiques se disputent le contrôle de cette planète, seuls ceux qui parviennent à dominer leur peur pourront survivre…

L’histoire de Dune débute en l’année 10191!  après que fut fondée la  Guilde Spaciale. L’univers connu est régi par un emprereur , qui exerce son pouvoir total sur la multitude de planètes de l’Imperium, un  empire qui s’étend sur des centaines de mondes dans la galaxie. Mais, on ne trouve l’EPICE que sur la planète  Arrakis, la          « planète des sables » que ses habitants autochtones appellent « Dune ». Cette épice est la seule qui permette des voyages intergalactiques sans risque de se perdre.

J’avais dévoré le roman lors de sa sortie en France, premier de plusieurs tomes parus. J’en gardais un souvenir très fort. Je m’étais précipité lors de la sortie du film de David Lynch en 1984, et, curieusement le seul pays où il a connu un certain succés fur la France, échec commercial partout ailleurs dans le monde. cette fois aucun souci à se faire pour Denis Villeneuve. Ce qu’il nous offre est un véritable diamant. Des décors superbes ( la majorité ayant été tournée en Jordanie), et surtout un scénario que l’on comprend vraiment. Sans oublier les interprêtes. Certes Timothée Chalamet est bouleversant que je mets déjà en tête de liste pour des prix d’interprétation, oscars etc. Il est de toutes les scènes, omniprésent, aux côtés de celle qui joue sa mère : Rebecca Fergusson. Au générique, des noms célèbres : Oscar Isaac, Jason Momoa, Stellan Skarsgard, Josh Brolin, Javier Bardem, Charlotte Rampling, dans des rôles nettement moins importants.

Seul regret, et ce n’en est pas vraiment un : il va falloir attendre quelques mois avant de voir la deuxième partie ( et pourquoi pas une 3ème, cela nous ferait triple dose de bonheur au cinéma). pour cette première dose : 2h6 de bonheur!

 

Toutes les photos : @Warnerbros pictures

Certes on va rester sur sa faim parce que ce qui nous est proposé n’est que la première partie. Mais c’est à couper le souffle! Surtout si vous voyez le film dans une grande salle. Je ne peux que vous conseiller pour les salles parisiennes : La salle Dolby Atmos du Pathé beaugrenelle, avec son écran géant, qui rest le must des must pour moi, mais aussi les salles IMAX, comme le salle Dolby Atmos du Pathé beaugrenelle ou le Pathé la Villette, Pathé Belle Epine, Quai d’Ivry ou Disneyland! Il y a de très nombreuses salles dans toute la France vous pouvez y aller sans risque de regretter d’avoir acheté votre place. Je crois que c’est un des meilleurs films de scince fiction que j’ai pu voir, aussi fort qu’un 2001 l’odyssée de l’Espace, ce qui n’est pas peu dire!

le film annonce :

et en version française:

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

Tiré d’une pièce de théâtre, Laurent Lafitte  a réussi son premier film qui est totalement drôle de bout en bout.

Jean-Louis (Laurent Lafitte) ne se sent pas en forme et appelle son ami vétérinaire Michel (Vincent Macaigne) qui vient voir ce qui se passe et en l’auscultant réalise que son cœur s’est arrêté. Plus un seul battement dans sa poitrine, aucun pouls, rien. Pourtant, il est conscient, il parle, se déplace. Personne,  pas même sa femme Valérie (Karin Viard) ne trouvent d’explication à cet étrange phénomène. Alors que Jean-Louis panique, Valérie se tourne vers Margaux, sa coach de vie, (Nicole Garcia) un peu gourou, pas tout à fait marabout, mais très connectée aux forces occultes. Et elle a une solution qui va mettre Jean-Louis face au tabou ultime. Si vous avez vu la bande annonce vous savez déjà ce qu’il doit faire : retrouver son origine , plus particulièrement montrer le sexe de sa mère (Hélène Vincent), en vrai ou en photo papier, à Margaux.  Bon, vous avez compris, qu’on ne fait pas dans la dentelle….et pourtant.

Les dialogues sont savoureux, les situations coquasses, tout est en place pour que le spectateur se bidonne, et je peux vous dire que je me suis régalé de bout en bout. Certes le film débute sur une de mes chansons préférées de Marie Laforêt, CADEAU et le générique final se déroule aussi sur une chanson qui m’a marqué depuis de nombreuses années : THIS IS MY LIFE, par Shirley Bassey. Merci Mr Lafitte pour ce choix. Mais cela ne fait pas le film, et je me garderai bien de vous dévoiler les dialogues. Sachez que l’ami véto se voit confier la mission de prendre la fameuse photo au domicile de la dame…et qu’ils se retrouveront tous au domicile de Jean-Louis.  Ce sont des films comme ça qui font honneur à la comédie.

Vous l’avez compris, je me suis amusé comme un ado, et je ne peux que vous inviter à aller voir ce joli film pour passer un bon moment.

Les bandes annonce :

 

 

VOTRE VOTE

Une bonne nouvelle pour ceux qui aiment les ballets, l’arrivée d’un nouveau spectacle, et ce sera à Paris dès le 26 septembre au Théâtre du Gymnase Marie Bell, après avoir été créé à Montauban les 1 et 2 septembre.

Un nouveau ballet c’est toujours une belle expérience, et cette création que l’on va pouvoir découvrir dans quelques jours ne devrait pas faire exception, vu qu’elle est l’oeuvre d’Alain Marty, qui a longtemps officié à l’Opéra de Paris. Amant des beaux textes, il aime réunir le théâtre et la danse, « rapprocher le geste du mot », ce qu’il fait dans : Medea d’Euripide et Phèdre acte II scène 5 de Racine avec Michael Denard et la comédienne Colette Berger à l’Opéra Comique, Marie Tudor de Victor Hugo à la Comédie Française, J’ai Embrassé l’aube d’été à partir d’Arthur Rimbaud à l’Auditorium Saint-Germain-des Près, Wang-Fô fut sauvé d’après la nouvelle de Marguerite Yourcenar avec le comédien Didier Sandre pour le Festival de Montauban, ainsi que Le Roi d’un jour avec Marie-Claude Pietragalla et Kader Belarbi, Le Journal d’un fou
de Gogol au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis, Autour de Don Juan à l’Opéra Bastille…
Il est revenu dans sa région  pour une nouvelle création :Aliénor-Variation sur l’Amour courtois, avec Agnès Letestu Danseuse Etoile de l’Opéra de Paris.

 

Toutes les photos ci-dessus : @ Patrick FISHER

Aliénor d’Aquitaine, le nom vous dit certainement quelque chose, mais bon côté souvenirs, cela se passait dans les années 1200, donc on n’a aucune honte à dire (ou écrire) qu’on ne sait pas de quoi il s’agit. Le mieux est donc de se renseigner directement auprès d’Alain Marty, qui nous a reçu dans le cadre du Théâtre du Gymnase.

Mais il n’était pas seul et j’ai eu la chance de rencontrer cette interprête magnifique, charmante, qui sera Aliénor, sur la scène, Agnès Letestu, Danseuse Etoile de l’Opéra de Paris.

Vous l’avez compris, ce sera là un spectacle hors norme, avec 4 interprêtes sur scène. Outre Agnès Letestu, un Premier Danseur de l’Opéra de Paris, Vincent Chaillet, un comédien, et celui qui sera le troubadour, Harold Crouzet ainsi qu’un barde-violiste Albertin Ventadour.

Vincent CHAILLET. Agnes LETESTU. Alain MARTY. Harold CROUZET. Albertin VENTADOUR.. Le Jazer d’Alienor. d’Aquitaine. Theatre du Gymnase Marie Bell. Paris. France.  © David Atlan

Représentations :

dimanche 26 septembre à 15.00,

lundi 27 septembre 20.30

dimanche 3 octobre à 15.00

lundi 4, lundi 11, lundi 18 et lundi 25 octobre à 20.30

prix des places : de 29€ à 49€

Réservations : 01 42 46 79 79  et theatredugymnase.com