Kirsten Dunst

All posts tagged Kirsten Dunst

Rating:

Tiré d’une histoire vraie, l’histoire de ces 3 femmes à la NASA est vraiment bouleversante.

Le programme Appolo, ça en dit long pour ceux qui s’intéressaient à la conquête spatiale à la fin des années 60, mais maintenant, depuis qu’un vol dans l’espace ne crée plus l’événement, seuls les noms de premiers hommes dans l’espace comme John Glenn, Alan Shepard et Neil Armstrong sonnent encore aux oreilles. Et pourtant, personne ne se souvient de Katherine G. Johnson, Mary Jackson ou Dorothy Vaughan. Elles devraient avoir leur place dans les livres d’histoire et les manuels scolaires mais il n’en est rien. C’est toutefois grâce à ces trois femmes que la NASA a pu faire des exploits, qui furent de véritables ordinateurs humains et qui ont permis aux Etats Unis de faire un pied de nez à l’ex URSS dans la conquête de l’espace. Ce film va vous faire découvrir ce qui s’est vraiment passé, comment ces femmes ont fait évoluer les mœurs, et la vérité sur ce qui se déroulait à la NASA. Elles ont réussi à surmonter le sexisme ambiant, les barrières raciales (elles sont blacks), les problèmes professionnels.

Réalisé, co-produit et co-écrit par Théodore Melfi, on retrouve du monde au générique : Taraji P. Jonhson (Katherine G.Johnson), Octavia Spencer Dorothy Vaughan), Janelle Monae Mary Jackson), Kevin Costner Al Harrsison , l’ingénieur en chef de la NASA), Mahershala Ali (Jim Johnson), Kirsten Dunst (Vivian Mitchell), Glen Powell (John Glenn). A l »poque des faits, les ordinateurs venaient tout juste d’être créés et personne ne savait s’en servir. Les calculs étaient encore faits par des mathématiciens de génie….et des mathématiciennes ultra douées. On comprend , à la vision de cet excellent film, ce qui s’est vraiment déroulé, et ce grâce à l’ouverture d’esprit de certains.

Pris par le sujet, il est certain qu’on reste cloué au fauteuil pendant les 2 heures 6 du film, sans aucune envie de se lever. Réalisation soignée, on se laisse surprendre à chaque instant, et franchement si on ne nous avait pas dit qu’il s’agissait d’une histoire vraie, on aurait vraiment cru à de la science fiction. Décors réalistes, interprètes éblouissant(e)s, mis en scène efficace, le film a quand même été nommé à l’Oscar du meilleur film, qu’il n’a pas remporté, et croyez moi quand je dis que je suis fan. Aucun détail n’est laissé au hasard , que ce soit dans les décors et les lieux, les personnages nous ramènent à une époque que nous n’avons pas connue et dans des lieux qu’il nous est impossible d’avoir fréquentés. Précipitez-vous donc vous procurer le Bluray de ces ‘Figures de l’Ombre’ sont une pure merveille.

La version Bluray est enfin disponible et ne mérite que des louanges.

Le master est superbe, son DTS 7.1 en anglais et DTS 5.1 en français, sous titres français et anglais disponibles. La copie digitale est offerte.

une heure de bonus dont le making of, des commentaires audio (Ted Meur), le tournage en Georgie, , des scènes coupées, La vie de Katherine Johnson, Honneur à Katherine Johnson. , Taillés pour le job, Un voyage spirituel, et la musique du film.

 

 

Le film annonce :

 

 

 

 

 

Rating:

Du fantastique, de la science fiction, un cocktail détonnant et étonnant parfaitement dosé.

6291456744836

Roy (Michael Shannon) part en cavale pour protéger son fils Alton (Jaeden Lieberher), petit garçon aux pouvoirs mystérieux. D’où proviennent ces pouvoirs? quels sont-ils vraiment?  Voulant échapper à des fanatiques religieux et à la police, père et fils se retrouvent bientôt les proies d’une chasse à l’homme à travers tout le pays. Même les plus hautes instances du gouvernement cherchent à les neutraliser. Roy est désormais prêt à tout pour permettre à Alton d’accomplir son destin – quel qu’il soit et quels qu’en soient les risques. Roy trouve le chemin de la mère biologique d’Alton, Sarah (Kirsten Dunst) et se fait accompagner par son meilleur ami Lucas (Joel Edgerton), destiantion: l’inconnu. Sevier (Adam Driver) les protège à sa façon, mais quel est son rôle?

MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL

Beaucoup de questions auxquelles il est totalement certain que je ne répondrai pas dans cette chronique. Vous aurez la majorité des réponses au fur et à mesure que vous avancerez dans ce film. J’ai failli oublier un autre rôle important, tenu par Sam Shepard!

Ce que je peux vous dire, c’est qu’en 1h51, il n’y a pas une minute de trop. On rentre très vite dans le sujet, on suit les pérégrinations de ces héros (anti héros?) sur les routes vers un point détermine, sans que cela ne soit un road movie. Le réalisateur, Jeff Nichols, qui assure aussi avec son scénario béton nous prouve qu’il joue désormais dans la catégorie des grands, après nous avoir offert MUD et TAKE SHELTER. Ce film possède un énorme avantage. Tout le monde, sauf les très jeunes, peut le voir et se régaler de son suspense, des images, dont certaines en fin de film sont d’une beauté à couper le souffle. Un film admirable à tous points de vue.

MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL MIDNIGHT SPECIAL

film annonce :