Joel Edgerton

All posts tagged Joel Edgerton

Rating:

L’histoire poignante d’un coming out et d’un faux traitement thérapeutique encore pratiqué aux Etats Unis.

 

BOY ERASED est l’histoire vraie du coming out de Jared Eamons (Lucas Hedges), le fils d’un pasteur baptiste dans une petite commune rurale des États-Unis où son orientation sexuelle est brutalement dévoilée à ses parents (Nicole Kidman et Russell Crowe), à l’âge de 19 ans. Craignant le rejet de sa famille, de ses amis et de sa communauté religieuse, Jared accepte d’entreprendre une thérapie de conversion (aussi appelée thérapie réparatrice ou thérapie de réorientation sexuelle). Il va entrer en conflit avec le thérapeute principal (Joel Edgerton), découvrant et revendiquant progressivement sa réelle identité.

14 ans après sa thérapie de conversion à Love in Action, mais le temps n’a pas effacé la douleur du traumatisme, subi par l’auteur du livre (Garrad Conley). Les employés de Love in Action ne sont pas de simples tyrans.   La thérapie de conversion n’est plus un sujet de moqueries, ni un problème se limitant au monde rural et à ses bourgades isolées aux Etats Unis, mais une pratique redoutable issue du passé colonial et dont les effets durables n’ont pas seulement dévasté la vie de patients « anciennement gay » mais celle de leur famille et de leurs amis. Les préjugés nuisent à tous, victimes et adeptes. Une telle intolérance peut être perpétuée par des gens qui en leur for intérieur célèbrent l’amour de leur prochain. Ce film montre que ces injustices ne sont pas toujours perpétrées par des monstres, mais par des gens proches de nous.

.Credit: Focus Features

Credit: Focus Features

Actuellement, 36 États ne disposent pas de loi interdisant les thérapies de conversion. 14 États, plus Washington D.C., ont passé des lois protégeant les jeunes LGBTQ contre ces formes de thérapie. • D’après Human Rights Campaign (HRC), les jeunes gens LGBTQ, largement rejetés, sont 8 fois plus susceptibles de faire une tentative de suicide, 6 fois plus susceptibles de souffrir de grave dépression, et plus de 3 fois plus susceptibles de prendre des drogues et de courir le risque d’être séropositifs ou de contracter une MST, les jeunes gens LGBTQ, largement rejetés, sont 8 fois plus susceptibles de faire une tentative de suicide. L’Association Américaine de Psychiatrie (AAP) a déclaré comme risques possibles liés à la pratique de « thérapies réparatrices » : la dépression, l’angoisse et les comportements auto-destructeurs, dans la mesure où l’adoption par le thérapeute des préjugés sociaux contre les personnes LGBTQ renforcerait la haine de soi ressentie par les patients. • De nombreux patients ayant suivi des « thérapies réparatrices » déclarent qu’on leur a affirmé à tort que les personnes LGBTQ étaient tristes, solitaires, insatisfaites et frustrées. • La possibilité d’être heureux et d’avoir des relations humaines satisfaisantes en tant qu’homosexuel n’est pas évoquée, pas plus que d’autres façons de faire face à la stigmatisation sociale.

Troye Sivan Credit: Kyle Kaplan / Focus Features

Lucas Hedges & Nicole Kidman
Credit: Kyle Kaplan / Focus Features

Ce film parle de tout cela, sous la supervision de l’auteur du livre, qui est un des rares qui ait réussi à s’en sortir dans la vie après les traumatismes subis. Le film est vraiment poignant. Il nous tient par les tripes. On vibre avec les personnages, qui tous sont plus que crédibles. On notera que parmi les acteurs, on retrouve Xavier Dolan (Jon) et Troye Sivan (Gary). Mais celui sur les épaules de qui le film repose c’est Lucas Hedges  que l’on a vu dans THREE BILLBOARDS, LADY BIRD, MANCHESTER BY THE SEA ou THE GRAND BUDAPEST HOTEL. Une fois encore Nicole Kidman montre toute l’étendue de son talent, et le réalisateur  Joel Edgerton est aussi bien connu pour avoir participé à de nombreux films comme acteur , récemment RED SPARROW , mais aussi GATSBY LE MAGNIFIQUE ou ANIMAL KINGDOM, parmi de nombreux autres . Ce film est son second en tant que réalisateur.

Je suis sorti totalement bouleversé de ce film, qui montre qu’aujourd’hui encore des pratiques comme celles que l’on montre peuvent avoir encore cours aux Etats Unis. Voilà un grand film, et même si vous ne vous sentez pas concernés, vous comprendrez qu’il faut que tout ce qui y est montré se doit être mis au ban de la société!

 

le film annonce :

 

Rating:

Un thriller avec Ben Affleck!

4e228e97f8ad7838a4b0f02a9008a75a18e91148

Petit génie des mathématiques, Christian Wolff (Ben Affleck) est plus à l’aise avec les chiffres qu’avec les gens. Expert-comptable dans le civil, il travaille en réalité pour plusieurs organisations mafieuses parmi les plus dangereuses au monde. Lorsque la brigade anti-criminalité du ministère des Finances s’intéresse d’un peu trop près à ses affaires, Christian va tenter de faire diversion : il accepte de vérifier les comptes d’une entreprise de robotique ayant pignon sur rue. Problème : la comptable de la société a décelé un détournement de fonds de plusieurs millions de dollars. Tandis que Christian épluche les comptes et découvre les rouages de l’escroquerie, les cadavres s’accumulent. En fait, qui est donc ce Mr Wolff. Au début du film, on apprend qu’il est autiste, et que son père veille à ce qu’il ait la même éducation que son frère, éducation basée sur une violence dans le combat, loin de celle d’un enfant normal. On ne comprend pas vraiment le pourquoi du comment, mais on accepte les faits. En fait c’est un vrai génie des maths et de la comptabilité! Quand on le retrouve 30 ans plus tard, il est conseiller financier dans une banque jusqu’à ce que tout se dérègle.

the-accountant-trailer-ben-affleck 581217b446dba the-accountant-645x370 the-accountant-13 The Accountant

Le scénario peut sembler complexe, il l’est, mais les choses s’imbriquent et on n’a aucune envie de partir sans avoir la réponse à toutes nos questions. Le réalisateur, Gavin O’Connor a réuni une belle équipe d’acteur. Outres Ben Affleck, Anna Kendricks, J.K. Simmons, Jon Berthal, Jeffrey Tambor, John Lightgow, qui mettent tout leur talent pour que le film tienne la route. On se souvient de son dernier film :  WARRIOR, avec Joel Edgerton, Tom Hardy et Nick Nolte, l histoire de deux frères qui se sont perdus de vue….et c’est encore ici l’histoire de deux frères qui se sont perdus de vue!

The Accountant The Accountant

On ne peut pas trop raconter ce film, mais pour vraiment comprendre, il faut se laisser porter par l’action. Même si certaines choses semblent difficiles, toutes les pièces du puzzle (enfin celles qui n’auront pas eu un destin tragique) vont s’assembler juste avant la fin, au bout de 2 heures environ.

Les fans de Ben Affleck vont apprécier, les autres risquent d’être plus circonspects!

le film annonce :

 

Rating:

Du fantastique, de la science fiction, un cocktail détonnant et étonnant parfaitement dosé.

6291456744836

Roy (Michael Shannon) part en cavale pour protéger son fils Alton (Jaeden Lieberher), petit garçon aux pouvoirs mystérieux. D’où proviennent ces pouvoirs? quels sont-ils vraiment?  Voulant échapper à des fanatiques religieux et à la police, père et fils se retrouvent bientôt les proies d’une chasse à l’homme à travers tout le pays. Même les plus hautes instances du gouvernement cherchent à les neutraliser. Roy est désormais prêt à tout pour permettre à Alton d’accomplir son destin – quel qu’il soit et quels qu’en soient les risques. Roy trouve le chemin de la mère biologique d’Alton, Sarah (Kirsten Dunst) et se fait accompagner par son meilleur ami Lucas (Joel Edgerton), destiantion: l’inconnu. Sevier (Adam Driver) les protège à sa façon, mais quel est son rôle?

MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL

Beaucoup de questions auxquelles il est totalement certain que je ne répondrai pas dans cette chronique. Vous aurez la majorité des réponses au fur et à mesure que vous avancerez dans ce film. J’ai failli oublier un autre rôle important, tenu par Sam Shepard!

Ce que je peux vous dire, c’est qu’en 1h51, il n’y a pas une minute de trop. On rentre très vite dans le sujet, on suit les pérégrinations de ces héros (anti héros?) sur les routes vers un point détermine, sans que cela ne soit un road movie. Le réalisateur, Jeff Nichols, qui assure aussi avec son scénario béton nous prouve qu’il joue désormais dans la catégorie des grands, après nous avoir offert MUD et TAKE SHELTER. Ce film possède un énorme avantage. Tout le monde, sauf les très jeunes, peut le voir et se régaler de son suspense, des images, dont certaines en fin de film sont d’une beauté à couper le souffle. Un film admirable à tous points de vue.

MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL

film annonce :

 

 

Rating:

Le titre n’a rien à voir avec le film d’Otto Preminger dans les années 60, cela se rapproche plus des 10 commandements, avec l’histoire de Moïse.

416576746

En effet Exodus rappelle à plus d’un titre le film les 10 commandements avec l’histoire de Moïse, élevé par un pharaon d’Egypte comme un fils, le second fils de ce dernier, et ces deux fils vont se retrouver à s’affronter après la mort du père. Ramsés devient pharaon et Moïse deviendra le leader d’une révolte d’un peuple de plus de 600.000 esclaves. Protégé par sa foi, Moïse arrivera à éviter les 10 plaies d’Egypte pour mener son peuple vers la terre promise.

24694979 367613791

Ricley Scott sait décidément tout faire, et il nous le prouve avec ce peplum de plus de 2 h 30 avec une pléiade d’acteurs en tête desquels Christian Bale (Moïse) et Joel Edgerton (Ramsés), mais aussi la fidèle des fidèles au réalisateur: Sigourney Weaver ( la mère du pharaon) et d’autres grands acteurs comme Ben Kingsley (Noun) ou John Turturro (Sethi, père de Ramsés). Ridley Scott  a toujours su utiliser les effets spéciaux, et les 10 plaies d’Egypte que vous verrez dans le film ne vous en sembleront que plus vraies. Sans oublier l’ouverture de la Mer Rouge qu’il a su interpréter à sa manière.

46856861 246191216

Ce film est un vrai blockbuster, qui aurait tout aussi bien pu se mettre en concurrence avec les films de l’été, quoiqu’il soit plus fort, se basant quand même sur un des livres de la Bible. Mais ne croyez pas pour autant qu’on vous offre une leçon de catéchisme. le film peut largement se voir comme un peplum, un film d’aventures, avec un côté fantastique qui n’est pas fait pour déplaire. On ne voit pas vraiment le temps passer. Ces 150 minutes sont un enchantement pour les yeux et les oreilles, sans pourtant nous faire oublier que nous avons un cerveau. C’est la marque d’un grand film, et d’un réalisateur de talent.

382887302 447397995 485528351

Profitez donc de ces jours de fêtes pour aller voir ce  beau film, et essayez de le voir en 3D, ce procédé donnant toute son ampleur au film.

941766767 841813684 727259116 722948279 608665951

le film annonce :

 

Rating:

La traque de Ben Laden, efficace!

Un Blu Ray parfait tant au niveau image qu’au niveau son

Les visuels ci dessus peuvent varier, les visuels définitifs seront mis en ligne lors de la sortie Blu Ray et DVD du film

La traque d’Oussama Ben Laden a occupé les Etats Unis pendant une bonne dizaine d’années, et on ne sait pas tout de ce qui s’est passé , on se souvient qu’il a été tué (exécuté) lors d’une opération commando. Ce film retrace tout l’histoire et nous montre le fameux assaut. Le film débute avec des tortures (que certains ne supporteront pas) et l’arrivée d’un jeune agent (Jessica Chastain) qui va tenter de trouver  et débusquer Ben Laden pendant les 2h37 de film. Pour information, le titre, Zero Dark Thirty signifie : 00h30 du matin, l’heure à laquelle l’assaut a été donné. Ainsi les choses sont claires.

Même si on ne peut pas avoir de doute sur la fin du film, on reste quand même scotché à son siège pendant tout le film. Il faut avouer que le début est assez difficile à suivre, vu que le nombre de protagonistes à l’écran est quand même élevé. On ne sait pas encore trop qui est qui, et qui fait quoi, et cette jeune agent de la CIA propulsée, Maya (Jessica Chastain) sera le fil rouge.

On ne peut pas dire de ce film que c’est un film de guerre, ni d’action, ni un documentaire, mais c’est un habile mélange de tout cela, qui permet à Katheryn Bigelow (Démineurs) de se retrouver une fois encore en lice pour quelques Oscars . Celui de l’interprète féminine est quand même le plus vraisemblable n’en déplaise à certains qui ne veulent que du Cocorico!.

Quoiqu’il en soit le film est passionnant et surtout nous fait découvrir des pans inconnus ou méconnus de cette histoire qui a passionné le monde entier (et surtout les américains). Du vrai cinéma, et les scènes d’assaut finale, filmées comme si on portait un casque infrarouge) sont vraiment puissantes et réalistes! Le film a fait polémique pour les scènes de torture, mais franchement il n’y a pas de quoi en fouetter un chat ( bon, je sais, c’est de mauvais goût), on a vu bien pire dans d’autres films

Côté Blu Ray, impossible de trouver un point négatif pour l’image et le son. Le master est en DTS HD 5.1, avec les options langues : anglais, français, allemand , espagnol, italien. Quant aux sous titres : ils sont disponibles dans une dizaine de langues, dont, bien entendu le français.

On pourra toutefois faire un petit reproche, les bonus, qui ne sont pas vraiment conséquents. 4 en tout : Pas de petit exploit (3mn 51), Le résidence (9 mn 25) le document le plus intéressant de ces bonus , Bien préparés ( 7 mn 04) et un gros plan sur Jessica Chastain (5 mn 19).

Si vous n’avez pas vu le film lors de sa sortie en salles, ne manquez surtout pas la sortie Blu Ray.

Zero Dark Thirtry est disponible en Blu Ray :

 

ou en DVD :