Emma Stone

All posts tagged Emma Stone

Rating:

Trois comédiennes extraordinaires, des récompenses aux Golden Globes, et vraisemblablement aux Oscars. La FAVORITE mérite vraiment des superlatifs

 

Le film se déroule au début du XVIIIème siècle. L’Angleterre et la France sont en guerre. Toutefois, à la cour d’Angleterre, la mode est aux courses de canards et à la dégustation d’ananas. La reine Anne, à la santé fragile et au caractère instable, occupe le trône tandis que son amie Lady Sarah gouverne le pays à sa place. C’est alors qu’arrive une nouvelle servante, Abigail Hill,  que Lady Sarah  prend sous son aile, pensant qu’elle pourrait être une alliée. Abigail va y voir l’opportunité de renouer avec ses racines aristocratiques. Alors que les enjeux politiques de la guerre absorbent Sarah, Abigail quant à elle parvient à gagner la confiance de la reine et devient sa nouvelle confidente.  Cette amitié naissante donne à la jeune femme l’occasion de satisfaire ses ambitions, et elle ne laissera ni homme, ni femme, ni politique, ni même un lapin se mettre en travers de son chemin.

Rachel Weisz, & Olivia Colman « THE FAVOURITE. »

Emma Stone « THE FAVOURITE. »

Olivia Colman THE FAVOURITE. Photo by Atsushi Nishijima. © 2018 Twentieth Century Fox Film Corporation All Rights Reserved

Rachel Weisz & Joe Alwyn  THE FAVOURITE. Photo by Atsushi Nishijima. © 2018 Twentieth Century Fox Film Corporation All Rights Reserved

Olivia Colman  THE FAVOURITE. Photo by Yorgos Lanthimos. © 2018 Twentieth Century Fox Film Corporation All Rights Reserved

Voila trois personnages très différents. la reine (Olivia Colman), qui se fout de son pays, qui ne vit que pour ses lapins et ses amours au féminin, sa favorite (Rachel Weisz), extrêmement ambitieuse, tout comme celle qui arrive comme servante mais qui va monter les échelons de la noblesse dont elle était issue (Emma Stone). On ne peut pourtant pas dire que ce sont des personnages sympathiques, loin s’en faut, mais c’est le génie du réalisateur, Yorgos Lanthimos de nous y intéresser, et en part égale à toutes les 3. Les films à reconstitution historique peuvent être superbes, et c’est le cas ici, où décors, couleurs sont très soignés, avec une description des personnages  qui nous plonge dans ces années. Que nous ayons eu connaissance de cette reine ou non, on entre dans le film dès les premières minutes et on en sort bouleversés par ces intrigues qui sont tellement incroyables.

James Smith & Nicholas Hoult  THE FAVOURITE. Photo by Atsushi Nishijima. © 2018 Twentieth Century Fox Film Corporation All Rights Reserved

Emma Stone THE FAVOURITE. Photo by Yorgos Lanthimos. © 2018 Twentieth Century Fox Film Corporation All Rights Reserved

Emma Stone & Rachel Weisz  THE FAVOURITE. Photo by Yorgos Lanthimos. © 2018 Twentieth Century Fox Film Corporation All Rights Reserved

Nicholas Hoult  THE FAVOURITE. Photo by Yorgos Lanthimos. © 2018 Twentieth Century Fox Film Corporation All Rights Reserved

Je n’aurai pas peur d’écrire que c’est un petit chef d’oeuvre que nous avons là, qui certes n’est pas pour les enfants. Pas d’effets spéciaux, pas de super héros, mais des humains comme on a peu de chance d’en rencontrer maintenant. Bousculez votre emploi du temps, et trouvez vite 2 heures pour déguster comme il se doit LA FAVORITE sur un grand écran!

Rachel Weisz & Olivia Colman  THE FAVOURITE. Photo by Yorgos Lanthimos. © 2018 Twentieth Century Fox Film Corporation All Rights Reserved

Rachel Weisz ‘ « THE FAVOURITE. »

Olivia Colman  « THE FAVOURITE. »

Rachel Weisz, & Olivia Colman « THE FAVOURITE. »

 

films annonce :

 

Rating:

Ovationné aux Golden Globes, favori dans la course aux oscars avec 14 nominations, cet OVNI cinématographique débarque dans les salles françaises.

 

Le film commence sur un plan curieux pris sur une autoroute de Los Angeles, qui tourne vite au musical, avec des dizaines de danseurs, on se croirait revenu aux comédies musicales de l’âge d’or, mais avec des couleurs, et des danses plus actuelles. Là-dessus il faut quand même une histoire, bien que les deux principaux protagonistes soient apparus dans cette première scène: Ryan Gosling et Emma Stone. Elle est actrice, enfin plus précisément vendeuse dans une boutique où on vend des cafés et des viennoiseries, en attendant de décrocher un rôle au cinéma. Lui doit se contenter de jouer du piano dans des restaurants où personne ne l’écoute, et incompris, ne peut jouer la musique qu’il aime : le jazz. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne vivent pas la vie qu’ils voudraient vivre. Mais leur rencontre, qui pourrait sembler plus qu’improbable, va les réunir. L’amour est au rendez-vous. Le destin va-t-il enfin favoriser leurs carrières, et ces carrières alors souffriront-elles alors de leurs amours? Ou l’amour sera plus fort? les carrières plus fortes que tout? leurs envies, leurs destins?

A toutes ces différentes questions, des débuts de réponse, mais peut-être pas celles auxquelles on s’attend! Les deux comédiens font vraiment des prouesses. Le réalisateur, Damien Chazelle, a sûrement rêvé d’avoir pu diriger Fred Astaire, Ginger Rogers, Gene Kelly, entre autres.

Il a réussi son pari et bien plus puisque la critique est quasi unanime dans tous les pays où il a été projeté. En sera-t-il de même en France?  La réponse dans quelques jours. Le public français aimera-t-il Ryan Gosling en pianiste, et Emma Stone en Wanna be  star de cinéma. Le charme opère dès les premières images, et ce serait dommage de laisser passer une telle possibilité de rêver au cinéma. quoi qu’il en soit, Damien Chazelle peut s’enorgueillir de plans magnifiques, d’une chorégraphie superbe, d’images d’Hollywood comme on en voit rarement. Un joli film!

14 nominations ( à légal de Titanic) la compétition sera rude pour les gros Oscars ( meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur et meilleure actrice) vu les autres nominés, mais c’est quand même une grosse surprise pour ce film qui n’est pas une super production, ni une major!

 

Ce film bénéficie d’un nouveau format : ECLAIRCOLOR, qui donne plus de luminosité et plus de couleurs. Vous allez pouvoir découvrir ce nouveau procédé dès mercredi dans les salles suivantes :

GAUMONT MARIGNAN CHAMPS ELYSÉES – PARIS
PATHÉ WEPLER – PARIS
CINEMA CONFLUENCES – VARENNES SUR SEINE
LE SIRIUS – LE HAVRE

 

Le mercredi suivant d’autres salles devraient le programmer.

Le film annonce :

en vost:

en VF :

 

 

Ultra violent, et passionnant, le Blu Ray sera disponible le 12 Juin

Le titre laisse entendre que ce n’est pas destiné aux bambins et il est certain que les plus jeunes ne doivent pas voir ce film.

Comment, en 1949, Mickey Cohen, Sean Penn, un mec impitoyable veut régner sur le crime organisé, en usant au maximum de la violence et de la peur. Sans oublier de très nombreuses enveloppes qu’il va distribuer aux personnages les plus haut placés de la ville. Drogue, crime, prostitution, armes, paris clandestins, tout est bon pour faire de lui  un homme très très puissant. Mais quelqu’un voit cela d’un autre oeil, et il demande à une bande de flics , dirigés par le sergent O’Mara (Josh Brolin) et Jerry Wooters (Ryan Gosling) de lui mettre des bâtons dans les roues. Il va s’entourer des meilleurs et cette fine équipe tentera le tout pour le tout pour éliminer Mickey Cohen.

Tout cela se fera d’une manière assez inattendue. Plutôt que l’affronter , ils font tout pour que l’argent ne rentre pas, s’envole, puisque c’est le seul moyen de ne pas se retrouver sous les balles de ses tueurs….quoique…. La fine fleur réunie est composée des meilleurs, et pour arriver à rétablir l’ordre dans la ville de Los Angeles, il leur faut user de moyens très techniques, de le battre sur son terrain, et me^me utiliser la violence dans le pire des cas.

Le film tient le spectateur en haleine de bout en bout.. Le film est tiré d’une histoire vraie, et le réalisateur, Ruben Fleischer, nous en met plein la vue. Les acteurs sont parfaits de bout en bout. La reconstitution historique est vraiment impressionnante. Comme écrit plus haut, il ne faut pas être rebuté par la violence. La scène du début du film vous en donne immédiatement t la mesure, où Mickey montre ce qu’il peut faire lorsqu’il est en colère et qu’il veut démontrer sa puissance aux autres villes qu’il voudrait avoir sous son joug. Mais ne vous arrêtez pas à cette violence, quasi gratuite, et vous verrez que vous serrez cloué à votre fauteuil de bout en bout.

4*

le film annonce :http://www.youtube.com/watch?v=k7s6RY9CpQc

Rating:

Le retour d’Andrew Garfield dans le rôle de l’homme araignée.

spiderman024

 

Ce n’est plus un secret pour personne que le combat le plus rude de Spider-Man (Andrew Garfield)  est celui qu’il mène contre lui-même en tentant de concilier la vie quotidienne de Peter Parker et les lourdes responsabilités de Spider-Man. Mais Peter Parker va se rendre compte qu’il fait face à un conflit de bien plus grande ampleur.  Peter Parker trouve son bonheur entre sa vie de héros, bondissant d’un gratte-ciel à l’autre, et les doux moments passés aux côté de Gwen, sa petite amie (Emma Stone) . Mais être Spider-Man a un prix : il est le seul à pouvoir protéger ses concitoyens new-yorkais des abominables méchants qui menacent la ville.  Face à Electro, Peter devra affronter un ennemi nettement plus puissant que lui.  Au retour de son vieil ami Harry Osborn, il se rend compte que tous ses ennemis ont un point commun : OsCorp.

images images (9) images (8) images (7) images (6) images (5)

Le film bénéficie de ce qui se fait de mieux en matière d’effets spéciaux, avec des rebondissements imprévus, et des méchants qui peuvent se vanter d’être aussi méchants qu’horribles. Le réalisateur, Marc Webb a réussi à renouveler la série, et ce Spiderman, le Destin d’un héros mérite largement sa place dans votre collection BluRay.

Tout particulièrement par la qualité de l’image et du son (4K pour l’image, format respecté, HD, 2:40, 1920 x 1080 )  Le son, en version française comme en version anglaise est en 5.1 DTS HD MA, et de nombreux sous titrages sont proposés, dont, bien entendu, français, anglais, …  Et n’oublions pas la version digitale Ultra Violet offerte!

Mais c’est du côté des suppléments que ce BluRay atteint le Top du Top: Il y en a des tonnes, dont 9 scènes additionnelles (avec ou sans les commentaires du réalisateur), avec une fin alternative. Mais ce n’est pas tout : 13 scènes coupées commentées par Marc Webb, et surtout un documentaire de 100 minutes, making of, intitulé : Le Salaire de l’héroïsme. La possibilité de voir le film avec les commentaires audio du réalisateur, un reportage sur la musique et le clip : It’s On Again d’Alicia Keys. Vraiment un BluRay au Top!

images (1) images (11) images (2)

Rating:

Retour au départ.

The Amazing Spiderman est un nouveau début pour la saga Spiderman, qui avait connu un franc succès avec ses trois premiers films.  Adieu donc Tobey Maguire, James Franco et Kirsten Dunst, et le réalisateur Sam Raimi et bienvenue à Andrew Garfield,Emma Stone et au réalisateur Marc Webb. On revit les tout débuts de Peter Parker, le moment où il se fait piquer par une araignée, ses nouveaux talents, qui sont différents de la première série. ses parents adoptifs, Sally Field et Martin Sheen apportent leur talent à ce premier épisode d’une nouvelle série qu’on espère longue; Cette adaptation d’une BD Marvel est une véritable réussite, le film est efficace et possède un bon rythme.

Côté interactivité et bonus, on ne risque pas d’être déçus. Il y a tout un Blu-Ray qui est rempli de bonus, comme la renaissance de Spiderman, un documentaire de 90 minutes, des scènes supplémentaires, les cascades, et des séquences de prévisualisation de certaines scènes.

Le film dure plus de 2h15, avec un Master HD absolument parfait Son 5.1 DTS HD MA, en Anglais comme en Français, Le master du disque de bonus est aussi en HD, en anglais sous titré uniquement.

Superbe!

disponible en BluRay double :

DVD :

BLURAY 3D :