Danse, Ballets

Rating:

Les ballets de France, une toute jeune troupe dirigée par Rémi Lartigue, vont proposer un ballet merveilleux et magique, dont le titre vous rappellera certainement quelque chose : Peter Pan.

Cette création originale de Michael Pink est une création européenne, après avoir connu un énorme succès outre Atlantique depuis 7 ans. Michael Pink en est le chorégraphe, sur une musique enregistrée de Philipp Feeney, des costumes de Judanna Lynn dans des décors signés Richard Graham, éclairés par David Grill.

Dans les rôles principaux : Mehdi Angot (Peter Pan), Denis Lamaj (Mouche), Mihai Mezei (Capitaine Crochet), Candice Adea ( Clochette), ainsi que Andrea Carolina, Jovana Mirosavljevic, Amandine Schwarts, Pedro Maricato. Il y aura quand même 30 personnes sur scène! Le moins que l’on puisse dire c’est que cette énième adaptation du conte de fées de J.M. Barrie, après l’animation par Disney, les films par Steven Spielberg, P.J.Hogan, Joe Wright, les comédies musicales de Jerome Kern, Leonard Bernstein et Jerome Robbins sera une merveille de technologie.

PETER PAN Marc Petrocci. Photo Michael S Levine

Écoutons Rémi Lartigue, qui est le producteur français, et qui a fondé sa compagnie de ballets : Les Ballets de France:

Vidéo :@ Guy Courthéoux

 

Les dates de la tournée en France à ce jour:

Première représentation : le 15 Avril au Palais des Festivals à Cannes

10 Mai : Brest

11  et 12 Mai : Brest

13 Mai : Bordeaux

14 Mai : Pau

16 Mai : Nantes

17 Mai : Dammarie-Les-Lys

18 Mai : Roubaix

19 Mai : Yerres

20 Mai : Palais des Congrès à Paris

21 Mai : Longjumeaux

23 Mai : Toulouse

24 Mai : Montpellier

Marc Petrocci et Valerie Harmon. Photo Michael S. Levine.

Tarifs pour Paris : de 30 à 82 euros   Cannes de 34 à 55€ ( tarifs réduits disponibles)

La bande annonce :

 

 

 

Créé par Eddy Djololian en 1967, le ballet arménien Navasart fête ses 50 ans le 8 Avril au Théâtre des Champs Elysées avec 70 danseurs et musiciens sur scène.

Cela fait effectivement 50 ans que le ballet attire un public avec l’énergie des danseurs, la grâce des danseuses et la passion de ses musiciens. Pourtant il ne cesse de se renouveler et va fêter dans quelques jours ses 50 ans sur scène. Eddy Djololian fut d’abord danseur et soliste dans les ballets Arméniens Sossi entre 1958 et 1966, avant de fonder et s’occuper de la compagnie Navasart. Le directeur artistique actuel, Armen Chiloyan a lui aussi consacré toute sa vie à la danse, et devint maître de ballet en 1998.

Le corps de ballet est composé de 25 danseurs et 25 danseuses. De nouveaux danseurs rejoignent régulièrement les bancs de l’académie de danse Navasart à Issy Les Moulineaux où les élèves ont de 5 à 17 ans.

Nul doute que vous pourrez applaudir le Kotchari, la danse la plus populaire d’Arménie, qui symbolise le voyage d’un petit groupe de personnes qui cherchent à gagner des églises perchées sur les plus hauts sommets d’Arménie. Le peuple se déplace le plus souvent en musique, en fonction des routes. trois temps de danse et débute au moment où le peuple se réunit sur la place du village afin de se préparer au périple. La deuxième partie est plus lyrique et la partie finale montre la scène du retour. Curiosité, dans la plupart des danses de couples, hommes et femmes ne se touchent pas! t le ballet compte actuellement plus de 700 costumes!

Qui dit ballets, dit orchestre. Les musiciens venus de divers horizons sont au nombre de 15 et travaillent avec des musiciens et compositeurs arméniens, comme Ida Harutunyan, Arthur Arakélian, Khatchadour Avédissian , Hayk Grigoryan. L’orchestre est dirigé par Zadig Panossian. Vous y retrouverez des instruments typiques comme le Doudouk ou le Dhol.

TOUTES LES PHOTOS / @ EMMANUEL DONNY

Infos pratiques:

Représentation unique le 8 Avril à 20h00

Prix des places : de 37 à 75€

Locations : théâtre des Champs Elysées au 01 49 52 50 50 ou www.theatrechampselysees.fr

 

Loin de Tchaïkovski-Petipa, voilà une nouvelle version, très ‘mouillée’ du Lac Des Cygnes par la Baller National de Norvège dirigé par Ingrid Lorentzen..

 

Un petit historique. La première saison de TranscenDanses accueillait le ballet National de Norvège, et le public fut totalement conquis ( moi aussi, dois-je l’avouer?) Grâce à ce succès, la compagnie revient au Théâtre des Champs Elysées pour présenter une oeuvre dont le titre est ultra célèbre, mais dans une version totalement inédite. Le Chorégraphe Alexander Ekman, utilise une partition d’un compositeur suédois, Mikael Karlsson, des costumes du styliste Henrik Vibsov, et revisite ‘LE BALLET DES BALLETS’. Si une version a été créée à Oslo, la version présentée à Paris est spécialement adaptée pour le Théâtre des Champs Elysées.

Swan Lake (c) Eric Berg

SWAN LAKE@Erik Berg

Alexander Ekman le dit : ‘Ma volonté était de concevoir un ballet surprenant, inattendu, quelque chose qui nous fasse sortir de nos frontières et de notre zone de confort.. Il fallait trouver une nouvelle voie pour présenter ce fameux ballet. Une idée folle : J’allais faire danser les cygnes sur un vrai lac. Facile à dire, mais comment le réaliser?  Pourtant l’idée a suivi son cours et la voilà concrétisée pour le Théâtre des Champs Elysées. . C’est totalement inédit et celà n’a jamais été réalisé nulle part ailleurs. Je suis fier de présenter ce travail à Paris!’

Si on lui demande comment cela va se présenter: ‘Les danseurs auront les pieds dans l’eau, et,  avec l’inclinaison de la scène, cela demande beaucoup de travail. Que les spectateurs aux premiers rangs ne s’inquiètent pas pour autant, il n’y aura pas de ‘Splash Zone’. Je pense que les enfants, s’il y en a dans la salle auront envie de danser, ne serait-ce que pour le plaisir de danser les pieds dans l’eau!

Beaucoup de préparation, un véritable attente pour tous ceux qui aiment la danse classique (ou moderne) quand il s’agit de ballets. Voilà une petite série de représentations, qui sans nul doute vont marquer les esprits. J’attends avec impatience de voir et entendre ce nouvel opus: ‘A SWAN LAKE.

Photos, sauf mention contraire : @ Guy Courthéoux / onsortoupas.fr

A Swan Lake au Théâtre des Champs Elysées les 29, 30 et 31 Mars à 20h00

Places de 15 à 95 €

Réservations : Théâtre des Champs Elysées : 01 49 52 50 50

www.theatrechampselysees.fr

 

 

 

 

 

Plus d’un million de spectateurs dans le monde et Celtic Legends revient en France cette année avec un nouveau spectacle.

Celtic Legends fête son quinzième anniversaire avec un nouveau spectacle 15th Anniversary Tour qui va parcourir la France en 2017 du 11 février au 31 mars, avec des représentations à Paris à l’Olympia entre le 23 et le 26 février.

Après le succès triomphal de 2015 ponctué par une tournée affichant complet dans toute la France dont 8 shows complets à l’Olympia, Celtic Legends revient sur les plus grandes scènes de France pour son 15ème anniversaire avec un spectacle entièrement revisité.

Celtic Legends revient donc avec un spectacle  renouvelé.  Une   équipe de 6 musiciens sous la houlette de Sean McCarthy, spécialiste de la musique traditionnelle irlandaise accompagnés de 20 jeunes danseurs et danseuses dirigés par la  chorégraphe Jacintha Sharpe. Ils ont produit une époustouflante version de Celtic Legends. Si la formule traditionnelle qui a fait le succès du show depuis plus de 12 ans a été préservée, son contenu en a été complètement bouleversé. La jeunesse et la créativité de cette nouvelle équipe a insufflé une énergie sur scène, tant sur le plan musical que chorégraphique, qui ne  laissent pas un instant de répit. La musique vous emporte  vers les landes  du Connemara, dans des pubs irlandais  et vous font partager l’histoire séculaire du peuple de l’Ile d’Emeraude. La virtuosité  des danseurs et danseuses contrastée par la puissance du tap-dance illustrent en une coordination parfaite, les rythmes frénétiques de la musique. Cette nouvelle version de Celtic Legends a déjà parcouru le monde au cours de tournées qui nous ont emmené du continent asiatique au continent américain en passant par l’Australie et de nombreux pays d’Europe et d’Afrique. Ces tournées ont donné l’occasion de parfaire le spectacle afin de présenter au public français une version inoubliable de Celtic Legends.

 

Tournée Française

Samedi 11 Février : Besançon – Micropolis
Dimanche 12 Février : Annecy -L’Arcadium
Mardi 14 Février: Grenoble – Le Summum
Mercredi 15 Février : Albertville – L’Olympique
Jeudi 16 Février : Bourg en Bresse – L’Equinoxe
Samedi 18 Février : Dijon – Le Zénith
Dimanche 19 Février : Dreux – Parc Expo
Jeudi 23 au dimanche 26 Février : Paris – L’Olympia
Mardi 28 Février : Caen : Le Zénith
Mercredi 1er Mars : Rouen – Le Zénith
Jeudi 2 Mars : Tours – Le Vinci
Vendredi 3 Mars : Saint Omer – Sceneo
Samedi 4 et dimanche 5 Mars : Lille – Théâtre Sébastopol
Mardi 7 Mars : Bourges – Palais d’Auron
Mercredi 8 Mars : Orléans – Le Zénith
Jeudi 9 Mars : Rennes – Le Liberté
Vendredi 10 Mars : Le Havre – Centre des Congrès
Samedi 11 Mars : Nantes – Cité des Congrès
Dimanche 12 Mars : Nantes – Cité des Congrès
Mardi 14 Mars : Angers – Amphitéa
Mercredi 15 Mars : Boulazac – Palio
Jeudi 16 Mars : Limoges – Le Zénith
Vendredi 17 Mars : Clermont-Ferrand – Le Zénith
Samedi 18 Mars : Lyon – Salle 3000
Dimanche 19 Mars : Roanne – Le Scarabée
Mardi 21 Mars : Nice – Palais Nikaïa
Mercredi 22 Mars : Marseille – Le Dôme
Jeudi 23 Mars : Montpellier – Le Zénith
Vendredi 24 Mars : Saint-Etienne – Le Zénith
Samedi 25 Mars : Bordeaux – Patinoire Meriadeck
Dimanche 26 Mars : Biarritz – Gare du Midi
Mardi 28 Mars : Toulouse – Le Zénith
Jeudi 30 Mars : Strasbourg -PMC
Vendredi 31 Mars : Toul – L’Arsenal

Renseignements, horaires et tarifs auprès des salles

Olympia : places de 36€ à 72€

 

la bande annonce :

 

Il n’y a pas que le tango en Argentine, mais il y a aussi le tango, venez découvrir ce qui se fait de meilleur en Argentine sur la scène des Folies Bergère avec Vida! Argentino!

Nicole Nau et Luis Pereyra avec la compagnie ‘El Sonido De Mi Tierra’ va vous faire vivre toute la magie, toutes les émotions d’Argentine. Ces deux danseurs reconnus dans le monde entier viennent présenter leur nouvelle création avec des danseurs, des chanteurs, des musiciens sur la scène de ce bel établissement. On sait que la première chose qui nous vient à l’esprit, c’est, bien entendu le Tango, et qu’il est impossible de parler culture dans ce pays sans en parler. C’est  le fil conducteur de ce spectacle où vous découvrirez aussi la traditionnelle malambo et la sensuelle zamba. Des tambours hypnotiques, et des boleadoras, qui claquent sur le sol, mais aussi le chant du bandonéon sont au programme.

photo : Sebastian-Balint

photo : Ralf Leidenberger

Outre Nicole Nau et Luis Pereyra, vous aurez aussi des danseurs de charme comme Carlos ‘Charly’ Morales, Ivanna Carrizo, Marcella Jimenez ou Fernando Gimenez, sans oublier Leticia Abelle et Horacio Emmanuel Lopez. L’orchestre sera dirigé par Matias Ariel Rubino.

Sans aucun doute un spectacle haut en couleurs à découvrir dans ce temple du music-hall que sont Les Folies Bergère.

Photo_Sebastian-Balint

Photo_Sebastian-Balint

Représentations les 3, 4 et 5 Avril à 20h00

Places de 28 à 62€ et Carré Or à 75€

Réservations : www.foliesbergere.com, fnac.com et aux guichets du théâtre rue Richer. Réservations possibles par téléphone : 0892 68 16 50 ( attention numéro surtaxé!)

 

 

 

C’est peut-être l’opérette la plus célèbre du compositeur viennois, avec nombre d’airs connus, et c’est dans la géniale version dansée, créée par Roland Petit que vous allez pouvoir découvrir dans le cadre de Transcendanses au Théâtre des Champs Elysées à Paris.

La chorégraphie qui avait été créée par Roland Petit en ce même théâtre des Champs Elysées en 1979 pour sa femme, Zizi Jeanmaire revisitait l’opérette de Johann Strauss fils, changeant certains détails, vu que cette fois l’intrigue se situe au coeur de Paris, au célèbre restaurant ‘Chez Maxim’s, et que cela se déroule à la fin du XIXème siècle. Incroyable mais vrai, La Chauve Souris, n’avait jamais été reprise en France depuis sa création, et il a fallu que ce soient les Ballets de l’Opéra de Rome, sous la direction d’Eleonora Abbagnato, une danseuse étoile de l’Opéra de Paris, qui fassent revivre cette oeuvre. La version que nous pourrons voir est celle de Roland Petit, supervisée par Luigi Bonino.

 

Pour les représentations du vendredi 13 Janvier à 20h00 et du samedi 14 à 20h00, le rôle de Bella sera interprété par Iana Salenko, Johan aura les traits de Marian Walter (tous deux Etoiles de l’Opéra de Berlin) et Ulrich sera Marco Marangio.

Pour ceux qui auront acheté à l’avance leurs places pour le samedi en matinée à 15h00 ou le dimanche à 17h00, ils auront la chance de pouvoir applaudir Rebecca Bianchi, Etoile de l’Opéra de Rome, (Bella) et surtout l’excellent Friedemann Vogel  (Etoile de l’Opéra de Stuttgart) (Johan) ainsi que Antonello Mastrangelo (Ulrich).

LA CHAUVE SOURIS
© Yasuko Kageyama

LA CHAUVE SOURIS @Yasuko Kageyama

FRIEDEMANN VOGEL REBECCA BIANCHI MARCO MORANGIO
© Yasuko Kageyama

FRIEDEMANN VOGEL + REBECCA BIANCHI
© Yasuko Kageyama

LA CHAUVE SOURIS Friedemann Vogel répète avec Luigi Bonino

A noter que c’est la première fois que le Ballet de l’Opéra de Rome se produit à Paris.

Eleonora Abbagnato @Yasuko Kageyama

C’est l’Orchestre Lamoureux , sous la direction de David Garforth à qui reviendra l’honneur de jouer les airs célèbres de Strauss.

Prix des places: de 15€ à 110€

 

 

Rating:

Voilà certainement la plus belle surprise de cette saison avec une oeuvre remarquable de Crystal Pite.

julien_benhamou___opera_national_de_paris-dsc_0347-2-1600

Chaque nouvelle saison donne l’occasion de découvrir le corps de ballet de l’Opéra de Paris lors d’un spectacle donné en Gala à l’Opéra Garnier, Donc cette saison, c’est le 24 septembre que s’est déroulé ce défilé du ballet, avec toute la troupe des  petits rats aux danseurs les plus réputés. 20 minutes de pur bonheur, mais c’est toujours le cas dans ce genre de présentation. Après l’entracte ce sont deux oeuvres différentes qui ont été présentées: In Creases de Justin Peck, sur une musique signée Philip Glass, avec Valentine Cosasante, Hannah O’Neil, Ida Viikinkoski, Aubane Philbert, Vincent Chaillet, Marc moreau, Daniel Stokes, Alexandre Gasse. Cette oeuvre est suivie de Blake Works 1 de William Forsythe, un ballet créé en juillet cette année.

IN CREASES

IN CREASES

IN CREASES

IN CREASES

Blake Works 1

Blake Works 1

Blake Works 1

Blake Works 1

Blake Works 1

Blake Works 1

Blake Works 1

Blake Works 1

Il faudra attendre la fin de l’entracte pour découvrir une oeuvre formidable, créée le soir même à l’Opéra Garnier . Les mots manquent pour dire à quel point c’est superbe. Sur une musique signée Max Richter, les danseurs, nombreux, ils sont plus de 50  qui  évoluent dans un univers étrange, évoquant des souvenirs tristes ou douloureux, gays ou sensuels , selon le point de vue de chacun. Parmi les noms des danseurs, on retrouve MarieAgnés Gillot, Eve Grinsztajn, Eléonore Guerineau, Ludmila Pagliero, Alice Renavand, François Alu, Alessio Carbone, Vincent Chaillet, Adrien Couvez, Alexandre Gasse, Axel Ibot, Marc Moreau, Daniel Stokes. Costumes simples, si on regarde de loin, on peut avoir l’impression que les danseuses sont seins nus, mais elles sont dans un body moulant de couleur chair, créés par Nancy Bryant . C’est la grâce sur scène, des mouvements ondulatoires, la salle est conquise qui se lève pour faire une ovation plus que méritée, avec des applaudissements à n’en plus finir.

THE SEASONS' CANON

THE SEASONS’ CANON

THE SEASONS' CANON

THE SEASONS’ CANON

THE SEASONS' CANON

THE SEASONS’ CANON

THE SEASONS' CANON

THE SEASONS’ CANON

THE SEASONS' CANON

THE SEASONS’ CANON

THE SEASONS' CANON

THE SEASONS’ CANON

Difficile de terminer une soirée après une oeuvre d’une telle force, néanmoins le dernier ballet est tout aussi incroyable, où tout commence par des jeux de lumière sans protagoniste sur scène. Éclairages des plafonds, des balcons, avant l’entrée de danseurs, mais dans la salle, dans les loges, danseurs pour ce ballet ‘sans titre’ créé aussi pour cette occasion par Tino Sehgal. Seconde surprise, les danseurs quittent la salle, et la salle se doit de les suivre vers les grands escaliers où ils ne danseront plus ou peu s’en faut, mais donneront de la voix. Etrange, mais inoubliable.

TOUTES LES PHOTOS : JULIEN BENHAMOU / OPERA DE PARIS

Dernières Représentations : Lundi 3 octobre 2016 – 19h30 , Mardi 4 octobre 2016 – 19h30,  Jeudi 6 octobre 2016 – 19h30,  Samedi 8 octobre 2016 – 19h30 et Dimanche 9 octobre 2016 – 14h30

 

Tarifs différents selon les soirs :

4, 6, 8, 9 oct 2016 :          110€ 95€ 80€ 50€ 25€ 12€ 10€

et

3 octobre 2016:                 99€ 86€ 72€ 45€ 23€ 12€ 10€

Réservations aux guichets des opéras Bastille et Garnier

ou par Internet : www.operadeparis.fr

 

Rating:

Le plus beau des ballets, la plus belle partition, la chorégraphie d’un maître et une troupe au sommet, que peut-on demander de plus?

Gillian Murphy as Princess Aurora in Alexei Ratmansky's The Sleeping Beauty. Photo: Gene Schiavone.

Photo: Gene Schiavone.

Pour l’ouverture de sa saison de ballets l’Opéra de Paris a choisi d’inviter une des meilleures troupes au monde : L’American Ballet Theater pour une courte série de représentations. En choisissant un ballet classique, La Belle au Bois Dormant de Piotr Ilyitch Tchaïkovski, il y a certitude d’un grand moment. Personnellement je suis comblé car c’est mon compositeur préféré, et le thème me rappelle mon enfance et le célèbre dessins-animés de Walt Disney. Mais cette fois c’est en ballet que j’ai dégusté cette oeuvre, sous la baguette de Ormsby Wilkins qui dirigeait l’Orchestre de l’Opéra National de Paris. Inutile de dire qu’on frise l’excellence à tous niveaux. La chorégraphie est celle de Marius Petipa qui date de 1890, dans une mise en scène et la chorégraphie additionnelle d’Alexel Ratmansky, telle qu’il l’ a créée en 2015.

Misty Copeland (Princess Florine) and Gabe Stone Shayer (Bluebird) in Alexei Ratmansky's The Sleeping Beauty.  Photo: Doug Gifford.

Misty Copeland+ Gabe Stone Shayer Photo: Doug Gifford.

Isabella Boylston (Princess Aurora) and Victor Barbee (King Florestan) in Alexei Ratmansky's The Sleeping Beauty.  Photo: Gene Schiavone.

Isabella Boylston (Princesse Aurore) + Victor Barbee (Roi Florestan) . Photo: Gene Schiavone.

Alexei Ratmansky's The Sleeping Beauty - B

Lauren Post (Silver Fairy), Melanie Hamrick (Sapphire Fairy) and Stephanie Williams (Gold Fairy) in Alexei Ratmansky's The Sleeping Beauty.  Photo: Gene Schiavone.

Lauren Post, Melanie Hamrick , Stephanie Williams   Photo: Gene Schiavone.

Scene from Alexei Ratmansky's The Sleeping Beauty.  Photo: Gene Schiavone.

Photo: Gene Schiavone.

Je ne vous ferai pas honte en vous racontant en détails ce conte de Charles Perrault sur une princesse qui se piquera le doigt sur une quenouille et qui va tomber dans un sommeil de 100 ans avant qu’un prince la réveille. Le ballet se joue en 1 prologue et 3 actes, qui dure environ 2 heures 50 dont 2 entractes de 20 minutes chacun. J’ai fait référence à la troupe, mais il est difficile de citer tous les danseurs, qui ne sont pas les mêmes tous les soirs. Parmi les plus célèbres : Stella Abrera, Misty Copeland, Isabella Boylston, Herman Cornejo, Jeffrey Cirio, Marcelo Gomes, Gillian Murphy, Daniil Simkin, Veronica Part, Cory Stearns, Hee Seo, James XWhiteside, Skylar Brandt, Alexandre Hammoudi, Luciana Paris, Thomas Forster, Blaine Hoven, Craig Samlstein, Joseph Gorak, Sarah Lane, Arron Scott, Christine Shevchenko, Roman Zurbin, Devon Teuscher, Cassandra Trenary.

sbtrenary2jg-1600

 photo@ Ula Blocksage

photo@ Ula Blocksage -Opéra National de Paris

 photo@ Ula Blocksage

photo@ Ula Blocksage Opéra National de Paris

 photo@ Ula Blocksage

photo@ Ula Blocksage  Opéra National de Paris

Une mise en scène formidable qui garde le côté classique tout en apportant des nouveautés comme l’apparition d’autres protagonistes de contes de fées, comme le Chat Botté, Le Petit Chaperon Rouge, , l’Oiseau Bleu, Cendrillon, Barbe Bleue, ou Schéhérazade. Tout cela est un Plaisir des sens, des yeux, des oreilles  qui en fait un incontournable.

Représentations restantes:

Mardi 6 septembre 2016 – 19h30
Mercredi 7 septembre 2016 – 19h30
Jeudi 8 septembre 2016 – 19h30
Vendredi 9 septembre 2016 – 19h30
Samedi 10 septembre 2016 – 14h30
Samedi 10 septembre 2016 – 20h00

TARIFS

06, 07 et 08 septembre
140€ 110€ 100€ 90€ 70€ 50€ 35€ 25€ 20€ 15€ 5€
Let 10 septembre à 14h30
126€ 99 € 90€ 81€ 63€ 45€ 32€ 23€ 18€ 15€ 5€

INFORMATIONS / RÉSERVATIONS
par téléphone : 08 92 89 90 90
(0,337€ la minute)
téléphone depuis l’étranger :
+33 1 72 29 35 35
par Internet : www.operadeparis.fr
aux guichets : au Palais Garnier et à l’Opéra Bastille tous les jours de 11h30 à 18h30 sauf dimanches et jours fériés

 

3ème édition de Transcendances, créé par les productions Sarfatti, et c’est Benjamin Millepied qui ouvre le bal!

affiche-metro-TRANSCENDANSES16-17-BAT-Bassedef

Avec sa jeune compagnie, L.A. Dance Project, Benjamin Millepied vous offrira la première de ON THE OTHER SIDE, de Benjamin Millepied, et de Helix de Justin Peck, ainsi que 3 duos inédits de Martha Graham. Le final sera avec le QUINTETT de William Forsythe.

Benjamin Millepied a été la star du New York City Ballet, qu’il quitte en 2011, pour fonder sa propre compagnie, L.A. Dance Project, un véritable foyer de création, un collectif de créateurs. C’est donc avec des oeuvres originales en majorité que les soirées de TranscenDances. Installée à Los Angeles la compagnie est bien plus qu’une troupe de danseurs, qui multiplie les collaborations avec de jeunes artistes et des figures connues de la Danse.

Benjamin Millepied ©AlexanderWagner

Benjamin Millepied ©AlexanderWagner

Le programme de ces représentations :

ON THE OTHER SIDE (création française), sur une chorégraphie de Benjamin Millepied.

Musique de Philip Glass, décors Mark Bradford, costumes Alessandro Sartori

n the other side @Laurent Philippe avec Morgan Lugo et Adrien Dantou.

n the other side @Laurent Philippe avec Morgan Lugo et Adrien Dantou.

On the other side@Laurent Philippe avec Lilja Rúriksdóttir

On the other side@Laurent Philippe avec Lilja Rúriksdóttir

On the other side1@Laurent Philippe avec Stephanie Amurao

On the other side1@Laurent Philippe avec Stephanie Amurao

DUETS : Moon, Star, White (première européenne), Chorégraphie Martha Graham

Musique Cameron McCosh

HELIX (première européenne) , Chorégraphie Justin Peck

Musique Esa-Pekka Salonen, costumes Janie Taylor

QUINTETT chorégraphie, scénographie, lumières William Forsythe

Musique Gavin Bryars, Costumes Stephen Galloway

Quintett (c) Ryan Schude

Quintett (c) Ryan Schude

Représentations les 15, 16, 17 Septembre à 20.00 et le dimanche 18 à 17h00, au Théâtre des Champs Elysées

Prix des places : de 15 à 95 €

Réservations au 01 49 52 50 50

ou sur le site du théâtre des Champs Elysées

ou : http://www.theatrechampselysees.fr/

 

 

 

Les étés de la danse vous offrent le NEW YORK CITY BALLET du 28 juin au 16 Juillet au Théâtre du Chatelet.
affichet

Le New York City Ballet , dirigé par Peter Martins a été absente des scènes parisiennes depuis 2008. 20 réprésentations au Chatelet qui seront à coup sûr complètes tous les soirs. A programme : 20 ballets différents (voir ci-dessous)

Robert Fairchild (c) Daniel D'Ottavio

Peter Martins Reh. NYCB New John Adams Ballet Sept. 25, 2009 Credit Photo: ©Paul Kolnik studio@paulkolnik.com

Peter Martins Photo: ©Paul Kolnik

Peck, Tiler_Credit Daniel D'Ottavio_crop vert Justin Peck_Photo -® Alberto Oviedo

Justin Peck Rehearsal Choreography by Justin Peck New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Justin Peck Rehearsal Choreography by Justin Peck New York City Ballet    Photo: Paul Kolnik

Justin Peck rehearsing his new ballet New York City Ballet Choreography by Justin Peck New York City Ballet Credit photo: ©Paul Kolnik paul@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Justin Peck  New York City Ballet   photo: ©Paul Kolnik

Justin Peck Rehearsal New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Justin Peck Rehearsal New York City Ballet    Photo: Paul Kolnik

Hyltin, Sterling_color

 

PROGRAMME
Balanchine en noir et blanc

Apollo Georges Balanchine / Igor Stravinsky
The 4 Temperaments Georges Balanchine / Paul Hindemith
Duo Concertant Georges Balanchine / Igor stravinsky
Symphony in three movements Georges Balanchine / Igor Stravinsky

28 juin 19.30 /29 juin 20.00 /2 juillet 20.00 / 8 juillet 20.00

Chase Finlay ,Sterling Hyltin, obscured (Ana Sophia Scheller and Tiler Peck) in Apollo New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik ©2011 Paul Kolnik Choreography ©The George Balanchine Trust studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Chase Finlay ,Sterling Hyltin, obscured (Ana Sophia Scheller and Tiler Peck) in Apollo
New York City Ballet
 Photo: Paul Kolnik

Gala
Mozartiana (George Balanchine /  Piotr Ilitch Tchaïkovski)
Pas de deux (George Balanchine / Piotr Ilitch Tchaïkovski)
Walpurgisnacht Ballet (George Balanchine / Charles Gounod)
Symphony in C (George Balanchine / Georges Bizet)

Walpurgisnacht New York City Ballet Evening 1/29/11 Credit photo: ©Paul Kolnik paul@paulkolnik.com nyc 212-362-7778 Choreography ©The George Balanchine Trust

Walpurgisnacht  New York City Ballet     photo: ©Paul Kolnik

Abi Stafford and Jared Angle in Tschaikovsky Pas de Deux Choreography George Balanchine © The George Balanchine Trust New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Abi Stafford and Jared Angle in Tschaikovsky Pas de Deux
Choreography George Balanchine New York City Ballet
 Photo: Paul Kolnik

Mozartiana Choreography George Balanchine © The George Balanchine Trust New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Mozartiana Choreography George Balanchine  New York City Ballet  Photo: Paul Kolnik

30 juin 20.00

Balanchine / Tchaïkovski
Serenade (George Balanchine / Piotr Ilitch Tchaïkovski)
Mozartiana (George Balanchine / Piotr Ilitch Tchaïkovski)
Tchaïkovski Piano Concerto n°2 (George Balanchine / Piotr Ilitch Tchaïkovski)

1er juillet 20.00 / 2 juillet 14.30 / 5 juillet 20.00 / 13 juillet 20.00

Western Symphony - Reichlen c25519-15 Crop

Joaquin de Luz in Tarantella Choreography George Balanchine © The George Balanchine Trust New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Joaquin de Luz in Tarantella Choreography George Balanchine
New York City Ballet    Photo: Paul Kolnik

Ashley Laracey and Amar Ramasar in The Infernal Machine New York City Ballet Choreography by Peter Martins Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Ashley Laracey and Amar Ramasar in The Infernal Machine New York City Ballet
Choreography by Peter Martins   Photo: Paul Kolnik

Balanchine / Martins / Robbins
Western Symphony (George Balanchine / Hershy Kay)
Tarantella (George Balanchine / Louis Moreau
Gottschalk orchestration de Hershy Kay)
The Infernal Machine (Peter Martins / Christopher Rouse)
Barber Violin Concerto (Peter Martins / Samuel Barber)
West Side Story Suite (Jerome Robbins / Leonard Bernstein)

4 juillet 20.00 /  6 juillet 20.00 / 9 juillet 14.30 et 20.00

Wheeldon / Ratmansky / Peck

Estancia (Christopher Wheeldon / Alberto Ginastera)
Pictures at an Exhibition (Alexei Ratmansky / Modest Moussorgski)
Everywhere We Go (Justin Peck / Sufjan Stevens)

7 juillet 20..00 / 11 juillet 20.00 / 15 juillet 20.00 / 16 juillet 14h30

Balanchine, New York -­‐ Paris
Walpurgisnacht Ballet (George Balanchine / Charles Gounod)
Sonatine (George Balanchine / Maurice Ravel)
La Valse (George Balanchine / Maurice Ravel)
Symphony in C (George Balanchine / Georges Bizet)

12 juillet 20.00 / 14 juillet 20.00 /16 juillet 20.00

Jared Angle and Sara Mearns in Barber Violin Concerto Choreography by Peter Martins New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Jared Angle and Sara Mearns in Barber Violin Concerto
Choreography by Peter Martins New York City Ballet    Photo: Paul Kolnik

Sterling Hyltin in Mozartiana Choreography George Balanchine © The George Balanchine Trust New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Sterling Hyltin in Mozartiana Choreography George Balanchine
 New York City Ballet  Photo: Paul Kolnik

Ashley Bouder and Gonzalo Garcia in Sonatine Choreography George Balanchine © The George Balanchine Trust New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Ashley Bouder and Gonzalo Garcia in Sonatine Choreography George Balanchine
 New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik

Tiler Peck Serenade Choreography George Balanchine © The George Balanchine Trust New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Tiler Peck Serenade Choreography George Balanchine New York City Ballet
Photo: Paul Kolnik

Megan Fairchild and Chase Finlay in Duo Concertant New York City Ballet Choreography George Balanchine ©The George Balanchine Trust Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Megan Fairchild and Chase Finlay in Duo Concertant New York City Ballet
Choreography George Balanchine  Photo: Paul Kolnik

Tiler Peck (in yellow) and Tyler Angle in Estancia Choreography by Christopher Wheeldon New York City Ballet World Premiere 5/29/10 Credit Photo: Paul Kolnik/New York City Ballet ©2010 Paul Kolnik Paul Kolnik Studio 212.362.7778 studio@paulkolnik.com www.paulkolnik.com

Tiler Peck (in yellow) and Tyler Angle in Estancia Choreography by Christopher Wheeldon
Photo: Paul Kolnik/New York City Ballet

Tiler Peck and Amar Ramasar in Everywhere We Go Choreography by Justin Peck Music by Sufijan Stevens New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Tiler Peck and Amar Ramasar in Everywhere We Go  Choreography by Justin Peck
New York City Ballet    Photo: Paul Kolnik

Emilie Gerrity and Cameron Dieck in The Four Temperaments Choreography George Balanchine © The George Balanchine Trust New York City Ballet Credit Photo: Paul Kolnik studio@paulkolnik.com nyc 212-362-7778

Emilie Gerrity and Cameron Dieck in The Four Temperaments Choreography George Balanchine     New York City Ballet     Photo: Paul Kolnik

Locations ouvertes dans tous les points de vente, et sur place au Chatelet

Tarifs différents selon les spectacles, du moins cher à 14 € au plus cher à 140€

1, place du Châtelet – Paris 1er

Sur place : à la caisse, du lundi au samedi, de 11h à 19h sauf jours fériés.
Depuis le 10 septembre 2012, les caisses se situent au 17 avenue Victoria (75001), à droite du Théâtre.

Par téléphone / By phone : +33 (0) 1 40 28 28 40

Par internet / Online : www.chatelet-theatre.com