Richard LaGravenese

All posts tagged Richard LaGravenese

Rating:

Un sujet superbe et passionnant. Un BluRay d’une perfection rare.

19882287_3PA

INVINCIBLE_120X160_date

Le destin extraordinaire d’un coureur olympique et héros de la Seconde Guerre mondiale Louis Zamperini (interprété par Jack O’Connell)  dont l’avion s’est écrasé en mer en 1942, tuant huit membres de l’équipage et laissant les trois rescapés sur un canot de sauvetage où deux d’entre eux survécurent 47 jours durant, avant d’être capturés par la marine japonaise et envoyés dans un camp de prisonniers de guerre, dirigé par un japonais d’une cruauté hors du commun (Miyavi).

2432_FPT2_00044R_CROP2432_D045_00202_RV2_CROP_S2432_FPT2_00101R2432_TPF_00002R

Le sujet du film est formidable, les acteurs époustouflants. Outre les deux cités ci-dessus, il faut ajouter : Domhall Gleeson, Garrett Hedlund, Jai Courtney et Finn Wittrock. Des rôles difficiles. On imagine que tout ne fut pas rose sur le tournage. Mais il faut bien dire la vérité, malgré le scénario formidable écrit par les frères Cohen, Richard Lagravenese et William Nicholson d’après le livre de Laura Hillenbrand, le film pêche par sa longueur, 2 h 17. Le début est un grand moment de cinéma, la jeunesse de Louie, ses premiers pas à l’armée, le naufrage de leur avion, tout cela est du grand cinéma. Mais les 47 jours en mer nous semblent aussi longs que ceux qu’on connus les véritables héros. On n’en voit plus le bout. Et cette sensation de lenteur, de longueur se poursuit avec les scènes dans le camp de prisonniers. Si la réalisatrice, Angelina Jolie a voulu qu’on sente ces longueurs, elle a réussi sur toute la ligne. En revanche, si le spectateur s’intéresse à l’histoire, ce qui fut le cas pour moi, quel dommage qu’elle n’ait pas coupé des scènes, tout particulièrement dans celles sur le radeau.

2432_TPF_00108R 2432_FPT2_00246RV2_CROP 2432_TPF_00002R

Ceci dit, Invincible reste un beau film, un hommage à l’Homme, à la volonté de vivre ou de survivre malgré des événements épouvantables.

2432_D016_00016_RV2_CROP 2432_D014_00164_RV2_CROP_S 2432_D011_00071R 2432_D008_01447_RV5_CROP_S 2432_D002_00350_RV4_CROP_S

Caractéristiques techniques du Blu-ray™ / UV : Image : 2.40 letterbox / Ecran : 16/9 Audio : Anglais Dolby Atmos, Français, Russe, Espagnol, Allemand, Italien Dolby Digital 5.1

Copie digitale offerte au format UltraViolet
10 scènes coupées (HD – 15’44 » – VOST)
« Dans les coulisses de Invincible » (HD – VOST) :
– « 50 ans de gestation » (6’33 »)
– « Le combat d’une conteuse, la réalisatrice Angelina Jolie » (11’45 »)
– « La génération la plus robuste » (10’13 »)
Le véritable Louis Zamperini (HD – 29’47 » – VOST)
Concert pour l’équipe du film avec Miyavi (HD – 7’42 » – VOST)
« Au théâtre du camp de prisonniers : Cendrillon » (HD – 6’29 » – VOST)
« Louis et la voie du pardon » (HD – 6’43 » – VOST)

Sous-titres :  Français, Allemand, Italien, Russe, Castillan, Danois, Finnois, Islandais, Néerlandais, Norvégien, Portugais, Suédois, Arabe

C’est un bluray absolument superbe. L’image est d’une qualité incroyable. Quant au son, je crois que c’est le premier BliuRay à nous proposer un son Dolby Atmos. Même si je ne suis pas équipé pour ce nouveau procédé, le son est prodigieux. On se croirait dans une bonne salle de cinéma.

le film annonce :