Maria Bello

All posts tagged Maria Bello

Rating:

Peur du noir? alors vous allez trembler cette fois!!

299e03fb352ca6f0564d4a1a6c2c9b1b72f38ef1

Petite, Rebecca (Teresa Palmer) a toujours eu peur du noir. Mais quand elle est partie de chez elle, elle pensait avoir surmonté ses terreurs enfantines. Elle vit désormais seule, même si son amoureux Bret (Alexander Di Persia) voudrait bien  emménager avec elle. Désormais, c’est au tour de son petit frère Martin (Gabriel Bateman) d’être victime des mêmes phénomènes surnaturels qui ont failli lui faire perdre la raison. Car une créature terrifiante, mystérieusement liée à leur mère Sophie (Maria Bello), rôde de nouveau dans la maison familiale. Cherchant à découvrir la vérité, Rebecca comprend que le danger est imminent… Surtout dans le noir.

LIGHTS OUT LIGHTS OUT LIGHTS OUT LIGHTS OUT LIGHTS OUT LIGHTS OUT LIGHTS OUT LIGHTS OUT

Produit par James Wan qui nous a fait trembler avec Conjuring, le film est réalisé par David F. Sandberg, un réalisateur suédois, qui fait ici son premier long métrage. Ce ‘Dans Le Noir’ est à la hauteur de nos attentes qui oscille constamment entre la terreur et le fantastique, sans pour autant nous faire baigner dans un bain de sang. Pour ceux qui aiment avoir peur ….dans le noir des salles obscures, sans nul doute, voilà la très bonne surprise de cet été, après le second volet de Conjuring.

LIGHTS OUT LIGHTS OUT LIGHTS OUT LIGHTS OUT LIGHTS OUT L.O.00565.dng L.O.00228.dng cb25cb031e4000ff2f65cfa8f7f4ceed7c9ea84f

On a peur, tout particulièrement pour le petit garçon, ou dans certaines situations pour l’héroïne, dont le chevalier servant voudrait bien pouvoir l’aider plus. Si vous aimez les frissons, voilà ce qu’il vous faut découvrir! Moi, je tremblais de peur, et pourtant je peux dire que j’en ai vu des films de ce genre! Bravo!

 

Le film annonce :

Rating:

Un suspense haletant, une mise en scène choc, et des acteurs au top.

images (9)prisoners002

Dans la banlieue d’une grande ville des Etats Unis, deux fillettes de 6 ans disparaissent lors de Thanksgiving. Un détective, Jake Gyllenhaal, enquête, c’est l’as des inspecteurs qui a toujours trouvé résolution de toutes ses investigations. Il privilégie nettement la thèse du kidnapping, suite aux témoignages des familles et surtout du père d’une des fillettes, Keller (Hugh Jackman). Un suspect est vite arrêté, mais il sera relâché, faute de preuves et surtout parce que son QI avoisine celui d’une huître et qu’il semble impossible de faire le mal. Keller est aveuglé par la douleur et fait tout ce qu’il peut pour retrouver les fillettes. La course à la montre, avec ce fameux suspect (Paul Dano, méconnaissable) commence, mais ne semble mener nulle part.

images (15) images (14) images (13)

Il faut le dire tout de suite, le film est long (2h33) mais on reste totalement cloué à son fauteuil de la première à la dernière minute. Le suspense est ravageur pour nos nerfs, et on se surprend de la violence de certaines scènes, de la réaction des deux pères de famille, du policier chevronné. Le film se base sur des éléments réels. Dans le cas d’un enlèvement, on sait que les premières heures sont cruciales, elles diminuent de moitié au bout d’une semaine et au bout d’un mois, les chances de retrouver un enfant disparu encore vivant sont quasiment nulles. On voit à quel point deux familles peuvent exploser, comment chacun réagit face à un drame aussi éprouvant.

images (10) images (11) images (12)

Les interprètes sont parfaits de bout en bout, non seulement les deux têtes d’affiche, mais aussi tous les autres rôles, et tout particulièrement Paul Dano, qui est actuellement un des meilleurs seconds rôles du cinéma américain, qui sait jouer les déjantés avec un brio rare. La mise en scène de Denis Villeneuve est plus qu’efficace, avec un montage qui ne vous laisse pas un instant de répits. Courez voir ce Prisoners, peut-être pas (surtout pas) avec des enfants trop jeunes, parce que certaines scènes sont très violentes, mais entre adultes. Vous ne le regretterez pas, et je vous garantis un suspense, une peur qui va vous habiter pour ne vous lâcher qu’avec le mot fin….enfin non, parce qu’il n’y a pas le mot fin…

Jake Gyllenhaal et Paul Dano

Jake Gyllenhaal et Paul Dano

Parlons maintenant du BluRay, qui est en fait un combo Blu Ray  plus DVD

Vous trouverez le film en français et en version originale sous titrée, avec un master DTS HD, format 1:85 16/9. Durée approximative : 150 minutes. Les bonus sont des interviews du réalisateur Denis Villeneuve en français et de Hugh Jackman avec sous titres. la bande annonce et un making of.

 

Le film annonce.