Patrick Wilson

All posts tagged Patrick Wilson

Rating:

Il y a des genres de films qui semblent ne pas être ‘à la mode’, et c’est bien dommage, par exemple MIDWAY qui sort cette semaine et qui a eu beaucoup de mal à trouver un grand studio hollywoodien pour le produire.

On connait le réalisateur Roland Emmerich pour avoir mis en scène d’énormes succés comme Independence Day ou encore Le Jour d’après, 2012, White House Down, ou encore Stargate la porte des étoiles. Cette fois il s’attaque à une histoire vraie, celle d’une bataille navale et aérienne, qui a marqué un tournant décisif lors de la seconde guerre mondiale dans le conflit américano-japonais.

Aaron Eckhart  ‘Lt. Commander Jimmy Doolittle’ in MIDWAY.

Dès les premières minutes, on nous montre l’attaque surprise sur Pearl Harbour  dans le Pacifique, attaque terriblement meurtrière dans le port hawaïen. Le réalisateur ne nous inflige pas trop d’images sanglantes, mais nous plonge quand même sur ces porte avions et autre navires de guerre, détruits en quelques minutes . On voit pourtant avant cette scène, deux personnages importants, tous les deux plutôt pacifistes, l’un américain, l’autre japonais, qui se sont rencontrés plusieurs fois bien avant le conflit, et qui sentent le vent venir. Après cette débâcle de Pearl Harbor qui a laissé la flotte américaine dévastée, la marine impériale japonaise prépare une nouvelle attaque qui devrait éliminer définitivement les forces aéronavales restantes de son adversaire. Les agences de renseignements américains semblent comprendre que tout devrait se jouer dans un petit atoll isolé du Pacifique nord : Midway.

Dick Best (Ed Skrein) & Ann Best (Mandy Moore) MIDWAY.

Woody Harrelson  ‘Admiral Chester Nimitz’  MIDWAY.

Dennis Quaid                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            L’amiral Nimitz (Woody Harrelson), à la tête de la flotte américaine, voit cette bataille comme l’ultime chance de renverser la supériorité japonaise. Une course contre la montre s’engage alors pour Edwin Layton (Patrick Wilson) qui doit percer les codes secrets de la flotte japonaise et, grâce aux renseignements, permettre aux pilotes de l’aviation américaine (Ed Skrein, Luke Evans, Darren Criss) de faire face à la plus grande offensive jamais menée pendant ce conflit. Dès ce point, le film se déroule sur plusieurs plans, l’aviation avec des pilotes zellés et fiers de ce qu’ils font, ceux qui sont sur les navires, porte avions, et enfin les bureaux où on va décripter intelligemment les télégrammes envoyés par les japonais. Ces renseignements sont en fait ce qui est le plus précieux, pour tous les officiers, et bien entendu l’amiral qui fera confiance à Edwyin Layton.

Je n’ai jamais été un grand fan des films de guerre, et pourtant je suis entré directement dans le film et ne m’y suis pas ennuyé une minute, malgré sa longueur (près de 2h20). Le générique final nous montre le vrai visage de ces héros qui ont bel et bien existé, et qui méritent bien ce film qui leur rend hommage, et ce des 2 côtés, même si le réalisateur est pro américain, bien que d’origine allemande. Mais les japonais ne sont pas montrés comme des êtres ignobles, certes il y en a qui sont plus qu’obtus que d’autres, mais on voit que certains , qui sont haut placés, ne voient pas d’un bon oeil  ce qui se déroule. Les scènes en vol sont très belles, celles sur les navires et surtout les porte -avions américains nous donnent une idée assez précise de ce qui se déroulait.

Nick Jonas  ‘Bruno Gaido’  MIDWAY.

Dick Best (Ed Skrein, à gauche) é Clarence Dickinson (Luke Kleintank, à droite)  MIDWAY.

Certes on ne va pas voir MIDWAY comme un pur divertissement, ni comme un blockbuster, parce que le genre guerre a beaucoup évolué ces dernires décennies, le sujet ayant été traité des dizaines de fois sur grand écran. Il n’empêche. Midway mérite bien qu’on s’y attarde, et même pour les plus pacifistes ( dont je suis) , il est possible de passer du divertissement pur à une autre approche de ce qu’est un conflit entre nations. Côté comédiens, c’est un vrai régal avec les anciens comme Woody Harrelson ou Dennis Quaid, et de nombreux de la nouvelle génération : Ed Skrein, Patrick Wilson, Luke Evans, Aaron Eckhart, Nick Jonas, Etsushi Toyokawa, Tadanobu Asano, Luke Kleintank, Jun Kunimura, Darren Criss, Keean Johnson, Alexander Ludwig,  Mandy Moore…

 

Les bandes annonces :

 

un extrait :

 

 

Rating:

Un voyage au pays des 7 mers, qui passe par Atlantide, avec des rois des mers, de curieuses créatures marines et des tonnes d’effets spéciaux!

Son père, Tom Curry, (Temuera Morrison)  est gardien de phare. Un soir il découvre une étrange créature échouée sur le rivage, Atlana (Nicole Kidman), . Ce sera le grand amour. Mais elle est reine  d’un  royaume aquatique, et le fruit de leurs amours héritera des deux. Mais lorsqu’Arthur a atteint l’âge adulte , il va devoir essayer de retrouver sa mère, accompagnée d’une princesse naïade. C’est ainsi que l’on apprend  les origines d’Arthur Curry, mi-homme, mi-créature de l’Atlantide (Jason Momoa), qui l’entraîne dans le périple de sa vie. Une aventure qui l’obligera non seulement à accepter sa véritable identité, mais à savoir s’il est digne de son destin : être né pour devenir roi.

Le film ne manque pas de personnages pittoresques. Ni de méchants, ultra méchants, comme le demi frère d’Arthur, Orm (Patrick Wilson) qui voudrait régner sur toutes les mers et anéantir toutes les terres! Il y a aussi un méchant pirate, David Kane (Yahya AbdulMateen ), dont le père meurt par la faute d’Arthur. Mais il y a les personnes qui vont aider Arthur, tout particulièrement Mera (Amber Heart) et Vulko (Willem Dafoe), sans oublier le roi Nereus (Dolph Lungren).

Je dois avouer que je suis allé voir ce film un peu à reculons. L’affiche ne me plaisait pas trop, le personnage principal au physique de rugbyman n’éveillait pas non plus mon intérêt. Seule la bande annonce laissait présager des bons effets spéciaux. Et heureuse surprise, j’ai vu le film au Pathé Beaugrenelle , dans la grande salle, avec le son Dolby Atmos, et je suis rentré dans le film au bout du pré-générique. L’histoire m’a captivé, les créatures sont un régal pour les yeux, que ce soit les poissons multicolores, comme certaines créatures sorties tout droit des enfers aquatiques. Certes le film dépasse les 2h20, mais je vous garantis que vous ne vous y ennuierez pas une seule seconde. Les personnages évoluent à l’aise dans l’eau et au bout de 3 minutes, rien ne nous étonne de les voir parler, se mouvoir dans l’eau comme sur la terre.  James Wan, le réalisateur, a vraiment réussi ce pari d’adapter le comic sur sur écrans.

Nicole Kidman est toujours aussi belle,  Amber Heart n’a rien à lui envier. Tout est réuni pour que ce film plaise au plus grand nombre. Les plongeurs (comme moi), ceux qui ont des aquariums chez eux, ceux qui se passionnent pour tout ce qui touche à la mer. J’étais comme un enfant devant ces images d’une beauté remarquable. Et je ne parle pas des combats, qui sont des merveilles de précision.

Vous l’avez compris, voilà  un très bon film pour cette période de fêtes.

En voici le film annonce en VOST :

et en version française et longue:

 

Rating:

Après le succès de Conjuring, il fallait bien un N°2, toujours aussi impressionnant, qui nous donne une porte d’entrée sur le paranormal.

067307c1d58e1861797c44a67d206fe9f4e3d33c FR Conjuring2_OneSheet_FR_120x160cm_V4 CJR2

Lorraine (Vera Farmiga) et Ed Warren (Patrick Wilson) qui sont, fin 1977 toujours hantés par les événements de Long Island,  interrompent leur congé sabbatique : ils se rendent dans le nord de Londres pour enquêter sur une présence démoniaque qui s’est installée chez les Hodgson, dans le quartier populaire d’Enfield. Si nombreux sont ceux à penser que c’est un canular, il s’agira bientôt de l’affaire la plus documentée de l’histoire du paranormal. Avant l’arrivée des Warren, les Hodgson avaient aussi reçu la visite de la para-psychologue allemande Anita Gregory (Franka Potente) et d’un enquêteur britannique spécialisé dans le paranormal, Maurice Grosse (Simon McBurney). Mais ce sont les Warren qui marquent le plus la famille et qui s’avèrent en mesure de les aider.

CON2-FP-146 CON2-FP-124 CON2-FP-123 CON2-FP-114 CON2-FP-078 CON2-FP-045 CON2-FP-044 CON2-FP-039 MK2_2743.dng

James Wan, à qui on doit aussi: Fast and Furious 7, Conjuring, le dossier Warren, et a produit nombre de films comme la série des Saw, Insidious, Annabelle, et Dans le Noir qui sortira fin Août sur les écrans français. Il réussit à nous attacher à notre fauteuil pendant 2h 13, ce qui est une durée inhabituelle pour un film qui fait peur ( et qui le fait bien). Le premier film m’avait déjà bien impressionné , et pourtant j’en ai vu des films qui sont censés faire peur, et que ne sont que des boucheries avec des centaines ou des milliers de litres d’hémoglobine, qui ne réussissent généralement qu’à me faire sourire, voire m’ennuyer profondément, mais là je dois dire que j’étais tellement pris par le film que plusieurs fois, k’ai sursauté, preuve s’il en est que à fonctionne à fond.

MK1_0006.dng MK1_5074.dng MK1_4255.dng CON2-2ND-TRL-87346 CON2-2ND-TRL-89682 MK1_8676.dng MK1_0066.dng MK1_0712.dng CON2-FP-037

Alors si vous voulez avoir peur avec un scénario tiré d’une histoire vraie n’hésitez pas. Ci dessous, quelques photos d’époque.

téléchargement (2) téléchargement (1) Paranormal images hodgen_family enfield-poltergeist-conjuring-21 enfield-poltergeist-conjuring-1

 

Le film annonce

 

Pour en savoir plus sur Conjuring le premier film : c’est ici:  http://www.onsortoupas.fr/conjuring-les-dossiers-warren/

Rating:

Une histoire vraie à faire frémir…un film qui fait peur et qui a secoué les foules, un BluRay qui devrait être un nouveau hit

file_2483

Bien avant que ne sorte le film Amityville, il y avait les dossiers Warren, l’histoire vraie d’Ed et Lorraine Warren, des enquêteurs paranormaux réputés. Ils viennent en aide à une famille terrorisée qui vient d’emménager dans une ferme isolée Ils affrontent une créature démoniaque, et les enquêteurs/médiums verront ici une des affaires les plus terrifiantes de leur carrière.

On peut dire qu’avec ce film la réalité dépasse nettement la fiction. Le distributeur du film a retrouvé les vrais protagonistes de l’histoire, et on peut voir leur interview plus de 40 ans après les faits qui se sont déroulés au tout début des années 70 aux Etats Unis. On peut aussi voir des photos du couple Warren (Vera Farmiga et Patrick Wilson)au début de leur carrière., avant qu’il ne doive pratiquer l’exorcisme, alors qu’il n’est pas prêtre. La famille Perron a du mal à vivre la situation , les parents (Ron Livingston et Lili Taylor) mais surtout les 5 filles, dont l’angoisse devient de plus en plus forte au fur et à mesure que le film avance.

Les films sur les maisons hantées furent à la mode il y a 20 ou 30 ans, et le genre était un peu tombé en désuétude suite aux films de plus en plus gore, avec de plus en plus d’effets spéciaux et de plus en plus d’hémoglobine. Ce film n’est pas tombé dans le piège facile , et si certaines scènes sont un peu plus ‘dures’ on est loin de ‘Massacre à la Tronçonneuse’ ou d »Evil Dead’. Et pourtant on est pris par l’histoire, surtout à partir du moment où on nous assure que c’est une histoire vraie. On se demande comment ces deux familles ont pu vivre par la suite.

Voilà un excellent film , efficace, réalisé par James Wan, et si, après avoir vu ce film, vous entendez des bruits étranges chez vous….vous saurez qui appeler!

Le BluRay est disponible chez Warner Home vidéo dès le 21 décembre.

Sue cette édition BluRay, Warner vous offre aussi la version Ultra Violet, qui vous permet de visionner et de télécharger immédiatement et partout votre film acquis. Le formule est déjà très répandue aux Etats Unis, et elle devrait dès maintenant fonctionner en France, où vous pourrez désormais construire et partager votre vidéothèque numérique.

Cette édition vous propose le film en plusieurs langues : Français, Anglais, Italien, avec des sous titres dans ces langues plus le néerlandais. Je n’ai pas pu voir les bonus du BluRay,, mais ils devraient être supérieurs à ceux du DVD, où on ne voir qu’un petit documentaire sur le réalisateur qui explique sa manière de voir le cinéma d’épouvante. Il est fort probable toutefois que les bonus soient les mêmes que dans la version américaine : un documentaire de 16 minutes sur la vie en démonologie et  Face à la terreur, un autre documentaire de 8 minutes.

Les autres bonus sont des films annonces de films comme Les Miller, Une Famille en Herbe, ou Gravity.

 

Voici un lien vers 1 interview de Lorraine Warren aujourd’hui : http://www.youtube.com/watch?v=DSkQpuEZAYU« >http://www.youtube.com/watch?v=DSkQpuEZAYU

et quelques photos d’époque :

la vraie famille Perron

les vrais protagonistes et ceux qui les interprètent dans le film

et bien entendu, le film annonce : en VF : 

et en vost :