Melissa Leo

All posts tagged Melissa Leo

Rating:
VOTRE VOTE

Tout le monde se souvient de cette histoire vraie où Edward Snowden avait révélé à la presse un énorme scandale d’espionnage, en voici l’adaptation signée Oliver Stoneonsortoupas048

 

Edward Snowden (Joseph Gordon-Levitt), un jeune patriote américain semble réaliser son rêve quand il rejoint les équipes de la CIA puis de la NSA. Il découvre alors au cœur des Services de Renseignements américains l’ampleur insoupçonnée de la cyber-surveillance. Violant la Constitution, soutenue par de grandes entreprises, la NSA collecte des montagnes de données et piste toutes les formes de télécommunications à un niveau planétaire. Choqué par cette intrusion systématique dans nos vies privées, Snowden décide de rassembler des preuves et de tout divulguer. Devenu lanceur d’alerte, il sacrifiera sa liberté et sa vie privée. En juin 2013, deux journalistes prennent le risque de le rencontrer dans une chambre d’hôtel à Hong Kong. Une course contre la montre s’engage pour analyser les preuves irréfutables présentées par Snowden avant leur publication. Les révélations qui vont être faites dans cette pièce seront au cœur du plus grand scandale d’espionnage de l’histoire des États-Unis.

sacha_00059 sacha_00174

Les révélations d’Edward Snowden, concernant l’étendue et laprofondeur de la surveillance américaine, ont été « la divulgation d’informations confidentielles la plus grave de toute l’Histoire du Renseignement américain ». Grâce à sa position d’informaticien contractuel,  Snowden avait un accès exhaustif et détaillé à tout l’éventail du programme de cyber-renseignement américain, dont même ses créateurs et ses superviseurs ne disposaient pas. Depuis sa décision de révéler à quel point le gouvernement avait envahi la vie privée des individus à notre époque numérique, Snowden a été qualifié de patriote et de traître, contraint de se réfugier en Russie et d’abandonner toute possibilité de vie normale, telle que nous la concevons tous. Snowden a pourtant pris
sa décision pour respecter son profond engagement en faveur de la démocratie et dans la crainte de ce que son gouvernement pourrait faire – et avait fait – en violation des valeurs les plus fondamentales de son pays.

sacha_01579 sacha_01659

On le sait Oliver Stone est un réalisateur engagé à qui on doit déjà d’excellents films comme Platoon, Wall Street, Né un 14 juillet, les Doors, JFK, on ne peut donc pas être étonné de le voir s’intéresser à ce problème d’espionnage à l’échelle mondiale et à la vie d’Edward Snowden. Il a rencontré les journalistes qui ont réussi leur scoop, et nous offre une vision de l’étendue du scandale. Le film est servi par des comédiens,, qui sont castés au mieux : Shailene Woodley, Melissa leo, Zachary Quinto, Tom Wilkinson, Scott Eastwood, Rhys Ifans, Nicolas Cage. Certes le film n’est pas court (2h20 environ), mais on rentre vite dans le sujet  et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on est intéressé de bout. Oliver Stone sait manier la caméra, et avec un tel sujet il ne pouvait que gagner son pari!

le film annonce

 

 

Rating:
VOTRE VOTE

Un suspense haletant, une mise en scène choc, et des acteurs au top.

images (9)prisoners002

Dans la banlieue d’une grande ville des Etats Unis, deux fillettes de 6 ans disparaissent lors de Thanksgiving. Un détective, Jake Gyllenhaal, enquête, c’est l’as des inspecteurs qui a toujours trouvé résolution de toutes ses investigations. Il privilégie nettement la thèse du kidnapping, suite aux témoignages des familles et surtout du père d’une des fillettes, Keller (Hugh Jackman). Un suspect est vite arrêté, mais il sera relâché, faute de preuves et surtout parce que son QI avoisine celui d’une huître et qu’il semble impossible de faire le mal. Keller est aveuglé par la douleur et fait tout ce qu’il peut pour retrouver les fillettes. La course à la montre, avec ce fameux suspect (Paul Dano, méconnaissable) commence, mais ne semble mener nulle part.

images (15) images (14) images (13)

Il faut le dire tout de suite, le film est long (2h33) mais on reste totalement cloué à son fauteuil de la première à la dernière minute. Le suspense est ravageur pour nos nerfs, et on se surprend de la violence de certaines scènes, de la réaction des deux pères de famille, du policier chevronné. Le film se base sur des éléments réels. Dans le cas d’un enlèvement, on sait que les premières heures sont cruciales, elles diminuent de moitié au bout d’une semaine et au bout d’un mois, les chances de retrouver un enfant disparu encore vivant sont quasiment nulles. On voit à quel point deux familles peuvent exploser, comment chacun réagit face à un drame aussi éprouvant.

images (10) images (11) images (12)

Les interprètes sont parfaits de bout en bout, non seulement les deux têtes d’affiche, mais aussi tous les autres rôles, et tout particulièrement Paul Dano, qui est actuellement un des meilleurs seconds rôles du cinéma américain, qui sait jouer les déjantés avec un brio rare. La mise en scène de Denis Villeneuve est plus qu’efficace, avec un montage qui ne vous laisse pas un instant de répits. Courez voir ce Prisoners, peut-être pas (surtout pas) avec des enfants trop jeunes, parce que certaines scènes sont très violentes, mais entre adultes. Vous ne le regretterez pas, et je vous garantis un suspense, une peur qui va vous habiter pour ne vous lâcher qu’avec le mot fin….enfin non, parce qu’il n’y a pas le mot fin…

Jake Gyllenhaal et Paul Dano

Jake Gyllenhaal et Paul Dano

Parlons maintenant du BluRay, qui est en fait un combo Blu Ray  plus DVD

Vous trouverez le film en français et en version originale sous titrée, avec un master DTS HD, format 1:85 16/9. Durée approximative : 150 minutes. Les bonus sont des interviews du réalisateur Denis Villeneuve en français et de Hugh Jackman avec sous titres. la bande annonce et un making of.

 

Le film annonce.