Archives

All posts for the month janvier, 2015

Rating:

Le retour de Michel Leeb en pleine forme dans un rôle qu’il avait déjà interprété en 1986 au théâtre de la Porte St Martin, qui marquèrent ses débuts sur les planches…

onsortoupas077

Le tombeur est une pièce signée Robert Lamoureux, et tous ceux qui aiment le boulevard bien ficelé ne peuvent que connaître le nom de cet auteur et comédien. En effet Robert Lamoureux a écrit des pièces qui toutes ont connu un énorme succès, citons, entre autres : La Soupière, le Charlatan ou l’Amour Foot, sans oublier, bien entendu Le Tombeur qui est repris dans une nouvelle mise en scène de Jean-Luc Moreau, sur des textes qui ont été mis au goût du jour. Il ne faut pas oublier que les portables n’existaient que dans les rêves des plus fous lors de la création de la pièce.

Michel Leeb et Guy Lecluyse

Michel Leeb et Guy Lecluyse

Michel Leeb et Xavier Coulard

Michel Leeb et Xavier Coulard

Michel Leeb et  Julia Duchaussoy

Michel Leeb et Julia Duchaussoy

L’histoire? Celle d’un vendeur de voitures, Michel Vignon, (Michel Leeb) qui se trouve faible devant les femmes, ne souhaite pas leur faire de la peine, et par conséquent ne sait pas rompre. Il cumule les maîtresses, ce qui complique son existence, lorsqu’un inconnu (Chick Ortega) surgit à l’improviste chez lui et menace de le tuer s’il ne rompt pas immédiatement avec sa femme… Mais qui donc est sa femme parmi ses nombreuses maîtresses (Coralie Audret, Julia Duchaussoy, Pascale Louange, Laurence Porteil)? Il faudra beaucoup de patience à ceux qui l’entourent, dont son associé (Guy Lecluyse) et sa femme de ménage (Camille Solal) pour trouver qui est qui.

Michel Leeb et  Julia Duchaussoy

Michel Leeb et Julia Duchaussoy

Michel Leeb et Guy Lecluyse

Michel Leeb et Guy Lecluyse

Michel Leeb et Chick Ortega

Michel Leeb et Chick Ortega

Inutile de dire que c’est un festival de rires. On sonne à la porte de son appartement toutes les 5 minutes, le téléphone n’arrête pas de sonner, tout cela pour le bonheur visible de la salle, qui attend de Michel Leeb qu’il en fasse des tonnes…et qui leur offrira ce qu’ils sont venus voir. Les rires fusent de toutes part. Michel Leeb sait en faire des tonnes, être cabot comme personne, et pourtant il ne tire pas la couverture. Tous les comédiens ( nombreux) qui l’entourent ont leurs bonnes répliques, et il s’efface pour que personne ne se sente oublié. C’est là qu’on reconnaît les grands du spectacle. On sait bien qu’on vient voir Michel Leeb sur scène, certains parce qu’ils savent que la pièce est de Robert Lamoureux, d’autres parce qu’ils aiment les mises en scène alertes de Jean-Luc Moreau, mais personne ne vient voir le reste de la troupe, alors Leeb leur offre leurs moments. J’ai adoré sa femme de ménage à l’accent prononcé, et celle qui hurle tout le temps, mais tous sont parfaits, et on sent l’esprit d’équipe.

Michel Leeb et Chick Ortega

Michel Leeb et Chick Ortega

Michel Leeb et Coralie Audret

Michel Leeb et Coralie Audret

Michel Leeb ,Pascale Louange et Guy Lecluyse

Michel Leeb ,Pascale Louange et Guy Lecluyse

Michel Leeb et Guy Lecluyse

Michel Leeb et Guy Lecluyse

Si vous aimez le théâtre de boulevard, les personnages excentriques et que vous avez de rire avec une salle comble, n’hésitez pas, venez faire un tour au théâtre des Nouveautés, dirigé depuis quelques années par Pascal Legros, qui a plus d’un spectacle à succès actuellement à l’affiche à Paris ou en tournée en France. 

 

Michel Leeb et Julia Duchaussoy

Michel Leeb et Julia Duchaussoy

Michel Leeb et Xavier Coulard

Michel Leeb et Xavier Coulard

Michel Leeb et Camille Solal

Michel Leeb et Camille Solal

Le_tombeur_michel_leeb_002

Le Tombeur, Du mardi au samedi à 21h, samedi à 17h et dimanche 16h. Jusqu’au 17 Mai uniquement! 

Spectacle sans entracte, durée: environ 1h30, en fonction des rires de la salle! Prix des places de 15 à 52€

 

 

 TOUTES LES PHOTOS  @ BERNARD RICHEBE

 

Rating:

Le biopic signé Bertrand Bonello sort en Bluray.

3D BR SAINT LAURENT

Tout le monde pensait que le premier biopic sur Yves Saint Laurent allait faire de l’ombre à un sur le même personnage, en fait il n’en est rien. Les deux films ont certes le même personnage central, mais on ne le voit pas à la même époque de sa vie, et surtout les centres d’intérêt sont totalement différents. Le film se situe entre 1967 et 1976. Certes on ne peut pas faire un film sans que l’acteur principal s’implique dans son rôle, et on peut dire que Gaspard Ulliel s’est impliqué à fond, et a même osé tourné des scènes pour le moins torrides. C’est aussi le cas de Jérémie Renier (Pierre Bergé) et de tous les autres interprètes, comme Louis Garrel ( le gigolo dont Saint Laurent tombe amoureux: Jacques de Bascher), , mais aussi Léa Seydoux (Loulou de la Falaise), Amira Casar (Anne-Marie Munoz), qui tous donnent le ton à ce film. On notera le clin d’oeil du réalisateur à Visconti puisque Saint Laurent en 1989 aura les traits de l’acteur fétiche de ce dernier : Helmut Berger!

images téléchargement téléchargement (2)

Présenté à Cannes  en sélection officielle, le film a très vite eu ses supporters, et cela se confirme avec des nominations aux prochains Césars comme meilleur film, acteur et acteur dans un second rôle pour Jérémie Renier et Louis Garrel (je sais, les Césars le public s’en fout complètement, cela ne fait plaisir qu’à ceux qui le reçoivent), mais il attend d’autres récompenses comme Les Lumières du Cinéma décernés par la presse étrangère ( nommé dans les catégories: meilleur film, réalisateur et acteur!).

Le film est une belle réussite, qui nous dévoile des facettes que l’on ne connaissait pas du célèbre couturier. Son homosexualité est montrée sans complaisance, ce qui pourra satisfaire ceux qui aiment que l’on montre tout et plus. Et finalement ces scènes qui pourraient être choquantes ne sont en fait que l’illustration de ce qu’a été la vie amoureuse de Saint Laurent. On ne montrera pas le film aux enfants, ni aux jeunes ados, ou alors en leur donnant quelques explications. Quant aux adultes, (évidemment sans les amis d’une certaine Boutin…), donc les vrais adultes, les personnes qui n’ont pas d’ornière et qui respectent la vie d’autrui et dans le cas présent ses moeurs et ses travers, elles vont adorer.

téléchargement (1) images images (3)

Le film sort en BluRay dans une version quand même un peu pauvre en suppléments. On aurait aimé bien plus de bonus. Une rencontre avec le réalisateur et ses personnages, bien trop courte est tout ce que ce BluRay peut nous offrir.

Le format du film est respecté, 1.85, en 16/9. Le film dure 2h30, et ne vous offre qu’une version française en DTS HD master audio 5.1, avec possibilité d’audio description et sous titrage pour sourds et malentendants.

Le BluRay aurait offert plus de bonus il aurait été classé 5* de par la qualité du film et de l’image.

Capture-decran-2014-09-23-a-13 images (1) images (2)

le film annonce :

Rating:

téléchargement (5)

Franck Le Hen est un auteur de comédie, j’aurais du

Franck le Hen m’avait fait rire, m’avait fait bouger sur mon siège, m’avait donné envie de danser et chanter avec Revenir Un Jour…Franck Le Hen est un jeune auteur vraiment talentueux. Sa première pièce« Les homos préfèrent les blondes » a été jouée plus de 800 fois à Paris, et« Bonjour Ivresse » triomphe pour la troisième année consécutive au théâtre du Temple..j’aurais du….

Luq Hamet sait choisir ses spectacles dans son théâtre entièrement remis à neuf et transformé en une salle, j’aurais du….

Franck Delay a une plastique qui ne peut  laisser personne indifférent, mais pas seulement, il joue très bien la comédie…j’aurais du…

Oui j’aurais du me souvenir, comprendre qu’un telle réunion de talents, ne pouvait que me faire passer une bonne soirée. ..

Le sujet de la pièce est assez simple, un jeune chanteur Tom (Franck Le Hen), très très gay, revient dans la maison de ses parents où vivent sa mère (Petronille Moss) et sa grand mère  (Catherine Day). Il vient là avec une fiancée des plus idiotes (Agnès Miguras) parce que son attachée de presse (Mélanie Kah) veut faire taire les rumeurs selon lesquelles il serait gay. A son arrivée il tombe sur un jardinier d’une beauté époustouflante, qui fait se retourner tous les regards (Franck Delay). Pourquoi l’attachée de presse veut-elle réunir cette famille? parce qu’elle a en tête une émission de télé réalité… qui ne se déroulera peut-être pas comme elle l’avait prévu.

téléchargement (1) images LA FAMILLE5

Sur ce canevas, Franck Le Hen a réussi une comédie qui utilise toutes les ficelles pour faire rire la salle pendant 75 minutes. La séquence des pubs est drolissime, le repas de famille avec miss tartignole reste un excellent moment. Bref on rit de bout en bout. La mise en scène est alerte, et quand le rideau tombe, on a vraiment envie d’en demander un petit peu plus. On est certes proche du café théâtre, mais en version nouvelle. On se moque de tout le monde, mais sans animosité. Les vannes  homos ne sont pas homophobes, loin de là. Les personnages sont caricaturaux, mais c’est là que réside leur charme. La pièce devait se jouer seulement quelques semaines et elle est déjà prolongée jusqu’à fin mars, et à mon avis, vu les réactions de la salle, elle pourrait bien faire quelques semaines ou quelques mois supplémentaires. Tout cela est bon enfant, et si vous avez vraiment envie de passer une bonne soirée entre potes, n’hésitez pas. Courrez-y. Toutefois vu qu’il faut attendre dehors, les places au premier rang seront pour les plus courageux ou les moins frileux, (mais bon, certains ne voudraient pas manquer d’être juste devant ces comédiens et comédiennes, à moins d’un mètre d’eux (d’elles). Les autres, qui auront été attendre au chaud, se retrouveront un peu plus loin, ou sur les côtés. Mais il n’y a pas de mauvaise place dans ce théâtre…c’est à vous de choisir où vous voulez vous asseoir.

téléchargement téléchargement (7) téléchargement (6) téléchargement (4) téléchargement (3)LA FAMILLE 1 LA FAMILLE4 LA FAMILLE 2 (2)

La Famille Est Dans le Pré au théâtre Edgar. en alternance : une semaine sur deux c’est à 19h00 du mardi au samedi, la semaine suivante à 21h00, matinées samedi à  17h00 et dimanche à 17h30

renseignements sur les horaires exacts : www.theatre-edgar.com

Tarifs (hors frais de location) : 25 € / réduit : 20 €
Jeunes – 26 ans : 10 € (mardi, mercredi, jeudi)

 

Rating:

Encore un vrai feel good movie……un régal. Comme il fait bon se sentir bien au cinéma!et on le revoit avec autant de bonheur en BluRay

3D BR PRIDE

 

Présenté à la quinzaine des réalisateurs à Cannes, Pride s’est vu gratifié de la Queer Palm, qui récompense chaque année le meilleur film pour la communauté gay. Aie, j’ai écrit les mots qui vont fâcher certains. Restez donc lire ce qui suit avant de vous enfuir. Pour les autres, je sens que vous avez déjà envie d’en savoir plus!  Nous sommes en Angleterre en 1984, Thatcher est au pouvoir et elle doit affronter une des pires gréves du pays, celle des mineurs. Le syndicat national des mineurs refuse tout compromis et cette grève dure des mois. D’un autre côté, à Londres, un groupe de jeunes gays, décide de collecter des fonds pour soutenir ces mineurs en grève, ainsi que leur famille. L’union des syndicalistes semble bien ne pas vouloir de l’argent des gays et lesbiennes. Qu’importe, le groupe va trouver un petit village minier au Pays de Galles qui va accepter leurs dons. Ils vont ainsi prendre un minibus pour apporter leur collecte en mains propres. Embarras des uns, honte des autres, ils se heurtent  à bien des obstacles, mais c’est sans compter sur quelques personnes bien intentionnées, quelques petites vieilles charmantes et qui acceptent cette bande de jeunes qui va leur faire découvrir bien des choses.

 

prd_d39_17560 PRD_D38_16688 prd_d30_15364 PRD_D29_14535-(2) prd_d23_11282 PRD_D18_09379-(2) (1) prd_d17_08219

Deux clans, deux mondes, deux communautés, bien peu de points communs et pourtant c’est une véritable histoire de vie qui nous est présentée ici. On se sent bien, on frémit, on vibre, on rit on danse sur son fauteuil. J’ai attrapé la chair de poule plus d’une fois, entre deux rires. Quand on sait en plus que c’est tiré d’une histoire vraie, on comprend mieux que les bons sentiments, la gentillesse sont toujours de ce monde, et on est encore plus fier de s’identifier aux personnages, qu’ils soient mineurs de fond en grève, gays, ou lesbiennes. L’histoire est formidable, servie par un réalisateur de talent, Matthew Warchus, sur un scénario de Stephen Beresford. Quant aux comédiens, que dire si ce n’est qu’ils sont totalement époustouflants de justesse. Bill Nighy, Imelda Staunton, Paddy Considine du côté des mineurs du Pays de Galles et Dominic West, Andrew Scott, Joseph Gilgun, Ben Schnetzer et un jeune talent remarquable, George MacKay côté gays.

prd_d13_06763 prd_d11_05670 prd_d10_04959 prd_d07_03742 prd_d05_02570 prd_d05_02429

Il y a des moments formidables des minutes qui défient le temps, qui nous font passer par toute la gamme des sentiments, comme lorsqu’un des gays (interprété par Dominic West) danse du disco devant une salle  remplie de femmes, vu que les hommes tournent le dos. Dominic West est au top. Et la seconde scène, toujours dans le même décor, est le moment le plus intense en émotions, lorsqu’une femme commence un hymne du Pays de Galles à cappella, repris petit à petit par toute la salle, où chacun se lève au moment où on chante. J’en ai encore la chair de poule au moment où j’écris ces lignes.

 

prd_d27_13080 prd_d27_12709 prd_d11_05132 prd_d10_05006 prd_d07_03742 prd_d10_04959 PRD_D02_01331-(2) Pride_PUB-SHOT_vrs5

 

Je suis fier d’avoir aimé ce film, fier d’en parler, fier de faire partager mes sentiments et mon vécu avec vous qui lisez ces lignes. J’aurai encore plus de PRIDE ( anglais pour fierté) si un, dix, cent ou mille d’entre vous suivrez ce conseil et irez acheter ce film génial qui sort en BluRay.

Quelques détails sur ce Bluray:

BLURAY ENCODE MPG4 FORMAT DU FILM RESPECTE 2.40 EN ECRAN 16/9.

VERSION  français et version originale sous titrée français en son 5.1 DTS  HD Master. A noter qu’il n’est pas possible d’enlever les sous titres sur la version originale. Possibilité de sous titres pour sourds et malentendants., et de commentaires audio. Durée du film : 2h00

Côté bonus : La véritable Histoire de PRIDE : 15’23  +  scènes coupées : 9’15  +  film annonce : 1’42. La véritable histoire de Pride est vraiment passionnante où vous verrez certains des vrais protagonistes aujourd’hui.

Le film annonce :

Rating:

José Martinez qui dirige la compagnie nationale de danse d’Espagne nous offre une grande leçon de chorégraphie avec ce spectacle.

AFFICHE CND

Vous avez pu lire et voir sur ce site un entretien exclusif avec José Martinez ( http://www.onsortoupas.fr/rencontre-avec-jose-martinez-pour-transcendanses-au-theatre-des-champs-elysees-les-2728-et-29-janvier-2015/ ), mais entendre parler d’un spectacle et le voir est loin d’être la même chose. Et j’ai découvert ce spectacle hier soir pour sa première représentation au Théâtre des Champs Elysées. Trois oeuvres différentes, trois compositions contemporaines, mais d’un accès facile.

SUB1

SUB

SUB

La première de ces oeuvres, SUB d’Itzik Galili avait été crée le 25 Mars 2009 à Amsterdam, et c’était la première fois qu’elle a été interprétée en France. La musique est signée Michael Gordon et les interprètes sont tous des hommes, torse nu. On vibre avec ces corps qui se meuvent sous des éclairages tamisés dans des mouvements d’ensemble absolument superbes où les protagonistes sont d’une souplesse  incroyable. La salle ne s’y est pas trompée qui a fait une ovation méritée à la troupe.

Extremely Close

Extremely Close

Extremely Close

Extremely Close

Extremely Close

Extremely Close

Second ballet , Extremely Close, autre première française pour cette oeuvre d’Alejandro Cerrudo, qui a été créée en Août 2009 à New York. Huit danseurs (et danseuses cette fois) qui évoluent sur un plancher recouvert de plumes, avec des carrés de décor blancs qui se déplacent lors de la performance. Cette fois encore, on ne peut qu’adresser des louanges à tous les danseurs, pour la qualité de la prestation, de la danse, de la chorégraphie sans faute . Des musiques signées Philip Glass et Dustin O’Halloran rythment ce ballet qui dure environ 22 minutes et qui , lui aussi a été ovationné par la salle.

CASI CASA @ Jesús Vallinas

CASI CASA @ Jesús Vallinas

Casi Casa © Todd Rosenberg

Casi Casa © Todd Rosenberg

CASI CASA @ Jesús Vallinas

CASI CASA @ Jesús Vallinas

Après un court entracte, retour sur le dernier ballet présenté, d’une durée de 44 minutes environ, avec Casi Casa de Mats Ek, créé le 4 décembre 2009 par le Contemporary Cuban Dance Co à Cuba. Cette pièce parle de la vie quotidienne, avec pour décor un sofa, une gazinière et une porte. Il y a même de curieux aspirateurs, et les 11 danseurs et danseuses évoluent dans ce cadre. Que dire? On reste sous le charme, on vibre avec la troupe, sur la musique de Fleshquarter.

Casi Casa

Casi Casa

Casi Casa

Casi Casa

Franchement, jusqu’à ce jour j’avais quelques réticences pour les spectacles de danse contemporaine, préférant des oeuvres classiques, mais José Martinez et sa compagnie de danse ont réussi en deux heures le tour de force de me retourner, et de faire de moi un vrai fan. J’espère vivement que de telles oeuvres vont ‘envahir’ les salles de représentations de Paris, que ces spectacles vont attirer de plus en plus de spectateurs!

Merci José Martinez!

 

Distribution:

SUB

Esteban Berlanga-Toby William Mallitt-Erez Ilan-Álvaro Madrigal – Jacopo Giarda-Lucio Vidal-Rodrigo Sanz

 

 EXTREMELY CLOSE

 

Emilia Gisladöttir (27-29)- Elisabet Biosca (28)- Isaac Montllor – Kayoko Everhart (27-29)- Mar Aguiló (28)-Sara Fernández–Jessica Lyall – Francisco Lorenzo – Aleix Mañé – Antonio De Rosa

 

 CASI CASA

 

TV: Francisco Lorenzo             KITCHEN: Kayoko Everhart / Lucio Vidal          VACUUM CLEANER: Emilia Gisladöttir ( 27-28)-Elisabet Biosca (29) DOOR: Jessica Lyall/Alessandro Riga (27-28) – Allie Papazian/Antonio De Rosa (29)         TRIO: Isaac Montllor, Aleix Mañé, Mattia Russo (27-28) Isaac Montllor, Erez Ilan, Jacopo Giarda (29)          PINK: Aída Badía (27-28)-Mar Aguiló (29)          HAT: Sara Fernández (27-28)-Agnès López (29)

Pour les représentations du mercredi 28 et du jeudi 29, voir les détails sur le site : http://www.onsortoupas.fr/rencontre-avec-jose-martinez-pour-transcendanses-au-theatre-des-champs-elysees-les-2728-et-29-janvier-2015/

crédits photos : SUB : @JM Zarzuela

Extremely Close : @ Jesus Vallinas

Casi Casa: @Jesus Vallina, @Domingo Fernandez, @ Todd Rosenberg

CONCERT PIECES JAUNES 2015 le MERCREDI  11 FEVRIER  2015  à 20h30 Au CARRÉ BELLE-FEUILLE – 60, rue de la Belle Feuille  BOULOGNE BILLANCOURT

AFFICHE BD

Un spectacle présenté par SANDRINE QUETIER  (TF1) et XAVIER DENIS (France bleu)

 Avec : Black M ,Les Stentors, Rayane Bensetti (le gagnant de Danse avec les Stars 2014) Tonya Jinzinger  et  la participation exceptionnelle de la troupe “D’pendance”- les danseurs professionnels de Danse avec les Stars- Elisa Tovati, Maud, Julie Zenatti ,Mickael Miro, Vitaa , John Mamann ,La troupe du spectacle Gospel sur la Colline avec Dominique Magloire, La jeune chanteuse Devon Graves, Romain Vicel  et le DJ Jimmy Kyle.

La soirée sera enregistrée et diffusée en live sur Wat Tv

L’intrégralité des bénéfices sera reversée  à l’opération Pièces Jaunes (pour améliorer les conditions de vie des enfants malades à l’hôpital)

Prix des places :  Tarif unique 38, 50 Euros

Réservation : Fnac, Carrefour, Géant, Système U, Intermarchwww.fnac.com – www.carrefour.fr– www.francebillet.com  -0 892 68 36 22 (0.34 € TTC / min.)

 

 

Rating:

Un sérieux concurrent pour les Oscars. Tiré d’une histoire vraie, 2 heures de vrai cinéma

573252.jpg-r_640_600-b_1_d6d6d6-f_jpg-q_x-xxyxx

Durant la Seconde Guerre mondiale, Alan Turing et son équipe de décodeurs aident les Alliés à craquer les codes de la machine nazie Enigma au GCHQ, à Bletchley Park, dans une véritable course contre la montre. Le groupe de mathématiciens, de linguistes, de champions d’échecs et d’agents secrets bénéficie de l’appui du Premier ministre Winston Churchill, qui leur fournit toutes les ressources nécessaires.Le film est une fiction centrée autour des moments clés de la vie d’Alan Turing, de sa triste adolescence à la fin de sa vie,  qui fut condamné pour homosexualité, en passant bien sûr par son triomphe avec l’invention de la Bombe électromécanique. Certes le tout est romancé, mais cela n’empêche pas ce film d’être un grand moment de cinéma.

téléchargement (5) téléchargementimages (7)images (6)

 

Il y a de fortes chances que cette année ce soit un acteur anglais qui remporte la fameuse statuette des Oscars, puisque les deux favoris, Eddie Redmayne ( pour Une Merveilleuse Histoire du Temps) et Benedict Cumberbatch, le héros de ce film, sont tous deux ‘so british’. Tous deux sont ou furent de véritables génies qui auront marqué à jamais leur époque. Celui qui fait chavirer les coeurs de nombreuses demoiselles est parfait dans le rôle d’Alan Turing, aux côtés de Keira Knightley qui est sa collègue,  et avec qui il se liera d’amitié.

téléchargement (7) téléchargement (6) téléchargement (4)

Certes nous avons ici, sous la patte du réalisateur Morten Tyldum, un film plutôt conventionnel sur la vie très courte de Turing, qui est mort en 1954 à l’age de 41 ans, suite aux problèmes liés à son homosexualité, qui était à cette époque un délit Outre Manche. Un biopic de plus? Non : un bon film de plus. Mais justice lui sera rendue, bien des années plus tard par sa Majesté qui lui rendra son honneur. Il ne faut pas oublier que c’est lui qui a décodé les renseignements allemands  pendant la guerre, avec ce que l’on peut considérer comme l’invention qui sera un jour l’outil le plus précieux du monde : l’ordinateur.

téléchargement (3) téléchargement (2) images

Soyons encore plus positifs, même si c’était une histoire totalement inventée, on n’y prendrait pas plus de plaisir, tant on est ‘dans’ le film dès les premières minutes jusqu’à la fin, près de deux heures plus tard. Si vous avez envie de cinéma cette semaine, n’hésitez pas, c’est certainement le seul film nouveau à l’affiche qui mérite plus qu’une simple attention.

images (2) images (3) images (4) images (5)

 

Le film annonce :

 

Rating:

Un opéra pas très connu de Richard Strauss, pourtant à l’honneur à l’Opéra Bastille.

7383_Ariane---Naxos--c--Bernard-Coutant---Op-ra-national-de-Paris--9- 7382_Ariane---Naxos--c--Bernard-Coutant---Op-ra-national-de-Paris--7-

On connaît mieux le Chevalier à La Rose du même compositeur, Richard Strauss, que ce Ariane A Naxos composé en 1916. En fait l’oeuvre est composée d’un prologue et de l’Opéra en lui-même, le prologue expliquant le pourquoi de cet opéra dans l’opéra. Dans cette première partie on se retrouve dans la maison d’un homme richissime, qui va donner une soirée de gala, avec un opéra, le premier d’un jeune compositeur,(interprété par Sophie Koch) qui sera suivi, au grand dam de ce dernier d’une pièce de théâtre comique, avec Zerbinette (Elena Mosuc) et ses 4 amants. Mais le maître de maison décide de changer le programme en dernière minute, ce qui désespère les deux compagnies. 

7378_Ariane---Naxos--c--Bernard-Coutant---Op-ra-national-de-Paris--3- 7377_Ariane---Naxos--c--Bernard-Coutant---Op-ra-national-de-Paris--2- 7376_Ariane---Naxos--c--Bernard-Coutant---Op-ra-national-de-Paris

Dans la seconde partie, l’Opéra, la prima donna (Karita Mattila)se retrouve sur l’île de Naxos, dans une grotte, où 3 naïades veillent sur son sommeil agité. Ariane qui se croyait morte s’éveille, et des comédiens italiens la plaignent, pour sa tristesse alors qu’elle est si jeune. Arlequin tente même une petite chanson entraînante, mais elle n’entend rien.

En fait l’histoire telle qu’on la voit sur scène respecte le livret de Hugo Von Offenthal, mais dans la seconde partie, il faut avoir beaucoup d’imagination pour voir une grotte sur une île dans ce décor signe Chantal Thomas) qui ressemble plus à un chantier en construction. Ceci dit, on ne vient pas à l’Opéra pour les décors, même si ils peuvent déranger certains, de même que les éclairages de Joël Adam. On vient là pour écouter  de belles voix, avec une bonne direction d’orchestre. Et sur ces deux points, il n’y a rien à dire. L’orchestre, sous la direction de Michael Schönwandt nous livre la partition avec génie, et les interprètes, surtout les voix féminines, sont absolument fantastiques. En première partie Sophie Koch reçoit une ovation plus que méritée pour ses solos de mezzo soprano dans le rôle masculin du jeune compositeur. Dans la second epartie, Bacchus ( Klaus Florian Vogt) partage les applaudissements nourris avec Zerbinette (Daniela Fally) et Ariane ( Karita Mattila) et avec le reste de la troupe dont Olga Seliverstova, Agata Schmidt et Ruzan Mantashyan.

7388_Ariane---Naxos--c--Bernard-Coutant---Op-ra-national-de-Paris--14- 7389_Ariane---Naxos--c--Bernard-Coutant---Op-ra-national-de-Paris--8- 7387_Ariane---Naxos--c--Bernard-Coutant---Op-ra-national-de-Paris--13- 7386_Ariane---Naxos--c--Bernard-Coutant---Op-ra-national-de-Paris--12- 7385_Ariane---Naxos--c--Bernard-Coutant---Op-ra-national-de-Paris--11-

J’ai été agréablement surpris par la partition, n’étant généralement pas un grand fan de l’Opéra allemand. Comme quoi il ne faut jamais dire…Fontaine…je ne boirai pas de ton eau. Je ne peux que vous recommander cet opéra, qui sans  être un opéra connu, avec des airs célèbres, est loin d’être une oeuvre difficile. A découvrir.

TOUTES LES PHOTOS / BERNARD CONSTANT @ OPERA DE PARIS

Représentations à l’Opéra Bastille

mardi 27 janvier 2015 – 19h30
samedi 31 janvier 2015 – 19h30
vendredi 6 février 2015 – 19h30
lundi 9 février 2015 – 19h30
jeudi 12 février 2015 – 19h30
mardi 17 février 2015 – 19h30

TARIFS
150€ 140€ 115€ 90€ 70€ 50€ 30€ 15€ 5€
Excepté lundi 9 février
120€ 112€ 92€ 72€ 56€ 40€ 24€ 15€ 5€

INFORMATIONS / RÉSERVATIONS
par téléphone : 08 92 89 90 90 (0,337€ la minute)
par Internet : www.operadeparis.fr
aux guichets : au Palais Garnier et à l’Opéra Bastille tous les jours de 11h30 à 18h30 sauf dimanches et jours fériés

Voici l’air de Harlequin, mais dans une version différente que celle représentée actuellement à l’Opéra Bastille:

De ses origines à aujourd’hui, des siècles de black music sur scène.

Affiche hauteur Black Legends

J’ai eu l’occasion de voir ce spectacle dans une version ‘complète’, qui devrait différer de celle qui sera présentée au public d’ici quelques semaines. Ce que vous allez lire n’est donc peut-être pas le reflet exact de ce que vous pourrez voir aux Folies bergère  du 19 Mars au 5 Avril Prochain. En effet la version que j’ai vue est très (trop) longue et nécessite des coupes pour rester dans la norme. Le spectacle début justement sur les morceaux les plus faibles, qui mélange, de bout en bout le côté politique et la musique. Ce qui fait qu’on remonte en Afrique, avant l’esclavage, puis du temps de l’esclavage, et cette traversée du temps nous offre l’occasion d’entendre les rythmes africains, les chants des esclaves, puis, toujours en traversant les siècles, tout ce qui a touché la black culture, avec des moments très forts, comme le Cotton Club, Cab Calloway, le jazz New Orleans, avec la seconde guerre mondiale, puis tout ce que nous connaissons, et les blacks qui sont entrés dans la légende de la musique, qu’il est impossible de citer dans leur intégralité, avec des Aretha Franklin, Tina Turner, James Brown ou Michael Jackson. Parmi les meilleurs moments, ceux qui ont montré au monde que la musique black pouvait faire danser les autres, comme la célèbre Motown!

black Legends-147

Les comédiens-chanteurs-danseurs sont tous remarquables, avec quelques voix bien puissantes. Ils sont une bonne trentaine sur scène, avec, ce qui est important, les 9 musiciens sur scène. Produit par Béatrice Troin et Bruno Da Cruz, sur une mise en scène de Valery Rodriguez, le spectacle vous fera découvrir les liens entre tous les styles. Toutefois, sans être à la mis en scène, le spectacle doit subir des coupes. Quand je l’ai vu, il durait environ 4 heures, et cela semble long. Plus particulièrement dans la première partie. On sait que les blacks ont subi l’esclavage, la ségrégation, que le président actuel est black, alors pourquoi nous en rebattre les oreilles avec des numéros trop longs, qui ne font pas avancer le spectacle, mais le ralentissent. Les numéros chantés et dansés se suffisent, pourquoi nous infliger des dialogues qui n’apportent rien. Lorsqu’on entend les stars comme Aretha Franklin, les Supremes, on vibre, on a envie de chanter, pas besoin de dialogues. Exemple de dialogue et scène inutile? Obama élu président. Il aurait suffi d’un minuscule extrait en radio et télé annonçant sa victoire et on passe à la suite, idem pour les esclaves, pour le Ku Klux Klan, et bien d’autres, comme le Hip Hop, trop long. La production a fait des coupes m’a-t-on dit, et lorsque le spectacle sera présenté aux Folies Bergère, il ne durera que deux heures.

black Legends-2

Donc, à l’heure actuelle, je pense que la tournée en France avant les représentations parisiennes  va permettre à la production et au metteur en scène de peaufiner le tout, et que vous verrez un spectacle abouti, avec des chorégraphies qui vous donneront envie de vous lever pour les applaudir.

Voici d’ores et déjà les dates restantes de la tournée en Ile de France :

30 Janvier : Siant Maur des fossés

7 Février Villeneuve St Georges

12 Mai : Boulogne Billancourt

21 Mai Poissy

et bien entendu du 19 Mars au 5 Avril aux Folies Bergères

Pour ces représentations, du jeudi au samedi à 20h00, avec matinées samedi à 16h00 et dimanche à 17h00, le prix des places est de 42€ à 95€, dont le carré Or à 85€.

Réservations au guichet du théâtre, sur le site internet : www.foliesbergere.com et par tél (surtaxé) 08 92 68 16 50, ainsi que dans les points de vente habituels

 

la bande annonce :

Rating:

Trois comédiens sur la scène du théâtre Edgar ( sans oublier un chien….en photo)

3 hommes web

Jérôme, Harris et Georges sont trois amis hypocondriaques et flegmatiques qui vivent à Londres. Persuadés d’avoir contracté toutes les affections possibles en plus de leur nonchalance, ils finissent par pointer du doigt le mal qui les ronge : le stress de la vie citadine et ils décident de tenter une folle aventure : remonter la Tamise en barque ! Après s’être fixés un objectif précis, à savoir ne rien faire, les trois compagnons canotiers remontent la Tamise, accompagnés de Montmorency, le fox-terrier. Les voilà tour à tour cherchant la sortie du plus grand labyrinthe d’Europe. Entre averses et  tranches de rosbifs, le voyage sera pour eux un moyen de sceller leur amitié. L’important dans ce formidable voyage à la rame n’est pas tant l’histoire que le caractère burlesque de ses personnages. Leur vision du monde originale et absurde va rendre leur épopée ridicule mais poétique. Une traversée mémorable sous les yeux effarés d’un chien, d’après l’un des textes « fondateur » de l’humour british d’aujourd’hui…

troishommes_webtroishommes2_web

Le non sense est le maître mot de cette comédie à l’humour ‘so british’ servie par trois comédiens qui semblent s’amuser de ce texte de Jerome K Jerome, adapté et mis en scène par Erling Prévost. C’est un peu dans la famille puisqu’un des comédiens n’est autre que son frère : Søren Prévost, aux côtés de Pascal Vincent et Philippe Lelièvre.

Le public se réjouissait des situations, aimait les bons mots et la mise en scène alerte. Le Théâtre Edgar a réouvert ses portes il y a quelques semaines et c’est le moment de découvrir la nouvelle salle, sous la direction de Luq Hamett.

Le spectacle se joue en alternance à 19h00 ou 21h00 selon les semaines

troishommes4_web troishommes3_web

Tous les détails sur les représentations : http://www.theatre-edgar.com/troishommes.php

Prix des places : plein tarif 29€, tarif réduit : 24€, placement libre

le film annonce :