jonah hill

All posts tagged jonah hill

Rating:

Encore plus fort que le premier opus, ce Dragons 2 est le meilleur film d’animation que l’on ait pu voir cette année.

dragons2034

On retrouve les deux héros Harold et son dragon fétiche : Krokmou dans de nouvelles aventures : Cinq ans après la libération des dragons de Beurk et  la cohabitation entre humains et dragons, les courses à dos de dragon avec Astrid, Harold et le reste de la bande , sont très populaires dans le village. Harold a même inventé une combinaison qui lui permet de planer de façon autonome. Ils vont découvrir, en compagnie d’Astrid, un village , refuge de trappeurs de dragons. Ceux-ci pensent qu’Harold et Astrid sont les « voleurs de dragons » qui les ont attaqués,  et vont attraper le Dragon d’Astrid. Harold et Astrid réussissent à fuir et retournent à Beurk. Ils vont se retrouver plus tard face à Drago un homme à la peau sombre, aux longs cheveux noirs et drapé d’une cape en peau de dragon . Il prétend être le seul à pouvoir contrôler les dragons. Un peu plus tard, Harold est déposé dans une grotte en compagnie d’une multitude de dragons sauvages. Un mystérieux personnage s’intéresse à lui, et lorsqu’il  enlève son masque, c’est une femme, brune, un peu âgée, qui avoue être la mère du jeune viking. Sa mère n’est pas morte dévorée par les dragons, comme le pensait Stoïck dans le premier volet. Enlevée vingt ans auparavant par le dragon qui deviendra Jumper, Valka a passé le reste de sa vie à s’occuper des dragons et à les étudier pour les réconcilier avec les humains. Elle présente son refuge et Harold rencontre le dragon Alpha du nid, un cracheur de glace qui, grâce à ses antennes, sa force et sa volonté, donne des ordres à tous les dragons du nid excepté les bébés, qui n’écoutent personne. Sa mère commence alors à lui dévoiler les secrets des dragons. Mais Drago se veut le seul maître des dragons et ne l’entend pas de cette oreille.

images (5) images (4) images (3) images (2) images (1)

Curieusement l’histoire n’est pas facile à raconter et pourtant on reste scotché par le scénario, tout autant que par les prouesses inventives du réalisateur, Dean DeBlois. Pas une seconde de trop pour ce film d’animation que j’avais vu à l’époque en 3D et qui sort en BluRay, Bluray 3D et DVD. Il est rare que le doublage français ne fasse as appel à des personnalités connues et pourtant c’est le cas ici, alors que la version originale utilisait les talents de Jay Baruchel, Kate Blanchett, Gerard Butler, ou Jonah Hill. C’est certainement le meilleur film d’animation sorti en 2014, son seul concurrent est le nouvel Astérix, Le Domaine des Dieux, qui sort sur les écrans très bientôt et le Disney de l’hiver dernier, déjà disponible en BluRay, La reine des Neiges. Si les enfants de plus de 6 ans adorent, inutile de préciser que les adultes vont y trouver leur compte et regarderont DRAGONS 2 avec autant de plaisir que les plus jeunes. L’animation est excellente, les dragons aussi sympathiques qu’imaginatifs. Certaines scènes avec des centaines de dragons mériteraient d’être agrandies et encadrées.

Bref, je suis fan et je l’écris!

téléchargement téléchargement (5) téléchargement (4) téléchargement (3) téléchargement (2)

Quant au BluRay, il comporte un disque BluRay, un disque DVD et la copie digitale en HD.  Côté suppléments, c’est un pur régal, avec tout d’abord un moyen métrage d’animation, Première course de Dragons, qui dure 26 minutes, avec les héros du film, ainsi que les statistiques et données sur les dragons de Varek, les machines de guerre de Drago, le monde des dragons de Beurkk (environ 4 mns), les inventions d’Harold (environ 4 mns), et des scènes coupées (environ 10 minutes, avec commentaires explications du réalisateur,  ainsi que des extraits des films d’animation de Dreamworks et des films annonces de films d’animation à venir.

téléchargement (1) images images (6)

le film annonce :

 

les 5 premières minutes du film:

 

Rating:

Déjanté, totalement déjanté!!

p28776

Lors de la pendaison de crémaillère de l’acteur James Franco, ses confrères Jay Baruchel et Seth Rogen s’absentent momentanément afin d’aller chercher quelques provisions. Mais les rues de Los Angeles sont le théâtre de phénomènes étranges: la terre tremble, des incendies se déclenchent et des faisceaux bleus aspirent les gens vers le ciel. Rentrés sains et saufs chez James, dont la nouvelle demeure a des allures de bunker, les deux amis sont témoins de la chute fatale, dans une large crevasse, de plusieurs célébrités présentes à la fête. Avec leurs amis Jonah Hill et Craig Robinson, Jay, Seth et James tentent de survivre à ce qui s’apparente à l’apocalypse. Le lendemain, ils découvrent avec stupeur que Danny McBride, qui n’était pourtant pas invité à la fête, a élu résidence chez James. L’intrus sème bientôt le chaos en faisant fi des règlements de la maison. Au même moment, des grondements se font entendre à l’extérieur. Il ne faut pas oublier une apparition d’Emma Watson, Hermione’ de Harry Potter, avec une hache à la main…et question gadgets, un objet du décor en forme de très très gros phallus. Rien que pour cette scène le film vaut le déplacement.

 

Voilà, vous n’avez rien compris, comme cela vous êtes dans l’atmosphère du film. Tous les acteurs semblent sortis tout droit d’un film des Marx Brothers. Le non-sense est le mot maître tout au long de ce film. Il faut accepter la situation absurde pour savourer tout l’humour des acteurs, qui tous jouent leur propre rôle. Les réalisateurs, Evan Goldberg et Seth Rogen s’en donnent à cœur joie pendant 1h50. Ce film ne laissera pas indifférent. Certains vont adorer et ne jurer que par ‘C’est La Fin’ et d’autres vont crier au scandale, tant les situations sont abracadabrantes. Je ferais plutôt partie de la première catégorie, parce que j’avoue avoir beaucoup ri lors de la projection. Mais j’étais parmi les rares . Certes, les personnes dans la salle n’étaient pas tous des gamins, c’était le matin, ils n’étaient peut-être pas encore bien réveillés. Il faisait beau dehors et peut-être avaient-ils envie de retourner au soleil. Quant à moi, je n’avais certainement pas envie de quitter la salle. Je m’amusais comme un gamin. Je ne suis pas un adepte de la moquette à fumer, ni des autres substances illicites en France et autorisées en Hollande, mais je reste convaincu que ceux qui auront fumé un joint avant la projection de ce film vont se tordre de rire.

 

Allez c’est peut-être la fin, alors plutôt que de vous morfondre, allez rire en salles. Au moins vous rirez plus qu’en allant vous ennuyer au Volcan….surtout si vous avez gardé un naturel d’ado!

Le film annonce :

Rating:

Une comédie non sense, mais très drôle.

Sorti un peu en catimini en juin, 21 Jump Street, le film, n’a pas vraiment connu un succès phénoménal. C’est d’ailleurs dommage.

Deux jeunes mecs ennemis à l’école vont devenir inséparables lorsqu’ils se retrouvent à l’école de police. Schmidt (Jonah Hill) et Jenko (Chaning Tatum) sont totalement à l’opposé l’un de l’autre. Jenko est un mec superbe, tombeur de filles, qui joue sur son physique de sportif, alors que Schmidt est le mec rondouillard  intelligent qui n’a pas encore perdu sa virginité… Les deux sont bien complémentaires, et ils n’espèrent qu’une chose, ne pas rester à vadrouiller en vélo dans le parc du patelin.  Pour cela il leur faudrait une affaire, et  ils vont se retrouver au 21 Jump Street, pour être envoyés  au lycée  enquêter sur une affaire de drogue.

Les fans de série Tv se souviennent certainement de la série 21 Jump Street, qui avait fait découvrir Johnny Depp, et ce dernier fera une apparition plus que remarquée dans le film.

Ce film mérite une seconde chance et ce sera le Blu Ray qui va lui offrir.

Depuis sa sortie sur les écrans, il est vrai qu’on a beaucoup parlé de Chaning Tatum, surtout pour son rôle dans Mike. Il a coproduit ce film et a déjà mis en chantier un N° 2 de 21 Jump Street, tout comme un N°2 de Mike.

Dans la foulée, l’éditeur, Sony,  sort un autre film, Je te Promets (The Wow) sorti en mai. deux occasions de découvrir ce personnage multicartes qui va jouer très certainement un rôle important dans les mois et années à venir

Blu Ray :

3*