Orlando

All posts tagged Orlando

Rating:

30 ans près sa disparition, Dalida est toujours aussi présente, comme le prouve cet excellent biopic.

Lors de sa sortie, la critique a été unanime sur la qualité de ce film signé Lisa Azuelos. La vie de cette immense chanteuse, qui a traversé quelques générations puisqu’elle a débuté dans la chanson populaire à la fin des années 50 pour se terminer en 1987. Née au Caire en 1933, Yolande Gigliotti passera pour la première fois à l’Olympia sous son nom de scène : Dalida en 1956, elle était alors celle qu’on appelait Mademoiselle Bambino! Comment elle est arrivée ainsi au firmament des stars, les hommes qui ont sillonné sa vie, ces hommes qui ont souvent connu des destins tragiques, comme Lucien Morisse qui fut son premier mari, et directeur des programmes d’Europe N°1. Sveva Alviti est  Dalida. Elle a réussi à trouver le ton, le charme, les gestes de la chanteuse. A ses côté, une belle brochette d’acteurs : Jean-Paul Rouve, qui incarne Lucien Morisse, Riccardo Scarmaccio qui est son frère, que l’on connaît sous le nom d’Orlando et qui fut à ses côtés toute sa vie. Il ne faut pas oublier Alessandro Borghi, qui fut un amour éphémère, Luigi Tenco, et qui, tout comme Lucien Morisse, se suicida, sans oublier Richard Chamfray que l’on a connu sous le nom de comte de St Germain, personnage à la personnalité douteuse, qui a cette fois les traits de Nicolas Duvauchelle. Il y en a eu d’autres, mais ceux-là furent connus du grand public. On ne peut pas parler de sa carrière sans parler de Bruno Coquatrix (Patrick Timsitt) ou Eddie Barclay (Vincent Perez). Le biopic est quelque chose de difficile, et bien peu en France ont été réussis, il y eut La Môme (Edith Piaf), Claude François et Dalida.

La réussite de ce film est due en partie au scénario, en partie à l’interprétation, en partie à la réalisation. Les scènes où Dalida chante sont époustouflantes de vérité. On ne fait plus de personnages comme celui là, Dalida a vendu des millions de disques, a connu des succès planétaires avec Gigi L’Amoroso, il venait d’avoir 18 ans, Laissez Nous Danser et bien d’autres, que l’on retrouvera tout au long de ce film.

 

Photos : @Luc Roux

Le Bluray , chez Pathé Vidéo nous offre une superbe copie en format respecté en DTS 5.1 ou son Dolby 2.0 .

Peu de suppléments toutefois: Les images du tournage de Je suis Malade, Le casting de Sveva Alvivi, les Décors, et le maquillage de Dalida

 

le film annonce :