film canadien

All posts tagged film canadien

Rating:
VOTRE VOTE

Mommy est un des films dont on a le plus parlé l’an dernier, et il sort enfin en BluRay.

MOMMY - a plat

Mommy, c’est avant tout le film d’un des plus jeunes réalisateurs actuels, mais aussi des plus doués : Xavier Dolan. Il se déroule au Canada où une nouvelle loi autoriserait les parents d’enfants très difficiles à confier ceux-ci à une institution d’État de type hôpital psychiatrique pour mineurs. Diane, (Anne Dorval) veuve d’une quarantaine d’années habitant la banlieue de Montréal, récupère la garde de son fils Steve (Antoine-Olivier Pilon), un adolescent souffrant d’un trouble du comportement, du fait de son expulsion pour comportement irresponsable et dangereux du centre de rééducation dans lequel il avait été placé peu de temps après la mort de son père. La mère et le fils forment un duo explosif – entre amour, violence, tendresse et insultes – un trio avec leur voisine Kyla (Suzanne Clément), professeur dans le secondaire en « congé sabbatique » suite à un drame . Tous les trois trouvent alors une forme d’équilibre précaire (Kyla donnant des cours de rattrapage à Steve, tandis que Diane effectue des ménages pour assurer la survie financière de la maisonnée) et même un certain bonheur. Jusqu’au jour où un huissier de justice délivre à la mère de l’enfant terrible une très mauvaise nouvelle…

MOMMY ADorval_AOPilon3 ©Shayne Laverdière MOMMY ADorval_XDolan2 ©Shayne Laverdière MOMMY ADorval1 ©Shayne Laverdière

Ce film avait été particulièrement bien accueilli lors du dernier Festival de Cannes où on parlait beaucoup de la Palme d’Or pour ce jeune réalisateur, qui n’est certes pas reparti bredouille, mais avec un lot de consolation avec le Prix du Jury. Le film é été tourné dans un format qui n’existe quasiment plus, qui rappelle les films en 8 mm que regardaient et réalisaient nos parents il y a longtemps de cela. Cela peut surprendre dans les premières minutes, mais on oublie le format au bout d’un certain temps. Le jeune Antoine Olivier Pinon joue les ados torturés à la merveille, et il serait étonnant qu’on ne le voie pas bientôt dans d’autres films.

MOMMY ADorval2 ©Shayne Laverdière MOMMY ADorval3 ©Shayne Laverdière MOMMY AOPilon1 ©Shayne Laverdière

Les bonus du BluRay : Un entretien avec Xavier Dolan, Anne Dorval et Suzanne Clément (qui avait été diffusé sur Canal+), ainsi qu’un autre entretien radio par Michel Ciment. On vous offre aussi le discours de Xavier Dolan à Cannes et une revue de presse et le film annonce.

Bon, dommage qu’il n’y ait pas plus de making of ( sans vouloir être méchant, Xavier Dolan a certainement fait des interviews filmé qui passent quand même mieux qu’un entretien radio….mais bon je ne produis pas le DVD, ni le BluRay, mais je connais quelques personnes qui font d’excellents makings of, de très bonnes interviews et qui auraient certainement été à même de proposer des interviews exclusifs….comme:  Thierry Colby qui a déja réalisé les bonus de plusieurs films ou Patrick Favre Cat qui avait réalisé, entre autres, une superbe interview pour Guillaume et les garçons.

MOMMY XDolan1 ©Shayne Laverdière - Copie MOMMY SClement1 ©Shayne Laverdière MOMMY AOPilon2 ©Shayne Laverdière

Le son est en version canadienne française en 5.1 DTS ou 2.0 DTS HD, avec des sous-titres en français pour ceux qui auraient du mal avec l’accent de nos cousins d’Amérique.

 

TOUTES LES PHOTOS @SHAYNE LAVERDIERE

LE FILM ANNONCE

Rating:
VOTRE VOTE

Un film tendre, sur un sujet tabou, aucun voyeurisme c’est que d’l’amour….

gerontophilia-30673-237-0

A 18 ans, Lake vit comme tous les mecs de son âge, même si sa mère est un peu névrosée. Il sort avec une fille légèrement excentrique, mais un jour, en sauvant un vieil homme de la noyade, il doit lui pratiquer le bouche à bouche et cela lui donne une remarquable érection devant tout le monde à la piscine. Embauché dans une maison de retraite où sa mère a quelques accointances, il va tomber sous le charme de Mr Peabody……un patient de 82 ans. Leur amitié va évoluer très vite et les sentiments du jeune Lake pour le vieil homme ne feront que s’accentuer, sans que l’autre ne fasse rien en ce sens. Et s’ils s’en allaient parcourir le Canada, voir la mer, et vivre de très bons moments?

téléchargement téléchargement (1) images photo_hd_06 photo_hd_04

Raconté ainsi, on peut se demander ce qui peut émouvoir dans ce film. C’est avant tout une histoire d’amour. Certes ce sont deux hommes, ce n’est donc pas de la pédophilie. Certes la différence d’âge est aux limites de l’extrême, vu qu’ils ont plus de 60 ans de différence. La société ne peut pas comprendre ce fait, et moi même ai un peu de mal à imaginer l’attrait que peut ressentir un adolescent pour un vieillard. Mais je ne juge pas. Je l’accepte . Et c’est ainsi que j’ai vu le film. Une histoire d’amour. Un amour quasi impossible, difficile à vivre au quotidien, mais une histoire d’amour. Le réalisateur, Bruce LaBruce avait plutôt proposé des films à scandale jusqu’à présent, et il s’est tellement assagi, qu’on a du mal à le reconnaître, si ce n’est dans le sujet traité. On est loin de Hustler White, No skin off my ass ou de LA Zombie, sans oublier des films érotico-porno comme Skin Flick . Ici aucune image sous la ceinture, tout est beaucoup plus dans la suggestion. Les acteurs sont formidables. Dans le rôle du vieil homme Walter Borden, un comédien méconnu en France, qui joue tout en finesse le rôle quand même assez difficile  de quelqu’un qui a bien vécu son côté féminin, et surtout le jeune Pier-Gabriel Lajoie, qui est extraordinaire dans ce rôle difficile, qui le sort totalement de son monde. Son  sourire illumine le film de bout en bout.

le réalisateur : Bruce Labruce

le réalisateur : Bruce Labruce

photo_hd_01 photo_hd_02 photo_hd_03 photo_hd_05

Voilà le genre de film que ceux qui manifestent contre le Mariage pour tous devraient voir, au risque d’attraper un malaise fatal! Non pas que je leur souhaite, mais pour leur apprendre que la vie des uns et des autres ne les concerne pas, que chacun peut trouver son bonheur de la manière qui lui plaît, et si c’est le cas entre deux personnes qui sont séparées par plus de 60 ans, et si ce sont deux hommes, cela ne doit rien changer. Le film n’aurait pas eu cet impact si on avait parlé des amours entre un millionnaire de 80 ans et une jeune fille de 18 ans. On aurait ri de la situation, raillé le fait que la jeune fille devait certainement avoir des vues sur un portefeuille bien garni…mais ici, il n’est jamais question d’argent et si quelqu’un débourse quelque chose, c’est Lake et pas Mr Peabody.

Allez, un bon geste, mettez vos a priori de côté, et allez voir cette belle histoire d’amour!

Film annonce vo sans sous titres :


et en plus quelques extraits :