Archives

All posts for the month décembre, 2014

Rating:

Le titre n’a rien à voir avec le film d’Otto Preminger dans les années 60, cela se rapproche plus des 10 commandements, avec l’histoire de Moïse.

416576746

En effet Exodus rappelle à plus d’un titre le film les 10 commandements avec l’histoire de Moïse, élevé par un pharaon d’Egypte comme un fils, le second fils de ce dernier, et ces deux fils vont se retrouver à s’affronter après la mort du père. Ramsés devient pharaon et Moïse deviendra le leader d’une révolte d’un peuple de plus de 600.000 esclaves. Protégé par sa foi, Moïse arrivera à éviter les 10 plaies d’Egypte pour mener son peuple vers la terre promise.

24694979 367613791

Ricley Scott sait décidément tout faire, et il nous le prouve avec ce peplum de plus de 2 h 30 avec une pléiade d’acteurs en tête desquels Christian Bale (Moïse) et Joel Edgerton (Ramsés), mais aussi la fidèle des fidèles au réalisateur: Sigourney Weaver ( la mère du pharaon) et d’autres grands acteurs comme Ben Kingsley (Noun) ou John Turturro (Sethi, père de Ramsés). Ridley Scott  a toujours su utiliser les effets spéciaux, et les 10 plaies d’Egypte que vous verrez dans le film ne vous en sembleront que plus vraies. Sans oublier l’ouverture de la Mer Rouge qu’il a su interpréter à sa manière.

46856861 246191216

Ce film est un vrai blockbuster, qui aurait tout aussi bien pu se mettre en concurrence avec les films de l’été, quoiqu’il soit plus fort, se basant quand même sur un des livres de la Bible. Mais ne croyez pas pour autant qu’on vous offre une leçon de catéchisme. le film peut largement se voir comme un peplum, un film d’aventures, avec un côté fantastique qui n’est pas fait pour déplaire. On ne voit pas vraiment le temps passer. Ces 150 minutes sont un enchantement pour les yeux et les oreilles, sans pourtant nous faire oublier que nous avons un cerveau. C’est la marque d’un grand film, et d’un réalisateur de talent.

382887302 447397995 485528351

Profitez donc de ces jours de fêtes pour aller voir ce  beau film, et essayez de le voir en 3D, ce procédé donnant toute son ampleur au film.

941766767 841813684 727259116 722948279 608665951

le film annonce :

 

C’est une des oeuvres les plus populaires de Johan Strauss, une opérette aux rythmes bondissants et qui est jouée en français pour quelques dates seulement.

LA CHAUVE-SOURIS

Strauss et Offenbach, une rencontre bien parisienne, un opéra/opérette créé en 1874 à Vienne et qui revient sur les planches parisiennes de l’Opéra Comique , dans une nouvelle adaptation française signée Pascal Paul-Harang, dans une mise en scène d’Ivan  Alexandre et sous la direction musicale de Marc Minkowski. L’action a été re-située en décembre 2014, c’est dire si le public va encore mieux s’imprégner du comique et des airs célèbres.

LA CHAUVE-SOURIS LA CHAUVE-SOURIS LA CHAUVE-SOURIS LA CHAUVE-SOURIS LA CHAUVE-SOURIS

A Vienne, Adèle, la femme de chambre des von Eisenstein veut rejoindre sa soeur au bal du prince Orlofsky. Sa maîtresse, Rosalinde, ne sait comment se dépêtrer d’Alfred, un amoureux transi qui ne cesse de lui chanter des sérénades. Eisenstein, quant à lui, s’apprête à passer cinq jours en prison pour avoir frappé un gendarme mais veut auparavant se rendre lui aussi à la soirée du Prince. Chacun prépare les heures à venir à l’insu des deux autres. Chez Orlofsky,  le Docteur Falke, responsable des festivités, promet une grande réjouissance avec une pièce comique : La vengeance de la chauve-souris. Dissimulé par un masque, Eisenstein fait la cour à une comtesse hongroise qui n’est autre que sa femme …

LA CHAUVE-SOURIS LA CHAUVE-SOURIS LA CHAUVE-SOURIS LA CHAUVE-SOURIS

Ne manquez pas cette opérette qui malheureusement ne s’est jouée que quelques jours à la salle Favart. C’est dommage,puisque ce genre qui peut paraître désuet aux yeux de certains, a fait les belles soirées des opéras de par le monde et a même été représentée il y a quelques années dans sa version originale à l’Opéra Bastille.

J’avoue avoir été totalement conquis, sous le charme de cette nouvelle adaptation très moderne de la Chauve Souris. On ne peut faire aucun reproche à la mise en scène ou aux décors. Le parti pris de créer cette oeuvre comme si elle avait été écrite cette année redonne un petit coup de jeune aux textes que l’on connaît mieux dans sa langue d’origine, mais cette re-création reste fidèle à l’oeuvre et on y rit beaucoup. Quant aux interprètes, on ne peut que les saluer tous, tant au niveau de la voix que de leur jeu d’acteur, mais il faut quand même donner un bravissimo à celui qui  est ovationné, et à juste titre, lorsqu’il interprète avec sa voix sublime de contralto, un air de son choix au début du deuxième acte : Kangmin JustinKim. J’espère vivement le revoir dans ce bel écrin de l’Opéra Comique, si celle-ci reprogramme cette Chauve Souris, parce que c’est un vrai bonheur pour les spectateurs et les amateurs d’art lyrique. Et si ce n’est pas dans cette salle, les directeurs de salles en France devraient se bousculer pour accueillir cette opérette, avec l’ensemble de sa distribution. Vraiment si vous avez l’occasion de la voir dans cette version, n’hésitez pas, et félicitez toute l’équipe pour ces trois heures de régal absolu!

Toutes les photos / @ Pierre Grosbois

 

Distribution : Gabriel von Eisenstein, Stéphane Degout
Rosalinde, Chiara Skerath
Adele, Sabine Devieilhe
Alfred, Philippe Talbot
Me Falke, Florian Sempey
Frank, Franck Leguérinel
Prince Orlofsky, Kangmin Justin Kim

Représentations à lOpéra comique : les: 23 décembre 20.00, 25 décembre 15.00, 28 décembre 15.00, 30 décembre 20.00 et 01 janvier 2015 à 15.00

tarifs : de 6 à 120€

réservations : 0825 01 01 23

et : http://www.operacomique.com

le spectacle sera retransmis sur France Musique le 3 janvier à 19.00

extrait :

 

présentation:

Nature, un film documentaire aux images saisissantes:

120x160 NATURE BD

NATURE est le film en 3D le plus ambitieux jamais réalisé sur ce sujet. Créé grâce à une technologie révolutionnaire, c’est une aventure immersive, qui nous transporte comme jamais au cœur de la splendeur vibrante du monde. Vous allez visiter des endroits incroyables en Afrique,  des entrailles de la terre aux déserts brûlants, des profondeurs de l’océan aux cimes glaciales, nous voyageons pour découvrir que la nature, peuplée de créatures extraordinaires, est encore plus fascinante que tout ce que nous pensions savoir. Les images parlent certes d’elles mêmes, mais encore mieux avec les commentaires français par Lambert Wilson.

Ces images de toute beauté, seront d’autant plus appréciées si elles sont vues en 3D. Il a fallu 2 réalisateurs , Patrick Morris,et  Neil Nightingale pour vous offrir ces splendeurs qui méritent vraiment qu’on aille voir ce film en famille!

Rien ne  parle mieux que les images, alors voici deux extraits plus le film annonce :

 

D

Rating:

Le film se déroule à une époque enchantée, où les légendes et la magie ne font qu’un…

7emefils_120x160+date

Unique guerrier survivant d’un ordre mystique , l’épouvanteur, John Gregory, interprété par Jeff Brigdges, capable de terrasser des dragons et autres créatures maléfiques, Jeff Bridges part en quête d’un héros prophétique doté d’incroyables pouvoirs, désigné par la légende comme étant le dernier des Sept Fils (Ben Barnes). Le jeune héros malgré lui, Thomas Ward , est arraché à la vie tranquille de fermier qu’il menait jusqu’à présent et va tout quitter pour suivre ce nouveau mentor rompu au combat. Ensemble ils tenteront de terrasser une reine d’autant plus maléfique (Julianne Moore) qu’elle a levé contre le royaume une armée d’assassins redoutables aux pouvoirs surnaturels.

8H79_TPT_00077R_CROP 8H79_TPT_00073R_CROP 8H79_TPT_00071R 8H79_TPT_00057R 8H79_TPT_00046R 8H79_FPF_00187R

Le côté féerique de ce conte médiéval est un régal pour les yeux. Le film est tiré d’un roman : L’Apprenti épouvanteur de Joseph Delaney, qui en a écrit une bonne dizaine depuis sa première parution, et nul doute que si ce septième fils marche au box office, nous aurons une franchise qui peut durer une bonne dizaine d’années. je ne m’en plaindrai pas, parce que ce genre de film est un petit régal pour les yeux. Certes il y a beaucoup d’effets spéciaux, mais de bons acteurs, de beaux paysages et une histoire ramassée en 102 minutes de film par un réalisateur nommé Serguei Bodrov ne manquent pas de piment. On ne s’y ennuie pas une seule seconde, on sait dès les dernières images que la suite n’attend que le feu vert d’un bon résultat au box office.

8H79_FPF_00145R 8H79_FPF_00009R 8H79_D001_18055R 8H79_D001_15436 8H79_D001_12010R 8H79_D001_09919_R_CROP

Si vous aimez l’héroïc Fantaisie, plus facile à comprendre que le Seigneur des Anneaux, plus adulte que le magnifique film d’animation Dragons, vous devriez passer un bon moment. C’est un des bons films pour les fêtes, avec un Jeff Bridges qui semble adorer en faire des tonnes, tout autant que Julianne Moore, mais on ne saurait les en blâmer

Petit conseil : allez voir le film en 3d!

8H79_D001_06469 8H79_D001_02888R_COMP 8H79_D001_00907 8H79_D001_00660_CROP

 

Après le triomphe de « La Clé des Mystères », l’illusionniste Dani Lary va vous enchanter pour la 2ème saison avec ce nouveau spectacle inspiré de l’imaginaire foisonnant de Jules Verne et Georges Méliès : RETRO TEMPORIS.

20X30 DANI LARY retro temporis.indd Aff DANI LARY ZENITH

Retro Temporis serait un manuscrit inédit de Jules Verne, où l’auteur parle des aventures du docteur Lary, un inventeur fou, et magicien ! Le but du professeur Lary: Remporter le concours de l’exposition universelle, pour gagner un tour du monde en 80 jours.

 Au fil de ses grandes illusions toutes  impressionnantes ,Dani Lary propose un retour vers le futur au cœur de la révolution industrielle. Il y campe le Professeur Lary, inventeur fou et magicien de génie, qui au fil d’inventions bien folles , tente de résoudre le mystère de la télé-transportation afin de remporter le concours de l’Exposition Universelle.

photo : Marc Molina

photo : Marc Molina

photo : Jean Luc Bouazdia

photo : Jean Luc Bouazdia

photo : Jean Luc Bouazdia

photo : Jean Luc Bouazdia

photo : Jean Luc Bouazdia

photo : Jean Luc Bouazdia

Un univers fantastique d’un des  maîtres de la grande illusion, partenaire  de Patrick Sébastien dans « Le plus grand cabaret du monde» ! On le sait capable de faire voler des pianos, de léviter, de faire apparaître et disparaître des objets ou des êtres vivants. Il est à lui seul une entreprise de magie.

J’ai eu l’occasion de voir ce spectacle, et il faut bien avouer que c’est géant! Dani Lary est un grand maître de l’illusion. Ses tours s’enchaînent à un rythme parfait. On est totalement émerveillés par ce spectacle qui tient debout, avec un beau fil conducteur, des décors magnifiques. C’est du niveau des meilleurs spectacles du genre, comme ceux de David Copperfield que j’avais vu il y a longtemps à Paris, ou celui des deux plus grands pour moi, Siegfried and Roy, que j’avais pu applaudir à Las Vegas. Franchement, si vous avez l’occasion de voir ce histoire magique, ne la manquez pas. C’est du grand spectacle. Seul regret, le choix de la salle. Une salle comme le Palais des Congrès ou le Palais des Sports aurait été quand même bien mieux, parce qu’il faut bien avouer que les sièges du Zenith sont tout ce qui est de plus inconfortable. Mais là, cela n’a rien à voir avec le spectacle, quoique, lorsqu’on est bien assis, on reste plus vigilant, alors que là, on n’a qu’une envie, bouger pour se sentir mieux sur son siège.

Photo : Gilles Vautier

Photo : Gilles Vautier

Photo : Marc Molina

Photo : Marc Molina

photo : Jean Luc Bouazdia

photo : Jean Luc Bouazdia

photo : Jean Luc Bouazdia

photo : Jean Luc Bouazdia

photo : William LET_Ioda

photo : William LET_Ioda

 

La tournée, avec de nouvelles dates à confirmer :

le 20 janvier : Chateauneuf sur Isere

31 Janvier : Courbevoie

20 Février : Saint Quentin

21 Février : Marche en Famenne,

12 Mars : Lille

14 Mars Longjumeau

5 Avril Montpellier

11 Avril : Marseille

12 Avril Nice

29 Avril Nice

Vous trouverez plus d’infos sur www.Dani-Lary.com

TARIFS pour les représentations à Paris: 34.50€ à 74.50€

 

Rating:

C’est le nouvel épisode de cette saga renaissante.

singes001

téléchargement (12)images (7)images (6)

Dix ans après que le virus se soit déployé sur la planète, il reste quelques primates qui vivent dans les bois et qui sont d’une intelligence supérieure….mais aussi quelques humains, qui vivent à San Francisco, et qui vont tomber sur ces singes au début du film. La guerre entre les deux camps se prépare, qui risque de détruire toute forme de vie.

téléchargement (2) téléchargement (1) images (1)images (9)

Le film, réalisé par Matt Reeves donne la place belle aux effets spéciaux, et surtout aux comédiens qui seront ‘convertis’ avec la technique en grands singes, et tout particulièrement Andy Serkis, qui joue le rôle de César.

téléchargement téléchargement (4) téléchargement (3)images (7)

On ne s’ennuie pas une seconde dans ce film, qui a été un des blockbusters de l’été, et qui a fait une belle carrière en France comme aux Etats Unis.

Les caractéristiques du BluRay : images en format respecté : 1.85, son : anglais en 7.1 DTS HD master, et 5.1 DTS en français. L’image est très belle, et le son a de quoi faire rêver. C’est un des grands plus de cette édition BluRay. Le film vous offre aussi la possibilité d’en acquérir gratuitement une version digitale.

C’est du côté des bonus que la surprise est de taille. Pas moins de deux heures de suppléments, avec , bien entendu des scènes inédites (4’34) , mais aussi :  La genèse du film (8’47),  Andy Serkis : créer un César plus vrai que nature (9’01) ,  Des humains et des singes : le cast du film (17’47),  L’univers du film (14’31),  La société des singes (10’26) ,  Bouger comme des singes (15’25) ,  Les effets spéciaux (20’27) ,  Le combat final (16’00), et pour ceux que cela intéresse, vu que c’est en anglais évidemment : Commentaires audio de Matt Reeves.

Voici extrait, featurette et film annonce :

 

 


Rating:

Voilà donc le dernier volet des aventures du Hobbit, d’après J.R.R. Tolkien:  une fin grandiose, comme on pouvait s’y attendre!

téléchargement (2) téléchargement
LE HOBBIT : LA BATAILLE DES CINQ ARMÉES conclut donc les aventures de Bilbon Sacquet (Martin Freeman), Thorïn Écu-de-Chêne (Richard Armitage), et la Compagnie des Nains. Les Nains d’Erebor ont réussi à reconquérir leur vaste terre, mais doivent désormais en payer le prix fort : affronter la colère du terrifiant Dragon Smaug qui s’en prend à tous les habitants d’Esgaroth. Comment tuer le dragon?  Frappé par la maladie du Dragon, le Roi sous la Montagne, Thorïn Écu de-Chêne, ira jusqu’à sacrifier l’amitié et l’honneur dans sa quête du légendaire Arkenstone. Incapable de faire entendre raison à Thorïn, Bilbon se retrouve contraint à un choix terrible, ne se doutant pas que des dangers bien plus grands guettent nos héros. Un vieil ennemi est de retour en Terre du Milieu : Sauron, le Seigneur des Ténèbres, a envoyé ses légions d’Orques vers le Mont Solitaire pour attaquer ses habitants. Alors que les forces des ténèbres menacent de triompher, les Nains, les Elfes et les Hommes doivent faire un choix crucial : unir leurs forces ou périr. Bilbon doit se battre pour avoir la vie sauve et venir en aide à ses amis, tandis que les Cinq Armées entrent en guerre.

image-1229-1813 téléchargement (3) téléchargement (4) téléchargement (2) téléchargement (1)

Dès le départ, les scènes sont magnifiques. on se souvient que l’épisode précédent se terminait sous la montagne avec le réveil du Dragon. celui-ci vole et va assaillir Esgaroth. Peter Jackson, a réussi dès le départ à scotcher les spectateurs sur leurs fauteuils, avec ces scènes visuellement époustouflantes de la destruction de la ville par le feu. Ensuite, le récit sans être lent ne va pas rester dans l’action totale, pour mieux nous emmener vers la bataille finale, longue et tout aussi incroyable visuellement. On sait que depuis la trilogie du Seigneur des Anneaux, les effets spéciaux sont devenus de plus en plus réalistes et ce dernier film de la nouvelle trilogie n’échappe pas à la règle. Certes, si on n’a pas vu les épisodes précédents, il est assez difficile de rentrer en plein dans le film. Donc un petit conseil, si vous n’avez pas vu les premiers éléments, regardez les en DVD, ou en Bluray, cela vous mettra immédiatement dans le ton.

J’avoue ne pas toujours tout saisir des circonvolutions des héros, n’ayant jamais réussi à dépasser le premier chapitre des livres. Peut-être qu’après avoir vu et revu cette trilogie qui se situe 60 ans avant celle du Seigneur des Anneaux, j’aurai plus de facilité à le lire, connaissant maintenant les personnages, nombreux et pouvant y associer une image. On retrouve des personnages incarnés par Ian McKellen, Orlando Bloom, Benedict Cumberbatch, Cate Blanchett, Ian Holm ou Christopher Lee, qui savent chacun ajouter le petit piment qui fait qu’on peut adorer ce film.

images (3) images (2) images (1) image-1229-1818

Ce film est certes pour tous les publics, mais les plus jeunes ne sauraient s’y intéresser. Ceux qui n’ont pas aimé le Seigneur des Anneaux ou les deux premiers volets du Hobbit non plus, mais vous avez été plusieurs millions de fans à faire un triomphe aux 5 films précédents, et ce sera, sans nul doute le même triomphe qui attend ce 6ème et dernier film: La Bataille des 5 armées.

image-1229-1817 image-1229-1816 image-1229-1815 image-1229-1814

 

Rating:

Atypique, c’est le moins que l’on puisse dire de cet humoriste.

jarry-affiche-trevise

Les statistiques montrent qu’une personne change en moyenne sept fois de métier dans sa vie : Jarry est parti de ce postulat pour écrire son spectacle et en a fait son fil conducteur.
Jarry transforme la salle de spectacle en salle d’attente Pôle Emploi et nous livre ses différentes expériences professionnelles et surtout joue autant son personnage totalement fou (folle?) qu’il joue avec la salle.
Le titre “Atypique”  définit bien le personnage. “Atypique… c’est un mot qui lui va comme un gant. Il aime le loufoque et lutte contre les clichés et les idées reçues. Etre atypique, c’est être aux antipodes du conformisme et de tout ce qui est formaté… Et c’est ce qu’il avait envie de présenter au public : un spectacle hors norme, un peu fou et différent…”.

photo-portrait Jarry atypique spectacle Jarry atypique spectacle
Jarry traite donc notamment du droit à la différence, du droit d’exister tel que l’on est, du droit à la singularité : il lutte contre les clichés et donne un véritable message de solidarité et d’acceptation de soi et d’autrui. Autant dire que Boutin et Frigide Barjot ne viendront pas voir ce spectacle, et ne pourront pas savourer ce côté gay, très très gay même du personnage. Jarry s’amuse autant que le spectateur dans la salle, et d’ailleurs il prend une tête de turc au premier rang  qu’il tiraille gentiment pendant tout le spectacle, pour la plus grande joie du public. Il joue avec les mots (et les homos) avec des vannes qui ne seront peut-être pas toutes comprises pour les non initiés. Je dois avouer que j’étais absolument mort de rire du début à la fin, autant pour le plaisir de le voir bouger comme un pantin que pour les textes qui font mouche.

Jarry atypique spectacle Jarry atypique spectacle Jarry atypique spectacle

Je ne le connaissais pas du tout il y a 8 jours, et je dois avouer que j’y allais un peu à reculons! Mais après avoir vu ce spectacle, je suis devenu fan, et en parlant de lui autour de moi, j’ai appris que nous avions des connaissances en commun. Je me réjouis donc de voir un jour si ce farfelu sur scène est aussi hilarant dans la vie. De toutes façons que puis-je dire. Que la salle est bien mixte et non pas très ‘mecs’, qu’il y a des personnes de tous âges, entre 20 et 70 ans, et que tout le monde en ressortait avec le sourire aux lèvres. Jarry d’ailleurs ne quitte pas la salle sans donner rendez-vous à son public à la sortie pour un petit mot ou une dédicace.

Jarry atypique spectacle Jarry atypique spectacle Jarry atypique spectacle Jarry atypique spectacle

Allez, vous aussi, vous amuser et passer une bonne soirée, surtout si vous êtes assez décomplexé. Et n’hésitez pas, allez y avant qu’il ne soit une star difficile d’accès, ce qui pourrait bien arriver, vu le triomphe que lui offre le public!

PHOTOS : @ Julien Benhamou

Jarry est au théâtre Trévise, 14 rue de Trévise dans le 9ème (c’est tout près des Folies Bergères), du jeudi au samedi soir à 21h30 jusqu’au 3 Janvier

on prolonge ensuite du 16 janvier au 5 Avril 2015 à 21h30 pour 34 représentations au théâtre de l’Européen

Locations pour le Trévise au : 01 48 65 97 90. Places en plein tarif : 25€

Locations pour l’Européen : 01 43 87 97 13

Après SOY DE CUBA il a quelques mois, voilà un nouveau spectacle sur la musique cubaine, BAR AT BUENA VISTA, avec les dernières légendes vivantes sur scène

image003

 

Ambiance boisée et cuivrée. Vous entrez dans un bar de La Havane, l’un de ces endroits légendaires qui ont vu passer les Compay Segundo ou autre Ibrahim Ferrer. On pourrait  apercevoir le fantôme d’Hemingway se servant un autre daiquiri. C’est à ce moment là que le mythe redevient réalité : devant vous, le bassin d’une danseuse chaloupe sur « Chan Chan ». La musique et la danse prennent corps avec les dix-sept artistes au sommet de leur histoire pour revisiter les grandes heures du Buena Vista. Voici le sourire buriné de Reynaldo Creagh, 96 ans, qui entonne « Guantanamera ». Et c’est ainsi que vous êtes projeté plus de cinquante ans en arrière dans le mythe cubain, quand les campesinos tissaient leurs histoires, en improvisant sur de la musique latina. Maestro Guillermo, dit Rubalca Gonzalez, trimbale ses bagues et ses doigts ridés sur les touches jaunies de son piano. Les rythmes des percussions de Luis Mariano Valiente « Betun » ou la trompette d’Elpidio Chappotín Delgado vous embarquent pour le grand voyage dans l’écho des standards qui ont vu défiler ces années suaves. L’énergie est toujours là. Si bien qu’au Bar at Buena Vista, vous avez l’impression d’être les ultimes témoins d’une histoire universelle sur le fil d’une nostalgie  pleine de vie, comme Reynaldo Creagh, dernière sentinelle d’un phare qui, plus un demi-siècle après, continue à éclairer le monde.

BAR AT BUENA VISTA 12 BAR AT BUENA VISTA 11

L’idée de ce spectacle musical est née lorsque le directeur artistique de la troupe, Toby Gough, a rencontré le véritable barman du Social Club, qui préparait en fait des cocktails dans tous les bars de légende de la Havane. Il a eu envie de prendre, en plus des musiciens, le bar de légende. C’est dans ce bar que des noms prestigieux ont bu leurs cocktails en écoutant les plus grands musiciens : Marlon Brando et Marylin Monroe appréciaient cet endroit magique.

BAR AT BUENA VISTA 9 BAR AT BUENA VISTA 8

Bien des années plus tard, vous verrez ces personnages sur scène que furent: Siomara Alvilla Valdes (chanteuse), Julio Alberto Frenandez (chanteur), Reynaldo Creagh (chanteur),  (pianiste),  (percussionniste) et le jeune Leo Gamboa Almaguer. Ils sont très nombreux sur la scène, comme Elpidio Chappotin Delgado à la trompette, sous la chorégraphie de , tous autour du  barman, Capullo, en hommage au fameux Arturo Lucas aujourd’hui décédé.

Il faut avoir vu ces anciens,  certains ont plus de 90 ans, chanter avec leur voix intacte, danser comme des jeunots, jouer du piano comme des ados doués. C’est incroyable. La salle adore, se lève, mène le rythme avec les mains, avec les pieds. Ce spectacle restera dans notre mémoire pour longtemps. Ces anciens sont bien plus jeunes que nombre d’entre nous. N’hésitez pas, si vous avez l’occasion de les voir, à Paris, ou ailleurs, vous ne le regretterez certainement pas. Voilà ce qui s’appelle la joie de vivre!

 

BAR AT BUENA VISTA 7 BAR AT BUENA VISTA 2 BAR AT BUENA VISTA 1

PHOTOS : @ PHILIPPE FRETAULT tous droits réservés.

Le bar at Buena Vista se produira pour 6 représentations uniquement en France

les 4, 5 et 6 décembre au palais des Congrès à Paris, le 7 décembre à l’Amphi 3000 de Lyon, le 9 décembre au Silo de Marseille  et enfin le 10 décembre  au Zenith de Montpellier  .

Pour les places à Paris, le tarif est de 32€ 65€ et 83€

Réservations: www.viparis.com, fnac.com et www.ticketnet.fr, tél surtaxés : 0892 683 622 et 0892 390 100 ou 0892 050 050

Bande annonce du spectacle :

Le spectacle à Zurich :

et enfin un medley: