Danse, Ballets

VOTRE VOTE

Enfin, nous allons avoir l’occasion de vivre de grands moments de danse, et c’est au Théâ&tre des Champs Elysées le 25 Octobre avec Francendanses

 

Nous sommes habitués des Transcesendanses que nous offrent régulièrement les Productions Internationales Albert Sarfati. Cette fois c’est l’Hexagone qui sera à l’honneur avec  des pas de deux et des solos. FrancenDanse est une soirée exceptionnelle avec le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux, le Ballet de l’Opéra de Lyon, le Ballet du Capitole de Toulouse et Malandain Ballet Biarritz, soirée de solidarité à la danse française compte tenu des circonstances actuelles.

BALLET DE L’OPÉRA DE LYON Period piece 

(solo, création le 17 septembre 2020 à l’Opéra National de Lyon) 

Jan Martens | chorégraphie 

Anton Gorecki | musique 
Rudy Parra | lumières 

Collaboration artistique et solo dansé par Kristina Bentz 

BALLET DE L’OPÉRA NATIONAL DE BORDEAUX Les flammes de Paris (pas de deux) 

Chorégraphie d’après Vassili Vainonen 

Boris Assafiev | musique 

Pas de deux dansé par Marini Da Silva Vianna et Riku Ota 

Ballet-ONB-by-Julien-Benhamou

BALLET DU CAPITOLE DE TOULOUSE 

Toulouse Lautrec 

(pas de deux, création le 4 novembre 2020 au 

Théâtre du Capitole de Toulouse) 

Kader Belarbi | chorégraphie 

Bruno Coulais | musique 

Pas de deux dansé par Natalia de Froberville et Ramiro Gómez Samón 

MALANDAIN BALLET BIARRITZ 

Mozart à 2 

(trois pas de deux) 

Thierry Malandain | chorégraphie 

Mozart | musique 

Jorge Gallardo | décors et costumes 

Jean-Claude Asquié | conception lumière 

Dansé par Arnaud Mahouy -Clémence Chevillotte Raphaël Canet – Nuria Lopez Cortes 

Mickaël Conte – Irma Hoffren 

Mozart à 2 Irma Hoffren, Mickaël Conte © Olivier Houeix Malandain Ballet Biarritz

Mozart à 2 Bethoven 6 ©Olivier Houeix

 

BALLET DU CAPITOLE DE TOULOUSE 

Le Corsaire 

(Pas de deux) 

Kader Belarbi | chorégraphie 

Adolph Adam | musique (arrangements David Coleman) Pas de deux dansé par 

Natalia de Froberville et Ramiro Gómez Samón

LE CORSAIRE1 Natalia de Froberville et Ramiro Gomez Samon Capitole de Toulouse

LE CORSAIRE1 Natalia de Froberville et Ramiro Gomez Samon Capitole de Toulouse

 

 

BALLET DE L’OPERA DE PARIS

TROIS GNOSSIENNES

proscenium-A-©Svetlana-Loboff-OnP-148-Trois-gnossiennes-Ludmila-Pagliero-Hugo-Marchand

proscenium-A-©Svetlana-Loboff-OnP-140-Trois-gnossiennes-Ludmila-Pagliero-Hugo-Marchand.

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

La RB Dance Company est une jeune compagnie créée en par Romain Rachline Borgeaud qui mêle jazz urbain et claquettes. Il y a quelques jours, ce fut la première parisienne avec une salle en délire…bien mérité

 

Stories est un spectacle d’1h20 intégralement dansé, qui mélange plusieurs styles (jazz, claquettes et danse urbaine). La narration est au cœur du spectacle et retrace l’évolution d’un jeune artiste dans un univers tantôt réaliste, tantôt fantastique emprunté aux années 40. Après avoir été mêlé à la mort accidentelle d’un adolescent lors d’une rixe entre gangs, on suit l’évolution d’Icare et sa notoriété grandissante assombrie par le secret qu’il porte et qui le met face à sa propre dualité.  Dans l’ombre, il subit l’ascendance oppressante de son réalisateur. Après une dispute avec ce dernier, il se retrouve prisonnier du film qui le lie au cinéaste.

À l’origine de sa création, il y a eu la volonté de Romain Racheline Borgeaud de moderniser les claquettes et de dépoussiérer l’image que cette discipline porte depuis plusieurs décennies. En fait la troupe fut en finale de « La France à un incroyable talent » en 2018.  La compagnie a souhaité créer son premier spectacle, « STORIES ». Un spectacle qui compte près de 80 costumes, une scénographie à plusieurs niveaux et de nombreux accessoires. Il s’agit d’un véritable challenge artistique et d’une performance physique pour les artistes.

La première parisienne a eu lieu il y a quelques semaines dans le cadre du Casino de Paris, qui s’est terminée par une ovation, la salle debout acclamant à tout rompre. Voici le final orchestré par Romain

Il fallait célébrer un tel triomphe pour cette toute jeune compagnie, donc rendez-vous est pris avec Romain Racheline Borgeaud en exclusivité pour onsortoupas.fr en compagnie de Guy Courthéoux

Deux prochaines dates parisiennes : les 12 et 13 mars à 20.00 toujours au Casino de Paris, places de 14 à 69€

la bande annonce :

 

Rating:
VOTRE VOTE

ROCK THE BALLET fête ses 10 ans, avec un succès ininterrompu, désormais sous la houlette d’Adrienne Canterna

Cette série de représentations sera suivie d’une tournée dans toute la France, qui vous permettra de vibrer avec cette troupe jeune, et des chorégraphies signées d’Adrienne, qui d’ailleurs ne se contente pas de créer des ballets avec des chansons des Rolling Stones, Queen, Beatles, Michael Jackson ou Adèle parmi bien d’autres, mais qui montre sur scène tous ses talents de danseuse.

Une petite rencontre s’imposait, qui s’est faire lors des répétitions, en plein jet lag, vu que la troupe venait d’arriver dans la capitale:

Comme promis par Adrienne : voilà un premier extrait :

Par chance, sur la troupe, 2  danseurs sont français: Tailys Poncione et Mathis Joubert, comment sont-ils arrivés sur cette aventure? le plus simple est de leur demander :

Mais rien ne peut vous donner plus envie d’aller voir ce superbe spectacle que de regarder d’autres extraits :

Quelques photos de scène, puis de Mathis  et/ou Tailys

 

le programme:

PREMIERE PARTIE

FEELING GOOD – Nina Simone

FEEL IT STILL – Portugal The Man

TWIST AND SHOUT – The Beatles

SOMETHING JUST LIKE THIS – Coldplay & the Chainsmokers

FAITH – Stevie Wonder & Ariana Grande

ROLLING IN THE DEEP – Adele

START ME UP – Rolling Stones

24K MAGIC – Bruno Mars

SHAKE IT OFF – Taylor SwiP

ROCKET MAN – Elton John

PAPAOUTAI – Stromae

WHAT ABOUT US – Pink!

DON’T STOP TILL YOU GET ENOUGH – Michael Jackson

VOGUE – Madonna

THE MIDDLE – Zedd, Marren Morris & Grey

SECONDE PARTIE

CAN’T HOLD US – Macklemore & Ryan Lewis .

RHYTHM NATION – Janet Jackson

MIRRORS – Justin Timberlake

SAVING MY LIFE – Gorgon City

BELIEVER – Imagine Dragons

WE FOUND LOVE – Rihanna

PALACE – Sam Smith

GREEN LIGHT – Lorde

BORN THIS WAY – Lady Gaga

BEAT IT – Michael Jackson

STOLE THE SHOW – Kygo

SOMEBODY TO LOVE – Queen

FOREVER – Chris Brown

BLACK OR WHITE – Michael Jackson

Comme promis, voici maintenant les dates de la tournée en France :

Le Plessis-Robinson, France
ven 06 Mar 20 – dim 08 Mar 20
Heure: 20:30.
Rock The Ballet X
Salle Pleyel
Paris, France
mar 10 Mar 20
Heure: 20:30.
Rock The Ballet X
Palais du Littoral
Grande Synthe, France
mer 11 Mar 20
Heure: 20:30.
Rock The Ballet X
Le Liberté
Rennes, France
jeu 12 Mar 20
Heure: 20:30.
Rock The Ballet X
La Cité Des Congrès
Nantes, France
ven 13 Mar 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Le Vinci
Tours, France
sam 14 Mar 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
L’Acclameur
Niort, France
dim 15 Mar 20
Heure: 17:00.
Show: Rock The Ballet X
Gare du Midi
Biarritz, France
mar 17 Mar 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Le Corum, Opéra Berlioz
Montpellier, France
mer 18 Mar 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Casino Barrière
Toulouse, France
jeu 19 Mar 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Le Pin Galant
Merignac, France
ven 20 Mar 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Théâtre Jean-Alary
Carcassonne, France
sam 21 Mar 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Acropolis
Nice, France
dim 22 Mar 20
Heure: 19:00.
Show: Rock The Ballet X
Salle Aristide Briand
Saint Chamond, France
mar 24 Mar 20 – mer 25 Mar 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Théâtre Sebastopol
Lille, France
ven 27 Mar 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Cirque Royal
Brussels, Belgium
sam 28 Mar 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Les Fuseaux
Saint Dizier, France
dim 29 Mar 20
Heure: 16:00.
Show: Rock The Ballet X
Théâtre du Casino
Enghien-Les-Bains, France
mar 31 Mar 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Théâtre du Léman
Geneva, Switzerland
mer 01 Avr 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
L’Arcadium
Annecy, France
jeu 02 Avr 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Le Summum
Grenoble, France
ven 03 Avr 20 – dim 05 Avr 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Radiant-Bellevue
Caluire Et Cuire, France
mar 07 Avr 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Opéra Grand Avignon
Avignon, France
mer 08 Avr 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
L’Opéra
Toulon, France
jeu 09 Avr 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Le Silo
Marseille, France
ven 10 Avr 20
Heure: 20:30.
Show: Rock The Ballet X
Théâtre Des Princes
Orange, France

une bande annonce :

 

VOTRE VOTE

Produit par Alexandra Cardinale, voici DREAM, un ballet chorégraphié par Julien Lestel

DREAM (C) ISABELLE AUBERT

Dans la lignée des Jirí Kylián, Ohad Naharin ou encore Crystal Pite, le chorégraphe Julien Lestel impose un style singulier avec ses créations résolument modernes, uniques, esthétiques et puissantes.

dream (C) lucien sanchez

DREAM © Philippe_Escalier

Julien Lestel nous offre sa nouvelle chorégraphie sur le thème du rêve, comme il le dit : « Dans un élan viscéral jaillit une danse d’une physicalité exacerbée et d’une sensualité vibrante. Dream nous entraîne là où logent nos désirs les plus enfouis et les plus secrets. Rêves inavoués, pulsions et passions inassouvies trouvent à s’exprimer dans ce monde propice à l’imagination. Nos peurs et nos angoisses s’y abritent, territoire parfois inconnu de nous-mêmes. »

DREAM (C) ISABELLE AUBERT

DREAM (C) ISABELLE AUBERT

Chorégraphie : Julien Lestel

Musiques : Jóhann Jóhannsson / Ivan Julliard / Nina Simone

Avec : Gaël Alamargot, Florent Cazeneuve, Matisse Coelho-Mandes, Jean-Baptiste de Gimel, Zélie Jourdan, Ivan Julliard, Roxane Katrun, Inès Pagotto, Gilles Porte, Mara Whittington.

Artiste invitée : Alexandra Cardinale, danseuse de l’Opéra de Paris

DREAM (C) ISABELLE AUBERT

DREAM (C) ISABELLE AUBERT

Cette nouvelle création est d’une modernité, d’une beauté et d’une volupté incomparables. Dream est un voyage céleste, puissant et charnel.

Rencontre avec Alexandra Cardinale et Julien Lestel.

Date exceptionnelle à PARIS

Jeudi 16 Janvier 2020 à 20H PARIS – Salle Pleyel

Billetterie Pleyel  08 92 97 60 63  www.sallepleyel.com

Durée : 1h15 sans entracte                Date de création : 2019

 

DREAM (C) ISABELLE AUBERT

Tournée en FRANCE

18 Janvier 2020.    Enghien – théâtre Casino Barrière
19 Janvier 2020      Lille. théâtre Casino Barrière
9 février 2020.         Deauville.  théâtre Casino Barrière
28 fevrier 2020.      Biarritz.    théâtre Casino Barrière
21 mars 2020          Le Touquet.  théâtre Casino Barrière
3 avril 2020.            Toulouse.  théâtre Casino Barrière
4 avril 2020.            Bordeaux .  théâtre Casino Barrière
23 mai 2020.         Sorgues

 

 



VOTRE VOTE

Quand les grands espaces du sport vont servir à mettre en avant un ballet classique, en l’occurence : Le Lac Des Cygnes

C’est dans le 16ème, juste à côté du Parc Des Princes que se situe le stade Jean Bouin, où les 3 & 4 Juillet prochain vous serez quelques milliers à pouvoir applaudir le ballet le plus célèbre du répertoire,  oeuvre d’un des plus grands compositeurs qui soient : Piotr Ilitch Tchaïkovski. Pour l’occasion le stade va se transformer, comme nous l’explique un spécialiste en la matière : Jean Christophe Giletta, président de Live Stadium:

50 musiciens, et à peu près autant de danseurs, le tout avec des projections en live sur des écrans géants, de quoi ébahir un public qui n’est pas habitué à ce genre de spectacle. Entretien avec un spécialiste des grands spectacles dans des endroits qui accueillent des dizaines voire des centaines de milliers de spectateurs : Daniel Charpentier

La scénographie sera inédite pour magnifier la chorégraphie de Marius Petipa, qui restera inchangée, mais adaptée à l’immensité de l’espace. Daniel Charpentier,  a dévoilé un espace scénique sans équivalent pour un ballet, puisque l’ouverture de scène sera deux fois plus grande que celle de l’Opéra de Paris. Posée dans un virage et d’une surface totale de 350 m2, la scène en forme de V inversé s’avance vers les spectateurs. En arrière-plan, pour les décors, place à la modernité et à la monumentalité avec des images dynamiques sur un écran vidéo de 550 m2 mêlant effets 3D, mapping et gros plans

Certes pour un ballet il faut un orchestre, et dans le cas présent, une star de la danse, c’est le cas d’Irina Kolesnikova, une des étoiles les plus importantes de la danse, issue du St Petersbourg Ballet Théâtre. Pour l’occasion, une rencontre s’imposait, même si je ne connais qu’un ou 2 mots en russe. Formée à la prestigieuse académie Mariinsky de Saint Pétersbourg Irina Kolesnikova est habituée des rôles de solistes des plus grands ballets de Tchaïkovski et elle a interprété entre autres les rôles titres d’Aurore dans la Belle au Bois Dormant, de Macha dans Casse Noisette mais aussi ceux de Gisèle et Odette/ Odile dans Le Lac des Cygnes

Merci à l’interprête pour sa collaboration à mon premier entretien en russe : Il y a certes beaucoup de bruit de fond, mais ce n’est pas tous les jours qu’une étoile de la danse s’exprime sur le site Onsortoupas:

Vous ne connaissez rien au ballet : qu’importe, un spécialiste vous en dira plus: Franck Ferrand devant la caméra de Guy Courthéoux / onsortoupas:

Troupe de renommée internationale avec entre autres l’étoile Irina Kolesnikova le Saint Petersbourg Ballet Theater s’illustre depuis 1994 à travers le monde, en France, Grande Bretagne, Afrique du Sud, Japon, Australie, Corée, Scandinavie ou encore Etats Unis avec des chorégraphies millimétrées et de superbes costumes.
Pour cette version XXLive du Lac des Cygnes, le nombre de danseurs habituellement sur scène sera doublé (soit 54), et l’orchestre dirigé par le chef russe Timur
Gorkovenko sera composé de 50 musiciens

photo : Jean-Baptiste Quillien

Sont prévus ensuite au stade Jean Bouin : en 2021 : Aïda – 2022 : Carmen – 2023 : Les Quatre Saisons – 2024 : La 9ème Symphonie de Beethoven.

 

Le Lac des cygnes 
au stade Jean Bouin
1 Allée Charles Brennus
75116 Paris 16

 

Tarifs
à partir de : 39 €

Site officiel: xxlive.fr

 

VOTRE VOTE

Voilà la seconde édition de Paris de la danse, qui se tiendra au Théâtre de Paris.

Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, voici ce qu’en dit Lisa Martino:

« Je connais bien Richard Caillat et Stéphane Hillel (NDLR : les deux directeurs du Théâtre de Paris) ; j’ai eu la chance en tant que comédienne de jouer plusieurs fois au Théâtre de Paris. Richard savait que j’avais été petit rat de l’Opéra de Paris et même si j’avais choisi une autre voie, mon amour pour cet art est resté intact. Ils m’ont tous les deux proposé de relever le défi et c’est avec joie et honneur que depuis 2 ans je travaille à offrir une programmation inédite, accessible et de qualité. J’espère que nos Paris de la Danse deviendront un rendez-vous incoutournable, chaque mois de juin pour tous les amoureux de la danse.»

Il y aura tout d’abord, pour ouvrir ce programme, une master class:  MasterClass exceptionnelle animée par l’ancien danseur étoile et maître de Ballet de l’Opéra national de Paris : Laurent Hilaire, autour du Lac des Cygnes.
En 2017, il est nommé directeur du ballet du Théâtre Stanislavski ou bien du « Théâtre académique musical de Moscou », en russe le MAMT. Lors de cette carte blanche il sera accompagné des deux danseurs étoiles du ballet du Théâtre Stanislavski de Moscou :

Oxana KARDASH et Ivan MIKHALEV

Pour en savoir plus un entretien avec Laurent Hilaire :

Représentation
Le lundi 03 juin 2019 à 20h30
Tarifs (frais inclus) Catégorie 1 : 43€ Catégorie 2 : 33€ Catégorie 3 : 23€

 

La suite du programme est tout aussi alléchante : propos d’Alessio Carbone :

Lisa Martino, responsable de la danse au Théâtre de Paris, a envisagé la première date parisienne de mon groupe : Les Italiens de l’Opéra. Depuis sa création en 2016, nous avons tourné un peu partout dans le monde, mais jusque là, nous ne nous étions jamais produits à Paris-même. Le Théâtre de Paris a tout de suite été enthousiaste à l’idée de nous faire finalement rencontrer le public parisien.
Au fur et à mesure de nos rendez-vous, nous nous sommes rendus compte que pour offrir quelque chose d’original aux spectateurs, dans la même ville que notre maison-mère, il fallait élargir le répertoire.
Daniel Ulbricht et moi nous croisons dans des soirées de galas dans le monde entier depuis 15 ans. «Principal Dancer» lui aussi, il représente le New York City Ballet et moi l’Opéra de Paris.

Rencontre avec Alessio Carbone:

Distribution
Les Italiens de l’Opéra À l’Opéra de Paris, seul un petit pourcentage des 154 danseurs est d’origine étrangère : actuellement, ils ne sont que 16 dont 11 Italiens ! A l’initiative du Premier Danseur Alessio Carbone, le groupe Les Italiens de l’Opera de Paris a été créé pour fêter le succès de ces onze danseurs qui ont réussi à intégrer l’une des compagnies les plus prestigieuses du monde.

Valentine Colasante Etoile de L’ Opéra de Paris
Bianca Scudamore ,Letizia Galloni, Ambre Chiarcosso, Sofia Rosolini ,Paul Marque, Francesco Mura, Simone Valastro, Andrea Sarri, Antonio Conforti, Giorgio Foures

Stars of american Ballet Stars of American Ballet a été crée par Daniel Ulbricht, danseur étoile au New York City Ballet. Une de leur principale mission est d’accroître l’accès à la danse et à l’art aux Etats Unis. Ils donnent des conférences et des masterclass sur la danse, espérant élargir les pratiques et les connaissances de cet art sur le territoire.
DANSEURS
Indiana Woodward,Teresa Reichlen ,Megan Fairchil,d Sterling Hyltin ,Ask la Cour ,Tyler Angle, Gonzalo Garcia, Joseph Gatti ,Daniel Ulbrich

programmes des galas
Programme A

Jeudi 13 juin à 20h30

amedi 15 juin à 20h30

Dimanche 16 juin à 20h30

“Scarlatti pas de deux” Chorégraphie : José Martinez Musique : Domenico Scarlatti (Opéra)
“Andantino” Chorégraphie : Jerome Robbins Music : P. I. Tchaikovsky (NYC)
« Sylphide » Chorégraphie : August Bournonville Musique : Jean Schneitzhoeffer (Opéra)
« Donizetti pas de deux » Chorégraphie : Manuel Legris Musique : Gaetano Donizetti (Opéra)
“Tarantella” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Louis Moreau Gottschalk (NYC)
“Mort du cygne” Chorégraphie : Michel Fokine Musique : Camille Saint Saens (Opéra)
“Liturgy” Chorégraphie : Christopher Weeldon Musique : Arvo Pärt (NYC)
“Corsaire” Chorégraphie : Jules Perrot Musique : Adolf Adam (Opéra)
“Divertissement from Midsummer Night’s Dream” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Felix Mendelssohn (NYC)
“In the middle somewhat elevated” Chorégraphie : William Forsythe Musique : Thom Willems (Opéra)
“Les lutins” Chorégraphie : Johan Kobborg Musique : G. Veniavsky & A.Bazzini (NYC)
“Finale”

Programme B

Vendredi 14 juin à 20h30

Samedi 15 juin à 15h00

Dimanche 16 juin à 15h00

“Sonatine” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Maurice Ravel (NYC)
‘’Caravaggio’’ Chorégraphie : Mauro Bigonzetti Musique : Monteverdi (Opéra)
“Diamands Pas de deux ” Chorégraphie : George Balanchine Musique : P. I. Tchaikovsky (NYC)
“Tchaikovsky pas de deux” Chorégraphie : Balanchine Musique : p.I. Tchaikovsky (NYC)
“Don Quichotte Pas de deux ” Chorégraphie : Rudolf Nureyev Musique : Léon Minkus (Opéra)
“Palindrome presque parfait’’ Chorégraphie : Simone Valastro Musique : John Adams (Opéra)
“Agon pas de deux” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Igor Stravinsky (NYC)
“Delibes Suites” Chorégraphie : José Martinez Musique : Léo Delibes (Opéra)
“Apollo Pas de Deux” Chorégraphie : George Balanchine Musique : Igor Stravinsky (NYC)
“Aunis” Chorégraphie : Jacques Garnier Musique : Maurice Pacher (Opéra)
‘’Finale’’

Pour cette deuxième édition, Pétia Iourtchenko assurera une master class unique et participative. Le Théâtre de Paris vous propose une soirée exceptionnelle autour de la culture tzigane.


Pétia Iourtchenko est né à Donetzk en 1957, dans la tribu des «Vlach». A l’âge de 16 ans, il passe le concours du prestigieux «Théâtre Romen» de Moscou. Dès son intégration, il participe aux spectacles et devient alors le plus jeune comédien, danseur, chanteur dans l’histoire du théâtre.
Il se forme parallèlement à l’institut «Gnesenikh», où il étudie l’art dramatique, la danse, le chant et l’histoire de l’art. Pétia se produit dans toute la Russie, ainsi qu’à l’étranger. En 1994, Pétia fonde à Paris la compagnie Romano Atmo (l’âme tzigane), avec l’aide de sa femme Anne-Marie Iourtchenko. Cette compagnie a été créée dans l’objectif de préserver la culture, la tradition et la danse tzigane. Pétia est le créateur de la première méthode de danse tzigane. Il présente sa méthode et son répertoire chorégraphique, grâce à des Master-Class et des spectacles internationaux (Brésil, Portugal, République Tchèque…)
DANSE TZIGANE
Représentation
Lundi 17 juin 2019 à 20h30
Tarifs (frais inclus) Catégorie 1 : 43€ Catégorie 2 : 33€ Catégorie 3 : 23€

Et enfin : KIBBUTZ CONTEMPORARY


Dans sa dernière création, Asylum, Rami Be’er se confronte à l’une des questions actuelles brulantes de l’actualité à travers le monde : celle du statut de réfugié, de l’immigration, du sort des demandeurs d’asile.

Le chorégraphe aborde le thème d’un point de vue existentiel, soulevant des questions qui examinent les concepts profonds de l’immigration tels que : la patrie, l’identité, l’appartenance, la notion d’étranger, le désir et le foyer.
Selon Rami Be’er, il s’agit de concepts propres à chacun.
La signification du statut de réfugié est une expérience unique qui fait partie de notre recherche de patrie et d’identité. Rami Be’er nous offre à nouveau une oeuvre d’une force exceptionnelle et nous invite à la réflexion sur ce thème brulant.

Représentations
Le 21 juin à 20h30

Le 22 juin à 15h00 et 20h30

Le 23 juin à 16h00

Tarifs (frais inclus)

Carré Or : 58€ Catégorie 1 : 43€ Catégorie 2 : 33€ Catégorie 3 : 23€ Catégorie 4 : 18€

VOTRE VOTE

C’est le grand moment pour tous les élèves de l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris, avec 4 galas où ils nous montrent leur savoir faire.

Ecole-de-danse-de-l-Onp-D-Ores-et-deja-B.-Massin-N.-Paul-Svetlana-Loboff-OnP

Élisabeth Platel , qui dirige l’école,  a commencé à étudier la danse au Conservatoire de Saint-Germain-en-Laye, puis entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Elle en sort en 1975 avec un Premier Prix qui lui ouvre les portes de l’École de Danse de l’Opéra de Paris. Engagée l’année suivante dans le Corps de ballet, elle est promue « Première danseuse » en 1979. A l’issue de sa première Giselle – le 23 décembre 1981 – Élisabeth Platel est nommée «danseuse Étoile». Grande interprète du répertoire classique et académique, elle est choisie par Rudolf Noureev – alors Directeur de la danse à l’Opéra de Paris – pour créer les rôles principaux de Raymonda – 1983, du Lac des cygnes – 1984, de La Belle au bois dormant – 1989, et de La Bayadère – son ultime création en 1992. Le 9 juillet 1999, elle fait ses adieux « officiels » à l’Opéra dans La Sylphide, tout en continuant à s’y produire en qualité d’étoile invitée (La Bayadère et Raymonda en 2000, Le Songe d’une nuit d’été en 2001). Pendant plusieurs années, Élisabeth Platel a également enseigné comme professeur invitée en France et à l’étranger et a travaillé comme répétitrice, notamment aux côtés de Claude Bessy – pour remonter Suite en blanc en 1996 et Daphnis et Chloé en 1998 au Théâtre de Rio de Janeiro – et de Pierre Lacotte – pour la recréation de La Sylphide en 1997, dans ce même Théâtre ainsi que de Paquita en 2001 au Palais Garnier. Elle a enseigné à l’Opéra national de Paris pendant la saison 2002-2003. À la rentrée 2004, elle succède à Claude Bessy à la direction de l’École de danse. En 2008, elle remonte avec Manuel Legris La Sylphide dans la version de Pierre Lacotte pour le Ballet de Hambourg et en 2011 pour le Staatsoper de Vienne. Élisabeth Platel est régulièrement invitée en tant que professeur et appelée à être membre de nombreux jury dans des compétitions internationales (Lausanne, Varda, New York).

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Conservatoire-A.-Bournonville-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Conservatoire-A.-Bournonville-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Conservatoire-A.-Bournonville-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-S.-Leduc-M.-Rubio-Conservatoire-A.-Bournonville-Svetlana-Loboff-OnP

Svetlana_Loboff___Opera_national_de_Paris-Ecole-de-danse-de-l-Onp-S.-Leduc-M.-Rubio-Mailene-Katoch-Conservatoire-A.-Bournonville-Svetlana-Loboff-OnP

Cette année, l’Opéra national de Paris célèbre les 350 ans de l’Opéra. Pour cette saison anniversaire, l’École de danse choisit de programmer des chorégraphes s’inscrivant dans une tradition toujours vivante où rigueur s’allie à virtuosité et héritage avec modernité. Rendez-vous annuel essentiel à l’évolution du parcours des jeunes élèves de l’École de danse, le spectacle réunit chorégraphes, répétiteurs et professeurs dans une même volonté de transmettre et de porter haut le lambeau d’un art vivant, enrichissement d’un répertoire classique et contemporain qui ne cesse de se renouveler. Le temps de préparation offre aux élèves la possibilité de valoriser et perfectionner les acquis de l’année et d’apprendre à travailler collectivement autour d’un projet scénique.

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Ines-Mcintosh-Gregoire-Duchevet-Les-Deux-Pigeons-A.-Aveline-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Les-Deux-Pigeons-A.-Aveline-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Les-Deux-Pigeons-A.-Aveline-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Les-Deux-Pigeons-A.-Aveline-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Les-Deux-Pigeons-A.-Aveline-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-Les-Deux-Pigeons-A.-Aveline-Svetlana-Loboff-OnP

À travers son spectacle annuel, l’École de danse poursuit son œuvre de transmission auprès des jeunes générations et fait rayonner une formation fondée sur une longue tradition orale. Les œuvres de cette saison offrent un voyage dans les styles et techniques de plusieurs époques. D’ores et déjà conjugue vocabulaire baroque et danse contemporaine sous le regard de Rameau. Conservatoire ouvre une fenêtre sur l’École danoise, tout en vivacité et noblesse. Enfin, Les Deux Pigeons propose une comédie pleine d’allant qui dévoile la richesse de l’école française de la première moitié du XXe siècle .

Ecole-de-danse-de-l-Onp-D-Ores-et-deja-B.-Massin-N.-Paul-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-D-Ores-et-deja-B.-Massin-N.-Paul-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-D-Ores-et-deja-B.-Massin-N.-Paul-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-D-Ores-et-deja-B.-Massin-N.-Paul-Svetlana-Loboff-OnP

Ecole-de-danse-de-l-Onp-D-Ores-et-deja-B.-Massin-N.-Paul-Svetlana-Loboff-OnP

Cette année l’Orchestre est dirigé par Yannis Pouspourikas qui dirige les oeuvres suivantes :

D’ORES ET DÉJÀ, Musique : Jean-Philippe Rameau sur une chorégraphie de  Béatrice Massin, Nicolas Paul et des costumes d’Olivier Bériot

CONSERVATOIRE,  Musique: Holger Simon Paulli sur une chorégraphie d’ August Bournonville,  DÉCORS ET COSTUMES  Maurice Le Nestour D’après  Edgar Degas

LES DEUX PIGEONS, Musique André Messager, sur une chorégraphie d’Albert Aveline D’après Louis Mérante,  DÉCORS Alexandre Obolensky d’après les maquettes de la création,  COSTUMES Paul Larthe

 

Rencontrer un Monsieur avec autant de talent que Yannis Pouspourikas est un honneur. Voilà qui est fait, dans une loge de l’Opéra Garnier:

Prochaines représentations :

Lundi 1er avril 2019 – 19h30

Mercredi 3 avril 2019 – 19h30

Jeudi 4 avril 2019 – 19h30

Prix des places : de 10 à 65 €

Réservations : aux guichets : au Palais Garnier et à l’Opéra Bastille, du lundi au samedi de 11h30 à 18h30   ou sur Internet : www.operadeparis.fr

VOTRE VOTE

Tango Pasión  de retour en  France après  3000 représentations, 5 000 000 spectateurs et plus de 20 ans d’expérience à travers le monde.

Tango Pasion, c’est l’harmonie parfaite entre des danseurs fabuleux, des chants puissants et vibrants, la révélation de six couples prestigieux de tangueros, parmi les meilleurs au monde. Ils évoluent avec aisance et virtuosité sous vos yeux.

Les pas croisés effectués à la perfection avec puissance, délicatesse et sensualité font le bonheur des amateurs du genre.

Pour les moins initiés, Tango Pasión est une belle occasion de découvrir la richesse de cet univers passionnant. Laissez vous transporter dans ce tourbillon d’émotions à travers différentes histoires, animées par un large éventail de la société Argentine, grâce cette  merveilleuse discipline qu’est le langage du corps.

Patrice Marques, Paulo Dias : Producteurs
Mel Howard (idée originale)
Gabriel Merlino : Direction musicale
Osvaldo Ciliento & Graciela Garcia : Direction Artistique
Vanina Sol Tagini : chant

 

La tournée en France ;

12 Mars 20.00 Montélimar

13 Mars 20.30 Annecy

15 Mars 20.30 Dignes les Bains

16 Mars  15.30 et 20.30 Perpignan

17 Mars  14.00 et 18.00 à Toulouse

19 Mars  20.00 à Nantes

20 Mars 20.00à Niort

21 Mars 20.00 à Lyon

22 Mars 20.30 à Besançon

23 Mars 20.30 à  La Seine Musicale Boulogne / Paris

24 Mars 17.30 à  La Seine Musicale Boulogne / Paris

26 Mars 20.30 à Roubaix

28 Mars 20.00 à Floirac / Bordeaux

29 Mars à Bayonne

30 Mars à Arcachon

31 Mars à Montpellier

 

la bande annonce:

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

Roman ultra célèbre d’Alexandre Dumas fils, adaptée en Opéra par Verdi, en voici une autre version, le ballet, sur des musiques signées Chopin.

Tout le monde connaît l’histoire de Marie Duplessis, entrée dans l’histoire sous le patronyme de  Marguerite Gautier. Elle a inspiré à John Neumeier ce ballet, où on retrouve des compositions musicales de Frédéric Chopin. Il donne à ses personnages une véritable profondeur psychologique et rend palpable les émotions de la célèbre courtisane. Entre  scènes de bal et  pas de deux, le chorégraphe mélange souvenirs et rêves tout  en rapprochant les destinées de Marguerite et Armand de celles de Manon Lescaut et du chevalier des Grieux.

photo : Svetlana_Loboff – Opera_national_de_Paris-

photo : Svetlana_Loboff – Opera_national_de_Paris-

photo : Svetlana_Loboff – Opera_national_de_Paris-

photo : Svetlana_Loboff – Opera_national_de_Paris-

photo : Svetlana_Loboff – Opera_national_de_Paris-

Ce n’est certes pas la première transposition de l’oeuvre en ballet, qui a déjà inspiré John Taras (Camille, 1946), Antony Tudor (1951), ou encore Frederick Ashton (Marguerite et Armand, 1963), mais celle-ci est vraiment époustouflante. Cette création de Neumeier, date de 1978, qui mélange les deux histoires, celle de Marguerite Gautier et celle de Manon Lescaut et l’oeuvre est entrée au répertoire de l’Opéra de Paris en 2005. Le chorégraphe a volontairement évité la musique de Verdi et choisi Frédéric Chopin.

photo : Svetlana_Loboff – Opera_national_de_Paris-

photo : Svetlana_Loboff – Opera_national_de_Paris-

photo : Svetlana_Loboff – Opera_national_de_Paris-

photo : Svetlana_Loboff – Opera_national_de_Paris-

photo : Svetlana_Loboff – Opera_national_de_Paris-

La mise en scène joue sur assez peu de décors créés ainsi que les costumes par Jürgen Rose , pour laisser la place belle aux artistes, ce qui est d’autant plus impressionnant. Certes ce n’est pas un des incontournables du ballet dans sa forme classique, mais un néophyte pourra comprendre et apprécier, ce qui est quand même le plus important.

La distribution est magnifique, l’ayant vu avec Léonore Baulac, Mathieu Ganio à qui le mot perfection semble coller au mieux, mais la distribution des rôles principaux change à chaque représentation :

MARGUERITE Eleonora Abbagnato ou Amandine Albisson ou Léonore Baulac ou Laura Hecquet

ARMAND DUVAL Stéphane Bullion ou Mathieu Ganio ou Audric Bezard ou Florian Magnenet

MANON Ludmila Pagliero ou Myriam Ould-Braham ou Eve Grinsztajn ou Sae Eun Park

DES GRIEUX Mathias Heymann ou Germain Louvet ou Audric Bezard ou Artus Raveau ou Fabien Revillion

PRUDENCE Muriel Zusperreguy ou Sabrina Mallem ou Séverine Westermann ou  Roxane Stojanov

GASTON RIEUX Paul Marque ou Axel Ibot ou Axel Magliano

Laissez-vous emporter par la musique de Frédéric Chopin, par la grâce du corps de ballet de l’Opéra de Paris, par la magie de la salle de l’Opéra Garnier. Rien de tel pour vous donner envie de revenir dans cette belle salle et applaudir comme il se doit les Etoiles, Premiers Danseurs et le Corps de Ballet de l’Opéra de Paris.

photo : Svetlana_Loboff – Opera_national_de_Paris-

Représentations :

Mercredi 5 décembre 2018  – 19h30

Vendredi 7 décembre 2018  – 19h30

Samedi 8 décembre 2018  – 20h00

Lundi 10 décembre 2018  – 19h30

Mercredi 12 décembre 2018  – 19h30

Vendredi 14 décembre 2018  – 19h30

Samedi 15 décembre 2018  – 20h00

Dimanche 16 décembre 2018 – 20h00

Mardi  18 décembre 2018  – 19h30

Mercredi 19 décembre 2018  – 19h30

Vendredi 21 décembre 2018  – 19h30

Samedi 22 décembre 2018  – 14h30

Samedi 22 décembre 2018  – 20h00

Dimanche 23 décembre 2018 – 20h00

Mercredi 25 décembre 2018  – 19h30

Vendredi 27 décembre 2018  – 19h30

Mercredi 2 janvier 2019  – 19h30

Jeudi 3 janvier 2019  – 19h30

Durée du spectacle : environ 3h00, avec 2 entractes de 20 minutes

TARIFS

€150   €125   €95   €65   €30   €12

Excepté le samedi 8 décembre, le vendredi 14 décembre, le samedi 15 décembre, le vendredi 21 décembre, le samedi 22 décembre

€165   €138   €105   €72   €33   €12

 

INFORMATIONS/RÉSERVATIONS

par Internet : www.operadeparis.fr

par téléphone : 08 92 89 90 90 (0.35 € TTC/min hors coût éventuel selon opérateur depuis un poste fixe) ou au +33 1 71 25 24 23 depuis l’étranger, du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 13h (sauf jours fériés).

aux guichets : au Palais Garnier et à l’Opéra Bastille, du lundi au samedi de 11h30 à 18h30 (sauf jours fériés) et une heure avant le début des représentations les dimanches et jours

fériés

entretien avec Eleonora Abbagnato:

 

Rating:
VOTRE VOTE

Casse Noisette, de Tchaïkovsky , dans une version toute nouvelle du ballet, par le Ballet National de Chine

Le Ballet National de Chine s’était déjà produit à Paris au Palais Garnier en 2009, puis au Chatelet en 2013, sous la direction artistique de Feng Ying et revient pour nous présenter une version toute neuve et inédite d’un des ballets les plus célèbres du répertoire : Casse Noisette, de Piotr IIyich Tchaïkovsky. Il y a nombre de représentations du Casse Noisette, dont les plus célèbres sont celle de Vassili Vainonen, ou de Rudolph Noureïev ou Barichnikov. Sans oublier la notoriété due à Walt Disney dans son Fantasia de 1940, où seuls des extraits furent mis à l’écran.

Sur la grande scène de la Seine Musicale, vous serez nombreux à vous émerveiller  avec ce ballet venu de Chine, avec l’orchestre Pasdeloup, avec 60 musiciens et plus de 70 danseurs et même 13 enfants de la Maîtrise des Hauts de Seine. Vous allez vous plonger avec délice dans la culture chinoise, tout en conservant l’idée originale de l’oeuvre, avec nombre d’éléments issus du folklore de Chine, comme les costumes, les peintures, les décors, les monstres et surtout les grues qui sont des oiseaux très populaire dans ce pays où ils ont la signification de longévité et sagesse.

Ceux qui ont vu le Casse Noisette dans une autre version seront peut-être surpris, mais tomberont vite sous le charme de cette troupe de grande classe, sous la direction de Feng Ying, qui est directrice et directrice artistique de ce corps de ballet. Impossible de vous citer tous les danseurs et danseuses, qui jouent tous en alternance, en voici toutefois quelques uns : Cao Shusi, Qiu Yunting, Wang Yo, Xy Yan, Ma Xiaodong, Run Ruichen, , Wu Sicong, Li Wentao…

Images populaires hautes en couleurs, décors de rêve, plus la présence de l’orchestre dans la fosse, tout ici est réuni pour passer un excellent moment

Casse Noisette, à la Seine Musicale, jusqu’au 4 Novembre : à 20h30 les mardi et vendredi avec matinées samedi à 16h00 et dimanche à 16h00

places de 25 à 95€

réservations : laseinemusicale.com