studios disney

All posts tagged studios disney

Rating:

9ème et dernier épisode de la saga commencée en 1977 : LA GUERRE DES ETOILES de Georges Lucas, voilà L’ascension de Skywalker, rélisé par J.J. Abrahams

Pour ceux qui ont suivi la saga depuis le premier jour, bien des années ont passé, bien des personnages sont apparus, certains disparus, et avec cet ultime épisode vous en reverrez quelques uns, dans des rôles plus ou moins importants, ou pour de simples apparitions. je ne vais pas vous gâcher l’effet de surprise, et ne vous ferai pas non plus l’affront d’oublier A2D2, C3PO, Chewbacca / Chewy qui seront de la partie.

Naomi Ackie

Kelly Marie Tran

Chewbacca (Joonas Suotamo), Poe (Oscar Isaac), Finn (John Boyega), Rey (Daisy Ridley) and C-3PO (Anthony Daniels)

Rey (Daisy Ridley)

Lando Calrissian (Billy Dee Williams)

John Boyega / Finn

Babu Frik

Difficile d’écrire sur ce film sans en dévoiler l’intrigue, il faut conserver la surprise, même si on se doute quand même de ce qui se passera à la toute fin. Le réalisateur J.J.Abrahams a réuni les héros des derneirs épisodes, Daisy Ridley, Adam Driver, Carrie Fisher (par la magie du cinéma qui apparait plusieurs fois alors qu’elle est décédée il y a quelques années), John Boyega, Billy Dee Williams, Kerry Russel, Mark Hamill parmi bien d’autres.

Richard E. Grant /Pryde

Zorii (Keri Russell)

Finn (John Boyega), Poe Dameron (Oscar Isaac) & Rey (Daisy Ridley)

C3PO (Anthony Daniels), Finn (John Boyega) & Poe Dameron (Oscar Isaac)

BB-8 & D-O

Inutile de tergiverser, j’ai vu le film dans les meilleures conditions possibles, dans la salle Dolby du Pathé Beaugrenelle, avec le son Atmos, écran géant, et je me suis régalé du début à la fin. Je n’ai pas vu passer les 2h20 du film. J’ai lu ensuite des critiques passablement négatives. Je ne comprends pas cet acharnement. Quand on va au cinéma voir des méga productions comme celle là, on ne va pas voir du Bergman du Visconti ou du Fellini. On vient pour se distraire, et là, excusez du peu, le pari est totalement réussi. Inutile de parler de la perfection des effets spéciaux. C’est prodigieux, et on se plait à imaginer ce que Georges Lucas, Ivin Kershner, Richard Marquand auraient pu faire s’ils avaient alors disposé des moyens actuels; leurs films étaient déjà de super moments de cinéma, mais les effets spéciaux, le son, tout a bien évolué et 40 ans. Mais le plaisir du public reste le même. Plaisir que je ne saurai bouder. Je fais fi de tout ce que j’ai lu  et ne me fie qu’à mon jugement. Je suis allé voir un film à grand spectacle, comme on allait voir Autant en emporte le vent dans les années 40, ou La grande Vadrouille dans les années 60, des films qui ne se comparents pas. Certes maintenant les blockbusters américains sont foison, avec des records cette année, ne serait-ce que dans les films Marvel, ou les adaptations des films d’animation Disney comme Le Roi Lion, Aladdin ou Dumbo cette année, qui on le sait ont propulsé les studios Disney vers des chiffres impressionnants quant aux résultats.

Anthony Daniels C-3PO

Adam Driver / Kylo Ren

John Boyega / Finn

Oscar Isaac / Poe Dameron, Daisy Ridley / Rey & Anthony Daniels / C-3PO

Joonas Suotamo /Chewbacca, Oscar Isaac /Poe Dameron, Daisy Ridley / Rey & John Boyega /Finn

Daisy Ridley is Rey

Daisy Ridley /Rey

Ne boudez donc pas votre plaisir et allez voir cet ultime épisode de la Saga, dans de grandes salles, sur de grands écrans ( Imax par exemple) ou mieux en 4DX, qui vous plonge dans le film de manière impressionnante. De très belles scènes comme vous le laissent supposer les images.

R2-D2 & C-3PO (Anthony Daniels)

Adam Driver / Kylo Ren & Daisy Ridley /Rey

 

Les films annonce :

 

Rating:

Les Studios Disney ont sorti les décorations de Noël avec rien moins que 2 films: une suite des aventures de Mary Poppins qui sortira quelques jours avant Noël, et un merveilleux film sans animation : Casse Noisette et les 4 royaumes.

Clara (Mackenzie Foy),  vient de perdre sa maman, et elle va devoir affronter la période des fêtes avec son père , son frère et sa sœur. Ils doivent se rendre chez son parrain Drosselmeyer (Morgan Freeman). Mais tout ce qu’elle désire, c’est une clé, une clé qui devrait ouvrir le cadeau que lui a offert sa mère avant son décès. C’est donc sans aucune envie qu’elle se rend chez son parrain qui a préparé des cadeaux pour toutes les personnes présentes. Clara devra suivre un fil  qui va la conduire dans un monde inconnu où elle va apercevoir la clé, que lui volera une souris. Elle tentera en compagnie d’un soldat nommé Phillip (Jayden Fowora-Knight) de retrouver cette clé, et trouvera  des rois et reines de 3 royaumes celui des flocons de neige, celui des fleurs et celui des délices dont la reine, la fée Dragée, est interprétée par Keira Knightley.  Elle apprend que sa mère était la régente de ces royaumes et elle devra faire la connaissance de l’étrange et irascible Mère Gingembre (Hellen Mirren) qui dirige le 4ème royaume, un monde plutôt sinistre mais dont on peut deviner qu’il fut magnifique autrefois.

Mackenzie Foy /Clara

Jaden Fowara-Knight / Phillip

Mackenzie Foy / Clara & Keira Knightley / la Fée Dragée

Keira Knightley

Morgan Freeman /Drosselmeyer

Mackenzie Foy & Jayden Fowara-Knight

Je dois avouer que je ne savais pas jusqu’à ce que j’ai vu ce film que Casse Noisette n’était pas seulement l’oeuvre d’un génie musical: Piotr Illich Tchaïkovski , mais aussi un  conte  »Casse-Noisette et le Roi des souris » écrit par E.T.A. Hoffmann . certes le ballet écrit par  Tchaïkovski a donné naissance à un des plus beaux ballets créee par Marius Petipa. Mais il y a du nouveau quand même, c’est cette mère Gingembre qui a été crée pour le film. Les deux réalisateurs  : Lasse Hallström et Joe Johnston nous ouvrent un univers féerique qui va faire rêver autant les enfants que les adultes. Les décors sont impressionnants, les costumes éblouissants, surtout ceux de la fée Dragée, pour les demoiselles, alors que les damoiseaux devraient n’avoir qu’une envie, posséder le costume du soldat.

Helen Mirren/Mère Gingambre

Helen Mirren

Omid Djalili

Keira Knightley

Mackenzie Foy, Keira Knightley , Eugenio Derbez / Hawthorne et Richard E. Grant / Shiver

Richard E, Grant / Shiver

Pour rendre hommage au ballet, les réalisateurs ont fait appel à une danseuse étoile des plus célèbres:  La première danseuse à l’American Ballet Theatre, Misty Copeland  qui sera aux côtés de  Sergueï Polounine  dans le rôle du Gentil Cavalier. Ce petit extrait ravira les amateurs de ballets, même s’il va sembler alors trop court. Les chorégraphies du film sont signées Liam Scarlett.

Hommages mélangés à l’auteur du conte, au compositeur et au créateur du ballet, ce Casse Noisette et les royaumes est un pur émerveillement qui nous permet de retrouver  nos rêves d’enfants sur grand écran, où chacun retrouvera des souvenirs enfouis depuis très longtemps et qui resurgissent  régulièrement dans les scènes du film. Dire que ce film est pour les enfants est un mensonge par omission. C’est un film qui peut ravir tous les publics, des plus jeunes (‘ok, pas les bébés!) aux plus âges (ok s’ils ont conservé leur âme d’enfants). On est dans le royaume des merveilles, on est heureux avec Clara, avec le soldat, avec les fées et les souris.

Misty Copeland

Matthew Macfadyen/ Mr. Stahlbaum

Tom Sweet /  Fritz le jeune frère de Clara

.

J’aime, je l’écris, et pourquoi me priverais-je  d’un plaisir d’1h 40,  je suis certain que je ne serai pas le seul dans ce cas!

 

le film annonce :

 

En salles dès le 28 Novembre!

 

Walt Disney accroche un nouveau Cendrillon à son palmarès….et des plus réussis.

120x160_CEN_MECHANTE_HD_RVB Affiche_Cendrillon_-_La_bonne_fée CINDERELLA_PAYOFF_FRANCE

Je ne vous ferai pas l’affront de vous raconter l’histoire de ce conte de Charles Perrault que les Studios Disney (et le grand Walt en personne) ont adapté sous forme de film d’animation en 1950. Tout le monde a vu sinon le film en entier, au moins quelques extraits dont celui où les petites souris jouent avec le méchant chat Lucifer ou cousent la robe de bal de Cendrillon. Les animaux étaient aussi importants, sinon plus que les personnages humains. Cette fois, sous la houlette de Kenneth Branagh, ce sont de vrais personnages humains, et le réalisateur leur a donné toute l’importance. Elle – Cendrillon est incarnée par Lily James (que l’on connait pour son rôle dans Downton Abbey). On remonte un peu le temps où sa maman, avant de décéder lui souffle le secret d’une belle vie : Fais toujours preuve de courage et de bonté. Elle en aura bien besoin face à sa marâtre (excellente Cate Blanchett) et ses deux sœurs capricieuses : Anastasir (Holliday Granger) et Javotte (Sophie Mc Shera, elle aussi issue de Downton Abbey). Rajoutez un roi mourant ( Derek Jacobo), un prince charmant très amoureux (Richard Madden) et deux conseillers dont un comploteur, le Duc (Stellan Skarsgard) et l’autre très ami avec le prince (Nonzo Anozie) et vous aurez presque tout le casting. Mais, allez-vous me répondre…et la bonne fée? Impossible de ne pas parler d’Helena Bonham Carter, qui brille comme dans chacune de ses apparitions.

CINDERELLA CINDERELLA CINDERELLA CINDERELLA CINDERELLA CINDERELLA

Le film maintenant. C’est un pur délice. Une féerie totale. Les décors de rêve, les costumes éblouissants. La transformation de la citrouille en carrosse d’or, avec les souris qui deviennent chevaux et les lézards des laquets, sans oublier une oie pour cocher, il y a de quoi faire plaisir à tout le monde. Les effets spéciaux pour les deux transformations  sont de grands moments de ce film, et cerise sur le gâteau: la robe de bal de Cendrillon. Il a fallu 250 mètres de tissu, plus de 10.000 cristaux Swarovski, plusieurs jupons, 5 kilomètres de couture pour l’assembler…..et 9 exemplaires de la robe ont été nécessaires au tournage. Si vous aimez les chiffres, puisqu’on parle de la robe du bal, parlons aussi de la salle de bal: 140 mètres de long sur 32 de large, un sol de marbre, des kilomètres de tissu pour les tentures, 17 lustres fabriqués sur mesure en Italie, 3700 mètres de velours turquoise, 16.000 fleurs de soir et 5000 lampes à huile qu’il a fallu allumer à la main! Impressionnant, comme toute la scène, avec les figurants. Vous avez compris, ce film est beau, très beau, qui plaira aux petits comme aux grands, et plus à la gente féminine que masculine. Toutes les petites filles auront envie de danser avec la robe Bleue.

CINDERELLA CINDERELLA CINDERELLA CINDERELLA CINDERELLA CINDERELLA

Et comme si cela ne suffisait pas, les studios Disney offrent une première partie: un court métrage qui fait suite à La Reine des Neiges, une fête givrée qui dure 8 minutes, que vous ajoutez aux 105 minutes du film. Vous y retrouverez les personnages que vous aviez adoré dans ce film d’animation qui a connu un succès énorme partout dans le monde : Anna Elsa, Kristoff et Olaf, et plein de petits nouveaux dont je vous laisse la surprise de les découvrir.

CINDERELLA CINDERELLA CINDERELLA

 

le film annonce :