Amira Casar

All posts tagged Amira Casar

Rating:

Ce petit film, cette belle histoire d’amour a franchi de grands pas vu qui était en sélection pour plusieurs Oscars dont meilleur film. Le voilà enfin en BluRay

 

Oscar du meilleur scénario adapté par James Ivory, Call me by your name est une production franco-italienne, réalisée par Luca Guadagnino, adaptée d’un roman américain d’André Aciman.

Été 1983. Elio Perlman, (Timothée Chalamet) dix-sept ans, est en vacances dans la villa que possède sa famille en Italie, à jouer du piano,  à lire et à flirter avec son amie Marzia. Son père,  (Michael Stuhlbarg)  professeur spécialiste de la civilisation gréco romaine et sa mère, traductrice, lui ont donné une excellente éducation. Sa sophistication et ses talents intellectuels font d’Elio un jeune homme mûr pour son âge,  Un jour, Oliver, un séduisant américain (Arnie Hammer) qui prépare son doctorat, vient travailler auprès du père d’Elio. Elio et Oliver vont bientôt découvrir l’éveil du désir entre eux sexuel au cours d’un été ensoleillé dans la campagne italienne qui changera leur vie à jamais.

Tout est beau dans ce film traité avec une rare pudeur. Rien d’étonnant que ce film ait été remarqué par l’équipe des Oscars qui a reçu plusieurs nominations, dont celle de meilleur acteur pour Timothée Chalamet ou pour l’Oscar du Meilleur Film, mais ne revient pas bredouille d’Hollywood, où James Ivory a reçu la statuette pour son adaptation du roman. Tous les acteurs sont vraiment exceptionnels, non seulement les rôles principaux déjà cités mais aussi pour celui qui est le père d’Elio, Michael Stuhlbarg qui nous offre une scène qui m’a totalement bouleversé, où j’ai pleuré à chaudes larmes. De bonheur, ce qui est encore plus rare.

Il y a certes nombre de bons films en BluRay, mais ne manquez surtout pas ce petit chef d’oeuvre qui risque d’en bouleverser plus d’un.

Les caractéristiques du BluRay:

  • Audio : Anglais (DTS-HD 5.1), Français (DTS-HD 5.1), Espagnol (DTD HD 5.1) , Polonais, Tchèque,  Turc
  • Sous-titres : Français, Anglais, Arabe, Bulgaren Croate, Espagnol, Grec, Hébreu, Hongrois, Islandais, Hollandais, Polonais, Portugais, Roumain, Serbe, Slovaque, Slovène, Tchèque Turc.
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Durée : environ 2 h 12
  • Pour l’interactivité, tout est en anglais avec sous titres : Français, anglais, espagnol, hollandais
  • Les bonus : Photos d’Italie, la réalisation du film; Conversations avec Annie Hammer, Timothée Chalamée, Michael Stulbarg, & Luca Guadagnino, Commentaires avec Timothée Chalamet et Michael Stuhlbarg

Le film annonce :

 

 

Rating:

Le biopic signé Bertrand Bonello sort en Bluray.

3D BR SAINT LAURENT

Tout le monde pensait que le premier biopic sur Yves Saint Laurent allait faire de l’ombre à un sur le même personnage, en fait il n’en est rien. Les deux films ont certes le même personnage central, mais on ne le voit pas à la même époque de sa vie, et surtout les centres d’intérêt sont totalement différents. Le film se situe entre 1967 et 1976. Certes on ne peut pas faire un film sans que l’acteur principal s’implique dans son rôle, et on peut dire que Gaspard Ulliel s’est impliqué à fond, et a même osé tourné des scènes pour le moins torrides. C’est aussi le cas de Jérémie Renier (Pierre Bergé) et de tous les autres interprètes, comme Louis Garrel ( le gigolo dont Saint Laurent tombe amoureux: Jacques de Bascher), , mais aussi Léa Seydoux (Loulou de la Falaise), Amira Casar (Anne-Marie Munoz), qui tous donnent le ton à ce film. On notera le clin d’oeil du réalisateur à Visconti puisque Saint Laurent en 1989 aura les traits de l’acteur fétiche de ce dernier : Helmut Berger!

images téléchargement téléchargement (2)

Présenté à Cannes  en sélection officielle, le film a très vite eu ses supporters, et cela se confirme avec des nominations aux prochains Césars comme meilleur film, acteur et acteur dans un second rôle pour Jérémie Renier et Louis Garrel (je sais, les Césars le public s’en fout complètement, cela ne fait plaisir qu’à ceux qui le reçoivent), mais il attend d’autres récompenses comme Les Lumières du Cinéma décernés par la presse étrangère ( nommé dans les catégories: meilleur film, réalisateur et acteur!).

Le film est une belle réussite, qui nous dévoile des facettes que l’on ne connaissait pas du célèbre couturier. Son homosexualité est montrée sans complaisance, ce qui pourra satisfaire ceux qui aiment que l’on montre tout et plus. Et finalement ces scènes qui pourraient être choquantes ne sont en fait que l’illustration de ce qu’a été la vie amoureuse de Saint Laurent. On ne montrera pas le film aux enfants, ni aux jeunes ados, ou alors en leur donnant quelques explications. Quant aux adultes, (évidemment sans les amis d’une certaine Boutin…), donc les vrais adultes, les personnes qui n’ont pas d’ornière et qui respectent la vie d’autrui et dans le cas présent ses moeurs et ses travers, elles vont adorer.

téléchargement (1) images images (3)

Le film sort en BluRay dans une version quand même un peu pauvre en suppléments. On aurait aimé bien plus de bonus. Une rencontre avec le réalisateur et ses personnages, bien trop courte est tout ce que ce BluRay peut nous offrir.

Le format du film est respecté, 1.85, en 16/9. Le film dure 2h30, et ne vous offre qu’une version française en DTS HD master audio 5.1, avec possibilité d’audio description et sous titrage pour sourds et malentendants.

Le BluRay aurait offert plus de bonus il aurait été classé 5* de par la qualité du film et de l’image.

Capture-decran-2014-09-23-a-13 images (1) images (2)

le film annonce :