Mathilde Bisson

All posts tagged Mathilde Bisson

Rating:

Quelle belle rencontre que celle de Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg, sous la plume de Bertrand Soulier…

Deux Géants, chacun dans leur domaine, à un moment clé de leur carrière. Elle, Brigitte ( Mathilde Bisson) est au sommet, qui ne se contente pas d’être la comédienne française la plus célèbre au monde, qui aime chanter, et qui vit avec un milliardaire, Gunther Sachs. Lui, ( Jérémie Lippmann) n’est pas encore l’Homme à la Tête de Choux. Il a certes quelques succès à son actif, comme Le Poinçonneur des Lilas, mais il n’est pas encore Gainsbarre, même si on vient juste de lui proposer de signer une musique de film pour Le Pacha, avec Jean Gabin, excusez du peu! Il se sont rencontrés, ils vivent un amour quasi impossible, sous les feux des projecteurs, et leur refuge n’est rien moins qu’une chambre d’hôtel au Ritz. La chambre qui abrite leurs amours est aussi le lieu où Brigitte va découvrir les chansons que lui a créées Serge. Et c’est sur sa demande que serge va concocter un titre qui deviendra célèbre, puisqu’elle lui demande la plus belle chanson d’amour jamais écrite.

On le sait Je t’Aime moi Non Plus connaîtra une carrière incroyable. le disque passe une fois sur les ondes et se fait interdire immédiatement d’antenne. Serge Gainsbourg gardera toutefois le titre qu’il fera interpréter plus tard par Jane Birkin, avant que le public ne découvre officiellement la version Bardot Gainsbourg plus de dix ans après. Certes l’auteur a dû broder un peu pour raconter cette histoire avec des extraits de l’Histoire de Bonnie and Clyde en une durée assez courte pour permettre une exploitation scénique à 19h00.

C’est une pure réussite, avec une mise en scène très habile de Philippoe Lelouche. Les comédiens sont parfaits, on a l’impression de voir et d’entendre Bardot et Gainsbourg. La ressemblance est non seulement physique mais vocale. Les intonations sont telles que l’on peut imaginer se retrouver à la fin des années 60 lorsque le 45 tours est sorti, qui s’est vendu à des millions d’exemplaires de par le monde. Tout le monde ne connaissait pas l’histoire de ce tube.Voilà qui est fait avec force talent.

C’est une des meilleures surprises de ce début d’année et je ne peux que vous conseiller d’y courir. J’espère avoir le plaisir de vous informer bientôt que les comédiens auront envie de se retrouver devant la caméra d’Onsortoupas.fr, pour nous parler de ces personnages mythiques.

En attendant, courez au Théâtre de la Madeleine

Moi Non Plus, c’est du mardi au samedi à 19 h00 .

Réservations au 01 42 65 07 09

LA BANDE ANNONCE

 

 

 

Rating:

Un texte qui a 50 ans, créé en 1964 par Sophie Desmarets et Jean Poiret,qui revient sur la scène du Théâtre Antoine pour une série limitée de représentations.

onsortoupas029

De mensonge en mensonge….La pièce débute lorsqu’un jeune et beau voisin ( Wallerand Denormandie) sent une odeur de gaz venant de chez sa voisine Antonia (Mathilde Bisson) , qui a raté son suicide . Tout cela par la faute à Julien. Julien Desforges (Michel Fau) qui va demander à Antonia si elle veut l’épouser, mais vu qu’ il lui avait auparavant affirmé qu’il était marié et qu’il avait trois enfants, il devoir jongler avec son mensonge. Pour résoudre le problème, Julien fait croire à Antonia qu’il va divorcer, mais la jeune femme veut absolument connaître Mme Desforges (qui en fait n’existe pas) pour s’assurer qu’elle supportera cette rupture et que les enfants (qui n’existent pas plus) iront bien. La situation est délicate pour Julien qui bien évidemment n’a jamais eu de femme. La seule personne qui puisse alors l’aider se trouve être son assistante, Stéphane (Catherine Frot), avec qui il entretient des rapports strictement professionnels. Cette dernière, vieille fille et secrètement amoureuse du docteur Desforges sans jamais avoir pu se l’avouer, finira par accepter le rôle de Mme Desforges auprès d’Antonia. Avec les conséquences auxquelles on ne s’attend pas vraiment, surtout que d’autres mensonges vont nourrir l’intrigue.

_MG_3930 _MG_4698 _MG_4090

Je ne suis pas assez âgé pour avoir vu la création, mais je me souviens de l’avoir vu en 1987 au théâtre des Champs Elysées toujours avec Sophie Desmarets et Jacques Rosny, et je dois avouer que cette version 2015 est vraiment un grand moment de théâtre, qui repose sur les épaules de Catherine Frot qui est totalement époustouflante. La mise en scène nous ramène dans les années 60, datées par des pochettes de disques de Sheila, Aznavour, Dalida, Mireille Mathieu de ces années là et même des chansons de ces années  60. Les changements de décors sont rapides, ce qui rythme la pièce comme de nos jours. Autre retour dans le passé, c’est le brigadier qui frappe les 3 coups et surtout les saluts avec le rideau qui se lève et se rabaisse comme cela se faisait encore il y a quelques années. Michel Fau est un excellent metteur en scène , qui a su diriger des opérettes comme Ciboulette (voir article sur le site :http://www.onsortoupas.fr/ciboulette-encore-un-spectacle-de-haute-volee-a-lopera-comique-loperette-est-bien-vivante/)  à l’Opéra Comique, des Opéras, des films et du théâtre. Bref un homme qui sait tout faire dans son domaine et qui montre une fois encore, ici, l’étendue de son talent. Outre les comédiens cités, vous retrouverez aussi: Cyrille Eldin,  Marie-Hélène Lentini, Frédéric Imberty et Audrey Langle, qui méritent tous qu’on parle d’eux, qui en font certes des tonnes, mais on ne songerait pas à s’en plaindre.

L1008874 L1008891

Le public ne  s’y trompe pas. La salle du théâtre Antoine était pleine à craquer le soir où j’ai vu cette pièce. C’est un triomphe que la salle lui a fait, triomphe amplement mérité pour son rôle d’assistante dentaire dans la pièce écrite par Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy plus connus sous le nom de Barillet et Grédy. Ne manquez pas cette occasion de rire avec ce côté rétro qui ajoute un petit piment au texte.

IMG_0417 IMG_0414 IMG_0413 IMG_0404

toutes les photos : @MARCEL HARTMANN                   sauf les saluts ci-dessus : @guy courtheoux/onsortoupas.fr

FLEUR DE CACTUS, c’est au théâtre Antoine, du mardi au samedi à 21h00, matinées samedi et dimanche à 16h00 jusqu’au 21 Février 2016

durée du spectacle : environ 2 heures

tarifs  : de 22 à 69 €

Réservations au 01 42 08 77 71 ou sur le site : http://www.theatre-antoine.com/fleur-de-cactus