Sam Rockwell

All posts tagged Sam Rockwell

Rating:

Voilà le prototype de film qui devrait rallier tous les suffrages. Il faut oser la moquerie sur cette période sombre de l’histoire. Ridiculier le régime hitlérien ne manque pas de piquant.

Nous sommes en 1945. Jojo est un petit allemand solitaire. Il a bien du mal à s’intégrer et n’a qu’un seul ami. Il va  toutefois essayer de s’intégrer à la jeunesses hitlérienne, mais rien ne va se passer comme prévu. Hormis son jeune ami, il a aussi un ami imaginaire qui s’appelle Adolf! Sa vision du monde est mise à l’épreuve quand il découvre que sa mère cache une jeune fille juive dans leur grenier. Avec la seule aide de son ami aussi grotesque qu’imaginaire, Adolf Hitler, Jojo va devoir faire face à son nationalisme aveugle.

Jojo (Roman Griffin Davis), Adolf ( Taika Waititi), , Rosie (Scarlet Johansson). Photo Kimberley French. © Twentieth Century Fox

Thomasin McKenzie Photo Kimberley French. © Twentieth Century Fox

Scarlett Johansson PhotoLarry Horricks. © Twentieth Century Fox

Les situations sont abracadabrantes, les acteurs sont parfaits, que ce soit le jeune garçon de 10 ans et 1/2 (Roman Griffin Davis), sa mère (Scarlett Johansson) ou Taika Waititi (réalisateur et Adolf) sans oublier Sam Rockwell,  ou Rebel Wilson, tous sont remarquables. Le scénario est en béton, et je peux vous dire que je me suis amusé tout du long, avec quelques beaux éclats de rire. C’est qu’il faut être un génie pour réussir à faire rire une salle avec un contexte pareil.

Taika Waititi PhotoKimberley French. © Twentieth Century Fox

Thomasin McKenzie and Roman Griffin Davis. Photo Kimberley French. Twentieth Century Fox Film Corporation All Rights Reserved

Photo Kimberley French. © Twentieth Century Fox

Photo Kimberley French. © 2019 Twentieth Century Fox

Un film rafraichissant que tout le monde peut voir, avec un Hitler grotesque et drôle à la fois, que personne ne peut prendre au sérieux. Avec de tels film le cinéma peut être rassuré, on va continuer de se rendre dans les salles obscures et c’est tant mieux.

Taika Waititi & Roman Griffin Davis JOJO RABBIT. Photo Kimberley French. © Twentieth Century Fox

Roman Griffin Davis, Scarlett Johansson, & Taika Waititi Photo Kimberley French. © Twentieth Century Fox

Sam Rockwell, Scarlett Johansson & Roman Griffin Davis Photo Larry Horricks. ©Twentieth Century Fox Film

Photo by Kimberley French. © Twentieth Century Fox

 

le film annonce :

 

Rating:

A mi chemin entre le drame et le polar, avec quelque touche d’humour, le grand film à voir absolument

Une petite ville de l’Amérique profonde dans le Missouri, où une mère, Mildred (Frances McD se décide de découvrir qui a assassiné sa fille, puisque la police locale semblerait ne pas avoir réussi à élucider ce mystère. Elle fait placarder trois panneaux publicitaires à l’entrée de la ville qui visent directement le chef de la police locale, Bill Willoughby  (Woody Harrelson). Le film de Martin McDonagh , à qui on doit déjà Bons Baisers de Bruges, donne l’occasion de retrouver d’excellents comédiens dont Sam Rockwell , qui est un policier aux méthodes peu orthodoxes, Dixon, bras droit de Bill. Autre second rôle, celui de James (Peter Dinklage) que l’on connaît bien pour être Tyron Lannister dans Game of Throne.

Woody Harrelson et Frances McDormand
Photo Merrick Morton. © 2017 Twentieth Century Fox Film Corporation

Photo  Fox Searchlight Pictures. © 2017 Twentieth Century Fox Film Corporation

Sam Rockwell etFrances McDormand 
Photo  Merrick Morton. © 2017 Twentieth Century Fox Film Corporation

Frances McDormand et Peter Dinklage 
Photo by Merrick Morton. © 2017 Twentieth Century Fox Film Corporation

Woody Harrelson et Sam Rockwell 
Photo  Fox Searchlight Pictures. © 2017 Twentieth Century Fox Film Corporation

Le scénario nous entraîne, de par la patte du réalisateur, là où il veut nous emmener. Et lorsqu’il décide que ce n’est pas la voie qu’il a décidée, nous devons faire volte face. En moins de deux heures, nous passons par toute la gamme des sentiments et leurs contraires. Rarement le cinéma a fait preuve d’autant d’intelligence, on comprend donc que le film ait remporté le Golden Globe du meilleur film dramatique il y a quelques jours, et que Frances McDormand ait décroché le meilleur rôle à la même distribution de prix. N’oublions pas Sam Rockwell dans le meilleur second rôle et le meilleur scénario pour Martin McDonagh.

N’hésitez pas une seule seconde, ce film rassemble tout ce qu’on peut apprécier au cinéma. Nous ne sommes pas ici dans le blockbuster, dans la science fiction, juste dans une petite bourgade où un meurtre n’a pas été élucidé. Et le résulat, c’est 1h55 de bonheur.

Le film annonce :

extrait :