Hugo Weaving

All posts tagged Hugo Weaving

Rating:

Tiré du livre de Philipp Reeve, voilà une adaptation totalement originale et surtout une vision de ce que pourrait être notre  Terre dans un ou deux millénaires:

 

Des centaines d’années après la destruction de notre civilisation par un évènement apocalyptique, une mystérieuse jeune femme, Hester Shaw (Hera Hilmar) semble être la seule à pouvoir empêcher Londres, devenue une gigantesque cité prédatrice, de dévorer sans pitié les autres cités. Indomptable et fière, Hester ne cherche qu’à venger la mémoire de sa mère et fait alliance avec Tom Natsworthy (Robert Sheenan) un paria des bas fonds de la ville et Anna Fang (Jihae) une hors la loi dont la tête est mise à prix.

Le film de Christian Rivers nous offre des montagnes d’effets spéciaux, mais d’une beauté à couper le souffle, et surtout auxquels on croit dès les premières secondes. Le film s’ouvre sur une course poursuite pour le moins particulière, vu que Londres poursuit une petite ville bavaroise. Vous pensez que je suis fou et vous raconte n’importe quoi, non! Londres est devenu un immense engin sur chenilles où le reste de la population londonienne vit, poursuit d’autres petites villes pour les ‘absorber’ et ainsi s’assurer de vivre encore des années.  Les gouvernants de Londres ont besoin de certains matériaux difficiles à se procurer. Je ne vais pas vous expliquer pourquoi, le plus simple est d’aller dans une salle et voir le film.

On ne s’ennuie pas une seconde, loin s’en faut, les aventures rocambolesques d’Hester, Tom Anna qui doivent faire face à des méchants très méchants, sont passionnantes de bout en bout. Les personnages abondent, dont on nous explique lors de flash backs qui ils sont, pourquoi ils sont la. Ne pensez pas que ce film soit compliqué à comprendre. Dès qu’on rentre dans le sujet, on reste collé à l’écran jusqu’à la dernière seconde. On vibre avec eux, on croit en eux, on est dans leurs mondes et on comprend enfin le titre : Motal Engines  signifie Machines Mortelles.

Généralement quand on est dans le post apocalyptique, on est dans un monde à la Mad Max, ici l’idée des villes roulantes rafle la mise. Ne serait-ce que pour cela on voit ce film avec un plaisir  total. Le monde décrit ici, ne donne pas des envies de suicide, c’est plutôt optimiste . Bref on se régale de cette, ou plutôt de ces histoires imbriquées les unes dans les autres avec des effets spéciaux vraiment crédibles.

Qui doit-on remercier le plus? Les producteurs, ZANE WEINER, AMANDA WALKER, DEBORAH FORTE, FRAN WALSH et PETER JACKSON ( on leur doit déjà les 2 trilogies Seigneur des Anneaux), les scénaristes:  FRAN WALSH & PHILIPPA BOYENS & PETER JACKSON ou le réalisateur CHRISTIAN RIVERS  à moins que ce ne soient les acteurs qui tous sont crédibles : HERA HILMAR, ROBERT SHEEHAN, HUGO WEAVING, JIHAE , RONAN RAFTERY,  LEILA GEORGE,  PATRICK MALAHIDE, et STEPHEN LANG . Applaudissons l’ensemble ainsi pas de jaloux.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DU BLU-RAY™:

Image : 16/9 2.39 :1 Widescreen – durée : 2h08

Audio : Anglais Dolby Atmos, Français et Espagnol Dolby Digital Plus 7.1

Sous-titres : Anglais (sourds & malentendants), Français, Espagnol, Danois, Néerlandais, Finnois, Grec, Islandais, Norvégien, Portugais, Suédois

BONUS DU BLU-RAY™ :

Commentaire audio du réalisateur Christian Rivers

La fin des Anciens Bienvenue à Londres : – Construire la bête –

Niveaux de Londres – Les détails les plus infimes –

Musée de Londres – Méduse et Saint-Paul Dans l’air Filmer la Nouvelle-Zélande

Les personnages de la série : – Hester Shaw – Tom Natsworthy – Anna Fang – Thaddeus Valentine – Shrike

 

Vous voulez quelques images? en voilà dans les bandes annonces:

 

Rating:

Mel Gibson passe à nouveau derrière la caméra pour un véritable chef d’oeuvre

120x160_tu-ne-tueras-point_d

Généralement je ne suis pas vraiment un fou des films qui traitent de la guerre, avec les sempiternelles scènes de combat, les bons et les méchants, bien qu’il en existe de grands comme Le Pont de la Rivière Kwai, Il faut sauver le soldat Ryan, Apocalypse Now, La liste de Schindler , Les canons de Navarone ou plus récemment Invincible. Je dirai que lorsque j’ai le choix, je ne me précipite pas vers les films de guerre. Mais cette fois, je dois bien avouer que je n’ai pas regretté de voir ce film signé Mel Gibson, qui nous avait déjà montré son savoir faire sur les champs de bataille avec Braveheart. Mais cette fois il a trouvé un scénario particulier, qui est vraiment loin de ce qu’a a pu voir.

hacksawridge_markrogers-d2-2451

1945, la guerre dans le Pacifique fait rage,  les forces américaines mènent l’une des batailles les plus acharnées du conflit sur l’île d’Okinawa. Un jeune américain s’enrôle, pour faire comme tout le monde, avec un rêve, celui d’être infirmier . Ce soldat ,  Desmond T. Doss devient  objecteur de conscience, ayant fait le serment de ne jamais tuer ni toucher à une arme, veut servir son pays et s’engage dans l’infanterie. Fidèle à ses convictions , il va devoir subir toutes les corvées possibles, surtout par ses supérieurs, au moment de faire ses classes, mais il tient bon. Quand il est envoyé a Okinawa, il arrive armé de son seul courage. il est infirmier et a réussi à ne jamais toucher un fusil. il va pourtant sauver la vie de dizaines de soldats blessés en les ramenant un par un en sûreté, sous le feu ennemi. Il sera un héros.

hacksawridge_d52-20465 hacksawridge_d43-17534-already-released-by-lg hacksawridge_d43-17470 hacksawridge_d33-15411-edit hacksawridge_d20-9321-edit hacksawridge_d15-6927-edit-edit

Mel Gibson nous montre en détails ultra  réalistes ce qui s’est passé, et cette histoire vraie nous tient en haleine pendant 2h15.

hacksawridge_d14-6618 hacksawridge_d8-4765-edit hacksawridge_d6-3630-edit hacksawridge_d2-2164-edit hacksawridge_d2-2044-edit-already-released-by-lg

Quelques extraits d’un entretien avec Mel Gibson :« Lorsque j’ai entendu parler de Desmond Doss, le premier objecteur de conscience à recevoir la Médaille d’honneur, la plus haute distinction militaire des États-Unis, j’ai été stupéfait par l’ampleur de son sacrifice. De la manière la plus pure et la plus altruiste qui soit, cet homme a risqué sa vie à maintes reprises pour sauver celle de ses camarades. Desmond était un homme ordinaire, mais il a accompli l’extraordinaire.
« Quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté et que tous les jeunes hommes se sont précipités pour s’enrôler, Desmond s’est retrouvé confronté à un dilemme : comme n’importe lequel de ses compatriotes, il voulait servir son pays, mais la violence était incompatible avec ses croyances religieuses et ses principes moraux. Il s’opposait ne serait-ce qu’à tenir une arme. Son refus d’infléchir ses convictions lui a  valu d’être intensément persécuté, mais c’est uniquement armé de sa foi qu’il est entré dans l’enfer de la guerre pour devenir l’un des plus grands héros de tous les temps.»

Une belle brochette de comédiens, comme Andrew Garfield dans le rôle de Desmond, Téresa Palmer est sa fiancée, Hugo Weaving son père et Rachel Graffith sa mère.  Les hommes de son bataillon : Luke Bracey, Vince Vaughn, Sam Worthington parmi d’autres sont formidables sous la direction de Mel Gibson.

d0a9525 hacksaw-ridge

Voilà un grand film à ne surtout pas montrer aux plus jeunes de par le réalisme des scènes, des champs de bataille, qui sont d’un réalisme difficile à soutenir , et qui ne conviennent pas aux âmes sensibles.

Mais ce film sera certainement un film qui marquera le cinéma de guerre. C’est du grand cinéma et là il est difficile de soutenir le contraire. C’est un chez d’oeuvre! Point final!

 

 

Rating:

Voilà donc le dernier volet des aventures du Hobbit, d’après J.R.R. Tolkien:  une fin grandiose, comme on pouvait s’y attendre!

téléchargement (2) téléchargement
LE HOBBIT : LA BATAILLE DES CINQ ARMÉES conclut donc les aventures de Bilbon Sacquet (Martin Freeman), Thorïn Écu-de-Chêne (Richard Armitage), et la Compagnie des Nains. Les Nains d’Erebor ont réussi à reconquérir leur vaste terre, mais doivent désormais en payer le prix fort : affronter la colère du terrifiant Dragon Smaug qui s’en prend à tous les habitants d’Esgaroth. Comment tuer le dragon?  Frappé par la maladie du Dragon, le Roi sous la Montagne, Thorïn Écu de-Chêne, ira jusqu’à sacrifier l’amitié et l’honneur dans sa quête du légendaire Arkenstone. Incapable de faire entendre raison à Thorïn, Bilbon se retrouve contraint à un choix terrible, ne se doutant pas que des dangers bien plus grands guettent nos héros. Un vieil ennemi est de retour en Terre du Milieu : Sauron, le Seigneur des Ténèbres, a envoyé ses légions d’Orques vers le Mont Solitaire pour attaquer ses habitants. Alors que les forces des ténèbres menacent de triompher, les Nains, les Elfes et les Hommes doivent faire un choix crucial : unir leurs forces ou périr. Bilbon doit se battre pour avoir la vie sauve et venir en aide à ses amis, tandis que les Cinq Armées entrent en guerre.

image-1229-1813 téléchargement (3) téléchargement (4) téléchargement (2) téléchargement (1)

Dès le départ, les scènes sont magnifiques. on se souvient que l’épisode précédent se terminait sous la montagne avec le réveil du Dragon. celui-ci vole et va assaillir Esgaroth. Peter Jackson, a réussi dès le départ à scotcher les spectateurs sur leurs fauteuils, avec ces scènes visuellement époustouflantes de la destruction de la ville par le feu. Ensuite, le récit sans être lent ne va pas rester dans l’action totale, pour mieux nous emmener vers la bataille finale, longue et tout aussi incroyable visuellement. On sait que depuis la trilogie du Seigneur des Anneaux, les effets spéciaux sont devenus de plus en plus réalistes et ce dernier film de la nouvelle trilogie n’échappe pas à la règle. Certes, si on n’a pas vu les épisodes précédents, il est assez difficile de rentrer en plein dans le film. Donc un petit conseil, si vous n’avez pas vu les premiers éléments, regardez les en DVD, ou en Bluray, cela vous mettra immédiatement dans le ton.

J’avoue ne pas toujours tout saisir des circonvolutions des héros, n’ayant jamais réussi à dépasser le premier chapitre des livres. Peut-être qu’après avoir vu et revu cette trilogie qui se situe 60 ans avant celle du Seigneur des Anneaux, j’aurai plus de facilité à le lire, connaissant maintenant les personnages, nombreux et pouvant y associer une image. On retrouve des personnages incarnés par Ian McKellen, Orlando Bloom, Benedict Cumberbatch, Cate Blanchett, Ian Holm ou Christopher Lee, qui savent chacun ajouter le petit piment qui fait qu’on peut adorer ce film.

images (3) images (2) images (1) image-1229-1818

Ce film est certes pour tous les publics, mais les plus jeunes ne sauraient s’y intéresser. Ceux qui n’ont pas aimé le Seigneur des Anneaux ou les deux premiers volets du Hobbit non plus, mais vous avez été plusieurs millions de fans à faire un triomphe aux 5 films précédents, et ce sera, sans nul doute le même triomphe qui attend ce 6ème et dernier film: La Bataille des 5 armées.

image-1229-1817 image-1229-1816 image-1229-1815 image-1229-1814